AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782020069090
483 pages
Seuil (01/06/1984)
4/5   16 notes
Résumé :
Ce livre traite d’une manière sensible et approfondie à la fois de la vie de Colette et de son œuvre. S’appuyant sur une documentation très riche, complétée par la rencontre de Bertrand de Jouvenel, et sur le travail accompli à la Bibliothèque nationale en vue de l’exposition de 1973, Michèle Sarde donne un éclairage nouveau sur le personnage de Colette. Elle le situe, dans sa complexité, à l’intérieur de l’évolution de la société, en s’attachant au statut des femme... >Voir plus
Que lire après Colette, libre et entravéeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
A toute personne amoureuse de l'écriture de Colette, on ne peut que conseiller la lecture de la biographie que Michèle Sarde lui a consacrée.
Extrêmement documentée, cette biographie - qui se lit elle-même comme un roman - apprend autant sur Colette que sur les moeurs de l'époque à laquelle elle vit. Son oeuvre complète est analysée avec lucidité, bienveillance, empathie et professionnalisme.
Et ce qui est essentiel, elle nous incite à découvrir, lire ou relire l'oeuvre magistrale de Colette : "Elle a été particulièrement mal lue. D'abord, parce que systématiquement écartée de la littérature dite sérieuse par les critiques universitaires et intellectuels. Ensuite parce que son oeuvre n'était pas réputée bonne à mettre entre toutes les mains. Les raisons de cette mise à l'index tiennent à tois ambiguïtés historiques du tempérament et du statut de Colette : écrivain "non intellectuelle" dans un siècle de littérature cérébrale à prétentions philosophiques, marginale socialement, moralement et religieusement, dans une époque encore très pudibonde, et femme dans une ère de phallocratie triomphante. Ces contradictions se sont conjuguées pour décourager jusqu'à la fin des années 60 toute tentative de critique impartiale de son oeuvre".
Certains intellectuels ont même reproché à Colette de ne pas savoir le latin, c'est dire !
Lire Colette aujourd'hui, outre le fait de savourer une écriture unique et savoureuse, c'est redécouvrir une des premières femmes qui ont soulevé le couvercle de la société patriarcale. Et ce, même si Colette n'a pas été à proprement parler une "féministe", elle a contribué à permettre aux femmes d'acquérir cette liberté de pensée et d'actions.
Commenter  J’apprécie          62

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Ainsi tournait l'astre de Sido, immobilisé au foyer de Saint-Sauveur, au nom prédestiné. Ainsi papillonnaient autour le père et les quatre enfants soudés par cette jalousie et cette estime mutuelles, qui les rivait à l'objet de leur amour.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Michèle Sarde (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michèle Sarde
Betty MILAN Adieu Lacan
Postface de Richard C. LEDES, Michèle SARDE
Adieu Lacan réunit un roman – le Perroquet de Lacan – et une pièce de théâtre – Adieu Docteur – inspirés par l'analyse de l'auteure au 5, rue de Lille dans les années 1970. le roman sur le drame de l'immigration et la perte d'identité, la pièce de théâtre sur le genre et la maternité sont les deux faces d'une expérience analytique menée par un Docteur inspiré par Jacques Lacan.
« L'heure du rendez-vous approchait. L'heure de dire qui j'étais. ‘Une histoire d'immigration, monsieur le Docteur, d'une Brésilienne qui ne l'est pas pour les Libanais et encore moins pour les Brésiliens, qui la considèrent comme une Turque. Une créature qui n'a rien à faire dans son propre pays et qui en cherche un autre…' Mais non ! Je ne pouvais pas dire ça, puisque je ne savais pas qui j'étais, ni ce qui m'animait. Tout bien considéré, je voulais qu'on m'aime sans avoir à rien dire, point final. Accepter mon silence, c'était me donner une preuve d'amour. »
Voici réunis en un seul volume un roman – le Perroquet de Lacan – et une pièce de théâtre – Adieu Docteur – tirés de l'analyse de Betty Milan auprès de Jacques Lacan dans les années 1970. le roman sur le drame de l'immigration et la perte d'identité, la pièce de théâtre sur le genre et la maternité sont les deux faces de cette expérience analytique fondatrice.
Dans la collection : Psychanalyse autrement
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (44) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1675 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}