AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234008611
Éditeur : Stock (30/11/-1)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Ce livre traite d’une manière sensible et approfondie à la fois de la vie de Colette et de son œuvre. S’appuyant sur une documentation très riche, complétée par la rencontre de Bertrand de Jouvenel, et sur le travail accompli à la Bibliothèque nationale en vue de l’exposition de 1973, Michèle Sarde donne un éclairage nouveau sur le personnage de Colette. Elle le situe, dans sa complexité, à l’intérieur de l’évolution de la société, en s’attachant au statut des femme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cathy74
  05 avril 2017
A toute personne amoureuse de l'écriture de Colette, on ne peut que conseiller la lecture de la biographie que Michèle Sarde lui a consacrée.
Extrêmement documentée, cette biographie - qui se lit elle-même comme un roman - apprend autant sur Colette que sur les moeurs de l'époque à laquelle elle vit. Son oeuvre complète est analysée avec lucidité, bienveillance, empathie et professionnalisme.
Et ce qui est essentiel, elle nous incite à découvrir, lire ou relire l'oeuvre magistrale de Colette : "Elle a été particulièrement mal lue. D'abord, parce que systématiquement écartée de la littérature dite sérieuse par les critiques universitaires et intellectuels. Ensuite parce que son oeuvre n'était pas réputée bonne à mettre entre toutes les mains. Les raisons de cette mise à l'index tiennent à tois ambiguïtés historiques du tempérament et du statut de Colette : écrivain "non intellectuelle" dans un siècle de littérature cérébrale à prétentions philosophiques, marginale socialement, moralement et religieusement, dans une époque encore très pudibonde, et femme dans une ère de phallocratie triomphante. Ces contradictions se sont conjuguées pour décourager jusqu'à la fin des années 60 toute tentative de critique impartiale de son oeuvre".
Certains intellectuels ont même reproché à Colette de ne pas savoir le latin, c'est dire !
Lire Colette aujourd'hui, outre le fait de savourer une écriture unique et savoureuse, c'est redécouvrir une des premières femmes qui ont soulevé le couvercle de la société patriarcale. Et ce, même si Colette n'a pas été à proprement parler une "féministe", elle a contribué à permettre aux femmes d'acquérir cette liberté de pensée et d'actions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Cathy74Cathy74   05 avril 2017
Ainsi tournait l'astre de Sido, immobilisé au foyer de Saint-Sauveur, au nom prédestiné. Ainsi papillonnaient autour le père et les quatre enfants soudés par cette jalousie et cette estime mutuelles, qui les rivait à l'objet de leur amour.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Michèle Sarde (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michèle Sarde
À la recherche de ses origines juives, Michèle Sarde mène l?enquête à travers toute l?Europe.
Octobre 1944, Marie Benrey et son époux Moïse sont déportés depuis l?Italie. Direction Auschwitz. 70 ans plus tard, sa petite-fille, Michèle Sarde retrace son parcours depuis sa Roumanie natale, la Bulgarie qu?elle épouse, jusqu?à l?Italie et la France, refuges illusoires. À la recherche de traces, de témoignages, elle sillonne l?Europe centrale jusqu?en Israël, reconstruit l?arbre généalogique paternel et révèle cette grand-mère atypique. Michèle Sarde entremêle habilement le récit de son enquête, richement documenté, à celui de la vie de son aïeule, juive sépharade, au tournant du siècle. En dévoilant la destinée de Marie Benrey, Michèle Sarde convoque deux guerres, les déchirures fratricides des Balkans, l?antisémitisme et la douloureuse diaspora du XXe siècle. Elle met en lumière la vie méconnue des sépharades en Europe centrale, leurs coutumes et leur langue judéo-espagnole, le ladino, pendant du yiddish. Chronique familiale, enquête haletante, ce récit hybride invoque une lignée de femmes fortes qui font face à l?histoire.
? À la manière des Disparus de Daniel Mendelsohn, Michèle Sarde exploite habilement une importante documentation que l?on voit se constituer peu à peu pour faire le récit d?une vie. ? Michèle Sarde a obtenu le prix Wizo 2017 pour son précédent ouvrage Revenir du silence, qui inaugurait un nouveau cycle dans son ?uvre autour du devoir de mémoire. Ce premier opus était consacré à son ascendance maternelle.
Romancière (Histoire d?Eurydice pendant la remontée), essayiste (Regard sur les Françaises) et biographe (Colette, libre et entravée, couronné par l?Académie française et Vous Marguerite Yourcenar), Michèle Sarde, agrégée de Lettres et longtemps professeure de littérature et culture française à Georgetown University, a consacré une bonne partie de ses livres à l?observation des femmes. Son précédent ouvrage, Revenir du silence, publié aux Éditions Julliard a été consacré par la Wizo en 2017. Les liens entre l?écriture et la vie, l?expérience concentrationnaire, ainsi que la mémoire personnelle et historique, hantent toute son ?uvre.
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
853 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre