AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791032917169
522 pages
Éditeur : Éditions de l'Observatoire (24/07/2020)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 12 notes)
Résumé :
À compter du 16 mai 2007, j’étais seul. Bien sûr, il y avait le peuple français, mais sa force collective ne s’exprime pas dans le quotidien des décisions à prendre, ou des nominations à effectuer. J’avais une équipe, des conseillers, des amis, des visiteurs du soir, mais j’étais seul à prendre et à assumer la décision finale. C’est le premier sentiment qui m’a envahi après avoir raccompagné Jacques Chirac à sa voiture et être remonté dans le bureau présidentiel qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bigmammy
  04 août 2020
Son dernier ouvrage s'étant vendu à 200000 exemplaires, l'ex-président aurait tort de ne pas répliquer ce succès éditorial avec la suite de ses aventures sous la forme de ce recueil de souvenirs très personnels.
Comme le précédent, ce livre se lit facilement, il est écrit en un style simple, avec des phrases courtes, l'absence de tout jargon abscons. Il fait vivre au public la vie trépidante d'un président de la République, sur tous les fronts depuis le soir même de son élection. On sent en particulier le rôle prépondérant de l'action diplomatique pour laquelle le Président est seul en scène.
Bien entendu, on n'est jamais bien servi que par soi-même. C'est un plaidoyer pro-domo, c'est le genre de mémoires qui le veut. Au lecteur d'en prendre et d'en laisser. Mais on ne peut s'empêcher de le trouver sympathique, même si on ne partage pas ses idées. Et de se souvenir de la violence des crises que la france a traversé pendant ses années de présidence.
Personne n'imagine en effet ce que représente l'activité multifactorielle d'un chef de l'Etat. Et pour Nicolas Sarkozy, nous l'avons presque oublié, ce que furent ces premiers mois de mandat avec le conflit opposant la Russie à l'Arménie, la crise financière des subprimes, la présidence de l'Union Européenne, la création de l'Union Pour la Méditerranée.
Partisan de la performance, de l'effort et de la récompense au mérite, le président ne se ménage pas. Selon lui – et je ne suis pas loin d'être d'accord – « on ne dira jamais assez combien la tentation du nivellement obéit chez nous à une sorte de fascination morbide, une passion égalitariste qui peu à peu nous a fait quitter les meilleurs standards internationaux. » Cependant, la confiance et l'adhésion ne se décrètent pas ...
Ces premiers mois d'exercice du pouvoir sont empreints d'une certaine candeur voire de naïveté. C'est curieux de la part d'un homme qui ne vit que par la politique depuis son plus jeune âge. Il se trouve soudain confronté aux rigidités séculaires de la France, à l'immobilisme des institutions européennes, à la mauvaise foi des médias qui ne lui pardonnent rien. Il le constate sans indulgence pour lui-même. C'est méritoire.
Et dans le même temps (!), il règle ses comptes en une série de portraits cinglants aussi bien de certains de ses amis politiques que de ses adversaires, ou de ceux qu'il a choisis et qui l'ont déçu. Il semble qu'il attache un grand prix à la gentillesse de ceux qui ont l'heur de lui plaire … Mais il assassine à tour de bras : Jean-Louis Debré, Laurent Fabius, François Bayrou, Fabienne Keller, Philippe de Villiers, Henri Guaino, Daniel Cohn-Bendit, Christine Albanel, Pierre Lescure, Michèle Alliot-Marie, Christophe Barbier, Jean-Christophe Rufin, Jean-Claude Trichet, Philippe Starck
On notera « en creux » l'absence assourdissante de développement sur sa collaboration avec François Fillon, son premier ministre.
Un livre forcément autocentré, condensé, écrit d'un seul bloc, une chronique qui intéressera les fanas de politique, qui balaye une période difficile, celle d'un homme seul affrontant une crise financière mondiale aussi grave qu'inattendue …
Des clés pour le présent ? Pas vraiment. Un jalon pour l'avenir ? Je n'y crois pas un instant.
Lien : http://www.bigmammy.fr/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          179
Verdure35
  18 août 2020

Ce livre atteint paraît-il des sommets de vente, je veux bien le croire , tant l'Elysée et ses locataires restent mystérieux, puisque les médias ne nous en donnent que l'écume, souvent par tempête, rarement par temps calme.
C'est donc un ancien locataire, soit le président Sarkozy qui cette fois ouvre les fenêtres et raconte une présidence; le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas une sinécure, qu'une bonne santé est un atout majeur avec prière de toujours garder ses nerfs. Je ne parle pas des algarades avec des français mécontents, mais avec tous les problèmes de géo-politiques qui ne cessent jamais d'un continent à l'autre.La crise mondiale financière nous a quand même été relativement épargnée, on a tendance à vite oublier, et sûrement grâce au président qui a su entraîner l'Europe avec lui.
Quelques anecdotes piquantes sur des politiques français ou étrangers, des journalistes , enfin le revers de ce qu'ils aiment montrer au vulgum pecus.
Une écriture soignée, sans fioritures, j'ai apprécié l'exercice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
SHUNGA27
  18 septembre 2020
Très intéressant, principalement années 2007 et 2008... jusqu'à la crise LEHMAN BROTHERS, crise économique internationale grave, qu'il a bien gérée, semble t'il ?, grâce à sa réunion forcée de dernière minute, avec BUSH, ses nombreux voyages diplomatiques, avec description détaillées des différents interlocuteurs dirigeants, quelques critiques sur des personnalités françaises mais pas de " scoop " c'est un peu trop soft, il faut encore en ménager un certain nombre encore en activité, je reste un peu sur ma faim, je pensais apprendre des choses sur la fin de son quinquennat, qu'il a " pour moi " complètement manqué, il était de loin le favori, même avant le crash de DSK, contre HOLLANDE pris par défaut... je suis pressé de comprendre....le pourquoi du comment des ses 2 dernières années... un autre livre certainement, j'espère qu'il sera franc et cash.
Par contre je dois dire que j'ai eu bcp de mal, avec son utilisation abusive des verbes au passé simple, je ne supportais plus.... nous écoutâmes, nous signâmes, nous terminâmes, nous convînmes, nous restâmes en contact....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LesEchos   27 juillet 2020
Exilé au Cap Nègre pendant le confinement, privé de ses traditionnelles sorties à vélo, l'hyperactif s'est rabattu sur l'écriture. Résultat : plus de 500 pages écrites d'un trait nerveux.
Lire la critique sur le site : LesEchos

Videos de Nicolas Sarkozy (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Sarkozy
Casse toi pov con!
autres livres classés : témoignageVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
156 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre