AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de thedoc


thedoc
  25 avril 2016
Dans cet ouvrage, le philosophe nous propose une approche de sa conception de la conscience, à travers le thème de l'imaginaire.
En effet, « L'imaginaire » pour Sartre renvoie à l'une des grandes fonctions de la conscience, qui enveloppe aussi bien le rêve que l'hallucination, la simple représentation d'une image mentale que la contemplation d'une oeuvre d'art.
La conscience a toujours une intention vers quelque chose : c'est « un reflet reflétant », elle nous permet d'appréhender le réel et ce, que ce soit par le biais de l'imagination ou de la perception du monde réel lui-même.
Dans cet essai, il veut montrer la « structure intentionnelle de l'image », c'est-à-dire décrire les caractères essentiels de l'image en tant que structure de la conscience. C'est à partir de cette idée que Sartre fait la différence entre image, concept et perception : tels sont les trois types de conscience par lesquelles un même objet peut nous être donné.
Sartre aborde également l'oeuvre d'art qui est relativement problématique puisqu'elle nous apparaît de manière subjective. Il s'intéresse plus précisément au phénomène musical et tente de mieux saisir et expliquer la façon dont la conscience intègre celui-ci.

Une lecture entre psychologie et philosophie, qui permet de réfléchir sur le rôle de notre conscience dans la perception de chaque chose, mentale ou réelle.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus