AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B005J6K49M
Éditeur : NAGEL (01/01/1946)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Pièce en un acte et deux tableaux ; 1946.

"Qu'est-ce que tu m'as fait ? Tu colles à moi comme mes dents à mes gencives. Je te vois partout, je vois ton ventre, ton sale ventre de chienne, je sens ta chaleur dans mes mains, j'ai ton odeur dans les narines. J'ai couru jusqu'ici, je ne savais pas si c'était pour te tuer ou pour te prendre de force. Maintenant, je sais. (Il la lâche brusquement.) Je ne peux pourtant pas me damner pour une putain."
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
NathalieBC
  29 juin 2016
Un sénateur et son fils tentent de persuader une prostituée naïve d'accuser un "nègre" de tentative de viol. Nous sommes dans le sud des Etats-Unis dans les années 40. Les Noirs y sont considérés comme... rien. Une bande de Blancs a voulu s'amuser un peu et un Noir a été tué. Afin de retourner la situation, il faut trouver une bonne excuse à ce crime gratuit: le Nègre et son ami tentaient de violer une blanche. Mais Lizzie, bien que blanche, sait qu'elle n'appartient pas à la Bonne société, qu'en tant que prostituée, elle vaut à peine plus que le Nègre qu'elle cherche à protéger. Toute la pièce est dévolue à l'argumentaire du sénateur qui persuade Lizzie qu'elle est du bon côté de la barrière et qu'elle doit faire un choix de classe.
Commenter  J’apprécie          00
Bit-Lit-Fantasy
  15 février 2015
Je n'ai pas vraiment apprécié ce livre. Cela fait peut-être parti du fait que ce genre de pièces ne fait pas partie de mes lectures habituelles.
Il y a beaucoup de personnages que je n'apprécie pas, comme par exemple le sénateur qui sait parfaitement embrouillé la pensée des gens, son fils, Fred, qui est plutôt du genre violent, mais le personnage qui à mon goût les dépasse tous c'est Lizzie, la prostitué, qui par son comportement m'insupporte, elle se laisse embobiner par tout le monde!
Commenter  J’apprécie          00
GuillaumeTM
  29 mars 2013
La première pièce qui traite de la ségrégation raciale dans le sud des Etats-Unis est assez faible, mais la deuxième (Morts sans sépulture) est beaucoup plus intéressante. Sartre met bien en évidence les contradictions qu'il pouvait y avoir au sein d'un groupe de résistants durant l'occupation, ça me rappelle un peu le film L'armée des ombres qui parle quasiment de la même chose. A lire surtout pour la deuxième pièce.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CalembourRCalembourR   07 décembre 2017
Ça vous aurez fait tant plaisir et à moi coûté si peu de peine.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Paul Sartre (180) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Sartre
Radioscopie : Jean-Paul Sartre
"À 16 ans j'aurais aimé vous rencontrer " c'est par cette véritable déclaration que Jacques Chancel accueille Jean-Paul Sartre, ce 7 février 1973, dansRadioscopie .
Tout au long de l'entretien, il évoque son enfance, ses études, qui il était jeune homme et son refus du Prix Nobel. Mais il aborde aussi le métier d'écrivain et l'évolution de sa pensée, le rôle de la politique et du journalisme dans sa vie. Il explique son refus du Prix Nobel par sa volonté de ne pas être "récupéré" par la classe dirigeante.
Il évoque aussi son non-conformisme, son goût du temps présent et la satisfaction quant à la vie qu'il a menée.
+ Lire la suite
autres livres classés : société américaineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

L'oeuvre littéraire et théâtrale de Jean-Paul Sartre

Dans Huis Clos, l'enfer c'est...

Les oeufs
Les autres
La guerre
Les voisins

8 questions
280 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Paul SartreCréer un quiz sur ce livre