AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Guillaume72


Guillaume72
  17 avril 2018
Dans un contexte émotionnellement fort autour des ruines de Palmyre et des exactions de Daesh ou des militaires du régime, de nombreux ouvrages sont sortis à la mémoire de ce que fut Palmyre.

Les auteurs se saisissent de cette littérature pour reprendre quelques annonces faites ici où là et pour tordre le cou à quelques idées reçues parfois véhiculées par des auteurs qui jouissent d'un certain renom (Paul Veyne notamment).

La ligné éditoriale est donc claire : on choisit quelques citations prises chez des auteurs, ou dans la presse écrite ou radio afin de rétablir des vérités dans des chapitres courts et synthétiques. Ce choix permet finalement de dresser un beau panorama de ce qu'à pu être un citoyen palmyrénien pris entre différentes cultures dont il a organisé une forme de syncrétisme.

Les auteurs rappellent et démontrent que Zénobie qui a focalisé les débats n'était reine que parce que son époux avait vaincu le roi des rois, c'est à dire le dirigeant perse dans la lutte armée et que du coup les usages de l'époque voulaient qu'il reprenne ses titres. de là à en faire une souveraineté effective... C'est cette même Zénobie qui a tenté d'associer ses fils au pouvoir impérial romain avant que les intentions d'Aurélien ne se révèlent au grand jour quant aux prétentions de ces rivaux. On passe également par de beaux chapitres sur la religion, sur l'architecture de la ville, sur les échanges commerciaux et culturels.

Au total, les auteurs restent les grands spécialistes de la région durant l'antiquité et font montre de pédagogie pour rendre leurs développement accessibles à tout un chacun.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus