AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de cassyown


Je me suis lancée dans Les 99 boyfriends de mes rêves avant tout par curiosité. J'adore découvrir des auteurs et histoires queer et celle-ci me paraissait à la fois feel good et originale.

Le concept des 99 crush réinventés et enjolivés par Lucas m'a beaucoup plu et j'ai trouvé tout l'imaginaire autour du dating très réussie. Ce jeune homme qui cherche à tout prix à faire de sa vie amoureuse un conte de fée m'a touchée et le développement de son personnage est peut-être ma partie préférée du roman. On suit ses réflexions, on connait ses rêves et on le voit évoluer et grandir au fil des pages. D'un gamin légèrement trouillard et franchement pas très avenant (voire même insupportable) au jeune artiste qui prend les devants, il y a environ 400 pages très agréables à lire.

Comme je le disais, c'est un livre feel good avec une belle bande d'amis, des relations profondes, quelles soient familiales, amoureuses ou amicales et des personnages qui veillent les uns sur les autres. C'est une petite dose de bien-être sous forme de bouquin ou tout n'est pas parfait et où les personnages font des erreurs mais où la bonne humeur et la bienveillance demeurent.

C'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée et qui m'a fait plaisir mais qui ne m'a malheureusement pas surprise. La formule reste classique et on voit les choses venir de très trèèèès loin. J'avoue que la prédictibilité du récit me l'a légèrement gâché par moments, j'attendais la petite étincelle qui allait me surprendre et j'ai été un peu déçue. C'est un point qui est pour moi assez important car j'aime que l'auteur m'emmène là où je ne l'attends pas forcément mais ça n'en fait pas un mauvais bouquin pour autant.

C'est une histoire mignonne, sans prise de tête et qui laisse une impression de bien-être après la lecture. On y passe un bon moment et on s'imprègne de son ambiance avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          40



Ont apprécié cette critique (4)voir plus




{* *}