AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1032701668
Éditeur : Editions Ki-oon (12/10/2017)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Le Japon du XIXe siècle hors des sentiers battus !

À la fin du XIXe siècle, le Japon s'ouvre au monde et s'occidentalise à marche forcée. Mais le pays reste un vrai mystère pour la plupart des Européens, ce qui en fait une destination de choix pour la célèbre exploratrice anglaise Isabella Bird ! Malgré son jeune âge, elle est déjà connue pour ses écrits sur les terres les plus sauvages. Isabella ne choisit jamais les chemins les plus faciles et, cett... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  27 janvier 2018
Isabella Bird est une célèbre exploratrice anglaise qui a déjà visité plusieurs endroits extraordinaires. En 1878, elle arrive au Japon dans le but de rencontrer le peuple des Aïnous qui habitent à l'extrême nord du Japon. Elle raconte ce voyage par lettres à sa soeur restée au pays. Avant de commencer ce voyage, il lui faut un guide-interprète et une autorisation pour aller le territoire d'Ezo...
Magnifique manga ! Je ne connaissais pas du tout Isabella Bird, je pensais d'abord que c'était un récit fictif mais cette femme a bel et bien existé, elle a voyagé dans plusieurs pays et écrit des livres. C'est la couverture qui m'a donné envie de découvrir ce manga, très pêchue, colorée avec une typographie qui fait penser à Bride stories (mais c'est différent comme histoire). Taiga Sassa raconte à travers ce manga le voyage au Japon d'Isabella Bird (47 ans au moment du voyage), reconstitué à partir des lettres envoyées à sa soeur. J'ai aimé les rencontres à les Japonais de l'histoire, les us et coutumes, le stoicisme d'Ito, la pudeur de la dame face à certaines scènes... Un vrai régal qui fait voyager dans le Japon du XIXe siècle ! Ca me donne aussi envoyer de lire ses ouvrages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Aelinel
  17 décembre 2017
En ce moment, au niveau de mes lectures, je voyage beaucoup dans le temps et en Asie! Après la Corée, puis l'Inde, la Chine, me voici désormais au Japon! Et c'est au XIXème siècle que s'inscrit le premier tome Isabella Bird, femme exploratrice. Ce manga m'a d'ailleurs été conseillé par une amie (elle se reconnaîtra!) fan elle-même de ce genre de littérature. Il lui aura fallu du temps pour qu'elle réussisse enfin à me convertir, usant d'odieux stratagèmes pour me faire succomber, j'ai nommé Chi, une vie de chat. Un manga très kawai à découvrir pour les ailurophiles! Bref, je m'égare! Revenons-en au sujet principal!
Avant d'arriver au Japon, en 1878, Isabella Bird s'était déjà rendue célèbre en Angleterre pour avoir écrit des récits de voyage, notamment Une femme anglaise en Amérique paru en 1856, L'archipel hawaïen en 1875 ou La vie d'une femme dans les Rocheuses, en 1879. le premier tome de ce manga s'inspire de son récit de voyage paru en 1880, le Japon, hors des sentiers battus. En effet, Isabella Bird ne manque pas d'audace et elle souhaite rallier la capitale du Japon, Edo (Tokyo) au sud pour l'île d'Ezo, au nord de l'archipel où vit le peuple des Aïnous. Or, en 1878, le Japon s'ouvre à peine aux Occidentaux et obtenir les autorisations pour voyager à sa guise ne sera pas de tout repos. Pour cela, elle sera appuyée de Tsurukichi Ito, son interprète et guide, un jeune homme un peu taciturne mais qui lui sera d'une grande aide sur la route semée d'embûches.
Ce récit m'a fait penser à deux autres femmes qui ont entrepris elles aussi des voyages risqués en Extrême Orient : Nellie Bly dans son tour du Monde en 72 jours dans les années 1880 et Alexandra David-Néel qui est partie dans les années 20, à Lhassa, au Tibet alors même que la ville était encore fermée aux Occidentaux (je devrais d'ailleurs bientôt vous faire un retour sur une adaptation en bande dessinée de son récit de voyage). Pour une femme de cette époque, il ne fallait donc pas manquer d'audace ni de courage pour entreprendre de tels voyages. Et comme Isabella Bird le rapporte, son séjour ne sera pas de tout repos (saison des pluies, auberges sales et infestées de parasites, curiosité parfois un peu déroutantes des habitants, etc…), elle devra faire fi de son confort. Mais, souhaitant vivre au plus près des us et coutumes japonaises et à l'aide de son interprète-guide, Isabella fera aussi de belles rencontres comme Yahei, un conducteur de pousse-pousse ou O-Haru, une jeune fille de douze ans qui doit passer par l'étape rituelle du « kamiage-iwai », ou fête de lever de cheveux, passage obligatoire vers l'âge adulte.
Si ce premier tome est très intéressant d'un point de vue historique et m'a fait découvrir un récit de voyage, en revanche, le personnage d'Isabella Bird comme dépeint dans le manga m'a un peu désarçonné, voire agacé. Tout d'abord, l'âge ne correspond pas vraiment : en effet, Isabella était née en 1831 donc devait avoir presque atteint la cinquantaine quand elle est partie au Japon. Or, selon les dessins, elle semble à peine avoir trente-trente cinq ans. de plus, en 1878, elle avait déjà entrepris plusieurs voyages notamment aux Etats-Unis, à Hawaï et en Ecosse. On peut donc s'attendre à une femme aguerrie, ayant acquis de nombreux réflexes. Ici, Isabella semble être surprise par tout ce qu'elle découvre, avec une attitude fleurant bon la puérilité ou l'hystérie. Cela ne m'a pas vraiment paru crédible et j'ai même trouvé cela un peu dommage. Son pendant japonais, le guide-interprête, Tsurukichi Ito est au contraire beaucoup plus posé ce qui permet d'équilibrer un peu le duo.
Bien que ce premier tome m'ait à demi-convaincu, je souhaite tout de même poursuivre avec le second. En effet, si le personnage d'Isabella Bird est un peu irritant, son récit de voyage n'en demeure pas moins haletant.
Lien : https://labibliothequedaelin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
vrovro7
  14 janvier 2018
Voyage au centre de la terre, version japonaise !
C'est une formidable immersion dans le Japon traditionnel qui nous est proposée ici. Tout du long, les lettres que Isabella écrit à sa soeur donnent des repères au lecteur. Par ailleurs, l'aspect historique est intéressant, dans la mesure où l'exploratrice Isabella Bird a réellement existé.
Le duo formé par Isabella et Ito ne manque pas d'humour, entre elle qui ne rate pas une gaffe et lui qui a toujours le bon mot au bon moment ! Leurs caractères, aux antipodes l'un de l'autre, se complètent. L'enthousiasme presque enfantin d'Isabella est raisonné par la sagesse du stoïque Ito. Un reflet des deux sociétés qu'ils représentent, en somme !
Sur la forme : les dessins sont magnifiques et très soignés. Les expressions du visage sont vraiment réalistes !
Le coup de coeur n'est pas au rendez-vous, toutefois cette lecture m'a donnée envie de connaître la suite de ce périple !
Commenter  J’apprécie          130
Salyna
  28 décembre 2017
Un super manga ! Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de manga et j'ai tout de suite craqué pour celui-là.
Isabella Bird, c'est l'histoire vraie d'une femme exploratrice qui a parcouru l'Asie à la fin du 19ème siècle. le manga retrace son exploration du Japon, là où nul Occidental n'était jamais allé avant elle après l'ouverture du pays.
Enjouée, dynamique et téméraire, la jeune femme n'a pas froid aux yeux pour aller là où elle veut. En bonne ethnologue, son but est de rencontrer les populations Aïnous dans le nord du Japon. Mais elle prend le temps de s'intéresser à tout ce qui l'entoure de la culture japonaise. Et là est pour moi une partie du charme du manga, le décalage culturel entre la très Britannique et exploratrice et le mode de vie japon, beaucoup moins « pudique » que ne l'est l'Angleterre. On retrouve aussi le mépris de certains occidentaux installés au Japon à cette époque, en vrai colonialiste. Mais Isabella préfère les locaux et le fait vite savoir.
Malgré tout, le manga montre aussi les bas d'un tel voyage. Être loin de chez soi, face à une culture dure à comprendre, à une langue qu'on ne parle pas… Pas facile tous les jours.
Mais Isabella est enjouée et passionnée par ce qui l'entoure, l'aidant à surmonter les creux.
Le dessin est soigné et on prend plaisir à examiner les scènes de vie pour noter des petits détails insolites.
Un manga à lire pour les amoureux du Japon et qui fait découvrir une femme courageuse qui a marqué son temps par ses explorations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chadik
  07 janvier 2018
J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un masse critique BD-manga; je lisais beaucoup de mangas dans le passé, mais j'ai presque totalement arrêté et je ne suis plus l'actualité des publications. J'étais ravie de découvrir ce manga dont le thème me plaisait beaucoup.
Nous sommes rapidement happé par l'aventure d'Isabella, l'action se met en place dès le début, le rythme est rapide et les anecdotes variées, on ne s'ennui pas. J'aurais cependant aimé en savoir un peu plus sur les préparatifs du voyage et l'histoire d'Isabella. Les graphismes sont jolis et détaillés, certaines scènes sont un régale.
L'auteur parvient a décrire avec justesse le choc des cultures, mais aussi l'universalité des peuples et l'ouverture d'esprit dont font preuve certains personnages. C'est intéressant de découvrir une culture par le regard d'un étranger. Les anecdotes historiques et les détails sur les moeurs de l'époque sont omniprésents, le manga est très documenté, nous apprenons beaucoup de choses sur le japon de l'air Meiji. Des touches d'humour viennent ponctuer le récit et rendent les personnages plus attachants.
Un manga divertissant et passionnant qui m'a fait découvrir un destin de femme extraordinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (4)
Bedeo   18 octobre 2017
Isabella Bird : femme exploratrice est un manga destiné à tous les amoureux d’histoire et à ceux désireux de découvrir une tranche de vie d’une femme peu ordinaire au XIXe siècle.
Lire la critique sur le site : Bedeo
LeMonde   16 octobre 2017
Les lettres que l’aventurière britannique Isabella Bird (1831-1904) a envoyées à sa sœur lors de sa découverte du Japon ont servi de base à ce manga tout public.
Lire la critique sur le site : LeMonde
BDZoom   16 octobre 2017
Préparez-vous à remonter le temps pour visiter une partie de l’archipel japonais que vous ne soupçonniez sûrement pas.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest   13 octobre 2017
Très agréable à lire, passionnant et dépaysant, Isabella Bird va faire voler votre esprit dans le temps, sur les traces d'une promeneuse de l'extrême qui s'engage, avec respect, sincérité et humanité dans l'archipel nippon d'avant son entrée dans la modernité.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   24 janvier 2018
J'ai entendu dire que plus on progressait vers le nord, plus le quotidien ressemblait à ce qu'il était avant la restauration de Meiji... A travers ce voyage, j'espère remonter le temps.
Commenter  J’apprécie          150
Shan_ZeShan_Ze   23 janvier 2018
Si les autorités de ce pays tendent à limiter la liberté de mouvement des étrangers, c'est pour refroidir les ardeurs des marchands trop avides ou des missionnaires trop zélés !
Commenter  J’apprécie          100
SalynaSalyna   28 décembre 2017
Henrietta, ma chère petite sœur à l'heure où je t'écris je voyage dans un étrange pays qu'on appelle "le Japon".
Commenter  J’apprécie          20
boumabouma   14 janvier 2018
Nul n'est capable d'arrêter la marche du temps...
mais il est possible de consigner des souvenirs.
La tâche n'est pas aisée. Pourtant, c'est une nécessité.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Taiga Sassa (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Taiga Sassa
À la fin du XIXe siècle, le Japon s?ouvre au monde et s?occidentalise à marche forcée. Mais le pays reste un vrai mystère pour la plupart des Européens, ce qui en fait une destination de choix pour la célèbre exploratrice anglaise Isabella Bird ! Malgré son jeune âge, elle est déjà connue pour ses écrits sur les terres les plus sauvages. Isabella ne choisit jamais les chemins les plus faciles et, cette fois encore, elle étonne son entourage par son objectif incongru : Ezo, le territoire des Aïnous, une terre encore quasi inexplorée aux confins de l?archipel? le voyage s?annonce long et difficile, mais rien n?arrête la pétillante jeune femme !
Accompagnée de son guide-interprète, le stoïque M. Ito, la jeune femme parcourt un pays en plein bouleversement. Dans ses lettres quotidiennes à sa s?ur, elle narre avec sincérité et force détails la suite de chocs culturels qu?elle expérimente. Elle veut tout voir, tout essayer, quitte à endurer chaleur, fatigue, maladie ainsi que les sarcasmes de ses pairs !
Lancez-vous à la découverte d?un Japon traditionnel désormais disparu à travers les yeux de l?intrépide Isabella Bird ! Basé sur les écrits réels de l?aventurière, Isabella Bird, femme exploratrice est un récit passionnant sur la rencontre de deux mondes, dessiné avec un rare souci du détail par Taiga Sassa, nouveau talent prometteur !
+ Lire la suite
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Taiga Sassa (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
341 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre