AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9783836550109
96 pages
Éditeur : Taschen (21/10/2015)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :
L'âme de l'Art Nouveau
L'artiste Tchèque Alfons Mucha (1860-1939), surtout célèbre comme figure phare de l'Art Nouveau, a défini le style de la Belle Époque avec ses affiches de l'actrice Sarah Bernhardt et ses images de femmes séduisantes créées pour des publicités. Mais en étudiant sa vie de plus près, on découvre un artiste aux facettes plus complexes. Penseur engagé, il est nationaliste, panslaviste et plaide pour l'indépendance politique des nations tchè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
PatriceG
  08 août 2020
Alfons Mucha fut le maître incontesté de l'affiche Art Nouveau. Plusieurs expositions lui sont consacrées qui rappellent cela.
Ne cherchez pas sur la carte, la Tchécoslovaquie n'existe plus. Vàclav Havel le dramaturge plébiscité comme chef d'Etat -qu'on appellera le Président-philosophe - a essayé de la sauver profitant de la sortie du pays du giron soviétique qu'il a contribué à activer, il a dû se rendre à l'évidence que les carottes étaient cuites. Et encore, il faut s'entendre et attention à ce qu'on va dire. Ca fait un bail que les Tchèques embarrassaient de leur ombre leurs puissants voisins nés de l'empire austro-hongrois, c'est dans ce méli mélo que naît notre artiste en Moravie en 1860, Alfons Mucha, dans un pays auréolé de son appartenance à l'Empire.
La référence immanquable au III e Reich, je la réserve comme la cerise sur le gâteau ..
Quel destin hors du commun aussi que celui de Alfons Mucha.

on se souvient de cette anecdote quand il posa sa candidature à l'Académie des beaux-arts de Prague, il avait 18 ans ; elle fut rejetée assortie de la recommandation : "Choisissez une autre profession, elle vous sera plus utile"
Son talent pour le dessin est né il n'avait que quelques années, aller dire à un môme quelques années après, de manière très autorisée, que ce n'est pas fait pour lui, comme aspiration contrariée, je n'imagine pas faire plus mal ; mais Alfons n'en a cure, servi par une volonté et une foi inébranlables, il s'entête comme il s'entêtera toujours. Des passions comme cela, quelques qu'elles soient, on ne saurait les arrêter tel le torrent qui charrie ses eaux tumultueuses. Il a cru en lui, et pour le tort qu'il a eu de croire en lui, ce sera un virtuose, sa dominante thématique sera à la fois mystique et charnelle, attachée à la beauté de la femme, sensuelle, érigée en maîtresse du monde ; sa production sera saluée, à Paris, l'édition prestigieuse Armand Colin s'intéressera à lui, à New York, dans le monde entier, et mieux encore ce sera un pionnier ! Ah ! que j'aime les pionniers, sans limites ..
Pendant trente ans, il va tisser des liens incroyables. Si tu intéresses les gens, on s'intéressera à toi, telle pourrait être l'épigramme de Mucha. Dans un monde excentrique et huppé où l'on cultive les amitiés plus que les choux et les carottes, il y a toujours une bonne soupe chaude qui vous attend quelques part. On se prend des gamelles sur le chemin chaotique de la notoriété, mais on repart, et tel n'est-il pas le lot de l'artiste parfois. On parlera de Mucha quand on parlait de Sarah Bernhardt ; on parlera de Slewinski quand on parlait de Mucha ..
Quand je pensais à son destin hors du commun, je pensais aussi à sa mort entourée d'un dessein extérieur effroyable.. Il meurt d'une pneumonie en 1939 alors que la Gestapo s'intéresse à lui, à cause de son obédience à la franc- maçonnerie .., il privera ainsi la Gestapo de décider de sa propre mort, dernier pied de nez au destin, et pour cette peine, sa dépouille sera jetée comme celle d' un gueux à la fosse commune ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Tesrathilde
  17 décembre 2017
Un mot sur le format pour commencer : je dirais qu'il est parfait pour les amateurs ; je ne me prononcerai pas concernant les experts puisque je n'en fais pas partie. J'ai en tous cas eu le plaisir de découvrir l'artiste de manière, m'a-t-il semblé, plutôt approfondie, sans me noyer non plus ni dans les détails ni dans le volume d'informations fournies, mais sans me sentir limitée à une synthèse maigrelette non plus.
Une petite centaine de pages permettent de présenter efficacement la vie d'Alfons Mucha, son évolution et sa formation artistique de sa Moravie [République tchèque] natale à Paris, puis Prague, en passant notamment par New-York ; sa famille ; son engagement ; son accomplissement enfin.
Comme je disais je ne connaissais pas du tout cet artiste hormis sa période et son travail d'affichiste ; si les panneaux verticaux de réclame théâtrale ou ses affiches plus petites pour certains produits de consommation ont en effet constitué une partie non négligeable de son oeuvre et de son gagne-pain j'ai été intéressée d'apprendre que, comme pas mal de compositeurs au sens large, sa célébrité à titre posthume se trouverait focalisée sur autre chose que les passions et objectifs qui l'auraient réellement motivé sa vie durant. Par exemple il est entré en franc-maçonnerie assez jeune et y a trouvé des valeurs qui lui ont plu et qu'il a suivi toute sa vie (il a d'ailleurs contribué fortement à la renaissance du mouvement dans son pays), en adéquation notamment avec ses croyances religieuses fortes héritées de sa famille et culture morave qui lui ont aussi inspiré plusieurs oeuvres majeures ; il a également été un patriote dans l'âme pendant toute son existence, bien que son statut d'expatrié lui ait coûté en partie – ou parfois failli lui coûter – la reconnaissance de ses compatriotes. Cela ne l'a pas empêché de concevoir et réaliser une série de 20 grands tableaux intitulée L'Épopée slave, qu'il considérait (et on peut facilement tomber d'accord) comme sa pièce maîtresse, et qu'il a d'ailleurs achevée vers la fin de sa vie. Pétri de valeurs humanistes, il aurait aimé voir l'harmonie se diffuser en Europe et une « Grande Slavie » renaître de ses cendres, et faire refleurir son folklore et sa culture, notamment après la guerre 1918. Malheureusement il se fera arrêter en 1939 précisément à cause de ses convictions et activités, déjà vieux, et mourra des suites de son interrogatoire.
Lien : https://croiseedeschemins.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MonCharivariLitteraire
  16 novembre 2017
 Très bon livre qui m'a permit de découvrir le peintre Mucha. Ses oeuvres sont rentrées dans les images collectives, ces images que l'on a déjà vu mais dont on est incapable de parler. Les siennes sont identifiées à l'art nouveau mais je ne connaissais rien de leur auteur pas même le nom. Ce livre m'a permit de mettre un artiste aux côtés de ces oeuvres.
Le livre est bien fait. Il est richement illustré. de manière didactique on découvre la vie de Mucha, son amour et son engagement pour son pays, son appartenance à la franc maçonnerie, sa dévotion à son oeuvre. On nous parle de sa peinture, de sa technique sans que cela devienne abscond.
Bref si vous êtes curieux de l'homme et son art je vous recommande ce livre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   16 novembre 2017
La grande popularité du style Mucha s'appuie sur son identification instantanée et sur le charme de "la femme mucha". Séduisante, inspiratrice, en pleine santé, réconfortante, son image constitue la partie centrale des création de Mucha. Elle est à la fois réaliste et surnaturelle contrairement à ce que donne à voir la stylisation rudimentaire de la majorité des affiches contemporaines. Sa pose est fluide, souvent ornée des arabesques de sa longue chevelure et de somptueux motifs floraux, accompagnés d'autres détails décoratifs faisant allusion au thème traité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   16 novembre 2017
L'opinion de Mucha sur l'art tranche avec le rôle qu'on lui reconnaît généralement comme adepte de l'art nouveau. Selon son fils et biographe l'artiste a montré une certaine indifférence à l'égard de ce mouvement et du travail de ses contemporains "qu'est ce que c'est, l'art nouveau?... l'art ne peut jamais être nouveau", affirmait Mucha quand on l'interrogeait.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   16 novembre 2017
 Par son trait plein de grâce et ses détails floraux, l'artiste tchèque Alphonse Mucha (1860-1939) a défini le style visuel du tournant du siècle. Avec leurs nuances pêche, or, ocre et olive évocatrices, ses compositions séduisantes de motifs, de fleurs et de superbes femmes sont devenues des paradigmes des années Belle Époque.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   16 novembre 2017
Si mucha est surtout connu comme maître de l'art nouveau, l'étude attentive de sa vie et de son œuvre révèle un aspect plus complexe de l'artiste, en particulier comme intellectuel engagé. C'est un nationalisme, adepte du panslavisme, un réformateur franc maçon et un pacifiste.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   16 novembre 2017
intellectuel en puissance avec l'ambition de mettre son art au service de sa patrie, Mucha est encouragé par leur approche de la peinture comme moyen d'expression de la vision personnelle de l'artiste plutôt que comme recherche de l'art pour l'art.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : muchaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
630 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre