AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844143954
Éditeur : L'Association (17/04/2010)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 99 notes)
Résumé :
Face à certaines situations embarrassantes, dans la rue, le métro ou les bars, nous savons désormais que nous nous trouvons face à des "vies secrètes de jeunes." Ce second tome, avec comme il se doit un gaufrage en argent à chaud en couverture, reprend tous les strips parus dans Charlie depuis 2007 et comprendra une préface en bande dessinée de Christophe Blain.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
stokely
  04 février 2017
Je sors vraiment déçu de cette bd autant j'ai vraiment aimé l'arabe du futur mais la tout est dans la négativité
Des scènettes rencontrées ça et là surtout dans le métro mais celles-ci sont affligeantes et clichées, les jeunes ne pensant qu'au sexe, les filles trompant toutes leurs mecs etc...
Il n'y a pas de situations vraiment drôles ou loufoques, ce n'est pas du fait de l'auteur mais les brèves racontées sont plus consternantes qu'autres choses....
Commenter  J’apprécie          150
Belzaran
  10 octobre 2016
« La vie secrète des jeunes » était une analyse ethnologique passionnante sur la faune parisienne (majoritairement). Habitué des terrasses de café du 11ème et du métro 9, Riad Sattouf y décrivait le comportement des « jeunes », au sens péjoratif du terme, retranscrivant leur langage fleuri, imagé et vulgaire. La force de l'ouvrage tenait dans la véracité supposée des faits et la capacité à l'auteur de ne jamais émettre un quelconque jugement sur tout ce qu'il narrait. le tome 2 sort chez L'Association pour 160 pages comme 160 scènes de la vie urbaine.
La mécanique est immuable : des gens discutent dans un lieu public. Riad Sattouf les écoute et les observe, retranscrivant la scène en un gaufrier impeccable de huit cases. Plusieurs pages sont consacrées aux plus bavards. Ce qui est bien, c'est que l'on retrouve aussi bien des jeunes de banlieue agressant des gens dans le métro, comme des bobos se réconciliant à une terrasse de café. Riad Sattouf côtoie tout le monde (comme les gens le font à Paris) et touche toutes les couches sociales.
On ne va pas se mentir, il y a un effet de redondance avec ce deuxième tome. Les débuts de lecture sont difficile tant on a l'impression d'avoir déjà lu les mêmes anecdotes dans le précédent bouquin. Mais on finit par se prendre au jeu et par être surpris ici et là par une scène, autre part par le langage utilisé… Les anecdotes sont certes inégales, mais on ne sent pas de remplissage pour autant. Chacune, prise indépendamment, laisse rêveur…
On regrettera que des scènes complètement différentes soient intercalées dans l'ouvrage. Ainsi, « L'incroyable Cizia Zykë en vrai » laisse dubitatif. Quel rapport ? Seul l'histoire du gang des barbares trouve un écho avec les scènes de la vie courante. Et du coup, elle nous donne aussi froid dans le dos…
Le dessin de Sattouf est efficace. Son noir et blanc fait le travail et ses personnages sont suffisamment expressifs et grotesques pour faire ressortir le ridicule – voire le surréalisme – des situations. Quand à sa narration, elle est toujours menée avec un rythme impeccable.
Si un effet de répétition se fait sentir, ce deuxième tome garde la force du premier. Les scènes nous fait réagir, que ce soit en nous choquant ou en nous faisant rire. Riad Sattouf est un véritable observateur de son temps. Qui, mieux que lui, parvient à saisir ces moments que vivent les parisiens dans le métro ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
antihuman
  26 février 2018
Ce second volume de strips à la plume gentiment cruelle (enfin... gentiment, car ce n'est pas non plus du Vuillemin) sont sortis il y a un petit moment dans Charlie Hebdo; sous le titre de "La vie secrète des jeunes."
On ne voit pas tellement ce qu'il y a de secret en cela mais il semble que Sattouf décrive surtout son proche entourage voire l'immensité silencieuse des prolétaires incultes qui font le peuple à 99%. Ses croquis sont parfois sévères, courageux, et bien réalisés, telle la critique de ce jeune du film "Avatar" ou alors par exemple à travers les propos acerbes et non-politiquement corrects de cette musulmane sur la démocratie à l'occidentale. Il y a aussi ceux sur la nécessité pour tout islamiste de se vêtir en Armani ! #LOL
A cette époque certaines personnes surveillaient moins leurs propos - d'où l'intérêt du tout - et de nos jours, l'élégance et l'habit ne font-ils pas le moine en général ?
Commenter  J’apprécie          10
Dosamuse
  02 décembre 2015
On pourrait appeler cela des brèves de métro. C'est très drôle mais parfois on rit jaune, affligeant ! La seule question que je me répétais tout au long de la lecture c'est si dans ma jeunesse je parlais aussi mal, car j'aurais eu envie de me coller deux baffes.
Commenter  J’apprécie          50
Loutre_des_Rivieres
  01 novembre 2012
[La vie secrète des jeunes T2]
Riad Sattouf, avec son oeil aiguisé, observe notre société actuelle et plus particulièrement les jeunes dans notre société pour en faire des chroniques drôle et perspicaces, publiées initialement dans Charlie Hebdo. Les traits simples et caricaturaux, et les dialogues ultra réalistes sont une réussite.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
GregorGregor   21 décembre 2011
- Demokrassie et liberté d'expression : mon cul, c'est un truc de blancs et basta, c'est passque t'es blanche que tu défends ça, c'est tout, t'es éduquée pour ça et c'est d'la merde.
- Mais pas du tout, j'me sens pas blanche, désolée.
Commenter  J’apprécie          140
GregorGregor   21 décembre 2011
Là-bas, un booster ça vaut 50 centimes, y'a des planches de skate à 10 euros, les jeux PSP neufs ont le même prix que l'occaze ici... En Amérique avec une centaine d'euros, t'es riche.
Commenter  J’apprécie          10
GregorGregor   21 décembre 2011
Tain dans sa ferme mon papy on bouffe que des oiseaux quand je r'viens j'en peux plus : overdoise d'oiseaux.
Commenter  J’apprécie          10
NominoeNominoe   11 novembre 2018
La démocratie, c'est pas si formidable, voir même, c'est insupportable.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Riad Sattouf (89) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Riad Sattouf
Bande annonce réalisée par la Bibliothèque publique d'information à l'occasion de l'exposition "Riad Sattouf, l'écriture dessinée".
autres livres classés : jeunesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

l'arabe du futur

La mère de Riad est-elle :

Anglaise
Parisienne
Bretonne
Pyrénéenne

5 questions
67 lecteurs ont répondu
Thème : L'Arabe du futur, tome 1 de Riad SattoufCréer un quiz sur ce livre