AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070536122
91 pages
Éditeur : Gallimard (11/03/2003)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Les glouterons vont vous rendre chèvre! Au propre comme au figuré. Si vous ne les détachez pas chaque jour à l'aide d'une brosse pour les rejeter à la mer, ces étranges créatures s'accrochent à vos chèvres qui cessent dès lors de donner du lait. Le lait de chèvre étant la base de l'économie du village de Frip, on peut imaginer ce qu'il adviendrait de ses habitants… Quand les glouterons se mettent à pulluler sur le dos de ses chèvres, la jeune Capable, courageuse et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
zazimuth
  17 juin 2013
Au village de Frip, ancien village de pêcheur perché au bord de la mer, vivent trois familles dans des maisons voisines. La petite Capable et son père si triste depuis la mort de sa femme, la famille Romo avec ses deux garçons chamailleurs et la famille Ronsen avec ses deux petites filles bêcheuses. La particularité de cet endroit réside dans la présence des glouterons, sorte de grosses tiques qui aiment envahir le pelage des chèvres et que les enfants sont obligés de brosser chaque jour sinon les chèvres dépérissent, or les familles vivent de la consommation et de la vente du lait et des fromages de chèvres. Jusqu'à présent, chacun était infecté également par ce fléau mais un matin les glouterons se retrouvent tous dans l'enclos de la première maison....
J'ai vraiment trouvé ce livre très intéressant pour aborder des notions comme la solidarité, l'entraide ou encore l'individualisme et la jalousie. le petit côté décalé et absurde par moments n'était pas pour me déplaire non plus.
A lire et méditer à partir de 7 ans.
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


Videos de George Saunders (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de George Saunders
Le nouveau roman de l'écrivain américain, CHINATOWN, INTERIEUR (éditions Aux forges de Vulcain) est en librairie, traduit par Aurélie Thiria-Meulemans.
C'est l'histoire d'un Américain d'origine asiatique qui essaie de trouver sa place dans la société américaine. Et, comme on est dans la patrie d'Hollywood, Yu raconte cette épopée sous la forme d'une quête du rôle idéal. Car le rêve de toujours du héros c'est de devenir Mister Kung Ku : il a vu la série à la télé quand il était petit, et c'est son but dans la vie. Sauf que plus il monte les échelons, plus il comprend que Mister Kung Fu n'est qu'un autre rôle qu'on veut lui coller parce qu'il est asiatique. C'est un roman high-concept écrit sous la forme d'un scénario : le héros n'est ni « je » ni « il » mais il est désigné par un « tu ». Lé héros suit le script qui peint sa vie comm eune série télé en mélangeant les genres : la bonne vieille série policière, avec un flic noir et une flic blanche et une grande tension amoureuse entre les deux, des scènes de kung fu, et on finit sur une superbe scène de court drama où l'Amérique se retrouve jugée pour son traitement de la communauté asiatique. Un roman virtuose, drôle et attachant : un Lala Land sauce aigre-douce.
Avis de la presse américaine :
« Charles Yu, habite à Irvine près de Los Angeles, et a déjà écrit pour la série Westworld (HBO) ainsi que pour d'autres séries sur FX et AMC, raconte que l'histoire a été en partie inspirée de sa propre expérience de fils d'immigrés taïwanais ayant grandi en Californie. « J'avais en quelque sorte toujours l'impression que je ne savais pas vraiment où était ma place », nous confie-t-il en parlant de son enfance à Los Angeles. « Je n'ai jamais eu la sensation d'être au milieu de l'action. Et j'ai senti que c'était peut-être non seulement une façon de penser à ce que vivent les américains d'origine asiatique, mais que ça pourrait aussi être un prisme à travers lequel observer les dynamiques raciales dans un sens plus large. » (LA TIMES)
« Interior Chinatown […] m'a rappelé le mélange d'humour et de sincérité que l'on trouve dans les nouvelles de George Saunders, dans les jeux métafictifs de Mark Leyner ou dans des films comme The Truman Show. » (The New York Times)
« Ce roman examine la réalité quotidienne des Américains d'origine asiatique, cette impression d'être à jamais des étrangers dans ce pays, une minorité qui ne sera jamais actrice d'une nation blanche et noire. » (The New Yorker)
« Ce roman est génial. Non seulement l'intelligence de sa structure et de ses métaphores est impressionnante, mais le message implicite derrière l'histoire de Willis Wu témoigne avec précision de ce que signifie non pas uniquement être asiatique aux États-Unis, mais plus largement, ne pas être blanc aux États-Unis. Quiconque voulant tenir une conversation critique et engagée sur les races aux États-Unis se doit de lire Interior Chinatown, qu'il soit américain d'origine asiatique ou non. le message de Charles Yu sur notre propre emprisonnement dans des rôles raciaux spécifiques est un message radical qui mérite d'être entendu. » (The Crimson)
« Il y a quelque chose, chez Yu, un côté ludique et cérébral comme de Jonathan Lethem, un côté triste et résigné, comme chez Kurt Vonnegut, un côté très “dickien” dans son refus paranoïaque de la société de consommation. Mais il y a aussi chez lui une sensibilité unique, originale, notamment quand il parvient à mêler, sous l'apparence de la simplicité, et au travers de personnages apparemment passifs, l'humour au plus profond pathos. » (The San Francisco Chronicle)
+ Lire la suite
autres livres classés : villageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16372 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre