AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08YDJ4S3R
290 pages
Plumes du web (25/03/2021)
4.4/5   34 notes
Résumé :
Un paiement. Rien qu'un petit paiement...
Dans un monde où les humains ont été réduits à l'esclavage et répartis en différentes castes sous le joug des Surnaturels, Jenny appartient au bas de l'échelle sociale : les Aturales. Elle n'est rien. C'est pourquoi les siens n'hésitent pas à la livrer au clan MacFillan, de puissants lycanthropes établis en Écosse, pour régler leur dette.

Mais celle qui ne devait être qu'une marchandise va vite faire to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
4,4

sur 34 notes
5
19 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

carine13400
  17 août 2021
Je ne lis que rarement des romans Fantasy, et en refermant La Dernière Chamane, je me demande bien pourquoi ! J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture et j'aurais tant aimé en avoir encore un peu plus…
Jenny, une Aturale éleveuse de moutons se voit être offerte comme compensation pour défaut de paiement au Clan Mac Fillan, les loups-garous qui règnent en maîtres dans le nouveau monde, protégeant les humains des vampires, en échange de taxes. Dès lors, elle se retrouve sur le rocher des tributs elle n'est plus personne, n'a même plus de prénom. Aucun droit de parler, de se rebeller. Elle ne saura qu'en arrivant dans le clan des Mac Fillan le sort qui lui sera réservé. Esclave ? Fille de compagnie ? Revendue à un autre Clan ?
Jenny. Elle est Jenny ! Et elle refuse d'être sacrifiée à cause de principes immoraux, injustes…
Ce sont les fils du chef du Clan, Erwan et Keir qui sont chargés de récupérer l'Aturale. Si l'ainé est froid et suffisant, le second est presque doux comparé à lui sans pour autant être dépourvu d'une certaine autorité. Mais si les loups ce sont eux, Jenny ne manquera pas de montrer les dents !
Rebelle dans l'âme, elle ne cesse de provoquer, et elle fera tout pour rester celle qu'elle est : Jenny.
Mais au final Jenny n'est plus qu'un paiement. Un simple petit paiement et n'a pas son mot à dire, elle le sait, même si son instinct se refuse à abdiquer.
Keir n'avait jamais eu à s'occuper d'un paiement aussi récalcitrant ! Cependant, au lieu d'être agacé par sa rébellion, cet instinct de survie qui la caractérise et son caractère de feu, Keir s'en amuse tout au long de leur périple tout en lui faisant savoir qu'elle se fatigue pour rien. Que les pouvoirs c'est lui qui les détient et qu'elle n'est plus rien. Malgré tout, quelque chose cloche. Il faut dire que le petit paiement à une odeur bien particulière… Une odeur qui dès son arrivée au château, semble être le centre d'intérêt de plusieurs loups. Une odeur qui fera que le chef ne sera pas si emballé plus que ça de la garder au château. Au grand désarroi de Keir qui ne comprend pas cette attirance qui la relie à l'Aturale. Certes, elle est très belle, mais c'est plus que cela, bien plus qu'une simple odeur, et il compte bien découvrir quoi. Tout comme il souhaite savoir pourquoi son père cherche à s'en débarrasser aussi vite, alors qu'ils ont une perle rare entre leur mur… de ce qu'il en sait, elle a tout de ces êtres à part qui ont disparus depuis des décennies. Une Chamane…
Avec La Dernière Chamane, j'ai eu un jolie petit coup de coeur livresque. J'ai vraiment été emballée du début à la fin. J'ai aimé tout découvrir en même temps que Jenny. le nouveau monde, l'ancien, la guerre, les livres interdits, qui sont les Chamanes et leur héritage… Julie Sorel nous plonge dans les US et coutumes d'un monde dirigé par des êtres surnaturels et elle le fait magnifiquement bien en rendant tout très intéressant et distillant les infos à petites doses pour nous garder en haleine d'un bout à l'autre. Toute est là ! Une intrigue, de l'amour, de l'humour aussi. Un brin de suspens auquel on ne peut que se laisser prendre tant on vit tout en même rythme que notre héroïne pour laquelle on éprouve un profond respect. Car Jenny est plus qu'une Chamane. C'est une guerrière, une combattante, une femme courageuse, fière et droite dans son coeur et son âme. Mais c'est surtout, une personne attachante, douce qui pense plus aux autres qu'à elle même, et malgré ce qui lui pend au nez, elle ne cesse de s'inquiéter pour ceux qui lui apportent un peu de soutient.
La romance est bien développée et les héros sont vraiment très attachant. Keir se retrouve face à une humaine qui lui fait ressentir beaucoup trop de sentiments. Ce petit paiement qui aurait du être insignifiant, prend tout à coup beaucoup de place et il ne cesse de la chercher, de la réveiller lorsqu'elle baisse les bras et que la lueur combative dans ses yeux s'éteint peut à peu. de leur relation improbable va naître de la fascination, de la passion, de l'attention alimentée de joutes verbales, mais aussi de peurs…
L'évolution des personnages tout au long du récit est vraiment bien pensée et bien décrite. L'auteure m'a aussi subjuguée de ce côté là. Tout ne se fait pas d'un coup de baguette magique. Chacun d'entre eux avance avec son caractère, sa façon d'être et tout ce qu'il va découvrir. J'ai beaucoup aimé que Keir fasse des voltes faces par amour pour son Clan. Que Nathanaël notre petit louveteau soit décrit d'une manière très naïve et perdu, en accord avec sa personnalité et son âge. L'attraction qu'exerce Jenny sur eux va les pousser à aller contre les règles de leur Clan, mais toujours en gardant en tête le bon fonctionnement de la meute, écartelés entre ce que la présence de Jenny les pousse à faire et leur devoir envers leur Alpha et leur meute. Mais si justement, c'était plus un bien que un mal d'aider l'Aturale ? Comment savoir ce qui est juste ?
Je suis tombée sous le charme de la plume de Julie Sorel qui m'a embarquée sans préavis dans un univers livresque qui n'est généralement pas ma tasse de thé. Je ne peux que m'incliner devant cette plume qui m'a fait vivre ce roman comme un film. Les pages défilent dans une belle addiction. Tout est fluide et bien pensé. Tout s'accorde et se raccorde au moment voulu, pour nous offrir un magnifique moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Carole94p
  05 février 2022
En fouinant un peu sur Audible en quête d'une lecture, je suis tombée sur La dernière chamane de Julie Saurel. le résumé m'a convaincu de découvrir ce one-shot de fantasy.

Dans la dernière chamane, nous sommes plongés dans un univers dans lequel les humains sont considérés comme des faibles et bons pour être offerts, vendus ou pire encore. Pour payer leur dette, les siens n'hésitent pas à livrer Jenny au clan Macfillan. Bien loin de chez elle, entourée de loups qui dirigent l'Ecosse, Jenny va devoir redoubler de méfiance surtout avec Keir, le fils Macfillan pour rester en vie.

Avant de parler de l'histoire, des personnages et du livre en lui même, quelques mots sur l'audio. Lorsque j'ai commencé mon écoute, il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour me faire aux deux narrateurs. La narratrice m'a causé quelques petits soucis d'ajustements mais au bout de quelques chapitres j'ai fini par me faire à son ton. En revanche, je ne suis pas tellement fan du fait d'avoir plusieurs narrateurs dans une lecture et j'avoue ne pas avoir apprécier le narrateur masculin de la dernière chamane. J'ai trouvé son ton pas vraiment en adéquation et j'avais du mal à différencier dialogue et narration... Ce qui est dommage car le point de vue de Keir en a donc pâti. Sans doute qu'à l'écrit, j'aurais davantage apprécié mais c'est un risque à prendre avec un livre audio.

Si l'audio m'a laissé quelque peu mitigée, en revanche, le roman en lui même m'a clairement tenu en haleine. Puisqu'en une journée, je n'avais fais qu'une bouchée de la dernière chamane. Jenny est une héroine attachante, pleine de ressource et qui ne manque pas de mordant. J'ai aimé en apprendre plus sur elle au fil des pages et toute l'histoire autour des chamanes. Sa combativité et son tempérament ajoutent vraiment un plus à son personnage. Elle ne s'aplatit pas devant ses loups malgré sa position et sa condition d'humaine.

Face à Jenny, Keir. le cadet Macfillan. Loup féroce, il considère Jenny que comme un paiement au début du roman. Il n'hésite pas à la malmener un peu tout en restant très distant. J'ai apprécié son caractère très mystérieux et les barrières qu'il place entre lui et les autres et qu'il laisse peu apercevoir (notamment Nath ou Erwan). Bien vite, on va deviner que la jeune femme ne le laisse pas indifférent. Mais ce n'est pas le seul. Il va rejeter cette attirance indéniable et se trouver des excuses. J'ai trouvé assez drôle d'ailleurs le fait qu'il se cherche des excuses et qu'au fur et à mesure qu'il s'en rende compte. Comme je vous le disais plus haut, le fait de ne pas avoir apprécier le narrateur pour son personnage m'a empêché d'apprécier plus son personnage.

L'univers est clairement le point fort du récit. Je me suis laissée embarquer dans l'histoire. J'ai apprécié découvrir tout ce système qui régie leur monde. Entre coutumes de clan d'Ecosse, règles liées à la meute et mélange avec tout ce qui touche à la magie des chamanes, je trouve qu'on est plutôt bien servis. le mystère autour de Jenny est prenant et j'ai aussi beaucoup apprécié les rebondissements liés à sa condition d'humaine et tout ce côté marchandage (aussi horrible soit-il). Je suis aussi bien contente que l'autrice ne soit pas tombée dans le cliché du triangle (ou pire) amoureux. Vu que Jenny et sa particularité font d'elle un personnage qui attire beaucoup les loups autour d'elle, j'ai trouvé top que cela ne parte pas en cacahuète. D'autant que la romance Jenny/Keir est amplement suffisante. J'ai aimé cette relation basée sur un ennemies-to-lovers assez léger qui évolue au fil des tomes.

La dernière chamane est un roman addictif. Je n'ai pas pu lâcher mon écoute avant de l'avoir fini. Et je rejoins un peu les avis des autres lecteurs sur un point. La fin, bien que très bien, est un peu rapide. Je trouve que le fait d'occulter un passage en particulier en le concluant dans un épilogue est un peu dommage. Je n'aurais pas dit non à plus de développement pour finir cette histoire en beauté ! C'est sans doute mon seul regret pour La dernière chamane.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment avec Jenny, Keir et les autres. Un univers fascinant, des personnages à la fois attachants et pleins de surprises. J'ai adoré le couple qu'ils forment et me suis laissée embarquer par l'histoire. J'ai un peu moins accrochés aux narrateurs mais cela reste un avis personnel et qui dépend vraiment de chacun. En tout cas, je suis curieuse de découvrir les autres romans de l'autrice ayant bien apprécié sa plume avec ce one-shot.
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lildrille
  13 octobre 2021
Un univers prometteur mais peu développé
A la fin de la dernière chamane, un problème de taille se pose : le lecteur en veut encore ! le roman, à la narration lente mais addictive, se lit vite, et l'action dévoilée ne s'étend que sur quelques jours. Au final, il ne se passe pas grand-chose et, en même temps, il se passe trop de choses ! L'univers dépeint n'a pas le temps de se développer en si peu de pages (le roman est un one-shot, du moins pour l'instant), tout comme les personnages. Entre frustration et plaisir, ce roman hypnotise surtout grâce au caractère rebelle de son héroïne et à ses dons chamaniques, dont quasi rien ne nous est révélé.
Le titre semble peu adéquat ici, étant donné que le côté chamane, certes essentiel, n'est pas la part mise en avant dans le roman. La romance, quant à elle, l'est, au même titre que les échanges entre les deux protagonistes. Et c'est dommage ! L'univers promettait de belles choses : des loup-garous qui soumettent des humains, un royaume à feu et à sang, un système totalitaire, aux moeurs rigoureuses et archaïques. le roman s'avère moins sombre qu'il en avait l'air.
Un récit prenant
Dans sa construction, le récit n'étonne guère : les rebondissements arrivent à point nommé, alors que tout semblait perdu. Ils restent néanmoins satisfaisants, assez complexes pour nous donner frissons et suspens jusqu'au bout.
L'atmosphère particulière, entre manoir hanté et grotte ténébreuse, nous envoûte rapidement. Fantômes et pouvoirs s'invitent à la danse, au fur et à mesure de la lecture, amenant leurs lots de questions et donnant envie au lecteur de comprendre les tenants et aboutissants, de mieux plonger dans cet univers pour en démêler tous les rouages.
Cette atmosphère géniale se délite néanmoins au profit des personnages qui prennent toute la place. Jenny, une humaine du bas de l'échelle sociale, attire par sa force de caractère, son franc parler et son courage. Son acolyte lycanthrope n'intéresse guère au départ, il semble rude, rustre et peu aimable. Leur relation progresse, évolue et s'enrichit. Les héros deviennent également autres grâce au contact de l'autre. Ils apprennent à mieux se connaître, à mieux vivre ensemble. A leurs côtés, les autres lycanthropes s'avèrent captivants, tous très différents et indomptables. Une meute sympathique à suivre, un clan écossais fascinant dont on aurait aimé en apprendre plus.
Du cliché réussi
Une jeune humaine pauvre qui tombe amoureuse d'un noble loup-garou : l'idée peu originale offre néanmoins une histoire réussie, notamment grâce aux protagonistes et à l'univers étonnant. Les dons chamaniques de Jenny apparaissent dans le premier tiers du roman ; le lecteur qui attendait un début d'intrigue se retrouve alors happé par ce nouveau mystère. Les dialogues impliquant Jenny en deviennent plus savoureux, tout comme les situations amusantes ou dangereuses dont elle ne peut que difficilement se défaire. Sa nouvelle condition n'est que peu assimilée au sein du clan lycanthrope, à la fois effrayé et intrigué par ses facultés. Leur « bonne entente » n'en devient que plus houleuse.
Les deux protagonistes nous partagent leurs sensations via un point de vue interne, à tour de rôle. Leurs pensées s'épanchent allégrement, parfois trop, au détriment de l'action. Néanmoins, cela aide le lecteur à mieux les comprendre. de stéréotypes, ils en deviennent plus complexes et intéressants.
La plume fluide et efficace de l'auteure nous aide à nous immerger dans cette histoire. Tous les ingrédients s'y retrouvent : héros attachants, univers prometteur, belle écriture, histoire d'amour romanesque, dénouement étonnant, fin radieuse et personnages secondaires plaisants. Pourtant, il manque à ce roman un élément pour le transformer en coup de coeur.
Les impressions de clichés au démarrage gâchent la lecture, et l'aspect superficiel que prend l'univers également. Les dons chamaniques de Jenny restent peu, voire pas, traités : rien n'est expliqué ! Et cela frustre énormément. L'auteure appuie sur la magie qu'ils dégagent et leurs effets poétiques (et très classes, il faut bien l'avouer), mais le lecteur curieux se retrouve en manque d'informations majeures pour mieux rester ancré. de la même manière, l'histoire de l'univers n'est que peu mise en avant alors qu'elle aurait mérité un peu plus de place.
La dernière chamane reste un voyage prenant, qui nous offre une romance fantaisie de qualité, sans pour autant nous émouvoir au point de nous marquer. Plus qu'une simple romance, l'histoire s'essaie également à changer le système, à briser les codes pour que humains et loup-garous puissent vivre en paix. Une belle moralité.
[Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : https://www.lavisqteam.fr/?p=57685
J'ai mis la note de : 16/20]
Lien : https://www.lavisqteam.fr/?p..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CandiceW
  28 avril 2021
Un nouveau petit voyage en Écosse, ça vous dit? Cette fois dans un genre assez différents puisque c'est dans une fantasy que j'ai décidé de me plonger. Très honnêtement les histoires lycanthropiques ne sont pas vraiment mes lectures de prédilection... mais ça, c'était avant! Avant de me confronter à « La Dernière Chamane », avant de m'imprégner de son univers, avant de succomber à la plume de Julie Saurel!
Direction la lande écossaise donc, à la rencontre de singuliers personnages. Dans ce monde différent, ce sont les loups qui mènent le jeu. Après être sortis de l'ombre, ils ont imposé leur présence jusqu'à asseoir leur domination. Désormais les Clans règnent sur tout et sur tous. Les humains se sont vus asservir par ces êtres surnaturels, ils sont considérés comme inférieurs et à ce titre, ils doivent soumission et allégeance au clan auquel ils appartiennent...
Jenny est une Aturale, peut-être la caste la plus basse de toutes et probablement la moins honorable aussi. En effet les membres de son village n'ont pas hésité à la sacrifier et ont fait d'elle une « compensation » pour une taxe qui n'a pas été payée! de gardienne de moutons, la voici au mieux esclave du Clan MacFillan, au pire monnaie d'échange pour des négociations avec un autre clan. Un avenir tout en réjouissance en somme! Pourtant Jenny ne se laisse pas abattre et refuse de subir, « Jenny se relève toujours ». Elle n'a de cesse d'essayer de s'échapper, sa force de caractère et sa verve la rendent particulièrement combattive. Celle qui ne devait être qu'un tribut, « un petit paiement » va absolument tout remettre en question, tout remettre en perspective... Surtout pour Keir MacFillan, le cadet du chef de meute. D'emblée, la simple présence de Jenny provoque chez lui une réaction qu'il ne s'explique pas, une attirance épidermique et sensorielle qui le trouble. Est-elle une simple femme? Doit-il faire confiance à son instinct qui lui souffle qu'elle pourrait être bien plus précieuse pour lui, pour les siens? Et quelles sont ces capacités que Jenny semble cacher? Il le sait, il le sent, Jenny serait un atout si le clan la gardait dans ses rangs... mais le mythe, la rumeur de cette dernière Chamane peut-il faire le poids face aux obligations et aux devoirs envers son clan, envers son père?
« La Dernière Chamane » est une fantasy parfaitement orchestrée dont l'intrigue s'avère palpitante. Les retournements de situations tiennent en haleine de bout en bout. Un roman comme un vrai voyage hors de tout, hors du temps, hors du monde contemporain, hors des croyances. Il est très facile de s'immerger dans ce monde surnaturel, l'univers fantastique y est très travaillé et pourtant ancré dans le réel. le parallèle avec la féodalité y est probablement pour beaucoup dans cette impression. Inconsciemment ce modèle fait partie de l'imaginaire collectif et permet de se projeter sans soucis dans la vision de l'auteure. Les thèmes qui apparaissent au fil de la lecture sont eux aussi très réels et modernes pour le coup.
Mais ce qui fait la force de ce roman est qu'il soit porté par son héroïne. Jenny, une rousse incendiaire au tempérament de feu, une femme d'une force incroyable, capable de se dépasser de plus en plus pour se défendre et clamer ses convictions. Elle est tout aussi incapable de contenir une réplique acerbe que de supporter le comportement de certains. Elle est la franchise même! C'est ce qui fait son charme, c'est ce qui lui jouera bien des tours aussi.
Keir quant à lui est plus complexe à décrypter. Au premier abord, il semble se situer du mauvais côté, celui des grands méchants loups... Il ne fait qu'obéir à ce que l'on attend de lui et j'avoue qu'il le fait très bien! Il inspire plus la crainte que la confiance, du moins jusqu'à elle! Depuis qu'il l'a « récupérée », il lutte contre lui-même. Il ne sait plus choisir entre ses désirs et sa loyauté. Un dilemme d'autant plus intense qu'il ne s'agit pas d'une simple attirance pour Jenny. Il ressent également ce besoin viscéral, presque primal de la protéger, au delà même de ce qu'elle pourrait représenter pour le clan. Elle l'envoûte sans qu'il ne s'en rende compte...
La plume de Julie Saurel est pour moi une très belle découverte. Fluide et percutante, elle sait faire preuve d'un humour mordant et d'une sensibilité qui touche profondément. « La Dernière Chamane » est donc une histoire où malice, amour et aventures fantastiques se mêlent pour donner un roman réellement addictif!
Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Astra_and_books
  17 janvier 2022
Hello,

Je crois qu'addictif est le mot que je vais utiliser pour décrire ce livre. Étant fan de Romance fantastique, de loups et de magie, je ne peux que recommander ce livre encore et encore. L'univers créé pour cette histoire est une magnifique réussite, j'ai directement su me plonger dans l'histoire sans la moindre difficulté, ce qui dans certaines histoires fantastiques est assez compliqué. Je m'y suis attachée et laissez moi vous dire que je donnerais n'importe quoi pour le voir de mes propres yeux.

Côté personnages :

Nous avons Jenny que j'ai tout simplement adoré, son caractère, sa répartie et sa volonté à ne jamais baisser les bras sont hallucinant. J'aime sa répartie, elle m'a beaucoup fait rire ! Mais malgré tout ça, elle reste une personne sensible qui se préoccupera des autres. Je me suis beaucoup identifiée à elle sur des aspects personnels et sur sa répartie, c'était assez drôle. L'univers créé pour cette histoire est une magnifique réussite, j'ai directement su me plonger dans l'histoire sans la moindre difficulté, c e qui dans certains romans fantastiques est assez compliqué.

D'ailleurs, en parlant de sale caractère, Keir est le personnage pour qui j'ai eu un coup de coeur (avec Nathanaël, ce petit mon Dieu, je l'aime). Je ne sais pas si vous connaissez le film d'animation Vice Versa, mais chez Keir, j'ai l'impression que ça lui correspond. D'un côté, nous avons coléré qui montre un aspect froid, dominateur presque blessant de Keir et de l'autre nous avons la bienveillance, qui elle fait place à un Keir plus doux. Sa meute représente quasiment toute sa vie et son implication est plus que remarquable.

Enfin, parlons des personnages secondaires. C'est toujours compliqué de mettre en place ces personnages, on a peur qu'ils soient brouillons, ou peut être trop présents, mais ici ils étaient juste parfait ! Ils sont à la fois attachants et utiles, ils permettent de faire le lien entre certains éléments de l'univers qui sont révélés au fur et à mesure de l'intrigue. Mais ils ont également leur personnalité et leur propre intervention dans l'histoire, ils ne sont pas effacés et ça, j'ai juste adoré.

Pour conclure cet avis, je peux dire que j'ai trouvé la plume fluide, parfaite pour mettre cet univers en place. Les révélations, le déroulement de l'intrigue, les personnages, tout était sublime. de plus, cette histoire est parfaite pour les curieux voulant se tester au fantastique avec des loups-garous et de la magie tout en gardant ce côté amour qu'on aime le temps. Pour les habitués de ce genre, foncez et j'espère que vous serez conquise comme moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ChaChimereChaChimere   05 mars 2022
Waouh ! Quel plaisiiiir de lire l’histoire de Jenny et du clan McFillian. Des livres comme La dernière Chamane, j’en veux à la pelle ! Tous les ingrédients sont présents : des personnages attachants, des joutes verbales, des loups, un univers original, des vilains qu’on déteste profondément et une plume comme je les aime. Il ne me manquait rien !

Le personnage de Jenny m’a conquise. Battante, mais avec des faiblesses, j’ai aimé la justesse de sa condition face aux loups. Malgré sa nature ignorée, elle reste fragile face aux mâles du clan, qui la considère comme du bétail. Ici, dans le Nouveau Monde, les humains n’ont pas une grande valeur. Ils sont en bas de la chaîne alimentaire et doivent s’en accommoder. Et lorsque les surnaturels (ici les loups) ne sont pas satisfaits, il faut payer un tribut, ce qu’est notre pauvre éleveuse de moutons.
Quant à Keir, il est exactement l’imagine du loup qu’on attend dans ce type de romance. Mordant, buté, protecteur et impulsif, il reste un personnage équilibré. Ses échanges avec Jenny sonnent juste, comme les chapitres dont il est le narrateur. Pas lourdeur ou de « mienne mienne mienne » dans tous les sens, la relation prend son temps à s’établir et s’épanouir dans ce Nouveau Monde où loups et humains ne se mélangent pas.

Malgré une narration assez lente, il se passe beaucoup de choses dans cette histoire. Je ne me suis jamais ennuyée ! Les notes de suspense m’ont tenue en haleine jusqu’au dernier chapitre. L’univers n’est pas très détaillé, mais suffisamment pour se l’imaginer.

Ce One-Shot est vraiment plaisant à lire. Je l’ai dévoré en deux jours, c’est pour dire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Astra_and_booksAstra_and_books   17 janvier 2022
« - 𝕋𝕦 𝕟'𝕒𝕤 𝕡𝕒𝕤 à 𝕞𝕖 𝕕𝕚𝕣𝕖 𝕔𝕖 𝕢𝕦𝕖 𝕛𝕖 𝕕𝕠𝕚𝕤 𝕗𝕒𝕚𝕣𝕖, 𝕤𝕚𝕗𝕗𝕝é-𝕛𝕖 𝕖𝕟𝕥𝕣𝕖 𝕞𝕖𝕤 𝕕𝕖𝕟𝕥𝕤. - 𝔹𝕚𝕖𝕟 ! 𝕁𝕖 𝕣𝕖𝕗𝕠𝕣𝕞𝕦𝕝𝕖 : 𝕧𝕠𝕦𝕤 𝕟'ê𝕥𝕖𝕤 𝕢𝕦'𝕦𝕟 𝕔𝕣é𝕥𝕚𝕟, 𝕃𝕠𝕣𝕕 𝕂𝕖𝕚𝕣 𝕄𝕒𝕔𝔽𝕚𝕝𝕝𝕒𝕟 ! 𝕞𝕖 𝕕é𝕗𝕚𝕖-𝕥-𝕖𝕝𝕝𝕖.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CandiceWCandiceW   28 avril 2021
Je continue pourtant de trouver des projectiles à lui envoyer. Ses doigts interceptent mon poignet. Pas grave, j’en possède un autre. Il le maîtrise également, laissant mes mains collées au mur de chaque côté de mon visage. La raison m’abandonne. Je crie. Je hurle. Mon corps se contorsionne dans tous les sens pour tenter de lui échapper. Il me bloque du sien pour s’éviter un mauvais coup. Je me débats. Encore. Toujours. C’est la seule chose qu’il me reste… jusqu’à ce que, ça aussi, ça disparaisse.
Mes poings se desserrent. Mes cris s’étouffent dans ma gorge. Mon corps demande à s’effondrer, mais l’emprise exercée par Keir contre le mur l’en empêche. Mon âme, en revanche, s’est écrasée à mes pieds.
— Tu as fini ? souffle le loup.
— Jamais, murmuré-je.
Je tente de garder cet éclat de volonté à l’intérieur de mon cœur. Je refuse qu’elle s’écroule pour venir piétiner ce qu’il reste de moi. Mon regard embué croise celui de l’homme.
— Jamais…, répété-je
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
carine13400carine13400   17 août 2021
Je voudrais que ma douleur reste la mienne. Qu’elle s’étouffe à l’intérieur de moi sans s’exposer aux yeux des autres. De ses yeux à lui. Je n’en ai pas la force. À fleur de peau. Marquée par l’attaque récente, qui s’ajoute à celle de Gaëlle et à ma vie ici, je n’implose pas : j’explose !
Commenter  J’apprécie          00
BlogdelyosaBlogdelyosa   20 mars 2021
Mes pas me rapprochent dangereusement de Jenny et, irrité, j'agite un doigt accusateur devant son nez.

- Tu n'as pas à me dire ce que je dois faire, sifflé-je entre mes dents.

- Bien ! Je reformule : vous n'êtes qu'un crétin, Lord Keir MacFillan ! me défie-t-elle.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Fantasy ou Science-Fiction ?

Le cycle de Tschaï.

fantasy
science-fiction

11 questions
183 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , fantasyCréer un quiz sur ce livre