AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253004456
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1973)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Quand un combat acharné s'engage contre la pègre québécoise, meurtres, trafics et enlèvements s'enchaînent. Seul témoin de l'enlèvement d'une inconnue et du meurtre de l'un de ses collègues canadiens, le capitaine français Daniel Magne échappe de justesse à la mort. Sollicité par la Sûreté du Québec pour l'aider à identifier les assassins, Magne et sa co-équipière Lisa Heslin, vont se heurter à une enquête hors juridiction des plus difficiles. Sans le savoir, ils vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Croquignolle
  06 août 2018
Quatre racines blanches était là, sur l'étagère, au milieu de dizaines d'autres livres dans ce café, lieu de rendez-vous de bookcrosseurs lausannois.
Je l'ai pris en main une fois, deux fois et reposé autant de fois. Et puis en partant, j'ai craqué. Je l'ai glissé dans mon sac à dos, déjà rempli d'autres trouvailles puis je l'ai oublié chez moi sous une pile à la hauteur indécente.
Au moment de choisir mes lectures de vacances, Quatre racines blanches s'est rappelé à moi et je me suis dit qu'un livre dont l'action se passe sous la neige et dans le froid québécois pouvait être drôlement dépaysant pour des vacances dans la fournaise humide du Japon profond.
Et j'ai très bien fait !
Quel roman intéressant ! Jacques Saussey, dont c'est ma première lecture, choisit et mélange avec talent des thèmes aussi variés que : culture québécoise, rivalités entre bandes, tribus amérindiennes, policier corrompu, paléontologie, vendetta, criminalité, travail social, pauvreté en Haïti, mafia japonaise...
Ce mélange pourrait devenir un grand n'importe quoi. Mais l'auteur très talentueux sait jongler avec finesse et intelligence entre ces différents éléments. L'enquête des policiers français et québécois devient de plus en plus passionnante au fil des pages. Jusqu'à la dernière ligne, le suspense est à son comble pour le plus grand plaisir du lecteur !
Jacques Saussey aime transmettre ce qu'il a reçu et appris. Et moi, à ses côtés, j'ai aimé apprendre. Je ressors de ce roman éclairée quant à certaines problématiques des peuples autochtones et avec une folle envie de découvrir d'autres romans de cet auteur.
Un beau coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
belette2911
  26 août 2014
Câlisse de Crisse ! Tabarnak ! Oui, je suis en train de "sacrer" (jurer) en québecois.
Pourquoi ? À cause de l'excellente lecture que je viens de faire et qui se déroulait au Québec, à l'orée de l'automne, la neige commençant déjà à tomber, nous gelant les chnolles… Les gosses, quoi !
Voilà un roman que je n'aurais pas acheté si un vent favorable ne me l'avait pas déposé sous mon nez… Une connaissance qui me certifia que je passerais un bon moment de lecture tout en me refilant ce roman. Puisque j'avais promis de le lire vite, j'ai évité de le laisser traîner trop longtemps sur ma pile… Lu en une journée (480 pages).
Daniel Magne est un flic parisien et s'il se trouve au Québec, c'est en raison d'un colloque entre poulets francophones. Alors qu'il allait boire un verre avec un policier autochtone, ils assistent à un enlèvement d'une femme. Bardaf, voilà que le collègue du pays de Céline Dion se fait abattre comme un orignal au champ de tir, par le ravisseur.
Deux jours plus tard, la femme enlevée est retrouvée éparpillée aux limites de la réserve des indiens Mohawk de Kanawaghe.
Le tueur lui a fait une ordonnance, et une sévère. Comme Raoul Volfoni ("Les Tontons flingueurs"), il ne correctionne plus : il ventile, il disperse… Cette femme, il nous l'a éparpillé par petits bouts, façon puzzle quasi.
— Comment est-elle ?
— En morceaux…
Pourquoi tant de hargne sur ses phalanges ? Pourquoi l'avoir enlevée ? Qui ? Comment ? Les flics québecois vont pouvoir "sacrer" à coups de "câlisse de crisse" afin de résoudre l'affaire, aidé par un Daniel Magne remonté à balles de guerre et par sa copine qui vient de le rejoindre.
Rien à dire, le récit bouge et on n'a pas le temps de bayer (et non "bâiller") aux corneilles car il y a du rythme, des retournements et l'alternance de chapitres nous permettant de découvrir les différents protagonistes de l'histoire.
On peut donc passer d'un chapitre plus "doux" à un plus trash avec le tueur, un membre d'un gang… L'avantage étant que si le lecteur avait trouvé la réaction des indiens Mohawk un peu violente à la vue des flics à l'entrée de leur territoire, il comprendra un peu plus loin pourquoi ces gens haïssent l'homme Blanc !
Si j'ai parfois trouvé les personnages de Daniel Magne et de sa copine Lisa un peu lisse ou "too much" à certains moments, je me suis tout de même attachée à eux. Malgré tout, je trouve que les autres personnages étaient mieux construits que les deux principaux.
Le Méchant est particulièrement sadique, un vrai fils de pitoune.
Le langage québecois est présent, mais pas de quoi vous importuner durant votre lecture. Une fine dose pour vous dépayser et vous vous imaginez déjà là-bas, certains étant même explicité en note de bas de page. Amusant, bon nombre de noms de famille sont en "La" : Lafleur, Lacouture, Lachance (mais pas de "Latronche En Biais"), ajoutant de l'exotisme à la lecture…
Mélangeant le roman policier "classique" avec la triste réalité des bandes urbaines, des gangs, des yakusa, le tout sur fond de réserve indienne, véritable zone de non-droit possédant ses propres lois, sa propre police ethnique, ses coutumes sans compter une sacré dose d'omerta, ce roman est un récit détonnant qui se lit très vite et facilement.
Plus qu'un simple roman policier : un roman mettant en avant-plan les erreurs des Blancs et des conséquences qui en découlent encore maintenant, sans oublier la cupidité de certains, prêt à tous les trafics pour obtenir plus d'argent.
Ça fait froid dans le dos…

Lien : http://thecanniballecteur.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
domeva
  20 juin 2014
Ce roman m'a vivement intéressée pour plusieurs raisons.
Tout d'abord parce qu'il se passe au Québec et qu'il le dépeint d'une façon très réaliste à travers les trafics urbains et qu'il casse l'image un peu "lisse" que j'avais de ce pays.
Ensuite parce qu'il met en scène quelques personnalités et traditions indiennes qui perdurent au sein des réserves,malgré l'attirance très forte de certains jeunes pour l'argent "facile" des trafics.
Aussi parce qu'on y côtoie la police canadienne,le milieu des yakusis,l'univers carcéral........
Ce roman est tellement foisonnant que cela m'est difficile d'en dire plus,à moins de faire moi-même un roman de son contenu!
Commenter  J’apprécie          140
lisalor
  22 août 2014
Mon avis : Troisième livre que je lis de cet auteur après "Principes mortels" et "Colère noire" , je m'attaque à "Quatre racines blanches". Un voyage dépaysant avec cette enquête qui nous emmène au Canada dans la province froide et enneigée du Quebec.
Daniel Magne, officier de police judiciaire dans un commissariat de Paris est choisi parmi tant d'autres pour participer aux congrès Francopol d'Ottawa au Canada. Lors de cette réunion, il fait la connaissance de Louis Trédeau qui l'invite à finir la soirée devant un verre.
En récupérant la voiture, il assiste à l'enlèvement d'une jeune femme et en voulant lui porter secours, Louis est froidement abattu et Daniel grièvement blessé.
Deux jours plus tard la jeune femme est retrouvée atrocement mutilée, la Sûreté du Quebec propose à Daniel de collaborer à l'enquête et de découvrir qui est Sarah Duncan. Sans nouvelle de son compagnon Lisa Heslin décide de s'envoler pour le Canada.
Une enquête aux plusieurs facettes : le Canada, la réserve Mohawk de Kanawaghe avec ses lois, ses coutumes, sa propre police et l'omerta des tribus indiennes mais aussi les gangs et les yakusa.
Une histoire bien ficelée aux multiples rebondissements avec du rythme, de l'action et des personnages attachants. A noter l'emploi de diverses expressions Québécoises qui m'ont fait sourire.
Lien : http://lisalor.loulou.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
druspike
  12 septembre 2017
Nous revoilà dans le troisième opus de cette série !
Cette fois notre cher Daniel se trouve au Canada, il est témoins d'un enlèvement et du meurtre d'un policier et va seconder l'équipe sur place dans l'enquête !

Nouveau lieu, nouvelle ambiance et nouveaux personnages ! Tout est très bien amené, j'avais un peu peur avec le changement de lieu et d'équipe mais ça donne en coups de frais à la série, on sort de la zone de confort et des lieux / personnages connus pour aller explorer de nouvelles terres !
C'est une fois de plus un pari réussi pour l'auteur, tout est très bien décrit, on imagine les lieux, on ressent bien l'ambiance hiver canadien. le récit est mené de la même façon que les tomes précédents, l'enquête est vraiment super, on connait assez vite l'identité du tueur mais avec comme toujours beaucoup de questions en suspens qui seront résolues petit à petit durant les 80 dernières pages.
J'ai une fois encore adoré ce livre, l'ambiance, l'enquête, le dénouement … Daniel et Lisa sont vraiment un gros coup de coeur pour moi. J'aime la façon qu'a Jacques Saussey de nous entrainer dans son récit, j'aime l'évolution de ces 2 personnages et puis tout simplement j'adore la plume de Jacques Saussey ! Une fois de plus le récit est hyper documenté, on sent bien qu'il y a un gros travail de recherche et d'immersion autour de l'histoire ça rend vraiment le roman très agréable !
Quand on ouvre ce livre on a beaucoup de mal à le lâcher, on est tellement entrainé dans l'histoire qu'on a envie de savoir, de comprendre d'avoir toutes les pièces du puzzle devant les yeux !

Je conseille vraiment ce livre, forcément je vous conseillerais de lire les 2 premiers avant, c'est pas forcément dérangeant dans cette série de prendre en cours de route mais les 2 premiers opus sont tellement extra qu'il faut les lire (et la réédition chez french pulpe est absolument sublime).

Du coup c'est de nouveau un coup de coeur, je dirais qu'une seule chose m'a un peu chiffonnée, rien de grave mais bon il faut quand même trouver des points négatifs parfois !! Je trouve très peu crédible la manière avec laquelle Daniel et Lisa se retrouvent finalement meneurs de l'enquête dans un pays étranger, dans une équipe étrangère … Comme ça, tout à fait normalement ils se retrouvent à prendre en main toute l'enquête et non à seconder une autre équipe … J'avoue que ça m'a beaucoup titillé et un peu dérangé !

Note 8/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
belette2911belette2911   26 août 2014
— Les Européens sont alors arrivés sur notre terre. Ils se sont déversés par milliers sur les rives du fleuve, chaque jour plus nombreux, chaque jour plus affamés de possessions. Ils sont venus avec leurs vices et leurs armes, avec leur cupidité et leurs mensonges, et ils ont mis la guerre dans le cœur des miens. Là où ils ne se battaient pas, ils ont donné des couvertures infestés de maladies à des femmes et à des enfants pour tuer silencieusement ce peuple qui était là depuis la nuit des temps, ce peuple qui les gênait, ce peuple qui n'était pas immunisé contre leurs microbes venus d'au-delà de l'océan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
CroquignolleCroquignolle   03 août 2018
Durant toute son existence, le Japonais n'avait jamais hésité à donner la mort à qui que ce soit, mais au moment de poser la main sur ces reliques qui provenaient du fond des âges, il ressentit un profond malaise, comme s'il avait profané la tombe de l'un de ses propres parents.
Commenter  J’apprécie          80
belette2911belette2911   26 août 2014
Il était bien conscient que les Japonais avaient eu, eux aussi, leur part de responsabilité, au fil des siècles, dans l'écrasement de populations plus pacifique autour de leur île. Ils ne s'étaient pas mieux comportés que les Européens et, plus tard, les Américains avaient fait de même en pratiquant la guerre à outrance pour asseoir leur soif de domination en Asie. Mais c'était le jeu de la guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CroquignolleCroquignolle   03 août 2018
Il était encore trop tôt pour formuler une hypothèse mais la personnalité de cette femme prenait à présent un tout autre visage, et du statut de victime elle bifurquait lentement vers celui de point d'interrogation. Voire de fouteuse de merde.
Car quelles qu'aient pu être les raisons qui avaient motivé sa présence à Montréal, l'Américaine avait visiblement très vite mis le feu à la poudre d'un canon dirigé droit sur sa propre tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CroquignolleCroquignolle   03 août 2018
De mémoire d'Eddy Mc Callum jamais un bordel pareil n'avait eu lieu dans son établissement, et si quelqu'un lui avait dit un jour qu'il se ferait tenir en respect avec toute sa bande de Hell's par un seul pépé mohawk tenant à la main une pétoire du XIXe siècle, il en aurait pleuré de rire à s'en faire pêter la sous-ventrière. Mais ce soir, Mc Callum n'avait pas envie de rigoler. Pas du tout, même. Pour tout dire, il se sentait d'humeur extrêmement massacrante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jacques Saussey (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Saussey
La blogueuse Geneviève van Landuyt (https://collectifpolar.wordpress.com) recevait sur la scène des déblogueurs les auteurs Claire Favan, Jacques Saussey, Nicolas Lebel et Olivier Norek à l'occasion de la dixième édition du salon international du livre de poche Saint-Maur En Poche.
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=109031&id_rubrique=363
Dompteur d'anges de Claire Favan aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/107346-divers-polar-dompteur-d-anges.html
7 / 13 de Jacques Saussey aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/103553-divers-polar-7--13.html
Surtensions de Olivier Norek aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/73164-divers-polar-surtensions.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman
+ Lire la suite
autres livres classés : québecVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Colère noire" de Jacques Saussey.

Quel est le prénom du nom de Heslin qui aide Magne dans son enquête ?

Lise
Lisa
Lisy

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Colère noire de Jacques SausseyCréer un quiz sur ce livre