AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Pierre Furlan (Traducteur)
EAN : 9782264045904
304 pages
10-18 (19/06/2008)
3.5/5   27 notes
Résumé :
À l'aube du XXe siècle, dans le Montana, deux familles rivales se déchirent.
L'ultime chef-d'oeuvre de Thomas Savage, explorateur de l'âme humaine, peintre incomparable de l'Ouest américain. 1890 : la ville de Grayling est en plein essor. La vie des habitants est rythmée par les conflits entre les Melten, éleveurs dévoués à la terre, et les Connor, banquiers dévorés d'ambition. Quand Martin Connor tente d'organiser la déportation des tribus shoshones, il trou... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
aniapellegry
  04 février 2015
Un roman décevant pour qui a lu "le pouvoir du chien" de ce même Thomas savage .
J'ai eu du mal à suivre l'évolution des familles Melten et Connor dans le Montana des années 1890
Commenter  J’apprécie          00
dflasse
  02 janvier 2009
Par le biais une saga familiale, Thomas Savage dresse un portrait à la fois nostalgique et désabusé sur la génération qui a succédé aux pionniers de l'ouest américain. On suit deux protagonistes présents lors de l'inauguration de la transformation d'une bourgade née de l'expansion pionière en une ville. L'auteur vante les valeurs épicuriennes relatives au bonheur familial et une certaine insouciance qu'il oppose à l'opulence qu'il juge source de médiocrité. le sujet n'est pas sans rappeller Zola bien qu'on soit moins dans l'étude sociale que dans le registre nostalgique.
Lien : http://toutpeutarriver.wordp..
Commenter  J’apprécie          10
RougePomme
  05 novembre 2010
Une très belle découverte !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
HortanceHortance   24 mars 2019
Ils formaient une frise classique de silhouettes, et cette frise se répétait sans cesse : chevaux, chariots, gens à la traîne ; chevaux, chariots, gens à la traîne.
Elle se répétait, se répétait, tandis qu'une fois de plus un peuple fuyait, chassé par l'égoïsme et la cupidité.
Commenter  J’apprécie          60
dflassedflasse   07 janvier 2009
Combien de ces jeunes savaient pourquoi ils partaient à la guerre? Une chose était sûre et l’avait toujours été: quelqu’un en tirait profit. Et ce quelqu’un était ailleurs, dans un endroit où il n’entendait jamais les hurlements des blessés ni ne regardait un jeune mourir. Pour quoi? Pour la liberté? Pour l’accroissement du profit?
Commenter  J’apprécie          40

Video de Thomas Savage (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Savage
The Power of the Dog | Bande-annonce officielle VF | Netflix France
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1689 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre