AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de enitram34


Fan de la première heure, je n'ai pas été déçue par ce second opus, plus sombre, plus intense.

L'auteure maîtrise l'alchimie qui caractérisait déjà le premier tome : mélanger Space Fantasy, fantastique, prophétie, combats et amour, pour les transformer en une fiction qui nous emporte.

L'intrigue reprend là où s'était arrêté le tome précédent. L'univers et les personnages nous sont connus, aussi on entre dans l'ambiance dès les premières lignes.
Le Roi est plus que jamais décidé à mettre la main sur l'Enfant et l'empereur s'intéresse à Pira qui ne peut plus rester à l'écart de la guerre. L'apprentissage de Lianne, sa relation avec Arutha, la lutte contre les Errants sont toujours le fil rouge du roman. Lianne conserve une part de son impulsivité, de l'impatience de sa jeunesse, mais elle n'est déjà plus la jeune apprentie arrivée de son village pour intégrer l'académie. Comme les autres personnages elle a évolué. Et les nouveaux personnages me sont rapidement devenus familiers.
L'ambiance de colonisation planétaire et de guerre des ressources passent un peu au second plan, derrière les intrigues politiques, ces dernières sont peu évoquées et pourtant on en a constamment conscience.

Le premier tome introduisait l'univers, le contexte et les personnages. Ce tome approfondit l'intrigue politique mais surtout la connaissance que l'on a des personnages. Même si leurs caractères étaient déjà bien posés, pour certains (Lianne, Elio, Dyra), c'est plutôt une quête intérieure qu'un voyage dans l'espace. Il ne faut pas s'attendre ici à un tome dédié à l'action, je trouve l'équilibre entre action et introspection des personnages parfait.
Dans le tome précédent on était passé rapidement d'une vision relativement manichéenne, "bons Syyrs Blancs / méchants Syyr noirs" à une vision plus nuancée. Ici la tendance s'affirme.

J'ai aussi retrouvé avec plaisir l'écriture simple, sans esbroufe, efficace, qui se fait oublier pour mettre en valeur l'intrigue et les personnages.

Entre les deux tomes Myriam Savary avait gratifié ses lecteurs d'un cadeau : une nouvelle dans l'univers des Syyrs. (Je sais, je sais "c'est vilain de réclamer un cadeau"), je ne peux qu'espérer qu'elle aura envie de recommencer, parce qu'attendre la sortie du tome 3 paraîtra interminable ……
Commenter  J’apprécie          90



Ont apprécié cette critique (3)voir plus




{* *}