AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Jenndrix


Jenndrix
  24 août 2022
Foisonnant passionnant un peu caustique, un ouvrage à hauteur d'humanité femme qui perd parce que les femmes même adulées sont souvent les grandes perdantes face aux hommes griffes qui isolent, décident, aiment mal
une écriture poétique, sensorielle
un musée vivant, mouvant d'où les tableaux peau Marilyn se succèdent empathiques, combatifs
une icône blessée tendresse qui recherchera toujours derrière l'image libre la petite fille
Marilyn que l'on veut pin-up, exploitée
qui derrière le naturel et le sourire bouche pleine s'étiole
l'écriture prend son temps recherche pose les mots y revient entoure Marilyn et retour
une oeuvre visuelle par la langue d'une grande force
une recherche intense dans le fond des âmes et des projections
Entrez au musée et suivez le guide, Marilyn déplace la lumière gracieuse et captive, elle vous attrape

J'admire la démarche de l'autrice vive et de longue haleine, on ressent le temps réflexif de mise en oeuvre d'observation puis d'écriture. Un ouvrage dense et insolite, un bel objet de curiosité et d'attention.

Parcourir autour :
Blonde de Joyce Carol Oates, un précieux
D'ombres et de Lumières de Norman Rosten
Un bonus à part Marilyn, qui recoupe, j'ai parfois pensé à ma lecture d'Elles en chambre de Juliette Mezenc en le parcourant.
Un billet autour Marilyn écrit il y a quelques semaines : https://www.tierslivre.net/ateliers/40jours21bis-comment-marilyn/?fbclid=¤££¤12De Lumières de Norman Rosten4¤££¤0ahXd9i¤££¤8XZjagJJbLLzhCy3Parcourir13¤££¤69Xzieks5HE

Commenter  J’apprécie          40



Ont apprécié cette critique (3)voir plus