AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096673063
Éditeur : Lazare & Capucine (11/09/2017)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
« Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée. » Ces paroles de Jésus ont inspiré la trame de ce roman dans lequel Marthe et Marie sont deux femmes vivant à un siècle de distance. Marthe, notre contemporaine, divorcée et désoeuvrée. Marie, jeune couturière qui travaille dans les années vingt pour la maison de haute-couture de Madeleine Vionnet. Marthe fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MarcelineBodier
  15 janvier 2018
Après ma lecture récente de Il était une lettre, j'ai enchaîné avec La meilleure part, de Bertrand Savoye, toujours sur ce même thème d'un lien qui se crée par hasard entre une personne du passé et une du présent, et qui aide celle du présent à surmonter un passage difficile de sa vie. Décidément, j'adore ça : nous n'avons qu'une vie, mais la littérature peut être un puissant moyen d'en repousser les frontières et d'établir des ponts entre les époques sans besoin de machines complexes à remonter le temps... les écrits servent de lien avec celles et ceux qui nous ont précédés. Dans le cas de la meilleure part, ce n'est pas une lettre, mais un journal intime que retrouve une femme en pleine crise du milieu de vie.
Si ce journal intime a un effet sur elle, ce n'est pas de manière grossièrement directe, mais parce qu'au contact de la joie de vivre d'une jeune femme de l'entre-deux-guerres, notre contemporaine au bord de la dépression a soudain l'attention attirée par d'autres choses dans sa propre vie, pose un regard différent sur le monde et les personnes qui l'entourent. Elle décentre son regard, comme aurait pu le faire une psychothérapie ; sauf que cela agit à son insu, puisque ce n'était pas planifié, puisqu'elle n'avait pas formulé de demande. Et cela agit puissamment, et on a envie de la suivre dans sa renaissance, dont l'auteur explore subtilement les ressorts.
C'est tout cet aller-retour entre passé et présent, qui se répondent, se juxtaposent, qui rend la lecture de la meilleure part absolument captivante, d'autant plus que sa construction est très habile... au début, l'alternance des chapitres, l'un dans le présent, l'autre dans le journal intime du passé, est une simple juxtaposition, qui intrigue : comment le lien va-t-il se faire ? Il s'avère alors que cette juxtaposition n'est rien d'autre que la préparation de la suite : à l'instar ce ce qui se passerait dans la réalité et de ce qui se passe pour le lecteur, la lectrice contemporaine commence par s'imbiber de ce témoignage inattendu sans prendre conscience de son action sur elle, et petit à petit, cette action se concrétise, elle y réfléchit, l'envoûtement monte, et elle fait bouger sa vie.
C'est une femme neuve qui émerge de la fin du livre... mais je ne vous révèle pas toutes les péripéties qui aboutissent à ce résultat, ni en quoi Marthe est une femme neuve. Pour le savoir, lisez ce livre qui est ma première découverte de 2018 et restera peut-être la plus charmante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
cocomilady
  18 septembre 2017
Le récit initiatique d'une femme guidée par le journal d'une autre ayant vécu un siècle plus tôt.
Dans ce roman original qui nous ramène dans le passé, à la fin de la première guerre mondiale, on suit les tergiversations et les remises en question de Marthe, une femme de notre époque divorcée et sans travail. Plongée dans le plus grand désarroi, celle-ci se retrouve en possession d'un journal, celui d'une jeune couturière dans les années vingt prénommée Marie.
La spiritualité de Marie la guide, la fait vivre dans l'instant présent, la fait rayonner de cette aura particulière qui attire les gens vers elle. Guidée par son ange gardien, elle va servir de guide à son tour à cette femme qui s'est perdue et ne sait plus trouver de sens à sa vie.
L'auteur a intelligemment développé son roman, nous faisant alterner entre le passé et le présent. Subtilement, un lien se crée entre ces deux femmes qui ne se sont jamais connues, et c'est en allant à la recherche de celle-ci et du reste de son journal, que Marthe verra la lumière au bout du tunnel.
La spiritualité joue un grand rôle dans cette histoire, et l'on remarque que c'est lorsque Marie retombe dans le piège de la matière du fait d'une passion ravageuse, qu'elle perd le lien elle aussi et commence à s'étioler.
D'autre part, il est touchant de penser que, comme le battement de l'aile d'un papillon, le fait d'avoir écrit ce journal, pour elle seule, retentit cent ans plus tard en bousculant en bien la vie nombreuses personnes.
Pour conclure, je dirais que c'est un beau roman, plein d'espoir, à lire pour se replonger dans le passé des petites mains de l'entre-deux guerres et pour développer sa conscience par la même occasion.
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ginnyzz
  23 août 2017
Merci cher Olivier de Lagausie de cette nouvelle découverte.
Voici un roman tout en simplicité et en douceur. Marthe achète un lot dans une vente aux enchères dans lequel elle va trouver trois cahiers, représentant une partie du journal intime de Marie, petite main dans la haute-couture.
Marie est une jeune femme émancipée, vive, joyeuse, frivole, libre. A l'opposé, Marthe est liée à des chaines intimes dont elle n'arrive pas à se défaire. Ou bien n'en a-t-elle pas vraiment envie. Elle donne parfois l'impression de se complaire dans son quotidien morne. Finalement la lecture de ces cahiers vont donner à Marthe le petit déclic qui va l'aider à s'ébrouer et à renouer avec le plaisir de vivre.
J'ai adoré le personnage de Marie. Cette jeune femme libre de sa vie et ses pensées. Un esprit et un électron libre dans l'immédiat après-guerre, notamment marquée par les gueules cassées qui tentent de survivre comme ils peuvent. Marie donne une image du quotidien des petites mains et des travailleuses désargentées de cette époque, une vision aussi de la société des années vingt, des sujets en vogue dans les salons bourgeois…
A contrario, j'ai eu envie de secouer Marthe. Au début du roman, elle m'a agacée de par son inertie. Heureusement que Marie entre dans sa vie.
Bref, une très agréable découverte.

Lien : https://lyseelivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : anges gardiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1246 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre