AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782369144724
688 pages
Libretto (07/06/2018)
3.52/5   23 notes
Résumé :
Harriet Vane retourne à Oxford afin de participer à une soirée étudiante. Elle y retrouve ses anciennes amies et professeurs du Collège Shrewsbury. Quelque temps après, le doyen de l'établissement informe Harriet que des événements inquiétants et de plus en plus menaçants viennent troubler la quiétude de ce lieu prestigieux. La détective s'installe sur place en prétextant des recherches sur Sheridan Le Fanu, et sera bientôt rejointe par l'aristocrate dilettante Lord... >Voir plus
Que lire après Le coeur et la raisonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Rien à voir avec Jane Austen, même si cela se passe en Angleterre... Visiblement, cette dame, Dorothy Leigh Sayers, était très connue dans l'entre deux guerres pour ses romans policiers mettant en scène Peter Winsey.

C'est un bon pavé de plus de 600 pages avec une très instructive introduction. Ce roman semble marquer une époque où les éléments se mettent en place sur une longue période, mais cela se fait sans longueurs inutiles et surtout, un véritable approfondissement de la psychologie de chaque personnage, c'est vraiment très riche.

Nous suivons principalement Harriet, elle même romancière policière, elle retourne sur les lieux de ses études, à Oxford, dans une université imaginée par l'auteure, exclusivement féminine, pour participer à une cérémonie. C'est là que commence ce qui va devenir une véritable affaire de corbeau, de menaces qui vont peser sur ce "college". de messages de menace en événements étranges qui se déroulent la nuit, Harriet va mener l'enquête puisque l'on compte sur elle, mais va aussi devoir, finalement, avoir recours à une aide extérieure en la personne de Peter. On y aborde le féminisme, les idées nauséabondes des nazis, le rôle de la femme dans la société selon différents points de vue. C'est aussi ici que le titre prend tout son sens : faut-il aimer (le coeur) un homme et s'y consacrer entièrement en niant ses propres ambitions ou ne vivre que pour la recherche (la raison) et dans le célibat ? Y a-t-il une voix possible entre les deux ? Ce qui semble si simple (ou plus simple) à notre époque actuelle représentait un véritable défi alors, de quoi se tourmenter, ce que ne cesse de faire Harriet tout au long du roman. Il y a encore cet écart des classes qui reste très prégnant. Et puis, on déambule dans Oxford ♥, on fait connaissance avec des jeunes gens plein d'enthousiasme et d'insouciance. Il y a pas mal d'humour également, énormément de références littéraires (on se sent un peu ignorant d'ailleurs à la lecture de tout ceci, très peu de références m'étaient vraiment connues) et plus on avance dans la lecture, et plus on la trouve captivante.
Il faut bien reconnaître qu'il faut vraiment du temps pour que l'intrigue s'installe, mais c'est un vrai régal de lecture, un bel exercice de littérature, un pur plaisir ! Et je pense que c'est un livre idéal à lire avant de se rendre à Oxford (je m'y suis retrouvée rétrospectivement...)
Commenter  J’apprécie          50
J'ai l'impression qu'après avoir lu plus que la moitié du livre, l'histoire n'avance pas vraiment. Je trouve ça vraiment dommage puisque l'histoire débutait si bien. Il y a tellement de personnages et de noms qu'on s'y perd facilement. Je vous jure que j'ai lu plus que la moitié du livre et rien n'a avancé dans l'histoire...Peut-être que d'autres personnes ont trouvé ce livre intéressant et c'est tout à fait compréhensible, mais moi personnellement il ne m'a pas vraiment plus. Par contre, Hariett Vane et Lord Peter sont des personnages très intéressants.
Peut-être qu'un jour je donnerai une autre chance à ce livre et je changerai d'avis
Commenter  J’apprécie          60
Dommage que ce soit trop long : 688 pages, parce qu'elle belle écriture anglaise ! quel charme ! Ce roman a été écrit en 1934 et est publié pour la première fois en France.
Le plaisir d'avoir une héroïne caustique, libre, volontaire car les femmes se sont bien émancipées après la première guerre mondiale. Harriet Vane est de celles-ci, elle écrit des romans policiers et revient pour intervention à Oxford qui avait enfin ouvert aux femmes. Mais une personne malintentionnée joue au corbeau et vandalise les locaux, semant l'inquiétude parmi le Collège. Et puis il y a le charmant Peter qui demande en mariage Harriet tous les ans, Harriet qui refuse, ne voulant pas perdre cette liberté si durement acquise par les femmes, de vivre sans dépendre des hommes. Alors peu importe l'intrigue, les personnages sont délicieux, finement esquissés, tellement so british ! un régal. Mais j'avoue au ¾ de la lecture, avoir eu envie que l'action s'accélère. Mais peu importe, j'ai tellement aimé plonger dans cette atmosphère unique d'un roman anglais du 19 ou 20 ième siècle.
Commenter  J’apprécie          30
Harriet Vane se rend à Oxford pour assister à une rencontre avec ses anciennes amies et professeurs de Shrewsbury College, où elle avait été étudiante. Peu de temps après, la doyenne Letitia Martin la rappelle pour lui signaler des lettres anonymes et du vandalisme au sein de l'établissement. Elle lui demande son aide pour enquêter discrètement. Harriet décide de s'installer au sein du collège, en prétendant faire des recherchces sur l'écrivain Sheridan le Fanu. Il semble en effet que la menace vienne de l'intérieur. La jeune femme en profite pour faire le point dans son esprit sur ses sentiments et son avenir avec Lord Peter Winsey qui s'évertue à la demander en mariage malgré ses refus. le coeur et la raison est en effet le troisième roman de la série qui mettait en avant Lord Peter et ses enquêtes policières. Ici, Harriet Vane est l'héroïne qui mène l'enquête, et se fait aider seulement à la fin par Lord Peter.

Ce que j'ai aimé :

- La peinture du monde universitaire d'Oxford, la question de l'intégrité intellectuelle étant au coeur du roman.

- L'intrigue policière reste subtile, sans effusion de sang. L'auteure souhaitait en effet s'éloigner du roman policier pour écrire un roman plus "classique", plus psychologique, afin de mettre en lumière le statut de la femme dans ces années 30, en Angleterre.

- Elle en profite donc pour offrir un point de vue moderne sur le mariage et son aliénation potentielle. Harriet refuse en effet le mariage, persuadée qu'elle se perdra dans cette union, et que son coeur étouffera ses ambitions intellectuelles.

- L'importance des études et du développement intellectuel des femmes est ainsi mis en avant, permettant aux femmes d'acquérir une véritable place dans la société : Harriet est l'égale de Peter intellectuellement, ayant obtenu les mêmes diplômes que lui.

Ce que j'ai moins aimé :

- Des longueurs, surtout après l'intervention de Peter, vers la dernière partie du roman (il faut préciser que le roman comporte 688 pages !)

Bilan :

Une lecture agréable.
Lien : http://www.lecturissime.com/..
Commenter  J’apprécie          20
Je poursuis ma quête parmi les plats anglais. le coeur et la raison a intégré ma PAL il y a un ou deux mois à peine, je-ne-sais-comment. Et chance, je suis tombé dessus à la bibliothèque. Au départ, j'ai apprécié me plonger dans le petit monde d'Oxford. Toutefois mon intérêt s'est émoussé au fil de la lecture et je l'ai terminé sans regret.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
How fleeting are all human passions compared to the massive continuity of ducks.
Commenter  J’apprécie          40
C'est tout l'art du charlatan d'encourager une confidence, et d'ensuite la présenter comme le résultat d'une déduction.
Commenter  J’apprécie          00
L'héroïsme qui reste au stade des velléités constitue l'essence même du burlesque.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : récit policierVoir plus


Lecteurs (86) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2846 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..