AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266168800
Éditeur : Pocket (12/04/2007)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Un flic anticonformiste piégé par un redoutable tueur en série adepte des cérémonies sanglantes. Rythme et rebondissements explosifs au cœur d'un thriller sombre et machiavélique. Un homme à la recherche de l'épouse idéale sème la terreur dans tout Paris. L'assassin kidnappe ses victimes, les séquestre et les oblige à porter une robe blanche. Mais la cérémonie nuptiale se termine toujours par un viol et un meurtre. Elie Sagane, commissaire au 36, quai des Orfèvres, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Fredo_4decouv
  15 juillet 2012
Il ny a rien de pire quun livre que lon a du mal à refermer. Cest un calvaire que lon risque de subir en lisant le Sang de la Mariée de Laurent Scalese. À chaque fois que lon décide de ne lire quun chapitre, on en enchaîne deux derrière et quand on regarde lheure, on grogne  de plaisir ! Laurent nous prouve encore une fois quil sait accaparer lattention de son lecteur, en lentraînant dans un tourbillon où il aura bien du mal à trouver un endroit pour faire une halte. On peut penser à une histoire qui place le lecteur en haut dune pente, avec lauteur qui met une tape sur lépaule du lecteur, pour amorcer la descente et ce dernier qui commence à dévaler lhistoire. Une autre chose remarquable, cest le soin quil porte dans le raisonnement de son personnage principal. Cest une sacrée recette de cuisine que de bien doser ce que lenquêteur et le lecteur vont comprendre. Si lun ou lautre comprend trop vite, ça gâche les effets à venir. Si cest le lecteur qui décrypte trop vite les indices, cela fera passer le héros pour un incapable et rendra encore un peu plus blasé le lecteur. Lidéal, et le plus courant, cest de maintenir le héros avec un léger coup davance sur le lecteur. Mais le coup de maître, cest de parvenir à ce que le lecteur et le héros en arrive à la même déduction à la même page. On a ce plaisir à de multiples reprises dans le roman et cest un régal. On attendra donc la dernière partie du roman pour commencer à avoir une confirmation des soupçons et découvrir les pages que lon attend depuis le début, celles qui vont révéler le pourquoi du comment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Lionel34
  22 décembre 2012
Un page-turner furieux qui ne laisse aucun répit aux enquêteurs et au lecteur. En plus de nous livrer une intrigue parfaitement construite et un suspense au cordeau, Scalese donne de la profondeur à son récit. L'amitié (par le biais de la relation entre les deux flics, Sagane et Briard) mais aussi le rapport filial tiennent une place importante. On remonte aux origines du héros de Scalese, Élie Sagane, et on découvre d'où il vient, dans quel contexte il a évolué, comment il s'est construit. Passionnant de bout en bout, avec, comme il se doit, une chute digne de son auteur.
Commenter  J’apprécie          180
chardonette
  12 mai 2012
Âme sensible s'abstenir.
Quel roman policier trash, l'auteur nous emmène dans des détails très glauques, très difficiles à lire. Mais quel roman!
Un sérial killer tue des femmes cruellement mais pas seulement qui est-il?
Un roman qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.
Le commissaire en charge de cette affaire, Elie Sagane est attachant j'espère vite le retrouver.
Commenter  J’apprécie          190
emi13
  04 février 2015

Un homme oui, mais quelle homme, il recherche la femme idéale. Tout Paris est en émoi, des femmes sont kidnappées. Quand il dépose ses victimes dans une pièce il les oblige à mettre une robe de mariée . Certaines victimes jouent le jeu pensant être libres après, malheureusement cela se termine toujours par un viol et le meurtre. Elie Sagane du 36 quai des orfèvres est aidée par deux experts, Cécile Argento et un ancien sportif Morin Briard .A eux trois, ils vont s'engager dans une poursuite contre la montre.
Commenter  J’apprécie          130
dido600
  07 février 2015
L'intrigue du roman est captivante, le récit nous tient en haleine jusqu'au dernier chapitre, les coups de théâtre et rebondissement sont incalculables. Les personnages principaux du récit sont atrabilaires en particulier le commissaire Sagane du a' son enfance maléfique, ses rapports avec sa mère et ses rapports amoureux avec sa collègue le commandant Argento et subordonnée, transforment un roman policier en récit amoureux. On a du mal à y croire mais on se laisse guider et bercer par la narration. A lire sans trop réfléchir. Néanmoins je trouve que cette histoire est insolite trop criarde elle dépasse la fiction. Enfin un thriller qui tient le milieu entre deux extrémités
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
chardonettechardonette   12 mai 2012
L'anesthésique cessa de faire effet et elle s'éveilla en poussant un hurlement. Elle était ligotée sur une chaise, au milieu d'une pièce en bois rappelant l'intérieur d'un chalet. Des agrandissements issus du site d'escort girls couvraient les murs. Une robe de mariée était étendue sur un lit de sangle. Un caméscope trônait sur une table. La terreur la submergea et elle se débattit comme une possédée pour se dégager de ses liens. Les pieds de la chaise raclèrent le plancher, lui crevant les tympans. A bout de forces, elle arrêta de s'agiter et rassembla ses esprits pour faire le bilan de la situation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
dido600dido600   05 février 2015
contempla les photos encadrées qui décoraient la pièce. Deux d’entre elles retinrent son attention. Sur la première, le jeune Élie Sagane se déhanchait comme Elvis, un micro rétro à la main et une guitare acoustique en bandoulière. L’insouciance et la joie de vivre se lisaient sur ses traits. Sur la seconde, le policier marchait sur une plage déserte, le regard perdu dans le vague et les mains dans les poches de son jean retroussé. Nimbé de rouge par le soleil couchant, son visage trahissait une solitude extrême.Quinze ou vingt ans devaient séparer ces deux clichés. Le temps qu’il faut à un homme pour perdre ses illusions.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
dido600dido600   31 janvier 2015
Immense, dégingandé, il devait avoir la trentaine. Il avait le crâne rasé, une mine épouvantable et les yeux vitreux d’un junkie. Il portait un bouc, des piercings dans les narines et les lobes des oreilles. Le vent battait son imperméable noir dont les pans flottaient dans son dos, évoquant les ailes éployées d’un corbeau sur le point de s’envoler.
Commenter  J’apprécie          100
emi13emi13   04 février 2015
A ta place , je ne mettrais plus les pieds ici , articula-t-il sur le ton de la provocation .Tu n'est pas en odeur de sainteté auprès de la maîtresse de maison .Le commissaire lui fit face , le dévisageant d'un air compatissant .Je me demande qui est le plus à plaindre: le fils qui traque les rats d'égout ou celui qui n'a pas encore coupé le cordon .
Commenter  J’apprécie          60
dido600dido600   31 janvier 2015
La disparition de la femme que vous aimez ne vous émeut pas autrement.
Beaumont eut un petit rire narquois.
— Vous vous gourez, je ne suis pas amoureux de cette nana. Nous avons joué à touche-pipi une dizaine de fois, point barre.
Il soupira d’un air dédaigneux.
— À la vérité, elle n’est pas si bien foutue que ça et en plus elle est nulle au lit.
Briard se retint de lui sauter au collet et de le secouer comme un prunier.
— Vous mentez ! gronda-t-il. Vous êtes fou d’elle.
— Aimez-vous toutes les femmes avec lesquelles vous couchez ? ricana Beaumont. Vous ne seriez pas ici si on ne m’avait pas cafardé. Qui vous envoie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Laurent Scalese (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Scalese
L'émission intégrale : https://www.web-tv-culture.com/emission/laurent-scalese-pour-le-bien-de-tous-51515.html
Il fait partie de cette nouvelle génération d?auteurs de romans noirs dont la qualité de la plume n?a d?égale que l?intelligence des intrigues et la pertinence des sujets évoqués. Avec ses petits camarades de jeu que sont Franck Thilliez, Bernard Minier ou Olivier Norek, Laurent Scalese fait partie de la Ligue de l?imaginaire, groupe d?auteurs revendiquant leur liberté de ton et leur goût pour l?évasion littéraire. Fasciné par « La planète des singes » de Pierre Boulle, Laurent Scalèse écrit depuis son adolescence et l?envie d?en faire son métier l?a très vite tenaillé. Aussi à l?aise dans le roman d?anticipation que dans la science-fiction ou le polar, il relève le défi, est sélectionné pour un concours de nouvelles et publie son premier roman « Le samouraï qui pleure » en 2000. Depuis, la source ne s?est pas tarie, on lui doit notamment « Le sang de la mariée » ou encore « Je l?ai fait pour toi ». Parallèlement, Laurent Scalèse est aussi scénariste. Il a créé pour France 2 la série « Chérif ». Le nouveau roman de Laurent Scalese, son 12ème titre, nous entraine sur une petite route de campagne, au petit matin. Un homme est percuté par une voiture. Ce n?est pas la collision qui l?a tué mais bien les deux balles qu?il a reçues dans le dos. La capitaine Mélanie Legac et le commandant Schneider, qui s?aiment comme chien et chat, vont se retrouver embarqués dans une enquête qui dépasse l?entendement. Pourront-ils aller jusqu?au bout et, pour le bien de tous, ont-ils intérêt à aller jusqu?au bout ? Intrigue habilement menée, personnages complexes, ambiance malsaine à souhait, rebondissements? Tous les ingrédients d?un bon polar sont là. Mais on insistera aussi sur l?écriture maitrisée, ciselée et littéraire de l?auteur qui ne cède en rien à la facilité et aux artifices. Quant aux sujets abordés, le sort des migrants, la politique et ses travers, la place de la police dans la société, ils offrent aux lecteurs des pistes de réflexion qui viennent compléter le plaisir de lecture. Coup de c?ur donc pour le nouveau polar de Laurent Scalèse « Pour le bien de tous », paru chez Belfond.
+ Lire la suite
autres livres classés : sombreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1730 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..