AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782352660637
296 pages
Éditeur : Editions Anabet (26/08/2009)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
C'est l'histoire d'une faillite sur fond de crise, d'un amour qui meurt et du temps qui s'obstine à rester au beau fixe. Parfois, 15 jours suffisent à changer une vie.
« J'avais les cheveux longs, une barbe de trois jours, une femme qui m'aimait, deux beaux enfants, un duplex à Barbès et une maison d'édition qui portait mon nom. Samedi dernier, ma femme m'a annoncé qu'elle me quitterait ce soir, jeudi 16 septembre, jour de mon dépôt de bilan. »
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Livrespourvous
  09 mars 2010
Le héros, Bertil Scali sans aucun doute, est un jeune quadragénaire, qui vient de se faire larguer par sa femme et dont la maison d'éditions est liquidée le même jour. On peut rêver mieux.

Il s'agit d'un premier roman et donc les phrases chevrotent, les temps utilisés ne sont souvent pas les bons, il manque du rythme et une relecture.

Mais il y a une sincérité confondante qui bluffe, comme une vie un peu pataude qu'on met à nu, aves ses propres mots, son propre vocabulaire et sa propre culture. Sans aucune retenue, et pas pour plaire, à la manière superficielle d'un Beigbeder. Non simplement pour raconter, parce qu'on pense sa vie extraordinaire.

Et ainsi, Scali parle de sa famille, de son enfance et de son adolescence sans avoir besoin de se mettre en avant, et ça fonctionne parfaitement.Surtout qu'il se raccroche à elle avec évidence, pour mieux digérer ces affres.
Un peu obsédé et surtout jaloux, il raconte sa séparation et nous désarme.

Bon, Scali mérite des claques, lorsqu'il cache derrière des pseudonymes, les acteurs de sa déconfiture éditoriale. Sans doute a-t-il eu peur des représailles ? Mais même si en le lisant, on comprend bien vite que son aventure d'éditeur était vouée à l'échec, sa naïveté et son innocence relatées touchent.

Et derrière tout ça, on comprend que la quarantaine balaye nombre de rêves et qu'elle marque l'arrêt des poursuites de chimères et la consécration de la réalité : une femme enfuie, deux enfants à élever, un appartement à payer et un boulot à honorer.

Un jour comme un autre est le livre d'une génération à qui on a vendu trop d'images, trop de facilités, des jouissances futiles, un clinquant stérile et un bonheur éphémère, sans en réclamer le prix. Et maintenant, il s'agit de passer à la caisse.

Lien : http://livrespourvous.center..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


autres livres classés : françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2341 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre