AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Mikael Cabon (Traducteur)
EAN : 9782841724703
400 pages
L'Atalante (25/06/2009)
3.49/5   98 notes
Résumé :
Zoé a quinze ans lorsqu’elle atterrit sur Roanoke avec ses parents adoptifs, ex-officiers des Forces de défense coloniale. Ce qui devait être une colonie pionnière se révèle rapidement un piège diabolique conçu pour anéantir le Conclave, une coalition extraterrestre s’opposant à l’expansion humaine à travers l’espace. Mais parmi les colons isolés et désarmés se trouve Zoé, témoin impuissant des événements, simple pion sur l’échiquier galactique… et déesse vivante po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,49

sur 98 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
2 avis

fnitter
  12 avril 2013
Après une avalanche de critiques, si ce n'est négatives, franchement tiédasses, j'avais décidé d'abandonner le licence du vieil homme et la guerre. Mais le temps a passé et je me suis finalement lancé dans ce quatrième et j'espère, dernier tome de la trilogie (oui, je sais, 4 et 3, mais quand le succès est là, les math s'éloignent)
Dans une galaxie peuplée de très nombreuses races extra-terrestres possédant la technologie permettant la conquête d'autres planètes, les humains et les forces de défense coloniales paraissent bien petits, mais fermement décidés à s'affirmer face à tous ces autres peuples.
Zoe et ses parents adoptifs vont donc, à leur insu, faire partie du plan. Et pour ce faire être envoyés pour coloniser avec 2.500 autres colons : Roanoke. Une planète qui recèle ses propres dangers et qui va vite se retrouver au centre d'intérêts galactiques.
Une nouvelle version du tome précédent, racontée par Zoe, 15 ans. Donc pas de suspense, pas de surprise, pas d'action et un style clairement jeunesse.
Une lecture indépendante du roman est possible grâce aux explications fournies dans ce tome, mais quelques points resteront obscurs si on ne lit pas La dernière colonie. Et si on le lit, ce roman devient plus qu'accessoire. le serpent qui se mort la queue.
L'installation de la nouvelle colonie est trop peu abordée ou de façon superficielle, (c'est bien mieux fait dans La planète aux vents de folie par exemple), absence d'action, absence de politique tortueuse ou roublarde. Bref c'est un peu limité tout cela.
Heureusement La fraicheur de l'héroïne, ses émois et atermoiements, le tout accompagné d'aphorismes sur les adolescents rehaussent nettement le plaisir de la lecture.
On passera finalement un sympathique moment en compagnie de cette adolescente promise à un grand destin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          720
finitysend
  29 février 2016
Ok ... !! ... : .
Ce livre est bien sous tous rapports encore plus faible que les précédents (ça s'essouffle un peu ) .. pas mauvais et bien des qualités ...
Un bémol de taille cependant , pour moi c'est un livre qui aurait dû sortir sous un label : "jeunesse !!!
C'est assez désagréable car on a l'impression de relire la même histoire que le tome précèdent mais surtout d'être de retour à l'école primaire !
….. : . final …
Commenter  J’apprécie          433
BurjBabil
  12 juin 2021
Après la surprise (tome 4 d'une trilogie ?) je me suis plongé dans la suite des aventures des FdC... Re-surprise, on rejoue le tome 3 ! En changeant de référentiel, toujours pas Galiléen : le tome 3 vu par les yeux de la fille
de Charles Boutin (le traître pas si traître que ça...)
Zoé est donc un roman pour ado, et de ce fait on retrouve en bonne place les tourments de l'adolescence, premiers amours, relations avec les amies, déménagement qui oblige à nouer de nouvelles amitiés, quête identitaire... J'ai eu un moment de flottement en me disant « c'est quoi cette suite SF ? » puis imperceptiblement on glisse vers le coeur de métier de cette saga Scalzi. Ce roman est finalement essentiellement "spin off" du texte principal centré sur Zoé, pas un nouvel opus.
On comprend enfin comment elle a rencontré le Général Gau et ramené une arme Consue sur Roanoke.
A la fin, globalement je peux avouer ne pas avoir regretté la lecture de ce qui est une jolie histoire, de retrouver Pirouette et Cacahuète et le peuple des Obins, mais espère que le 5 (puisque la trilogie s'est transformée en hexalogie, moins joli) va développer la fin du 3 (et donc du 4 pour ceux qui ont suivi) car cette histoire de conclave et de dichotomie entre le bien et le mal, entre « nous » et « les autres » promettait un développement intéressant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Aragorn62
  15 août 2019
Certains n'ont trouvé aucun intérêt à refaire l'histoire du T3 mais du point de vue de Zoé. Et pourtant il y en a. D'abord nous apprenons à mieux connaitre et cerner le personnage de celle ci. Mais surtout ce sont les rapports qu'elle entretient avec Pirouette et Cacahuète et ce qu'on y apprend qui rendent cette lecture indispensable aux amoureux de ce cycle.
Alors il est vrai que l'atmosphère est plus dans le style adolescent mais d'un autre coté l'écriture est toujours aussi belle et l'humour présent ce qui n'empêche pas d'y trouver des situations dramatiques. je pense au final que la lecture de ce livre est indispensable pour la compréhension globale du cycle qui continue à me surprendre par sa qualité.
9/10
Commenter  J’apprécie          100
Stefane59
  04 septembre 2021
Extrait intégral de ma critique des opus 3 et 4 présentée pour roman : la Dernière Colonie".
Très rapidement, je me rends compte de ce qui se passe dans cet opus et je me mets en mode « lecture rapide » (une première pour moi) : de la page 10 à 25 en 2 min. Puis encore 2 min. jusqu'à 39.
Puis finalement en mode rapide jusqu'en 311 ! Là, l'HISTOIRE COMMENCE. Pas possible me direz-vous ?
Ben si.
Toute la trame et le déroulement est celle du roman précédent. TOUTE...la trame. Sans divergence de point de vue ou complément...Rien. Rien. Snif...
Fort désappointement, colère, déception,...
L'idée était à priori excellente de nous faire revivre une situation décrite dans la « Dernière Colonie » et qui impliquait les parents de Zoé, ses amis,…
Orson Scott Card y a excellé avec Bean dans sa série devenue mythique de « La stratégie Ender »:
Extraits Wiki : "Bean est le soldat le plus intelligent d'Ender dans l'armée d'entraînement qu'il dirige à l'école de guerre. Enfant exceptionnel, il est le personnage principal du roman parallèle que Orson Scott Card a écrit bien après, intitulé La Stratégie de l'ombre, et qui raconte la même histoire, mais de son point de vue."
Mais...quelque chose manque cruellement à JS. J'y reviendrai à la fin de la série : il n'est pas totalement coupable.
Mais ici, il se vautre lamentablement dans l'une de ses plus grandes faiblesses : la facilité. Regardée semble-t-il avec indulgence par TOR son éditeur américain qui porte bien son nom (un éditeur n'ayant jamais tort du moment que cela rapporte).

Mais provoquant du dégoût…(désolé de vous imposer cette image) chez le lecteur averti que je suis (sans avoir rien fait pour...), car nourri depuis plus de 40 ans d'excellents récits de SF et de Fantasy, .
Et last but not least, je n'étais pas très heureux du prix d'un bouquin dont l'histoire débute à 65 pages…de la fin, càd là où l'opus précédent se terminait.
Par contre il faut dire ce qui est : la fin était très bien…:-)
Complètement désabusé, je referme le livre en me demandant ce que la lecture des épisodes suivant me réservent (je les avais acheté d'un bloc vu l'excellente critique). Je m'étais laissé quelques semaines pour laisser les émotions s'apaiser.
Suite au prochain numéro...


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   14 avril 2013
Il y a toujours dans les films d'horreur ce cliché où des jeunes sont perdus dans les bois, persuadés d'être poursuivis par quelque chose qui se trouve juste derrière eux.
Maintenant je sais pourquoi. Si un jour vous voulez tutoyer la terreur absolue, celle qui agit directement sur les sphincters, essayez donc de vous frayer un chemin dans une forêt, la nuit, à une ou deux bornes de la sortie, avec la certitude d'être pourchassé. Vous vous sentez en vie, pas de problème, mais pas comme vous le voudriez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
fnitterfnitter   13 avril 2013
John et Jane ne s'aimaient pas seulement. Ils étaient dingues l'une de l'autre, de cette exacte manière qui se révèle aussi touchante qu'embarrassante pour une fille adolescente. Touchante, car qui ne voudrait pas que ses parents s'adorent jusqu'au bout des ongles ? Embarrassante, parce que, eh, bien... ce sont des parents. Pas le droit de se montrer bêtement amoureux.
Commenter  J’apprécie          390
fnitterfnitter   13 avril 2013
Je me suis retournée pour le regarder, ce garçon si beau, si mignon, avec qui j'envisageais sérieusement de sortir. La combinaison idéale : un charme à couper le souffle dont il n'avait pourtant pas idée car il avait passé la semaine à me faire la cour avec des mots. Oui, des mots ! Comme s'il n'avait jamais reçu le manuel de l'ado moyen expliquant comment perdre toute faculté de s'exprimer devant une fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
fnitterfnitter   14 avril 2013
Deux groupes de jeunes mâles s'intimidaient (…). Ils se préparaient tous à pousser un grognement, sauf un, qui s'évertuait à ramener à la raison un type particulièrement déterminé à en découdre.
Il y en a un qui a l'air d'avoir un cerveau.
Un sur huit, a compté Gretchen. Pas génial comme pourcentage. Et s'il en avait vraiment un, il ne resterait pas là.
C'est vrai. Ne jamais demander à un garçon de faire le travail d'une fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
fnitterfnitter   14 avril 2013
Quand les testicules viennent de descendre dans les bourses, un ado est incapable de penser avec autre chose. (…) Et je ne parle même pas de l'odeur.
Commenter  J’apprécie          373

Videos de John Scalzi (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Scalzi
Extrait du livre audio "Le vieil homme et la guerre, tome 6 : La fin de tout" de John Scalzi lu par Philippe Spiteri. Parution numérique le 21 juillet 2021.
https://www.audiolib.fr/livre/la-fin-de-tout-le-vieil-homme-et-la-guerre-tome-6-9791035404192/
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3962 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre