AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Bernadette Emerich (Traducteur)
EAN : 9782841723690
407 pages
L'Atalante (22/06/2007)
  Existe en édition audio
3.83/5   213 notes
Résumé :
“J’ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme, puis je me suis engagé.” Ainsi commençait Le Vieil homme et la guerre, où John Perry racontait son histoire, de son engagement dans les “Forces coloniales de défense” d’une humanité essaimée dans les étoiles mais en guerre perpétuelle avec d’autres espèces tout aussi avides de coloniser les mondes habitables, jusqu’à sa découverte du corps d’élite mystérieux baptisé le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 213 notes

fnitter
  12 décembre 2014
Second tome de la licence après : le Vieil Homme et la guerre.
Trois espèces extraterrestres complotent purement et simplement le génocide de la race humaine. Un ennemi à la fois, c'est déjà difficile, mais trois... D'autant que la coalition s'est octroyée le concours d'un homme, un traitre aux motivations troubles et pas n'importe lequel : l'un des concepteurs des amicerveaux, la béquille, l'indispensable compagnon de route des FDC et notamment des brigades fantômes, les forces spéciales.
Dans cet épisode, on ne suit plus les aventures de Perry mais celles de super-soldats préfabriqués et assistés par ordinateur semi-organique. La nature de ces forces nous est connue depuis les révélations du tome un.
Plus bavard et plus technique que le premier opus, on retrouve les explications manquantes et bienvenue sur le background et le développement de l'union coloniale, la genèse et la nature des FDC. On n'en délaisse pas pour autant l'action militaire, toujours avec le style scalzi, sérieux mais non dénué d'humour (d'un autre côté, la quasi totalité des livres de sf militaire ont ce penchant pour l'humour militaire de base (à l'exception peut être des livres de la licence warhammer 40.000).
Le livre est également saupoudré de pas mal de références aux oeuvres emblématiques de la sf. (Un petit plaisir pour les science-fictionneurs assidus ravis de se dire, ah, ceux-là, je les ai déjà lus).
Toujours aussi agréable à lire, action, humour, réflexion sur la condition humaine et son avenir.
L'humanité, seule (ou presque) contre tous.
A dévorer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          871
CasusBelli
  11 décembre 2020
Je ne voulais pas laisser trop de temps entre la lecture du tome 1 et celle du tome 2 histoire de ne pas perdre le fil, bien m'en a pris car il s'agit d'une série qui brille par la complexité de son scénario.
Deux parties dont la première en forme d'introduction pour nous dévoiler l'intégralité des arcanes des brigades fantômes, c'est long, précis et exhaustif, mais si comme moi vous adhérez à cette saga qui prend des allures de space opéra, c'est aussi simplement immersif et passionnant.
La trame de l'intrigue est initiée d'entrée, et sa lente évolution va nous porter tout au long de ce deuxième opus. Une intrigue brillante qui nous tient sans peine en haleine car l'auteur sait nous rendre les personnages particulièrement attachants.
Une intrigue axée sur la technique du transfert de conscience et du clonage et qui se double aussi d'espionnage militaire et de missions et d'interventions sur vitaminées, les brigades fantômes c'est un peu le GIGN des forces coloniales, le top du top.
Le style est précis, le souci du détail évident, ce qui donne parfois des phases de descriptions un peu longues mais pourtant utiles.
Encore une fois nous avons là une histoire complète ce qui est un plus, et la promesse d'un tome trois intéressant, je n'en dirai pas plus, pour qui aime la "SF militaire" c'est une série qu'il faut connaître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          587
finitysend
  28 mai 2014
Mon préféré dans cette série malgré quelques défauts de style et donc de crédibilité , ( dans ce volume ) et une traduction vraiment problématique.
Un univers attractif à tout point de vue ...
Il y a dans ce roman , du rythme , de l'action , de bonnes idées et de la tension .
La plupart des personnages ont une réelle présence et le personnage principal est assez complexe .
C'est vraiment appréciable car les nombreuses innovations technologiques du récit posent de véritables questions éthiques relatives à la bio ingénierie . Les simples incidences psycho-environnementales de ces technologies sont bien approchées et cela rend ce texte globalement crédible et agréable .
La thématique du contact avec l'autre extrême ( sens originel de aliens en anglais )) est posée sans ridicule et les propositions de l'auteur fonctionnent bien d'un point de vue romanesque .
La gestion d'un conflit armé et ses implications ( logistiques et politiques ) sont particulièrement bien vues ...
Bref un excellent moment de SF militaire .
Scalzi réussit ici à s'adresser à un public d'adultes et dans le même temps à un public plus jeune mais c'est peut-être plus une faiblesse qu'une qualité , car cela crée occasionnellement les tensions stylistiques ( le style comme agent fonctionnel ) qui desservent occasionnellement ce tome , à mon humble avis .
Comparer ce texte à Etoiles garde à vous ( Starship Troopers ) ou à la Liberté éternelle pour le niveau et qualité me semble carrément exagéré .
Mais cela aurait presque pu être car l'auteur en a peut-être le potentiel ... peut-être ...
Espérons qu'il nous réserve quelques surprises et que à l'avenir il bénéficiera au minimum d'une traduction correcte et soignée .
bref : pas si mal !!
PS: l'humour est aussi au rendez-vous sans sombrer dans la farce mais c'est peut-être le défaut majeur ou bien la qualité majeure de ce texte globalement sympathique ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
BurjBabil
  19 mai 2021
Deuxième épisode de la saga du vieil homme et la guerre. On retrouve les FDC, et notamment, les « Brigades fantômes ». On les avait brièvement rencontrées dans le premier opus. Tout le deuxième épisode est structuré autour de ses soldats spéciaux et c'est super bien fichu.
Ici, un conseil, lisez le tome 1, car sinon, vous allez être gâchés pour cette saga... Et si vous aimez la SF et que vous avez envie de continuer avec les Rraeys, les Eneshans ...
Petit rappel : l'âge légal pour s'engager dans les FDC est de 75 ans, après une inscription préalable dix ans plus tôt. Mais tous les terriens qui s'engagent ne survivent pas forcément jusque-là, comme la femme de John Perry, le vieil homme du tome 1. Leur clone ayant été fabriqué en prévision de leur arrivée dans les FDC on les utilise en greffant une « conscience ». Ces Forces spéciales sont donc des morts vivants ! … d'où leur nom de « Brigades fantômes ». Ce sont les troupes d'élite des FDC, les pires machines à tuer imaginables, des soldats sans états d'âme, sans humour, et complètement en symbiose avec le fameux « Amicerveau ».
Voilà, on va donc suivre Jared Dirac (sacré nom, non ?) réceptacle de la conscience de Charles Boutin, un scientifique terrien de génie (pléonasme !) aux motivations mystérieuses.
C'est avec ces deux personnages et la race extraterrestre des Obins que l'auteur nous fait littéralement décoller comme seule la SF sait le faire, vers des questions métaphysiques de haut vol !
Vraiment de la bonne SF genre space opera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
pencrannais
  27 août 2022
J'avais bien aimé le premier volume de la série le vieil homme et la guerre. J'ai donc commencé avec plaisir le tome 2. Petite surprise, si l'histoire se déroule dans le même univers, le héros du premier volume, John Perry est ici absent, même s'il est parfois nommé. Donc, ce n'est pas réellement une suite mais pas non plus une toute autre histoire.
Dans le futur, la Terre a commencé à coloniser l'espace et s'est rendu compte qu'il était peuplé de très nombreuses races extra-terrestres. Et que chacune essaye d'étendre son empire colonial aux dépends des autres. S'ensuivent des guerres continuelles, des destructions, des génocides. Les Terriens sont un peu les nouveaux venus, mais pas les moins agressifs.
Le premier volume expliquait le fonctionnement de l'armée terrienne à travers l'un de ses représentant John Perry.
Ici, John Scalzi s'intéresse aux Brigades fantômes, ces troupes délites rencontrées dans l'histoire précédente et dont on nous avait peu dévoilé le mystère et le fonctionnement. On comprend mieux ce qu'elles sont en réalités, des clones de morts (pas de spoil, c'est dit d'entrée), qui sont branchés de façon fusionnelle à l'Amicerveau. La conscience informatique qui leur permet d'être reliée entre eux et d'être des soldats ultra efficace, sans états d'âmes.
Le problème c'est que l'un de ses inventeurs, Charles Boutin, a trahi l'humanité. Il a permis la coalition de trois races extra-terrestres. Les Terriens sont donc en grand danger. Pour réussir à contrer ces ennemis redoutables, un clone de Boutin est créer et intégrer aux brigades fantômes. Il nous permet de comprendre le fonctionnement de cette unité de l'intérieur alors que la course contre la montre est lancée.
Pourtant, petit à petit, la conscience de Boutin émerge et essaye d'écraser celle de Jared Dirac, le clone. Mais pour affronter une ennemi très intelligent, n'est-il pas utile d'utiliser sa propre personnalité au risque de sacrifier Dirac, au risque de le voir se rallier à son alter égo ?
Encore une fois, John Sclazi nous livre une histoire addictive, dynamique, bourrée d'humour et d'action et de questions existentielles. Qu'est-ce qu'un être humain ? Qu'est-ce que la conscience, la personnalité ?
Un space opéra qui plaira sans certainement aux amateurs du genre mais qui semble aussi être une transition avec la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   14 décembre 2014
Le génome de l'homme, comme on sait, est conçu pour « engrammer » l'information génétique provenant d'autres génomes (la méthode naturelle qui permet d'aboutir à ce résultat et qui, entre nous, se pratique avec bonheur, s'intitule le « sexe »).
Commenter  J’apprécie          250
fnitterfnitter   14 décembre 2014
Le doigt qui presse la détente restera toujours la seule arme capable de faire toute la différence.
Commenter  J’apprécie          590
PerdreUnePlumePerdreUnePlume   13 juillet 2012
Tout se déclencha à cause des bonbons à la réglisse.
Ce jour-là, Jared les remarqua du coin de l'oeil, alors qu'il se tenait devant le stand de confiserie du dépôt de vivres de la station Phénix dans l'intention de s'acheter des chocolats. Malgré lui, son regard n'avait cessé d'être attiré par le bocal disposé à l'écart du reste de l'assortiment multicolore proposé aux amateurs.
- Pourquoi vous ne les mettez pas avec les autres ? demanda-t-il à la vendeuse quand ses yeux s'arrêtèrent pour la cinquième fois sur le bocal. Qu'est-ce qu'ils ont de spécial, ceux-là ?
- Ou bien les clients les aiment, ou bien ils les détestent. Ceux qui les détestent - presque tous, à vrai dire - n'aiment pas être obligés de les trier. et ceux qui les aiment préfèrent leur sachet tout préparé. Voilà pourquoi je les garde à part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fnitterfnitter   13 décembre 2014
Avez-vous un âme, vous lieutenant Sagan?
Moi ? Pas que je sache, administrateur Cainen. Chercher à quantifier l'improbable, ce serait un pari bizarre, non ?
Commenter  J’apprécie          290
TatooaTatooa   12 août 2019
- Ces gens que vous avez vus - les vrais-nés - n'ont à leur naissance aucun objectif. Ils naissent parce que la biologie dicte à l'homme de se reproduire. Seulement cette loi n'implique aucune finalité dès leur naissance. Les vrais-nés vivent des années sans avoir la première idée de ce qu'ils feront d'eux-mêmes. Pour autant que je sache, certains ne le découvrent jamais et traversent la vie plongés dans un brouillard permanent. Ils se retrouvent dans leur tombe à la fin de leur existence sans avoir jamais rien fait de celle-ci... Triste. A quoi sert-il de vivre ainsi ?
(Brahé, l'instructeur, aux élèves des forces spéciales).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de John Scalzi (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Scalzi
Extrait du livre audio "Le vieil homme et la guerre, tome 6 : La fin de tout" de John Scalzi lu par Philippe Spiteri. Parution numérique le 21 juillet 2021.
https://www.audiolib.fr/livre/la-fin-de-tout-le-vieil-homme-et-la-guerre-tome-6-9791035404192/
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4107 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre