AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782367935379
L'Atalante (27/02/2020)
4.21/5   79 notes
Résumé :
C’était donc vrai : un premier courant du Flux vient de s’effondrer ; d’autres suivront.
Ces couloirs de voyage interstellaire qui irriguent l’Interdépendance, l’empire de l’humanité, sont appelés à disparaître l’un après l’autre, entraînant la sclérose et la mort des colonies humaines isolées, privées de ressources.

Passe qu’il reste des sceptiques pour ergoter, mais les dignitaires aux dents longues des grandes maisons commerciales trouvent l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 79 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

fnitter
  09 avril 2021
Jubilatoire.
Après un bref passage à reexpliquer à tout le monde que tout va péter, un courant dont personne ne peut ignorer l'importance s'effondre validant les théories rabâchées sur l'imminence de la fin de l'interdépendance.
Mais ce n'est pas pour autant que les grands de ce monde vont coopérer, préférant, leurs petits intérêts personnels, en route pour le coup d'état.
Un nouvel acteur va faire son entrée rajoutant du piment et du mystère à l'univers de Scalzi.
Personnages jubilatoires, truculents, situations cocasses, dramatiques, un ton léger et plein d'entrain, Scalzi nous offre un second tome, loin des ventres mous que nous réservent habituellement les deuxièmes opus d'une trilogie.
Il arrive à nous accrocher à son univers dès les premières lignes, un talent pour l'écriture, (et la traduction le rend bien), une facilité à lire sans pour autant verser dans la simplicité, au service d'une histoire passionnante. le tome 3, le tome 3… Vite.
Commenter  J’apprécie          522
Lutin82
  03 mars 2020
Les Flammes de L'Empire est le deuxième tome d'une trilogie de space-opera intitulée L'interdépendance. Fidèle à ses habitudes, John Scalzi nous délivre un roman pétillant au timing soigné qui se lit avec grand plaisir. Et ce deuxième opus est sans doute meilleur que le premier, avec un twist qui enrichit l'univers et le fond du récit.
L'Empire subit une crise sans précédent. l'Emperox, jeune femme destinée à tout autre chose, n'inspire ni la confiance, ni la loyauté d'un appareil imbu de son importance et bouffi de certitudes. Ils se gaussent des annonces de leur souveraine, moquent ses efforts pour préserver l'avenir de tous, tournent en ridicule ses directives. Ils vont bien au-delà puisqu'ils souhaitent se débarrasser de Griselda pour maintenir un statut-quo profitable aux grandes Maisons. Au sein même de sa famille, les Wu, la dissension et la trahison font le lit (volontaire) des Nohamapetan. Encore.
D'essence essentiellement politique, l'intrigue ne se cantonne pas à des trahisons, des discours, des dialogues à couteaux rompus ou des manipulations de cours. Les lecteurs savoureront des affrontements dans l'espace, de l'exploration d'OVNI et des rencontres étranges. Les péripéties dans cet environnement inhospitalier corsent encore plus le sentiment de danger et la tension qui naissent au fil des pages.

Les Flammes de l'Empire, deuxième tome de L'interdépendance, embarque le lecteur à son corps défendant : une fois le premier chapitre avalé, impossible de lâcher le roman. Il s'agit d'un Scalzi de très bon cru, qui allie le fun et le fond, pour une danse endiablée au milieu des étoiles, alors ne boudez pas votre plaisir.
Attention : Hautement addictif!
Critique plus complète sur mon blog
Lien : https://albdoblog.com/2020/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
pdefreminville
  14 juillet 2020
Arthur et Stanley parlaient du "bon vieux Space Opera" et ils ont écrit le scénario de 2001. John écrit aussi du bon vieux Space Opera, avec un peu plus de modernité forcément.
Cela se lit très, très bien et l'histoire est prenante. Il prend la peine de nous rappeler habilement le premier tome et nous entrons dans le vif du sujet : les flux qui forment les voies de communication entre les différents systèmes de l'Interdépendance s'effondrent.
Hélas avec son concept d'effondrement des flux, il n'y a plus rien à dire puisque aucun vaisseau ne peut plus voyager et qu'on n'a plus aucune nouvelle d'un monde éloigné. Ca ressemble à une impasse, mais John a plus d'une corde à son arc.
Il y a bien dans ce livre la moitié de politique (mais une qui est agréable, passionnante même, liée à l'action et aux heurts entre les grandes dynasties de l'Interdépendance, avec des personnages soit rebelles dans leur rôle, soit caricaturaux). S'y ajoute une aventure et des péripéties, un peu d'émerveillement et un immense plaisir de lecture.
Il manque un petit rien pour que ce soit un chef d'oeuvre, ce deuxième tome me paraissant meilleur que le premier et donnant envie de passer au troisième le plus tôt possible.
Il paraît que c'est une trilogie, les livres étant relativement courts. Dommage car il y aurait matière à bien plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lianne
  08 mai 2020
Excellent !
J'avoue que le premier tome de cette série ne m'avait pas particulièrement impressionné, je le trouvais bien mais sans plus. du coup j'ai laissé passer un peu de temps avant de le commencer. Ce sont les avis très positifs des blogueurs que je voyais fleurir de partout qui m'ont poussé à enfin l'ouvrir.
Et je ne regrette absolument pas, ce tome était vraiment tout ce qui fait un bon Scalzi, plein d'humour et avec une intrigue vraiment intéressante.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette série suis plusieurs personnages alors que le « Flux » qui est une espèce de vague qui permet de voyager très rapidement d'un endroit à un autre de l'empire, véritable lien entre toutes les zones habitées qui ne sont pas auto-suffisantes (il n'y a que deux planètes dans l'empire, dont une pas vraiment viable pour les humains), est en train de se disloquer …
Le problème de ce début de tome est de convaincre les scientifiques, les grand dirigeants que le problème est réel. Même avec le flux les vaisseaux peuvent mettre plusieurs mois à venir des points les plus éloignés donc tout le monde est persuadé qu'ils ne sont qu'un peu en retard au moment ou débute l'intrigue.
Le tout est suffisamment critique pour nécessiter des mesures rapides donc il y a urgence !
Je ne vous en dévoilerais pas plus les éléments de ce tome pour ne pas vous spoiler.
J'avoue que le début m'a fait un peu peur. J'avais l'impression de relire le premier tellement l'intrigue était identique et sans approfondissement. Mais heureusement un déclic c'est fait, un tournant important, et on est parti vers autre chose.
A partir de la, que du plaisir. Je ressors de ce tome avec un grand sourire et surtout une envie pressante de sortir le prochain (heureusement il est déjà la, ouf, je n'aurais pas à attendre trop longtemps).
Comme toujours c'est un plaisir de lire du Scalzi. Son ton humoristique (sans être drôle non plus, un peu à la Dresden) marche toujours aussi bien et l'écriture est vraiment fluide.
L'auteur a vraiment su amener cette série du niveau sympa mais sans plus à un niveau nettement supérieur. D'autant plus qu'il fait ça sur le second tome de la trilogie, qui est souvent le tome le plus creux dans ce format.
Ce qui est bizarre c'est qu'il m'était arrivé exactement la même chose pour son autre série le vieil homme et la guerre, ou je n'avais que moyennement apprécié le premier pour avoir un quasi coup de coeur sur le second.
En bref ce tome est une totale réussite, je suis ravie d'avoir persévéré et je me jetterais sur la suite bientôt !
Lien : https://delivreenlivres.home..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mauriceandre
  26 janvier 2021
Salut les Babelionautes
J'ai refermé ce tome deux de "L'interdépendance" avec un soupir car il va me falloir un peu de patience pour connaitre la fin de ce Space-Opéra de John Scalzi car le tome trois ne sort que le 18 février 2021.
En tout cas, je me suis régalé a lire "Les flammes de l'Empire" car l'action y est présente sans toutefois négligé le coté complotiste des grandes maisons commerciales.
La Romance entre la jeune emperox Griselda II et Marce Claremont était a prévoir mais reste en filigrane, car ceux qui croyaient pouvoir manipulés Griselda vont devoir déchantés.
Ils y a aussi des révélations qui me font penser que La Dernière Emperox va être un final éblouissant.
La seule chose qui m'a géné dans cette trilogie c'est le nom des vaisseaux spatiaux, comme "Si tu veux faire mon bonheur", je ne sais pas si c'est du a Mikael Cabon, que je remercie pour son travail de traduction, mais a mon avis il s'est planté car qui aurait le culot de baptiser un Astronef "Franchement, ma chère".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   09 avril 2021
Sa vie depuis un mois se résumait à répondre inlassablement, sans relâche, à la même question sous des formes diverses et variées mais fondamentalement identiques devant des gens qui refusaient d’accepter ses explications ou qui n’avaient pas les capacités intellectuelles pour comprendre qu’elles restaient vraies nonobstant leur volonté de croire l’inverse.
Commenter  J’apprécie          160
fnitterfnitter   10 avril 2021
C’est tout l’intérêt des rumeurs. Elles ne se fondent sur rien, alors rien ne peut les museler. La vérité ne permet pas de se défendre contre elles et ceux qui en sont à l’origine le savent.
Commenter  J’apprécie          161
fnitterfnitter   11 avril 2021
L’assurance n’a rien à voir avec la conviction d’avoir raison, mais avec celle d’être capable d’imposer son point de vue.
Commenter  J’apprécie          140
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   05 mars 2020
Lenson Ornill s'en rendrait compte des années plus tard, c'était un comble que sa carrière religieuse ait commencé et se soit terminée sur le même mot, et pas n'importe lequel.
"Merde, alors !"
Commenter  J’apprécie          20
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   14 mars 2020
Quand des informations sont cachées, il y aura toujours quelqu'un qui s'en indignera.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de John Scalzi (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Scalzi
Extrait du livre audio "Le vieil homme et la guerre, tome 6 : La fin de tout" de John Scalzi lu par Philippe Spiteri. Parution numérique le 21 juillet 2021.
https://www.audiolib.fr/livre/la-fin-de-tout-le-vieil-homme-et-la-guerre-tome-6-9791035404192/
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4118 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre