AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791094786338
Éditeur : Editions Plume Blanche (05/02/2019)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Fey ne s’est jamais sentie à l’aise sur la terre ferme, les fonds marins ont toujours bien plus retenu son attention…

À juste titre, elle n’est pas humaine, mais seiren.

Pourquoi se retrouve-t-elle alors dans un monde qui n’est pas le sien ?

Quels secrets régissent le peuple lagunaire rénatien ou encore celui du domaine abyssal lamyntien ?

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Clem_YCR
  05 février 2019
Le tome 1 sort tout bientôt, et c'est avec curiosité que je m'y suis plongée. le monde des sirènes n'est pas forcément un univers qui m'attire et, hormis la Petite Sirène et Aquaman je n'ai pas vraiment d'expérience en la matière. Seirens n'est donc pas un livre que j'aurai découvert de moi-même, mais c'était sans compter sur le pack Plume Blanche.
Au final, mon immersion à Rénatia aura été vraiment enrichissante et, si je ressors de ma lecture plutôt mitigée, j'ai noté beaucoup beaucoup de bonnes choses dans ce premier opus, qui me font espérer un second tome plus à mon goût. Mon âge joue peut-être aussi sur l'appréciation de ce récit qui est plus orientée jeunesse je crois.
L'univers de Melissa Scanu nous est livré dans un écrin magnifique : l'objet livre que l'on découvre est vraiment superbe. Une couverture sur laquelle on a vraiment l'impression de voir des gouttes d'eau (je me suis fait avoir plusieurs fois), des illustrations que l'on découvre au fil des pages, des petites bulles toutes mignonnes sur les paginations, un glossaire en fin de volume ; on sent vraiment le travail de mise en page.
En plus d'être bien présenté, son univers est également très riche et poussé : elle invente des expressions propres à son peuple (que l'on retrouve dans le glossaire), des habitudes de vie, alimentaires, des cités, un système de gouvernement et d'organisation ; on arrive sans mal à se représenter l'univers lagunaire de Rénatia puis les profondeurs Lamynte, les deux contrées Seirens. le petit plus que j'ai trouvé très intéressant, ce sont les comparaisons avec les terriens faites par Fay qui se retrouve avec une queue du jour au lendemain, après avoir passé 18 ans dans la peau d'une terrestre.
Là où mon avis est un peu plus mitigé, c'est sur l'intrigue et la façon dont les choses nous sont présentées. J'ai trouvé la première partie du récit plutôt longue ; cela est dû au fait que le monde des Seirens est très complexe et que, comme nous, Fey le découvre. Il y a donc beaucoup de choses à mettre en place avant que l'action ne débute réellement. J'ai également trouvé les évènements assez prévisibles, il n'y a qu'en ce qui concerne Katell et Tyfenn que j'ai été un peu surprise. Si les sentiments de Fey sur la tempête d'émotions qui la traverse sont bien décrits, je n'ai pas été saisie, je me suis retrouvée spectatrice et n'ai pas vécu les choses. C'est assez difficile à expliquer, mais j'ai apprécié ma lecture et la découverte du monde des Seirens tout en éprouvant une certaine gêne, m'empêchant de m'attacher à certains personnages, comme Arthur par exemple que j'ai trouvé trop lisse.
L'aventure a pris une toute autre tournure pour moi à la découverte de Lamynte, la seconde citée Seirens (peut-être suis-je attirée par le côté obscur). J'ai déjà plus accroché avec les personnages et l'intrigue devient plus « sombre » et surtout plus mystérieuse. Tout comme Fey, j'ai été très intriguée par Lamynte, voulant en savoir plus sur ce domaine interdit. Des lettres censurées, un complot… rien de tel pour éveiller à nouveau ma curiosité.
Melissa Scanu transpose certains éléments de notre actualité dans le monde sous-marin où les intrigues politiques, la manipulation de masse ou encore les révoltes ne sont pas en reste. le lien avec le passé et la dernière guerre qui a opposé Lamyntiens et Rénatiens à travers les lettres proscrites, qui contiennent de grandes révélations est très bien trouvé. Et, si les actes de Fey m'ont toujours semblé irréfléchis, collant à son impulsivité, je n'ai pas oublié qu'elle n'avait QUE 18 ans, débarquait dans un monde inconnu et avait un caractère bien trempé. Cela la rend un tantinet agaçante voire égoïste, en même temps que ça en fait quelqu'un de courageux (ou d'inconscient ?). Fey est en perpétuelle recherche de soi, elle chercher à concilier son passé et son présent tout en acceptant les évènements tragiques qu'elle a vécu et pour lesquels elle ressent de la culpabilité. Malgré son air sûr d'elle, elle se sent seule au monde et ne sait pas comment y remédier sans trahir (ses parents notamment). La partie romance reste en arrière plan dans Rivage, même si, j'ai eu plus d'une fois peur de voir apparaitre un triangle amoureux…
Ce premier tome se termine sur les chapeaux de roue et, j'ai bon espoir que le second reprenne dans cette continuité ; maintenant que le décor est planté, nous allons pouvoir découvrir plus en profondeur les personnages et de nouvelles révélations sur les peuples Seirens.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesReveriesdIsis
  28 décembre 2018
J'ai reçu ce roman des Editions Plume Blanche en avant-première. Si, pour une fois, la couverture m'attirait moins que d'habitude, le titre énigmatique et le résumé ont vite compensé.
Seirens retrace l'histoire de Feryel qui est irrésistiblement attirée par les profondeurs marines. Elle est en réalité une seiren, comme nous l'apprenons vite. Tout l'enjeu du roman consiste alors à comprendre comment elle a alors pu arriver en terre, et nous la suivons pas à pas dans sa découverte du monde lagunaire rénatien et du monde abyssal lamyntien. Mais de sombres secrets menacent encore le présent.
le personnage de Feryel est vraiment intéressant. Jeune fille torturée, déchirée entre ses deux vies, rongée par des conflits de loyauté, elle aspire à comprendre et à démanteler les rouages de son passé. Pour cela, elle ne recule devant rien et fait preuve d'un sang-froid et d'une présence d'esprit marquants. Si ce roman présente avant tout une quête identitaire, un soupçon de romance apparaît en filigrane, et j'ai apprécié que cela ne prenne pas le pas sur tout le reste.
Au cours de son exploration, Feryel découvre un monde changeant. D'anciennes guerres sont closes, en apparence, mais tout n'est peut-être pas si clair que cela. La jeune fille en fera l'amère expérience… Dans ce monde nouveau qu'elle découvre, elle expérimente l'hypocrisie et le sentiment de culpabilité face aux drames du passé, elle se confronte à de cruels ennemis, prêts à tout pour leur cause… Et, de machinations en complots, elle met au jour un univers trouble, où la censure fait rage au nom d'intérêts individuels. Une longe lutte débute alors pour faire triompher la justice, le respect mais aussi et surtout pour réunir les peuples. Finalement, la petite histoire rejoint la grande, et la quête de vérité de Feryel concernant ses origines se mue inexorablement en une quête de vérité du peuple seiren tout entier. Il y a donc de nombreux rebondissements dans ce roman, et si j'en ai anticipé certains, d'autres m'ont étonnée.
Finalement, pour un lecteur adulte, ce roman peut faire écho à l'histoire du XXe siècle et aux totalitarismes. On y retrouve, entre autres, la cruauté humaine, la duplicité, la censure, la manipulation des esprits par des dirigeants corrompus, mais aussi la soif de résistance, l'ouverture d'esprit de certains et le courage.
Enfin, l'univers créé par Melissa Scanu est savoureux. J'ai apprécié les descriptions de Rénatia et de Lamynte, qui épousaient la découverte des personnages. Ces passages m'ont permis de m'immerger dans ces mondes et les illustrations qui parsèment le livre sont le petit plus qui nous parle. A première vue, monde rénatien et monde lamyntien semblent antithétiques. L'un clair et lumineux, l'autre trouble, brut d'une certaine façon, mais aussi doté d'une capacité d'attraction rare. de cette opposition naît une des forces du roman : le lecteur et Fey se demandent ce qui s'y cache, tapi, dans l'obscurité… Peut-être est-ce là, finalement, que les réponses se trouvent? Sous la surface, loin, cachées sous un voile d'obscurité qu'il faudra soulever.
Ainsi, j'ai passé un très agréable moment en compagnie de Fey, d'Arthur, de Garten et de tous les autres. Je me suis laissée bercer doucement par les eaux et, avec les personnages, j'ai parfois nagé à contre-courant, portée par l'envie d'avoir le fin mot de l'histoire du peuple seiren.
Lien : https://lesreveriesdisis.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire-une-passion
  27 mars 2019
Adorant les histoires qui traitent du mythe des sirènes, je n'ai assurément pas pu passer à côté de celui-ci. Et puis bon, les éditions Plume Blanche... CQFD. Je n'ai pas d'autres arguments. Si dans l'ensemble j'ai apprécié ma lecture, quelques petits points m'ont cependant un peu dérangée.
Fey ne s'est jamais sentie à l'aise sur Terre. L'eau, l'océan l'a toujours plus ou moins appelée. Alors qu'elle vient de tout perdre, elle découvre qu'elle n'est pas humaine, mais seiren. Mais alors, pourquoi a-t-elle vécu sur Terre, alors que sa vie aurait dû être sous l'eau ?
Comme je vous le disais plus haut, dans l'ensemble, j'ai aimé cette lecture. Tout d'abord par la plume de l'auteure, qui est certes simple, mais parfois aussi poétique. Elle nous transporte dans son univers, et c'est plaisant. Mais aussi par le mythe qu'elle abordé et qu'elle change à sa sauce. Alors, bien sûr, nous avons toujours ce côté sirènes qui ne change pas, mais l'auteure y apporte sa patte, et c'est appréciable.
Néanmoins, même si l'histoire a su me plaire, certains points m'ont parus un peu trop... Ou pas assez, parfois. Tout d'abord, j'ai trouvé que Fey acceptait trop vite sa condition, même si on le voit, elle se sent proche de l'eau depuis son enfance. Néanmoins, elle dit oui trop vite et suit un inconnu qui lui balance qu'elle et une sirène. Alors, certes, elle n'a de toute façon plus rien à perdre, mais j'ai trouvé que ce début manquait un peu de crédibilité...
L'autre point qui m'a dérangée, ce sont les réactions des personnages, qui, parfois, étaient un peu trop disproportionnées. Un coup tout va bien et la seconde d'après ils crient, ils boudent, ils ne sont pas contents. Et bon, le petit triangle amoureux qui se crée, aussi... ne m'a pas réellement convaincue.
Néanmoins, dans l'ensemble, j'en garde un bon souvenir et je suis assez curieuse de découvrir l'auteure dans un autre registre ou avec une autre histoire à raconter ! Et puis, il faut dire que les différents dessins disséminés ici et là complètent la beauté de l'ouvrage et permet une immersion encore plus complète !​
​En résumé, si dans l'ensemble j'ai passé un bon moment, certains points m'ont cependant dérangée. La plume de l'auteure est à la fois simple et poétique et elle a su me transporter dans son univers et ce mythe des sirènes qu'elle a réussi a s'approprier. Une belle immersion.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ladyfae
  11 février 2019
N'ayant pas pu commander le pack Plume Blanche, j'attendais les pré-commande de Seirens avec impatience. J'ai donc, avec votre avis, plongé avec plaisir de ce roman.

"Feyriel est une jeune fille qui vit sur la terre ferme, mais qui est attirée par les fonds marins. Cependant, elle va se rendre compte qu'elle n'est pas humaine, mais seiren. "

Ma vision des sirènes se limitant à celles dans l'odyssée d'Ulysse ou à Ariel de Disney, j'avais vraiment envie de découvrir comment Mélissa Scanu avait créé son univers. Et bien, j'ai été agréablement surprise. Elle a su créer un monde parfait avec, par exemple, différentes espèces et différentes expressions que vous pourrez retrouver à la fin du livre.
J'ai donc découvert, en même temps que Fey, ce monde. J'avais l'impression d'être une enfant dans un magasin de jouets. J'arrivais parfaitement à m'imaginer Rénatia et je me suis même surprise à vouloir que cela existe. Malgré que plus de la moitié du livre est basé sur la découverte et l'adaptation de Fey à son nouveau monde, je n'ai trouvé aucune lenteur et je me suis ennuyée à aucun moment. Il y a également des rebondissements. Même si certains sont prévisibles, d'autres m'ont quand même surprise.

A cela s'ajoute des personnages attachants. Pour une fois, le personnage principal ne m'a pas énervé à cause de son caractère. Fey est une personne très mature et combatif, que j'ai beaucoup aimée. Arthur et Garten sont également attachants. Par contre, je n'ai pas aimé Katell peut être par ce qu'elle est trop absente.
Pour en revenir à l'auteur, j'ai aimé sa plume fluide et passionnée. Et puis, la mise en pages du roman est superbe. L'histoire est accompagnée de dessins pour la pagination et pour les chapitres. Vous en trouverez également à la fin et dans les pages.
Pour résumé, ce livre est un véritable coup de coeur et une très belle découverte. J'ai aimé découvrir une histoire de Seirens différents de ce que je connaissais déjà. C'est une histoire agréable qui m'a fait passer un bon moment en compagnie de Fey, Arthur et Fillius.

Lien : http://lamagiedeslivres.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
amaxraa
  10 décembre 2020

J'aime beaucoup les histoires de sirènes, c'est pourquoi lorsque j'ai découvert cette saga, j'ai sauté sur le coup.
La plume de l'auteure est agréable. Je peux déjà dire que ce premier tome m'a donné envie de découvrir d'autres oeuvres de l'auteure.
L'univers est assez original. Tout se passe sous la mer (À part au début). On découvre Fei, une jeune femme qui depuis petite à une obsession de l'eau. On peut un peu comparé cela à l'addiction à la cigarette.
Un jour, elle rencontre un homme qui va l'aider, et de la commence son aventure. On découvre ce monde à travers Fei. Tout comme elle, on ignore tout de cette nouvelle société. Les évènements s'enchainent et c'est très plaisant mais surtout très intrigant. Des secrets se cachent et j'ai hâte d'en découvrir davantage au prochain tome.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Clem_YCRClem_YCR   05 février 2019
- Vous parlez souvent du temps, remarqua-t-elle doucement.

- C'est une entrée en matière que j'apprécie, répondit-il […]. Universelle, neutre, et constamment changeante, car en dépit des apparences, aucun jour ne se ressemble vraiment, n'est-ce pas ?
Commenter  J’apprécie          00
Enya75Enya75   10 décembre 2019
Pour nous autres, ce ne sont que des légendes, mais nous conservons certaines coutumes. Par exemple, avant une partie de pêche, nous avons coutume de saluer la statue de Njörd. Il apporte la bonne fortune en mer ainsi qu'une bonne pêche.
Commenter  J’apprécie          00
amaxraaamaxraa   10 décembre 2020
« Je dois être une sirène, je n’ai aucune peur des profondeurs et très peur d’une vie sans profondeur. »
Commenter  J’apprécie          00

Video de Melissa Scanu (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Melissa Scanu
Découvrez le replay du Live Facebook des Editions Plume Blanche où l'on vous présente le roman : SEIRENS, RIVAGE de Melissa Scanu.
Sortie du livre : 5 février 2019 Disponible en ebook et broché
Pour commander : plumeblanche-editions.fr/shop
autres livres classés : sirènesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
308 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre