AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791028103446
Éditeur : Bragelonne (20/02/2019)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Germanie, 42 après J.-C.

Rude, brutale et impitoyable : c’est la vie que découvre Cato, recrue de fraîche date de la deuxième légion romaine. Et malgré ses relations en haut lieu, il aurait bien besoin d’un allié parmi ses camarades – car il a été promu au-dessus de ses pairs sur ordre de l’Empereur, ce qui lui vaut l’inimitié de ses compagnons d’armes. Or il gagne vite le respect de son centurion, Macro, un soldat aguerri, aussi fruste que Cato est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  01 mai 2019
Les buddy movies c'est cool, donc l'idée d'un buddy movie antique c'est supracool : qu'il est bon d'imaginer un "Amicalement Vôtre" / "The Persuaders" à la sauce peplum ! ^^
https://www.youtube.com/watch?v=TReVaAxoEYg
Lucius Cornelius Macro est un centurion vétéran, citoyen romain de souche porté sur le conservatisme, mais vieux campagnard inculte et illettré. Quintus Licinius Cato est un affranchi impérial, homme nouveau porté sur le progressisme, jeune urbain lettré et cultivé. Tout aurait pu les séparer mais tout va les rassembler... Mieux il vont apprendre l'un de l'autre pour se soutenir l'un l'autre, et c'est ensemble qu'ils vont bourlinguer aux quatre coins de l'Empire Romain pour affronter toutes les vicissitudes des games of thrones romains. Ils vont grimper tous les échelons de la société pour se retrouver aux première loges de l'Année des Quatre Empereurs, et bien que la série compte aujourd'hui près de 20 tomes rien ne dit s'ils vont ou ne vont pas survivre au crépuscule de la Dynastie julio-claudienne pour assister à l'aube de la Dynastie flavienne ! Mystérieusement promu à un grade largement au-dessus de sa condition sociale (qui sont ses parents qui ont été affranchis avant lui ? ou plutôt qui sont ses véritables parents ? qui sont ses puissants amis ? qui sont ses puissants ennemis ? veut-on le protéger ou le tuer, le faire parler ou le faire taire ?), c'est au au sein de la IIe Légion Auguste commandée par le légat Titus Flavius Vespasianus et stationnée en Germanie que Cato le rookie est pris en main par Macro le vétéran : Cato va découvrir les faiblesses de Macro et Macro va découvrir les forces de Cato. C'est une phase d'introduction pour nous mettre dans le bain, et tout cela nous mène à une opération de redressement fiscal qui va dégénérer en insurrection générale, et mine de rien c'est une coup de semonce plein d'epicness to the max !!!

Ce tome 1 intitulé "L'Aigle de la légion" baigne dans une ambiance conspirationniste : Caligula a été déposé au profit de Claude, mais une guerre de l'ombre fait rage entre loyalistes et putschistes car Claude n'a pas les moyens humains et financiers d'imposer son autorité. La Campagne de Bretagne organisée par Narcisse le quasi premier ministre a ainsi pour double objectif d'octroyer au nouvel empereur prestige militaire mais aussi prestige financier en récupérant un trésor perdu par Jules César (un magnifique macguffin). Nous suivons ainsi la chasse au trésor de Cato et Macro pris entre le marteau des uns et l'enclume des autres, en sachant que leur supérieur hiérarchique Vespasien sait que sa légion comporte un agent des uns et un agent des autres sans savoir qui est qui. L'auteur se régale donc nous régale avec des agents simples, des agents doubles et des agents triples qui n'agissent que pour leur propre bien (et derrière chaque homme peut se cacher une femme), mais le fil directeur reste clair malgré un enchevêtrement complexe d'intrigues et de complots (Vespasien soupçonnant longtemps un jeune rat de bibliothèque nommé Pline)… Entre politiques et militaires, un tome très espionnage donc que se termine par le début de la Guerre de Bretagne quand nos deux compères poursuivis par les uns et pas les autres se retrouvent au-delà des lignes ennemies quand les Bretons décident de déferler sur les légions ! Je ne suis pas dupe que l'auteur modernise pensée et paroles, manières d'être et manières d'agir pour que lecteurs et lecteurs gagnent en fluidité et en efficacité donc en plaisir de lecture : c'est un vrai page-turner et une fois lancé il se lit d'une traite… Je vous encourage à la découvrir pour que l'excellent Simon Scarrow connaisse meilleur sort chez Bragelonne (et c'est peut-être bien parti avec un tome 2 annoncé pour août 2019) que chez Panini (vous savez, ceux qui arrêtent toutes les séries et qui en bloquent ensuite les droits parce qu'ils ont tellement de pognon qu'ils en ont rien à foutre).
Lien : https://www.portesdumultiver..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          524
Diabolo44
  03 février 2021
Assez sympa, ce péplum qui gravite autour de la biographie de Vespasien et Vitellius, deux personnages réels, tous les deux futurs empereurs, à l'époque de la conquête de la Bretagne (c'est à dire de ce qu'on appelle aujourd'hui la Grande-Bretagne), sous le règne de Claude.
Je vois que certains babélionautes l'ont classé en jeunesse ou en young adult, et même si ce n'est pas à mon avis l'intention de l'auteur, ce n'est pas idiot du tout, car c'est un texte écrit vraiment simplement, avec de l'action et des rebondissements, que l'on peut mettre sans problème entre les mains d'un ado.
Après, il a aussi les défauts de ses qualités : pas très littéraire, manque de profondeur, personnages parfois un peu survolés. Je me suis un peu marré sur la scène du début avec le centurion Bestia qui accueille les recrues, parfaite transposition du sergent Hartmann dans Full Metal Jacket.
Finalement, le principal défaut que je lui reproche, en faisant abstraction de cette simplicité qui n'est pas forcément un défaut, c'est le manque de clarté des descriptions de batailles. Dès qu'on sortait du point de vue individuel et qu'on passait au niveau des manoeuvres de centuries ou de cohortes, ça devenait vraiment brumeux et j'avais de la peine à me figurer la scène, ce qui est bien dommage car il y en a quand même pas mal dans le livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
sphinxou
  03 mars 2019
Disclaimer : je suis une véritable quiche en histoire, vraiment. Donc je suis inapte à juger les incohérences si jamais il y en a ou quoi, voilà.
Ce premier tome des Aigles de l'Empire va nous immerger au sein d'une légion. On y rencontre Macro, un centurion, et Cato un jeune soldat. Ce sont ces deux personnages que nous allons majoritairement suivre dans ce récit. L'intrigue de ce premier tome va tourner autour de plusieurs choses. D'abord, la vie au sein d'une légion, l'apprentissage de Cato pour devenir un soldat (et il galère bien) s'avère compliqué et ce pour plein de raisons. L'intrigue va prendre ensuite une ampleur bien plus grande. Des complots se trament en tout sens, et les deux personnages se retrouvent un peu coincés au milieu de tout ça. Entre leur sens du devoir et leur instinct de survie, ils vont parfois se retrouver un peu coincé. L'histoire va aussi mettre en scène quelques batailles que l'on imagine facilement assez épique. J'ai bien aimé suivre toute cette partie du roman : la vie d'une légion, ses déplacements etc. C'était assez intéressant (même si je ne sais rien de la véracité historique de tout ça encore une fois).
Macro et Cato, les deux personnages principaux, sont intéressants dans tout ce qui les oppose. On peut reprocher le côté un peu stéréotypé de tout ça : l'un est un soldat aguerri et un peu rustre, tandis que l'autre est plus raffiné mais a horreur du combat. Cela donne des situations drôles à certains moments, et permet à chaque personnage d'avoir des choses à apprendre à l'autre. Leur duo est du coup assez dynamique. Mais encore une fois, c'est peu original comme contraste finalement. Beaucoup de personnages secondaires gravitent autour de ces deux là,
Ce premier tome est assez épais mais je l'ai lu plutôt rapidement. Les romans avec un côté historique ne sont pas dans mes habitudes mais j'ai été vraiment happée par celui-ci. En effet, même s'il y a une mise en contexte, des descriptions du fonctionnement d'une légion par exemple, ou de la chaîne de commandement, tout est suffisamment bien disséminé pour être intéressant sans alourdir le récit.
Dans le dernier quart du livre, l'intrigue prend un tournant et on peut sentir qu'il y a encore beaucoup d'aventures à venir pour Cato et Macro. Des révélations sont faites et on fait le lien avec le prologue. La fin du livre promet encore plus de complots et une plus importante dose de mystères pour le deuxième tome!
Lien : https://merveilles-livresque..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
levri
  19 juillet 2020
Cato, jeune recrue de seize ans, n'a connu que la vie à la cour de l'empereur et malgré sa lettre de recommandation ses débuts lui semblent bien rudes, il n'imaginait pas la vie à la légion de cette manière !
Macro est un vétéran promu centurion, il est rustre mais c'est un bon soldat, il prend Cato sous son aile et les qualités de chacun vont être complémentaires de celles de l'autre. Tous deux vont devoir faire face aux dangers communs pour les légionnaires, mais ils vont aussi se trouver mêlés aux intrigues politiques d'origines diverses …

Sur une base historique qui sert de décor, l'auteur nous délivre un récit sur une base convenue, des aventures relatées dans le langage "populaire" convenu de notre siècle, l'ambiance "historique" n'est vraiment pas au rendez-vous, ni au niveau du langage, ni au niveau de la psychologie des personnages.
Le héros adolescent dont chaque maladresse se transforme en succès devrait plaire aux jeunes, il y a même une petite séquence de romance afin de satisfaire tout le monde, une occasion pour la jeune esclave de délivrer une tirade sur l'irresponsabilité des mâles par rapports aux femmes …

Un livre facile à lire, une intrigue convenue sans grande originalité, des personnages stéréotypés, le tout avec en toile de fond un décor historique, un livre d'aventures assez superficiel qui devrait plaire aux jeunes lecteurs …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Manetheren
  05 septembre 2020
Divertissant et dans un contexte historique.
Imaginez-vous partager la vie d'une légion en suivant l'intégration d'un jeune homme qui ne sait pas plus que vous pourquoi il est envoyé aux confins de l'Empire.
Voyez par les yeux des soldats ces Germains se déployer sur les collines. Toute la tribu, le glaive en main courait vers l'ennemi... d'accord, d'accord, j'arrête. Cela étant dit, vous ne pourrez peut-être pas vous en passer quand commencera la bataille.
Parce qu'il faut le dire, ce premier tome ne s'embarrasse pas de trop de préambule, on est directement plongé dans les intrigues politiques, la quête et l'action.
Un bon plaisir pour les fraîches nuits de septembre !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   09 mai 2019
- Tuer des hommes au combat ne fait pas nécessairement de toi un héros. Ça peut aider, j’en conviens, et plus tu accumules les cadavres, mieux ça vaut. Mais il existe d’autres façons de manifester sa bravoure.
Commenter  J’apprécie          210
AlfaricAlfaric   02 mai 2019
- Mon garçon, une invitation polie de la part du commandant en chef d’une légion a plus de poids qu’une assignation signée de Jupiter en personne.
Commenter  J’apprécie          240
AlfaricAlfaric   16 mai 2019
- Chaque officier fraîchement promu connaît la même expérience. Les hommes obéissent parce que c’est ce qu’on leur a inculqué. La difficulté, c’est d’obtenir qu’ils le fassent de bon gré. Mais pour ça, tu dois gagner leur confiance. Alors, ils te respecteront.
Commenter  J’apprécie          130
levrilevri   20 juillet 2020
— En arrière !
Macro se retourna et fit franchir la porte aux légionnaires les plus proches. Les Romains encore à l’extérieur se replièrent en hâte, présentant leurs boucliers à l’ennemi. Les derniers à rentrer saisirent les bords des lourds battants en bois avec des gestes frénétiques pour les pousser. Dehors, un hurlement de rage s’éleva des gorges des Germains qui, comprenant le but de la manœuvre, se précipitaient pour un nouvel assaut, indifférents à la pluie de pierres s’abattant sur eux depuis les murs. À leur tête s’élançait un grand guerrier, ivre de colère et de haine. Alors que la porte se refermait devant lui, il tenta de frapper le légionnaire le plus proche avec sa lance.
— Même pas en rêve !
D’un coup de glaive, Macro lui fit baisser son arme. Perdant l’équilibre, le Germain trébucha dans l’espace qui se réduisait à vue d’œil ; Macro lui donna un coup de tête, lui écrasant le nez avec un craquement écœurant. Alors que le Germain hurlait de douleur, Macro le repoussa d’un coup de pied.
— Dégage, espèce de cul-terreux !
Dans un grincement sourd, les portes se refermèrent ; avant même d’en avoir reçu l’ordre, Cato et ses hommes soulevèrent la traverse qu’ils glissèrent dans les cales. Immédiatement, elle ploya sous la pression des Germains. Macro la regarda un moment pour s’assurer qu’elle tiendrait, puis, postant un garde au pied des portes, il fit monter le reste de la centurie sur le mur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   21 mai 2019
- La Bretagne ! Quel empereur saint d’esprit voudrait ajouter ce trou perdu à l’Empire ? C’est une région sauvage et couverte de marécages – si ce que j’ai entendu est vrai. La Bretagne ! C’est ridicule.
Commenter  J’apprécie          112

autres livres classés : PéplumsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2219 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre