AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203121882
Éditeur : Casterman (04/10/2017)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Un virus inconnu, incontrôlable et... capable de penser.
Un adolescent, Léo, qui n'a rien d'un héros.
La promesse de protéger, quoi qu'il arrive sa petite sœur Grace.
Et une seule solution : fuir, le plus loin, le plus vite possible...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
thimiroi
  19 avril 2018
Comme La théorie des dominos, Remade décrit la fin de notre monde, causée cette fois-ci par un virus. L'idée n'est pas nouvelle, loin de là, mais Alex Scarrow fait preuve d'une certaine originalité en donnant à son virus une forme d'intelligence, ce qui a des conséquences tout à fait intéressantes dans l'évolution de l'action.
Ce virus mystérieux est d'origine extraterrestre, transporté par une micrométéorite jusqu'à notre planète ; peut-être en apprendrons-nous davantage sur son monde d'origine dans le ou les tome(s) suivant(s) ...
Toujours est-il que ce virus se répand d'une manière foudroyante, qu'il contamine tous les êtres vivants à la surface de la planète et les transforme en une immonde gelée noirâtre.
Le héros de ce roman pour jeunes adultes s'appelle Leo, il a 17 ans, il fuit Londres avec sa mère et sa petite soeur de 12 ans, ce qui donne lieu à des scènes particulièrement dramatiques, notamment la scène à l'intérieur du train...
Mais le virus ne ses contente pas de détruire l'organisation cellulaire des êtres vivants qu'il a contaminés, il essaie de réorganiser ces cellules pour faire naître de nouvelles formes de vie complexes : le roman d'Alex Scarrow se veut être le récit non seulement de la fin de notre monde, mais aussi celui d'une nouvelle genèse, d'une re-création (re-made : recréé).
Quant aux quelques survivants de l'épidémie, ils vont devoir affronter ces formes de vie inédites...
Un très bon thriller dont je compte bientôt lire la suite.
P.-S. : merci à Rain Thunder qui a retrouvé la page où il était indiqué que ce virus intelligent était d'origine extraterrestre (page 93) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          376
cicou45
  30 novembre 2017
C'est la couverture qui m'a d'entrée de jeu plue avec cette simple annotation : "Et si un virus devenait plus intelligent que vous ?" Ne connaissant pas l'auteur, je me suis donc une fois de plus fiée à mon instinct, et une fois encore, celui-ci ne m'a pas déçu. (j'avais un peu triche en lisant tout de même la quatrième de couv' avant mon achat impulsif).
Ici, le lecteur découvre deux jeunes adolescents, Léo âgé de dix-sept ans, un garçon un peu paumé qui ne se fait pas facilement des amis mais qui n'en reste pas pour autant extrêmement attachent, et sa soeur Grace. Elle, en revanche possède ce don inné de ce faire accepter de tous et de toutes et, ce, dans n'importes quelles circonstances. Aussi, lorsqu'ils déménagent en Angleterre suite au divorce de leurs parents, accompagnés de leur mère, Grace devient rapidement la nouvelle reine du collège, contrairement à son frère. Cependant, ce qu'ils ignorent tous trois jusqu'à présent, c'est que leur nouvelle vie ne va pas du tout se passer comme Jennyfer, la mère, l'avait imaginé. D'ailleurs, si ils étaient restés aux Etats-Unis, cela aurait été pareil car une catastrophe sans précédent va alors se produire : un virus qui se serait, selon les premiers dires, développé dans les pays d'Afrique mais qui va s'étendre à une échelle planétaire. Personne ne sera épargné, si ce n'est quelques animaux et quelques sortes de plantes. En tous cas, ce qui est sur, c'est que si vous êtes un humain, vous avez de fortes chances d'y laisser votre peau (phrase à comprendre aussi bien au premier qu'au second degré). Une chose effrayante, comme l'esprit humain n'en a jamais vu jusqu'à présent, capable de réduire un être vivant à un simple squelette en quelques heures seulement, et ce, dans d'atroces souffrances.
Ouvrage qui se divise en trois parties, le lecteur fait d'abord la connaissance de ces deux héros qui, eux, resteront présent dans les trois parties, à savoir Léo et Grace (enfin...), de leur mère et d'un musulman du nom de Mohammed qui va devenir leur allié avant de poursuivre ses découvertes dans une communauté : le Parc Émeraude. Dans cette seconde partie, le lecteur fait donc la connaissance de nouveaux personnages et, pour ma part, je ne mentionnerai que celle que j'ai préféré car me sentant extrêmement proche d'elle : Freya, une jeune femme atteinte d'une sclérose en plaques.
Quant à le troisième partie, je vous laisse le soin de la découvrir par vous-mêmes mais ce qui est sûr, c'est qu'après cette lecture, vous ne regarderez plus les petites bestioles genre limaces, escargots ou même la neige ou le pollen qui tombe des arbres de la même façon...De là à vous méfiez de votre voisin, il n'y a qu'un pas...mais chut : ce n'est peut-être plus moi qui pense en ce moment-même ou qui écrit ces lignes...et si c'était le virus ? A vous de voir....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
Saiwhisper
  25 novembre 2017
Lorsque j'ai lu la quatrième de couverture, l'idée de virus intelligent qui s'adapte et qui évolue m'a immédiatement séduite ; si bien que j'ai rapidement acquis cet ouvrage à sa sortie ! Mon amie Mikasa ayant également ce titre à lire, nous avons tenté d'affronter cette fin du monde ensemble… Et quelle claque ! Nous avons directement été prises par l'ambiance, le rythme et l'évolution du virus. Ici, il n'est pas question de zombies, mais plutôt d'une contagion que l'on va suivre dès son arrivée sur Terre. La propagation, que l'on va suivre grâce à une narration alternée, va être progressive : on va passer d'un lieu à un autre sur la planète (Afrique occidentale, Normandie, centre de Londres, etc.) afin de voir cet étrange virus se répandre et évoluer. On assiste alors aux premiers décès aussi rapides qu'abominables. Les scènes sont souvent atroces, bien décrites et font réellement frémir. Cela ne me dérange pas, cependant les âmes sensibles ou ceux n'aimant pas le gore risquent d'être assez horrifiés… La diffusion et l'évolution de cette maladie sont déroutantes : tout prend des proportions que je n'avais encore jamais vues ou lues. En tant qu'adepte du genre, j'étais vraiment ravie de lire un récit novateur comme celui-ci !
Lorsque l'on ne suit pas le virus, on se retrouve aux côtés de Léo qui vit avec sa soeur Grace et sa mère. Comme le lecteur, Léo va découvrir les prémices du chaos grâce à différents médias, Facebook, des tchats ou des forums de discussion. Cela m'a fait songer à « le début de la fin » (Apocalypse Z) de Manel Loureiro, car le premier contact entre le héros et le virus n'est pas immédiat et tout se fait d'abord via Internet. On apprend ainsi à découvrir chaque membre de la famille ainsi que les premières caractéristiques du virus. Avant ce moment, il y a quand même de l'action et une certaine tension, ce qui ne laisse pas de place à l'ennui. L'auteur a vraiment bien su gérer son rythme ainsi que les informations : tout est bien dosé et addictif ! Une fois la première centaine de pages passée, l'intrigue va devenir haletante et sans temps mort ! Léo et ses proches vont être obligés de fuir sans jamais s'arrêter. Hélas, la Mort n'est jamais loin… Un petit conseil : ne vous attachez pas trop aux personnages ! Alex Scarrow a réussi à me surprendre à plusieurs reprises et à me glacer d'effroi… Tout cela m'a beaucoup plu !
Léo est un personnage intéressant qui sort du lot, car il n'est pas un héros classique. En effet, en plus d'être assez asocial, c'est un garçon stressé, à la fois courageux et craintif, protecteur mais râleur, souvent silencieux tout en étant franc et déterminé. On sent qu'il est vraiment coincé entre deux âges : celui du jeune adolescent qui se cherche et qui subit les problèmes familiaux (père et mère séparés) et celui du grand-frère / dernier homme de la famille. C'est un jeune homme que j'ai beaucoup apprécié suivre et qui, à mon sens, a toujours essayé de prendre les meilleures décisions. À l'inverse, j'ai souvent eu du mal avec Grace qui a tendance à prendre de haut son frère, à se chamailler avec lui pour un rien et à ne pas mettre de l'eau dans son vin. Certes, elle se range du côté de sa mère et la défend à juste titre néanmoins, plusieurs de ses réflexions se sont avérées injustes, si bien que je n'ai pas réussi à m'attacher à elle. Cela dit, les épreuves qu'elle et son frère ont traversé m'ont énormément touchée… Parmi les nombreux personnages secondaires, Freya m'a beaucoup plu grâce à son tempérament fort et par sa maladie. En effet, la demoiselle est atteinte de sclérose en plaques, une chose rarement exploitée dans la littérature…
Si vous aimez les ambiances post-apocalyptiques sombres, efficaces, sanglantes, oppressantes et rythmées, « ReMade » devrait vous plaire ! Même si certaines scènes sont atroces, sanglantes et détaillées (privilégiez la lecture avant un repas et non après), le tout se lit facilement ! La plume de l'auteur est vraiment fluide et addictive. Je suis totalement conquise et ravie d'avoir découvert ce roman young adult ! Ce premier tome m'a fait frissonner d'horreur et m'a fait tourner les pages avec grand plaisir. C'est presque un coup de coeur ! Je recommande vivement cette pépite où le virus révèle vraiment de sacrées surprises ! Vivement la suite. Je remercie Mikasa d'avoir partagé cette aventure avec moi. Comme de coutume, ce fut une super lecture commune et un chouette moment de partage ! N'hésitez pas à découvrir sa critique !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
Mikasa34
  25 novembre 2017
Les éditions Casterman ont encore acquis une petite pépite ! Je ne suis pas du tout friande d'horreur, et pourtant j'ai dévoré « Remade » ! J'ai effectué cette lecture en commun avec mon amie « Saiwhisper » du blog «Les pages qui tournent». Je la remercie pour ce bel échange car c'est toujours un plaisir de lire avec elle :-). De son côté, elle est amatrice de tripes, hémoglobine et autres mets raffinés du genre (lol), ce qui, vous l'aurez compris n'est pas mon cas. Cela ne nous a pas empêché de partager cette lecture et surtout de l'apprécier toutes deux à sa juste valeur.
Alex Scarrow, auteur connu pour sa série « Time riders » (que je n'ai pas encore découvert) signe incontestablement une nouvelle série à succès ! Le rythme est effréné et le suspense est à couper le souffle. L'auteur a su doser avec justesse l'évolution de son histoire. « Remade » se lit avec une facilité et une rapidité déconcertante. C'est extrêmement fluide et addictif. L'histoire est cohérente, riche en rebondissements et en retournements de situations. L'auteur renouvelle le genre post-apocalyptique en proposant un scénario catastrophe inattendu. Ce virus fait froid dans le dos. L'horreur est a son comble ! Et quelle fin !

Dans son roman l'auteur propose au lecteur de multiples points de vue. On suit la progression du virus à travers plusieurs personnages dans différents pays. C'est un parti pris très intéressant qui apporte une touche supplémentaire de mystère et de suspense. L'intrigue n'en n'est que décuplée !
Côté personnages, j'ai apprécié leur authenticité, on est loin des clichés. Léo, protagoniste principal, n'est pas un héros stéréotypé, c'est un jeune garçon simple et attachant. Tout le contraire de Grace, sa petite soeur, qui est agaçante et horripilante. En revanche, ce qui est arrivé à cette dernière me marquera sans doute à vie… tout comme certains autres événements que je tairai…
Quant à Dave… et bien… il reflète parfaitement à lui seul la cruauté humaine. Il y a aussi Freya, cette jeune fille arrive plus tardivement dans l'histoire mais cela ne m'a pas empêché de l'apprécier. Elle s'affirme et j'ai hâte de voir l'évolution de son personnage. Puis Mo et Jennifer, deux protagonistes secondaires mais néanmoins importants. L'une des scènes qui m'a le plus marqué les concerne...

Dans ce premier tome, découvrez un mélange d'ingrédients explosifs qui nous annonce une suite plus que prometteuse ! J'en redemande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          95
Mamzellegazelle
  07 mars 2018
Whouaaaaa ... ce n'est pas souvent que je me permets de la littérature post-apocalyptique ou de science fiction, et de plus destinée aux ados. Un tort peut-être ? Car j'avoue m'être laissée complètement emmenée dans cette horreur de fin du monde, décimé par un redoutable virus.
J'ai dévoré ce roman d'Alex Scarrow, comme le virus a dévoré la planète toute entière...
Tout commence en Afrique, un virus sévit, hémorragique dis-t-on, la planète pense à une récidive d'Ebola. Mais, la propagation est trop rapide, les gens "fondent" en quelques minutes.
Afin d'éviter la panique, les médias cachent plus ou moins l'existence de ce virus qui arrive aux Etats-Unis et en Europe en quelques jours.
En même temps, Léo, jeune ado introverti s'intéresse de près à cette propagation. Il vit avec sa mère et sa petite soeur Grace en Angleterre. Les deux enfants vivent mal le divorce de leurs parents, puisque le père est resté aux USA. Plus de contacts ... jusqu'au jour où ce père téléphone à son fils, Léo, pour lui demander de quitter la ville au plus vite avec sa mère et sa soeur : le virus va tuer des millions de gens !
Ainsi, ils prennent le train pour la campagne. Tout s'arrête , le chaos est total, le monde n'est plus ... Ils verront les gens "fondre" les uns après les autres, sans pouvoir déterminer d'Où vient cette contamination. Seul Léo le sait : son père lui a dit de faire attention aux flocons qui tombent du ciel.
Maintenant tout est une question de survie : éviter les flocons, éviter les personnes contaminées, éviter les fluides et surtout éviter les "snarkes" !
Une seule obsession pour nos héros : Fuir, Fuir, survivre et retrouver d'autres survivants.
Ce roman est haletant, on plonge de suite dans l'horreur, on tremble, on cherche le pourquoi du comment.
Pourquoi, j'ai acheté ce roman chez mon libraire ? J'ai complètement craquée pour la première de couverture : des taches de fluides sanguinolentes en relief ! La base de cette histoire !
Un virus intelligent et une fin du monde, deux débats graves qui pourraient arriver dès demain et faire place nette sur la planète.
Je pense (et j'espère !) qu'il y aura un tome 2 car Alex Scarrow ne peut pas nous laisser ainsi sur notre faim.
Alors dites-moi QUAND Monsieur Scarrow ?
Remade en anglais veut dire Re-créer ... je vous laisse imaginer pourquoi ce virus est là ... Faut lire ce livre pour le savoir, on a déjà un premier indice dans ce tome 1.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   30 novembre 2017
"Comme quoi, rien n'est jamais perdu dans la vie. Aucune expérience, aucune odeur, aucune bribe de souvenir. Nous autres, écrivains, sommes des collectionneurs d'expériences sensorielles : nous entreposons tout ce que nous entendons, tout ce que nous voyons et tout ce que nous sentons pour en tirer des histoires comme celle-ci."

(Extrait des "Remerciements" de l'auteur)
Commenter  J’apprécie          140
cicou45cicou45   30 novembre 2017
"C'était la maigre consolation d'être les derniers survivants de la planète : plus besoin de se préoccuper de son apparence."
Commenter  J’apprécie          160
Mikasa34Mikasa34   16 octobre 2017
Ce jour-là était simplement un lundi comme tous les autres lundis. Un jour où tout avance normalement, sans rien de différent, à l’exception d’un mot qu’il était parvenu à entendre entre deux informations à la radio.
Épidémie.
Commenter  J’apprécie          42
SaiwhisperSaiwhisper   19 novembre 2017
- Non... je... j'ai vraiment peur, monsieur Mareham.
- Moi aussi. Mais c'est une bonne chose, d'avoir peur. Ça signifie que tu vas rester vigilant.
- Je n'ai aucune idée de ce qui va se passer, Léo. Je ne sais pas s'il s'agit d'une terrible crise qui sera résolue d'ici un mois - c'est comme ça que ça se finit d'habitude - ou si nous avons affaire a l’Épidémie avec un grand E que nous promettent les obsédés de l'apocalypse depuis Dieu sait quand. Mais toi, Léo, tu ne peux pas penser qu'à toi-même. Tu vas devoir t'occuper de ta petite sœur, de ta mère...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   22 octobre 2017
Le vieil homme leur fit signe d'avancer et ils traversèrent le wagon, enjambant des mallettes et des sacs à main abandonnés. Léo se retourna une dernière fois et vit une image dont il sut qu'elle le hanterait jusqu'à la fin de ses jours.

Des visages. Les uns au dessus des autres, depuis le sol presque jusqu'au plafond. Jeunes, vieux, hommes, femmes, blancs, marrons, noirs... Tous la bouche ouverte, ovale, dévoilant leurs dents et leurs gencives ensanglantées. Et leur yeux pleurant des larmes couleur d'eau de rose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alex Scarrow (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Scarrow
Un message adressé aux survivants, une mission de secours... 6 mois pour parcourir 300 km. Pour Léo, l'espoir renaît.
Rendez-vous en librairie le 4 avril pour découvrir "Reborn", la suite de "Remade", la trilogie d'Alex Scarrow !
A découvrir ici : https://www.casterman.com/Jeunesse/Catalogue/romans-grand-format/remade-2-reborn
autres livres classés : virusVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Time Riders (tome 1)

Comment s'appelle l'auteur de ce livre ?

Alex Sarrow
Alex Sparrow
Alex Scarrow

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Time Riders, tome 1 de Alex ScarrowCréer un quiz sur ce livre
. .