AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203121882
Éditeur : Casterman (04/10/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Un virus inconnu, incontrôlable et... capable de penser.
Un adolescent, Léo, qui n'a rien d'un héros.
La promesse de protéger, quoi qu'il arrive sa petite sœur Grace.
Et une seule solution : fuir, le plus loin, le plus vite possible...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Gabyelle
  06 octobre 2017
Quand j'ai appris qu'Alex Scarrow sortait un nouveau livre, j'étais plus que contente car il fait parti de mes auteurs chouchous. Et double dose de plaisir quand j'ai vu qu'il s'agissait d'une histoire post-apocalyptique car j'adore cela (dixit la nénette qui ne survivrait pas trois secondes à une catastrophe...enfin bref...)
Vous connaissez ces romans qui vous font passer à 160 pulsations en quelques secondes, qui vous retournent l'estomac, qui vous trottent dans la tête toute la journée au travail parce que vous avez troooopppp hâte de rentrer, de bâcler les devoirs des enfants, de manger des croquettes surgelées, ceux qui vous font même hésiter quand à la nécessité de prendre une douche (ahahah je vous rassure, je me suis lavée) et bien avec Re Made c'est ce qui vous attend si vous n'avez pas la possibilité de le lire d'une traite.
Et autant vous prévenir, vous n'aurez pas le temps de dire "ouf" que dès les premières pages vous allez vous retrouver confronté à ce satané virus qui commence à sévir en Afrique presque dans l'indifférence générale.
Ce n'est pas bien grave, ça se passe loin de l'Union Européenne, encore un virus de type Ebola dont on ne se souviendra plus après les infos.
Ca, c'est dans la majorité des cas, mais Léon est un ado qui fait attention à l'actualité et qui s'angoisse très vite. Il s'inquiète lorsqu'il voit apparaître cette info. Cette inquiétude se trouve être confirmée lorsqu'il reçoit un appel de son père qui vit de l'autre côté de l'Atlantique. le virus est là, il faut que Léon, sa petite soeur Grace et leur mère fuient Londres pour se réfugier à la campagne.
Commence alors une course contre le temps, face à un ennemi dont ils ne connaissent rien mais dont l'intelligence pourrait faire disparaître toute forme de vie sur terre.
Je ne vais pas vous cacher plus longtemps que j'ai adoré cette histoire malgré des passages à vous faire avoir des cauchemars et à vous retourner l'estomac (oui, j'avais oublié de vous le préciser, à lire après digestion de préférence). Alex Scarrow a choisi de ne pas faire dans la dentelle avec des descriptions très imagées qui vous glaceront le sang. Mais après tout ce n'est pas une romance, hein, nous sommes d'accord.
De plus l'auteur a choisi de n'épargner personne, façon GOT. Je m'explique : "Coucou ! Tu es un personnage important, pas grave ! Boum, je me présente, je suis un virus et tu es mort."
Le rythme est diablement efficace, à peine le temps de se remettre d'une scène, de se dire que cela va aller, que cela repart crescendo pour un final en apothéose.
J'ai également beaucoup aimé le fait que l'auteur donne la parole au virus, cela permet une très bonne appréhension de ce qu'il est en train de se passer et j'ai trouvé cela vraiment novateur.
C'est un véritable page-turner que l'on a entre les mains. Une seule envie nous taraude. Savoir comment tout ceci va se terminer et à quelle sauce les protagonistes de cette histoire vont être mangés. On se bouffe les ongles, on se mordille les lèvres parce que oui, ces personnages, ils sont diablement attachants tout de même.
Une mère paumée, un garçon intelligent et une petite fille que l'on a envie de prendre sous son aile, c'est un cocktail qui marche vraiment bien. Ajoutez à cela des personnages secondaires qui ont tous un rôle prépondérant (oui, oui, même la barbie de service) et vous obtenez ce bouquin qu'il faut absolument découvrir. Pour les habitués du genre, vous allez vous régalez et pour les autres, il est absolument génial, cela vous fera sortir de votre zone de confort et ça vous fera du bien^^.
Alex Scarrow is back et qu'est-ce que c'est bon !
Avec une intrigue maîtrisée, une histoire parfaitement construite, une écriture rythmée et des scènes d'anthologie, il nous propose ici une pépite du genre. C'est cracra avec des scènes explicites, c'est bourré d'action, la tension monte crescendo, le sentiment d'urgence est toujours permanent et surtout, c'est totalement novateur !
Des doléances : que le tome 2 arrive très très vite
Lien : http://les-lectures-de-gabye..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
ReveursEtMangeursDePapier
  22 octobre 2017
Impuissant, Léo assiste à la propagation d'un virus d'un nouveau genre. Un mystérieux virus qui se propage plus rapidement que n'importe quel autre. Pourtant, personne ne semble s'en inquiéter. Jusqu'à ce que ça dérape véritablement. L'épidémie se révèle être incontrôlable et foudroyante. L'Humanité est en danger...

Cette sombre aventure est menée par un ado ordinaire. Pas très sociable. Un peu anxieux. Un ado qui a un mauvais pressentiment et qui ne peut absolument rien faire pour changer le cours des choses. Son mauvais pressentiment se voit petit à petit être confirmé par des événements effroyables et pour rien au monde on aimerait être à sa place ou à la place de sa petite soeur Grace. Car désormais, il leur faut fuir leur quotidien et échapper au virus pour pouvoir survivre...

J'avais peur que ce roman catastrophe ressemble trop aux romans du genre et soit finalement trop classique. Mais celui-ci trouve son originalité dans un virus particulièrement surprenant. Un virus intelligent et destructeur. Je n'avais jamais rien lu de tel. Ce n'est pas un simple virus et on suit son évolution la peur au ventre. Son avancée est méthodique et ça fait froid dans le dos. Alors que les foyers d'infection se multiplient et que les morts s'entassent très rapidement et tellement facilement, on découvre peu à peu comment le virus se développe. On pourrait presque le considérer comme un personnage à part entière et on ne peut que s'interroger à son sujet. D'où vient-il? Jusqu'où ira t-il? Quelles sont ses intentions? C'est assez déstabilisant parce qu'il en vient à être plus intéressant que les héros eux-mêmes...

C'est sans compter les descriptions de l'auteur. Toujours très détaillées, souvent morbides, ses descriptions rendent ce premier tome frissonnant. Tout cela n'est pas bien difficile à imaginer et l'ambiance ne va pas en s'améliorant, au contraire. Et le pire de tout, c'est qu'on a cette impression que personne n'échappera à ce terrible virus. Pas même nos héros.

Par contre, j'ai trouvé le rythme de lecture assez inégal. le premier et dernier tiers de ce roman sont palpitants et riche en surprises. Des événements terribles s'enchaînent et l'ambiance y est particulièrement inquiétante. Cependant, entre ces deux parties, j'ai eu l'impression que nos héros n'avançaient plus et j'attendais impatiemment le prochain rebondissement. C'est une partie très calme, pendant laquelle nos héros sont terrés et la menace semble se dissiper. Mais l'auteur est finalement arrivé à me surprendre avec de nouvelles et terribles péripéties, de nouveaux personnages et un final qui nous met une belle claque. On voit petit à petit apparaître un nouveau monde et je n'ai qu'une envie, celle de découvrir de quoi ce monde sera fait... A suivre...

Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Gabyelle
  03 octobre 2017
Quand j'ai appris qu'Alex Scarrow sortait un nouveau livre, j'étais plus que contente car il fait parti de mes auteurs chouchous. Et double dose de plaisir quand j'ai vu qu'il s'agissait d'une histoire post-apocalyptique car j'adore cela (dixit la nénette qui ne survivrait pas trois secondes à une catastrophe...enfin bref...)
Vous connaissez ces romans qui vous font passer à 160 pulsations en quelques secondes, qui vous retournent l'estomac, qui vous trottent dans la tête toute la journée au travail parce que vous avez troooopppp hâte de rentrer, de bâcler les devoirs des enfants, de manger des croquettes surgelées, ceux qui vous font même hésiter quand à la nécessité de prendre une douche (ahahah je vous rassure, je me suis lavée) et bien avec Re Made c'est ce qui vous attend si vous n'avez pas la possibilité de le lire d'une traite.
Et autant vous prévenir, vous n'aurez pas le temps de dire "ouf" que dès les premières pages vous allez vous retrouver confronté à ce satané virus qui commence à sévir en Afrique presque dans l'indifférence générale.
Ce n'est pas bien grave, ça se passe loin de l'Union Européenne, encore un virus de type Ebola dont on ne se souviendra plus après les infos.
Ca, c'est dans la majorité des cas, mais Léon est un ado qui fait attention à l'actualité et qui s'angoisse très vite. Il s'inquiète lorsqu'il voit apparaître cette info. Cette inquiétude se trouve être confirmée lorsqu'il reçoit un appel de son père qui vit de l'autre côté de l'Atlantique. le virus est là, il faut que Léon, sa petite soeur Grace et leur mère fuient Londres pour se réfugier à la campagne.
Commence alors une course contre le temps, face à un ennemi dont ils ne connaissent rien mais dont l'intelligence pourrait faire disparaître toute forme de vie sur terre.

Je ne vais pas vous cacher plus longtemps que j'ai adoré cette histoire malgré des passages à vous faire avoir des cauchemars et à vous retourner l'estomac (oui, j'avais oublié de vous le préciser, à lire après digestion de préférence). Alex Scarrow a choisi de ne pas faire dans la dentelle avec des descriptions très imagées qui vous glaceront le sang. Mais après tout ce n'est pas une romance, hein, nous sommes d'accord.
De plus l'auteur a choisi de n'épargner personne, façon GOT. Je m'explique : "Coucou ! Tu es un personnage important, pas grave ! Boum, je me présente, je suis un virus et tu es mort."
Le rythme est diablement efficace, à peine le temps de se remettre d'une scène, de se dire que cela va aller, que cela repart crescendo pour un final en apothéose.
J'ai également beaucoup aimé le fait que l'auteur donne la parole au virus, cela permet une très bonne appréhension de ce qu'il est en train de se passer et j'ai trouvé cela vraiment novateur.

C'est un véritable page-turner que l'on a entre les mains. Une seule envie nous taraude. Savoir comment tout ceci va se terminer et à quelle sauce les protagonistes de cette histoire vont être mangés. On se bouffe les ongles, on se mordille les lèvres parce que oui, ces personnages, ils sont diablement attachants tout de même.
Une mère paumée, un garçon intelligent et une petite fille que l'on a envie de prendre sous son aile, c'est un cocktail qui marche vraiment bien. Ajoutez à cela des personnages secondaires qui ont tous un rôle prépondérant (oui, oui, même la barbie de service) et vous obtenez ce bouquin qu'il faut absolument découvrir. Pour les habitués du genre, vous allez vous régalez et pour les autres, il est absolument génial, cela vous fera sortir de votre zone de confort et ça vous fera du bien^^.

Alex Scarrow is back et qu'est-ce que c'est bon !
Avec une intrigue maîtrisée, une histoire parfaitement construite, une écriture rythmée et des scènes d'anthologie, il nous propose ici une pépite du genre. C'est cracra avec des scènes explicites, c'est bourré d'action, la tension monte crescendo, le sentiment d'urgence est toujours permanent et surtout, c'est totalement novateur !
Des doléances : que le tome 2 arrive très très vite
Lien : http://les-lectures-de-gabye..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BooksAnatomy
  04 octobre 2017
Si je devais résumer ce livre en un mot, ou plutôt en une onomatopée, ce serait « wouah« . Ce livre est une claque. Un petit bijou horrifique prêt à faire frissonner ses lecteurs. Entre World War Z/The Walking Dead et Je suis une légende, les zombies en moins, ce roman vous tiendra en haleine dès les premiers chapitres. Si vous aimez les histoires qui se passent dans un futur proche, où la survie de l'humanité ne tient qu'à un fil et où les gens bien ne gagnent pas à tous les coups, je suis sûre que vous allez apprécier ReMade !
J'ai adoré l'écriture de ce roman. Percutante, immersive, la plume de l'auteur m'a transporté et m'a rendu accro à son texte. le suspens est présent dès le début du roman et tient ses promesses jusqu'à la fin. Il m'a été très difficile de lâcher ma lecture une fois celle-ci commencée !
Pour moi c'est donc un coup de coeur. Et pourtant je ne suis pas une adepte de ce genre de roman à la base… C'est vous dire comme ce livre m'a conquise ! Je peux même dire qu'il m'a bluffé. Secoué. Certains événements m'ont fait frissonner et d'autres m'ont totalement révolté. La plume est tellement immersive et vraie que j'ai ressenti l'angoisse du protagoniste comme un coup de poing dans le ventre. Lorsque j'étais forcée de faire des pauses dans ma lecture, j'étais même mal à l'aise, sur mes gardes, comme si le virus était là, dans la réalité. L'histoire est plausible à de nombreux niveaux, notamment sur la maladie et sur les réactions humaines décrites, pour ne citer que cela. le réalisme de ce livre est aussi effrayant qu'il est addictif. J'ai parfaitement réussi à me représenter les différents personnages, les lieux et même le virus… Aussi dégoûtant soit-il !
En conclusion : ReMade est un thriller apocalyptique d'une grande qualité que je ne peux que vous conseiller de découvrir. Les amateurs de dystopie, de Walking Dead ou de SF devraient y trouver leurs comptes ! S'il vous tente, lancez-vous. Ce n'est pas le genre de livre que je lis d'habitude et j'ai adoré ;). Et maintenant… Il n'y a plus qu'à attendre le second tome !
Lien : https://blogbooksanatomy.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesmotsdArva
  01 octobre 2017
Vous l'avez compris, ce roman parle de survie, d'extinction de l'Humanité et de course contre la mort. Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps : j'ai beaucoup aimé ma lecture !
Dans ce roman, le lecteur assiste impuissant à la propagation d'un virus capable de dissoudre un corps humain en moins d'une heure (bon app!). Au fil des pages, les morts s'accumulent, et le virus rattrape les héros en fuite. Et au moment où l'épidémie semble terminée, le virus évolue, fabrique, et se met à penser…
Ce que j'ai beaucoup apprécié dans ReMade, c'est que le lecteur découvre en même que Léo la propagation de la maladie. On ne débarque pas dans l'intrigue au moment où l'apocalypse règne, mais on la voit arriver, doucement et sournoisement, parfois à l'insu des protagonistes. le roman commence comme n'importe quelle journée de n'importe quelle personne : métro, boulot, dodo. Mais le virus est là, quelque part sur Terre, et attend son heure. Et on ne peut alerter personne, on ne peut pas agir, mais on continue de lire, en se disant que, peut-être, ce n'est pas si grave, ce sont juste quelques cas isolés.. Cas qui se généralisent à l'Humanité entière, tuant à tour de bras au fil des pages. Et là, on se rend compte que c'est vraiment (VRAIMENT) la mouise.
Parce que ce virus, c'est du jamais vu. Incontrôlable, incompréhensible dans son mode de propagation, il décime tout être vivant sur son passage et dépasse l'entendement humain. Une seule solution : se CASSER et S'ENFERMER !
Parce que le virus est une sacrée saloper… Hum. Pardon. le virus est plus intelligent qu'on ne le croit… Et j'ai beaucoup aimé cet aspect de l'intrigue. le concept de cette maladie est très bien trouvé et change de ce qu'on a (trop) l'habitude de lire et de voir. D'ailleurs, je trouve l'écriture vraiment maîtrisée et crédible : je vous raconte pas le nombre de nuits cauchemardesques que j'ai passées à cause de cette lecture ! Mais c'est un bon point, a posteriori 😀
Le seul point négatif que je pourrais donner à ReMade, c'est la caractérisation des personnages, que je trouve très superficielle, voire inexistante pour certains. Alors oui, ce n'est pas un roman à grands personnages. Mais quand même. J'ai parfois eu l'impression que le virus était plus personnifié que le héro principal…

Mais… Peut-être que ? Et si, justement, cette lecture nous sous-entendait que l'Humanité n'avait pas grand chose à donner de plus qu'un virus « intelligent ».. Et si on avait MOINS à donner qu'un virus ? Et si… et s'il fallait que tout soit recréé pour partir sur de nouvelles bases ?
Ce roman a un petit fond « écologique », dans le sens où il nous montre que, de la même façon que les dinosaures ont été décimés en peu de temps, l'Humanité, avec son mode de vie destructeur, peut également être rasée de la surface de la Terre, indépendamment de sa volonté et de manière si rapide que rien (ou presque) ne pourra être sauvé.
En bref : un très bon thriller adolescent qui ravira les fans de The walking dead, Je suis une légende, le jeu Plague INC (les règles ? choisissez votre virus/bactérie/arme chimique et décimez l'Humanité) et autres joyeusetés de ce genre.
Lien : https://lesmotsdarva.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   22 octobre 2017
Le vieil homme leur fit signe d'avancer et ils traversèrent le wagon, enjambant des mallettes et des sacs à main abandonnés. Léo se retourna une dernière fois et vit une image dont il sut qu'elle le hanterait jusqu'à la fin de ses jours.

Des visages. Les uns au dessus des autres, depuis le sol presque jusqu'au plafond. Jeunes, vieux, hommes, femmes, blancs, marrons, noirs... Tous la bouche ouverte, ovale, dévoilant leurs dents et leurs gencives ensanglantées. Et leur yeux pleurant des larmes couleur d'eau de rose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   22 octobre 2017
Léo avait rapidement compris qu'il s'agissait de quelque chose de différent, à cause de la vitesse à laquelle tout s'était déroulé. C'avait d'abord été une petite anecdote insolite à la fin des informations matinales à la radio, puis le sujet principal du journal télévisé, et enfin, la fin du monde. Et ces trois étapes successives s'étaient enchaînées en moins d'une semaine...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   22 octobre 2017
A cet instant, si quelqu'un avait examiné la goutte d'eau avec une loupe, il aurait pu détecter une légère trace sombre en son centre. Sous un microscope, il aurait même pu repérer la ligne velue de cette communauté grandissante comptant désormais des dizaines de milliers de membres commençant leur exploration des alentours...
Commenter  J’apprécie          00
Mikasa34Mikasa34   16 octobre 2017
Ce jour-là était simplement un lundi comme tous les autres lundis. Un jour où tout avance normalement, sans rien de différent, à l’exception d’un mot qu’il était parvenu à entendre entre deux informations à la radio.
Épidémie.
Commenter  J’apprécie          42
Mikasa34Mikasa34   15 octobre 2017
Quand la page du site de Reuters s’ouvrit, Léo s’attendait à voir un gros titre apocalyptique qui capterait immédiatement leur regard. Mais aujourd’hui, apparemment, pas de bombe. Pas de crash d’avion. Pas de fusillade contre des touristes, pas de massacre dans un centre commercial. Au contraire, pour une fois, il semblait y avoir une trêve dans l’imbécillité humaine.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alex Scarrow (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Scarrow
Un virus inconnu, incontrôlable et... capable de penser. Un adolescent, Léo, qui n'a rien d'un héros. La promesse de protéger, quoi qu'il arrive sa petite s?ur Grace. Et une seule solution : fuir, le plus loin, le plus vite possible...
Et si un virus devenait plus intelligent que vous ? ReMade, d'Alex Scarrow À retrouver en librairie ! ?? http://bit.ly/ReMade1
autres livres classés : virusVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Time Riders (tome 1)

Comment s'appelle l'auteur de ce livre ?

Alex Sarrow
Alex Sparrow
Alex Scarrow

10 questions
55 lecteurs ont répondu
Thème : Time Riders, tome 1 de Alex ScarrowCréer un quiz sur ce livre