AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092536869
Éditeur : Nathan (05/01/2012)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 311 notes)
Résumé :
Ne jouez pas avec le temps...
Liam O'Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne changent l'Histoire.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (106) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  26 avril 2017
Premier tome d'une série YA qui en compte 9 (et il semblerait qu'elle
soit achevée). Retour sur la patrouille du temps (P. Anderson).
Recruté par une agence bien mystérieuse, Madelaine, 19 ans sera
l'analyste, Sal 13 ans l'observatrice et Liam 16 ans l'opérateur de
mission, accompagné d'un clone au cerveau informatique, Bob, l'agent
auxiliaire. Leur mission ? Conserver la ligne temporelle en l'état.
Empêcher toute personne de modifier le cours du temps. Et pour ce premier tome, le plus grand classique : Et si Hitler ?...
A travers des chapitres courts, dans un style fluide et adapté à son
public, l'auteur nous emporte dans un maelström temporel efficace.
Chaque début de chapitre indiquant la date on n'est pas perdu et
l'histoire reste malgré tout assez linéaire. Une seule intrigue pour ce
premier roman. Facile à suivre, facile à lire, assez prenant.
Je m'attendais à une série plus jeunesse et j'ai donc été agréablement
surpris par le contenu parfois assez noir.
Au chapitre des reproches néanmoins. Quid de l'agence ? Pourquoi une
seule équipe en 2001 ? (Une par siècle ?), pourquoi une base bien moisie
au lieu de nous faire rêver avec un peu de high tech ? Ce sentiment
d'amateurisme complet ? La réponse dans les tomes suivant probablement.
Là où Anderson s'attarde énormément sur L Histoire, sur la psychologie
des personnages, sur l'organisation même de son agence temporelle, qui
fait de son oeuvre, plus aboutie, une lecture plus adulte, Time Riders
s'occupe plus d'action et de page turner pour Ado. Ce n'est pas la même
chose, chacun a ses charmes. Il faut juste savoir dans quoi on s'engage
avant d'attaquer.
Quant à L Histoire. Dommage d'occulter totalement le volet juif. le 15
avril 1941 celui-ci était déjà malheureusement bien mal engagé (camps de
concentration, ghetto de Varsovie, solution finale déjà imaginée à
défaut d'être déjà mise en place ect...)
Mais bon, on reste chez dans de la littérature Jeunesse, et pour une
lecture qui dure moins de 5 heures on ne refait pas L Histoire... (Ben
si pourtant, c'est l'objet même de cette série... :-) )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          732
Witchblade
  19 juin 2015
Livre sorti de ma PAL grâce à Mladoria et au challenge « vidage de PAL ».
Je la remercie infiniment pour son choix car je me suis régalée. Sans elle, je crois que ce roman aurait dormi encore quelque temps dans ma PAL à cause de sa grosseur (600p) et du rangement de mes étagères (2 rangées/étagère par manque de place et du nombre de bouquins à lire...). Je ne suis pas particulièrement rebutée par les pavés mais en ce moment, j'essaye de vider ma PAL, du coup, j'enchaîne les romans de faible épaisseur... Que je vous explique maintenant pourquoi j'ai tant apprécié ce roman !!
En premier lieu, l'écriture de l'auteur. Ce roman est divisé en 93 courts chapitres (rarement plus de 5p. par chapitre), il faut faire très attention aux indications en-dessous de chaque numéro de chapitre car nous changeons souvent d'époque avec les Time Riders. L'ancien métier de l'auteur est concepteur de jeux vidéo et cela se sent dans ce premier tome car les évènements s'enchainent très vite et on n'est jamais à court de rebondissements et de surprises. L'auteur nous mène par le bout du nez tout au long de ce tome et on se laisse berner par sa maîtrise. J'ai eu de gros doutes concernant la fin arrivée à une centaine de pages de celle-ci, j'avais peur qu'elle ne soit bâclée alors que tout le roman avait été parfait. Et encore une fois, j'ai été surprise par les rebondissements et par ce que l'auteur avait prévu pour ses personnages. L'écriture de celui-ci est donc très addictive et le style très efficace pour nous faire tourner les pages encore plus vite.
En second lieu, l'histoire. Nous suivons 3 personnages dans les méandres du temps après leur sauvetage in extrémis de la mort par un vieil Time Riders. Liam aurait dû mourir à bord du Titanic en 1912, Maddy dans un crash d'avion en 2010 et Sal dans un incendie en 2026. Ce sont tous des adolescents et ils vont reprendre le flambeau de surveiller le temps. Ils doivent empêcher des voyageurs du futur de changer L Histoire, quel que soit l'avenir de l'humanité et les erreurs commises par les hommes. Ils vont être formés à cette tache par un ancien de l'agence pendant une des pires périodes de notre Histoire, la Seconde Guerre Mondiale, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il va falloir qu'ils apprennent très vite.
Et en troisième lieu, les personnages et l'univers. le narrateur étant chacun des personnages à tour de rôle, nous apprenons à les connaître au fur et à mesure des évènements et des surprises que leur a réservés l'auteur. Celui qui est le plus approfondi à mon goût est Liam, on passe également plus de temps en sa compagnie. J'espère que, dans les prochains tomes, on apprendra à mieux connaître le reste de l'équipe, Sal et Maddy. Par ailleurs, on a assez peu d'informations sur l'agence. Qui est-elle ? Par qui a-t-elle été fondée ? En quelle année ? Y a-t-il qu'une seule équipe à surveiller le temps ? Autant de questions sans réponses et d'après Mladoria, je vais devoir prendre mon mal en patience car les informations sur l'agence sont données au compte-goutte dans les différents tomes. À voir donc !! Niveau univers, je le trouve bien construit même si très mystérieux sur l'agence et ses différentes connaissances. L'auteur déroule son histoire à travers des chapitres courts et bien rythmés grâce à de nombreux rebondissements, pas le temps pour les personnages de s'ennuyer ni pour nous car l'intrigue est bien ficelée.
Comme vous l'aurez compris, ma découverte de ce tome a été un franc succès et je remercie encore une fois Mladoria pour son choix. Je lirais sans aucun doute la suite de cette série car j'aimerais en apprendre plus sur cette fameuse agence, c'est finalement elle qui m'intrigue le plus dans cette histoire. Chaque tome correspond à une histoire finie et elle est menée de main de maître par l'auteur à l'imagination débordante. Je me suis souvent fait surprendre par ses nombreux rebondissements, j'avais surtout peur d'une fin bâclée et finalement, elle coule de source. Je n'avais pas prévu cette fin-là ! Je vous conseille donc très fortement de découvrir cette série qui est un vrai page-turner et qui vaut le détour. On ne s'ennuie pas un seul instant et on a qu'une envie continuer à suivre les aventures de Liam, Maddy et Sal. Ce qu'ils vont traverser va les faire grandir et ils vont apprendre de leurs erreurs. Pour ma part, je compte lire la suite dès que ma PAL diminue un peu.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4910
Crunches
  26 février 2012
L'effet papillon, ça vous dit quelque chose ?
"Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ?" Comme ça, ça donne déjà des frissons. Mais appliquez ceci à L Histoire et imaginez quel chaos il pourrait en résulter !
Dans ce roman, on part du principe que le voyage temporel existe. Un physicien a constuit une machine à explorer le temps en 2044, avant de la détruire. Néanmoins, d'autres savants se sont lancés dans le challenge et quelques temps plus tard, le voyage temporel était possible.
Ne serait-ce pas tentant de retourner dans le passé... histoire de prévoir le cours de la bourse, réussir vos examens du premier coup etc. Et encore là, je vois petit ! On pourrait même éviter les bombes atomiques, les guerres mondiales et tous les autres conflits !! Oui, mais voilà... A ce moment là, on changerait radicalement L Histoire telle que nous la connaissons. Ce qui n'est pas forcément une bonne chose. C'est pourquoi, une agence a été créée. Son but est de former des équipes qui vont pouvoir repérer des décalages et remonter le temps afin de les supprimer, pour que L Histoire reste telle que nous la connaissons.
Ainsi, Foster, un vieillard recrute Liam (16 ans), Maddy (18 ans) et Sal (13 ans) alors qu'ils allaient mourir. C'est lui qui va leur dispenser la formation qui leur permettra de repérer et mettre fin à ces décalages.
Voilà une histoire plutôt originale ! On va donc se promener dans le temps, en remontant plus ou moins loin. Dès le départ, on alterne entre passé, présent et futur. Et on se rend bien vite compte que de petites actions dans le passé modifient radicalement le présent. le passage du présent au passé ou au futur ne pose pas de problème. En tête de chaque chapitre le lieu et la date nous sont indiqués... Il n'y a donc pas de problème pous savoir où on en est ! et puis, au bout d'un moment, on finit par vite savoir si on est dans le New York que nous connaissons ou dans celui qui a été modifié, pareil pour le présent/passé/futur ! Mais ce sont des indications qui ont leur utilité !
Les chapitres sont courts et on est toujous en train de voyager (géographiquement ou temporellement !) ce qui, au début m'a un peu énervé. Eh oui, on commence par découvrir nos trois personnages, on veut en savoir plus sur le voyage temporel, sur qui est Foster, l'agence etc..; et là BAM ! on nous envoie en 2066 !! J'ai donc mis ma curiosité de côté, le temps de découvrir le New York de 2066 et de me dire : Mais qui c'est celui là ? Qu'est ce qu'il fait ? Et BAM ! retour en 2001 !!
Ces allers-retours sont vraiment addictifs ! L'auteur doit avoir un peu d'Alcatraz, ils utilisent la même technique pour nous obliger à continuer de lire : ils stoppent leurs chapitres à des moments cruciaux !
Pas tout au long de l'histoire (heureusement pour mes nerfs !) : une fois que l'intrigue principale est lancée, on se calme niveau des allers-retours temporels, mais le rythme reste soutenu ! Il n'y a pas de temps morts, on a sans cesse de nouvelles informations, les personnages sont toujours en action !
D'ailleurs en parlant des personnages... Il y a du plus et du moins. Concernant le moins, c'est qu'on ne sait pratiquement rien d'eux. On en apprend très peu sur chacun d'eux (voire carrément rien sur Foster !) et c'est un peu dommage. D'ailleurs, ils se font très vite confiance les uns les autres. Je trouve ça... fantastique !
D'un autre côté, c'est intéressant de voir que leurs connaissances et visions des choses peuvent être différentes du fait de leurs orgines temporelles. Ils se retrouvent tous les 3 (avec Foster) dans une boucle temporelle de deux jours en septembre 2001 (si, si le lundi 10 septembre et le mardi 11 septembre) ce qui leur permet de reperer le moindre décalage.
Que Maddy n'ait pas de mal à s'adapter à cette période je le conçois aisément. Après tout, elle avait 9 ans en 2001. Par contre, Liam et Sal font preuve d'une adaptation très rapide, surtout Liam. Il n'a pas de problème avec les écrans géants, les voitures rapides, les hamburgers, les téléphones portables, les MP3 etc.... On lui dit juste "On t'expliquera plus tard" et lui, il hoche la tête. Vraiment pas contrariant !
Mais bon, je ne vais pas trop m'attarder sur ce point, parce qu'en définitive, ce n'est pas le plus important. Car Liam a besoin de cette faculté d'adaptation lorsqu'il est envoyé dans une autre époque. Même si, pour lui faciliter la tâche, un auxiliaire de mission voyage avec lui.
Et cet auxiliaire de mission est une sorte d'IA dans un corps plein de muscles de 2m. Son but est de retrouver Sarah Connor. Euh non... ça c'est l'autre... pardon ! Bob, est chargé d'aider Liam dans sa mission. Si, au départ, il est un simple robot qui apprend à parler et à se déplacer, qui ne fait qu'analyser les situations en pourcentage de réussite, à la fin il est un plus humain et se met à éprouver des sentiments. Il évolue vraiment !
Ce qui fait que l'histoire est haletante et les personnages intéressants même j'espère qu'ils seront un peu plus approfondi par la suite ! Suite dans laquelle j'ai hâte de me plonger !!
Encore une fois, merci à Samia de chez Nathan Jeunesse pour cette découverte !

Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
lebazarlitteraire
  24 février 2015
Qui n'a jamais eu envie de repousser l'heure de sa mort ? Qui n'a jamais eu envie de revenir en arrière pour effacer ses erreurs ? Vous pensez que c'est impossible ? Et pourtant, c'est la chance qui est offerte à trois adolescents, venus de trois époques très différentes.

Liam O'Connor aurait dû mourir lors du naufrage du Titanic en 1912.
Maddy Carter aurait dû mourir lors d'un crash d'avion en 2010.
Sal Vikram, enfin, aurait dû mourir lors d'un incendie en 2026.
Mais quelques secondes avant de périr, un mystérieux vieillard leur vient en aide et leur propose un marché : soit ils décident de mourir, soit ils rejoignent une étrange organisation. Pour les trois ados, le choix est vite fait.
Désormais, ce sont des time riders, des voyageurs du temps qui ont pour mission de contrôler le bon déroulement de l'Histoire. Car ils ne sont pas les seuls à pouvoir voyager dans le temps et certaines personnes sont bien moins intentionnées qu'eux. Leur première mission démarre sur les chapeaux de roue. Elle les conduira au coeur de la seconde guerre mondiale, au moment même où le Führer s'apprête à gagner la guerre et réduire le monde en esclavage. Mais est-ce vraiment le Führer que nous connaissons tous ?
Voyage dans le temps et action sont au programme de cette saga. Vaut-elle le coup d'oeil ? Réponse sur le bazar littéraire !
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
DarkHawk
  25 septembre 2014
Après l'excellent L'effet domino, j'étais impatient de découvrir les autres romans d'Alex Scarrow. Impatience renforcée par ma rencontre avec l'auteur lors du salon Étonnants voyageurs 2014.
L'effet Domino était un thriller glaçant de réalisme, Time Riders est un livre Young Adult sur le thème des voyages dans le temps. Il met en scène trois adolescents. Chacun vient d'une époque différente, chacun allait mourir, mais un homme mystérieux leur est apparu et leur a proposé un marché : mourir ou intégrer les TIME RIDERS. S'ils acceptent, ils devront protéger leur monde contre les altérations de voyageurs venus du futur. Une mission solitaire et dangereuse mais vitale pour la survie de l'humanité.
Le livre commence par la récupération des différents membres de l'agence : Liam, Maddy et Sal. La récupération de Liam à bord du Titanic est particulièrement réussie. Cela rend d'emblée le personnage sympathique et lance le livre.
Une fois les héros réunis, on découvre l'agence et son fonctionnement. Liam devra voyager dans le temps pour rétablir les événements tels qu'ils devraient être. Sal est en charge de repérer l'altération de la réalité et d'en avertir les autres. Maddy sera celle qui coordonnera l'équipe et gérera l'informatique.
Après quelques jours d'entrainement, c'est l'alerte. le monde a été altéré, les Nazis ont gagné la guerre !
Petite déception à mon niveau, le sujet a été vu et revu. Pour ouvrir cette série j'aurais aimé quelque chose de plus original.
Un fois passé la déception, il faut reconnaître que c'est très efficace. En plus de l'action, l'auteur sait nous faire partager l'émotion des personnages. On est loin des romans à la guimauve que l'on trouve souvent en Young Adult.
L'histoire en elle même est bien construite. L'auteur, pour donner un maximum de substance à son histoire, va même jusqu'à nous raconter l'origine du voyage dans le temps et les motivations de son inventeur. Un plus incontestable.
Alex Scarow aborde des sujets sérieux et souvent dramatiques : la liberté bien sûr, la pollution, le pouvoir, le clonage... J'ai aimé retrouver cette réalité torturée que l'auteur partage avec nous dans L'effet Domino. Il y a beaucoup de nuances dans les personnages. Rien n'est blanc ou noir. L'intensité dramatique s'en trouve renforcée.
Coté personnages, deux sortent du lots selon moi. La surprise, c'est qu'il ne s'agit pas des héros. Bob, l'équipier mi-homme mi-machine de Liam, est fascinant. Entre algorithme et conscience humaine embryonnaire, son raisonnement nous fait passer du rire aux larmes. Mon deuxième personnage coup de coeur est Paul Kramer. C'est le grand méchant de l'histoire. Mais c'est également un personnage torturé qui accomplit tout ce qu'il fait car il croit lutter pour le bien de tous. Il est très attachant, j'ai suivi sa descente aux enfers avec beaucoup de compassion.
Pour conclure, j'aime toujours autant la façon dont écrit Alex Scarrow. L'idée des TIME RIDERS est prometteuse, le livre est agréable mais n'a pas su me passionner. J'attend plus pour le prochain tome.
Note : 7/10
Lien : http://www.les-mondes-imagin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

critiques presse (1)
Ricochet   11 mai 2012
Le récit est fait de courts chapitres, sans temps morts, où les personnages comme les lecteurs voyagent dans différentes époques, évoluant entre différentes possibilités de passé et des futurs qui déchantent parfois. Efficace et prenant.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   27 juin 2015
Et le monde, justement, ne s'en porterait que mieux. Dans celui-ci, la faim n'existerait pas, car la population de la planète serait raisonnablement jugulée de sorte qu'elle ne dépasse pas des chiffres adaptés à sa taille. Dans ce monde, les ressources seraient utilisées à bon escient au lieu d'être gaspillées par des nantis à la fortune écœurante et des politiciens intéressés. Les gaz d'échappement ou les émanations de carbone ne l'empoisonneraient pas, et il ne mourrait pas non plus à cause de la cupidité incontrôlable de l'humanité.

(nouveau monde après un décalage dans le temps).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
WitchbladeWitchblade   29 juin 2015
C'était le genre de happy end ridicule qu'on voyait dans ces superproductions hollywoodiennes bourrées d'effets spéciaux où les gentils, à la dernière minute, bénéficient d'un retournement de situation qu'on avait déjà deviné dès les premières secondes du film.

(pensées de Maddy).
Commenter  J’apprécie          210
WitchbladeWitchblade   28 juin 2015
- Mais qu'est-ce qu'il faut de plus aux hommes ? Ils ne sont jamais contents ; il faut toujours qu'ils détruisent quelque chose.
- J'ai bien peur que, dans ce cas, ce soit leur propre espèce qu'ils aient détruite.
« Je ne vous le fais pas dire », pensa-t-elle. Parfois, elle avait honte d'être humaine.
Commenter  J’apprécie          110
CrunchesCrunches   26 février 2012
- Le voyage temporel existe, les enfants.
Il marqua une longue pause après cette affirmation, laissant ses paroles flotter dans l'air.
- Un rapport de physique théorique a démontré en 2029 que c'était possible. Le premier prototype a été construit en 2044. (Il poussa un soupir.) La boîte de Pandore est ouverte, et on ne peut plus la refermer.
La mine grave, il dévisagea les jeunes gens. son visage strié de rides présentait un teint cireux.
- Les hommes n'auraient jamais dû jouer avec le temps. Jamais ! Seulement, maintenant que nous savons comment faire, il est nécessaire de veiller à ce que personne n'y touche plus. Et si un inconscient décide de remonter le cours de l'Histoire, alors quelqu'un doit réparer les dégats au plus vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MladoriaMladoria   21 avril 2017
La partie de la population qui était libre éprouverait peut-être de la rancœur à l'égard de ces envahisseurs qui leur disaient quoi faire, mais tant que les choses continuaient à fonctionner et qu'un minimum de confort était garanti, jamais elle ne se révolterait.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Alex Scarrow (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Scarrow
Un message adressé aux survivants, une mission de secours... 6 mois pour parcourir 300 km. Pour Léo, l'espoir renaît.
Rendez-vous en librairie le 4 avril pour découvrir "Reborn", la suite de "Remade", la trilogie d'Alex Scarrow !
A découvrir ici : https://www.casterman.com/Jeunesse/Catalogue/romans-grand-format/remade-2-reborn
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Time Riders (tome 1)

Comment s'appelle l'auteur de ce livre ?

Alex Sarrow
Alex Sparrow
Alex Scarrow

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Time Riders, tome 1 de Alex ScarrowCréer un quiz sur ce livre
.. ..