AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222748912X
Éditeur : BAYARD CULTURE (07/09/2016)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
[LIVRE RELIGIEUX]

Le Pape François le sait. Dans et hors de l'Eglise, il fait face à bien plus que des résistances ou des luttes : des menaces. Nello Scavo a enquêté de longs mois dans l'entourage proche et lointain du Pape, de l'intérieur du Vatican aux bureaux du Tea Party américain. Qui sont ces ennemis qui ont déjà passé l'étape de la discréditation ? Le journaliste d'investigation les a identifiés et en a rencontrés certains : les réseaux traditi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
pgremaud
  22 octobre 2016
Merci à Babelio et aux éditions Bayard de m'avoir permis de lire cet ouvrage dans le cadre de "Masse Critique". Nello Scavo nous présente une enquête très fouillée sur toux ceux qu'il regroupe sous le vocable des "ennemis du Pape". Son travail s'appuie sur des sources des services secrets, sur des textes du pape François, sur des informateurs qui se cachent sous des pseudonymes comme dans une histoire d'espionnage - il est étonnant de voir, par exemple comment la CIA peut suivre de près un conclave et évaluer les chances des différents "papabile" - Mais cette enquête si minutieuse finit par lasser, et je dois avouer que j'ai laissé de côté certains passages.
Les personnes qui s'opposent au pape François sont nombreuses. Les tenants d'un libéralisme à outrance qui n'apprécient pas sa critique du capitalisme. Les producteurs et marchands d'armes qui ne souhaitent que s'arrête ce qu'il nomme la "troisième guerre mondiale en morceaux". Les ultragauchistes qui estiment qu'il leur vole leurs idées et leur combat. Les prélats en cheville avec des mafieux pour qui la réforme de la Curie est une menace. Les tenants d'une morale étriquée qui préfèrent juger les situations avant d'accueillir avec amour les personnes.
Ce qui m'a plu dans ce livre, au-delà de la présentation des ennemis du pape, c'est le portrait de lui-même qui se détache en creux. En effet, pour nous faire comprendre pourquoi certains s'opposent à lui, Nello Scavo nous présente beaucoup de textes du pape François, des éléments de sa vie et de sa façon de travailler. J'ai ainsi aussi pu découvrir des paroles fortes qu'il a données sur beaucoup de sujets et également sa méthode pour travailler sur les thèmes qu'il intéresse et sur lesquels il fait preuve de beaucoup de ténacité. Il s'entoure de personnes compétentes sur les sujets qu'il veut défendre et il ne n'hésite pas à aller les chercher hors du giron catholique, dans ces périphéries vers lesquelles il envoie tous les catholiques.
Le pape François est-il vraiment en danger ? Je sais que pour beaucoup c'est un idéaliste, donc quelqu'un de dangereux. D'autres sont prêts à le renier comme chef religieux s'il franchit certaines limites par rapport à certains dogmes. Mais il a une grande force prophétique : il ne s'adresse pas qu'aux catholiques et il propose une vision du monde et du rôle de l'homme dans laquelle beaucoup d'êtres humains peuvent se reconnaître.
PS : pour la petite histoire et pour ma culture personnelle, j'ai appris dans ce livre un mot que je ne connaissais pas. C'est l'adjectif "portègne" qui désigne les habitants de Buenos-Aires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Colombedelesperance
  09 octobre 2016
Comme vous pouvez le constater, j'ai encore fait ma curieuse et tenté un livre dont le thème m'intéressait mais qui sortait pas mal du cadre habituel de mes lectures. Pourtant, ce livre aux allures de reportage saisissant a été très instructif et agréable à lire !
Les ennemis du pape nous explique quels sont ceux qui en veulent au pape François, et surtout pourquoi. Nello Scavo replonge dans le passé, mêlant l'actuel et les conflits ou les situations économiques pour nous dresser un tableau assez vivant et surprenant (pour ma part) des personnes qui aimeraient voir Jorge Mario Bergoglio se taire (définitivement ou non, si vous suivez mon regard). Tout est mis en lumière, sans concessions !
Il faut l'avouer, ma curiosité n'a pas vraiment de limites, surtout lorsqu'il s'agit de religions et d'un sujet aussi actuel. Je n'ai donc pas hésité à demander ce livre pour la Masse Critique de Babelio, et vraiment, je suis contente d'avoir pu accéder à son contenu !
Je suppose qu'il va m'être difficile de parler d'un livre qui n'est pas un roman et qui, de fait, ne possède pas la même structure et sort de mes cadres. Nouveau défi, me voici !
Bref. le livre est découpé en plusieurs parties selon ce que Nello Scavo veut nous présenter : les ennemis politiques, économiques, ceux dans le Vatican même… tout est organisé pour que le lecteur ne se perde pas trop et puisse regrouper tout ce qui est présenté avec efficacité.
Dès le début du bouquin, on se rend compte que Nello Scavo adopte un ton qui invite le lecteur à se joindre à lui derrière le rideau, du côté du pape. Pour autant, si on sent que l'auteur se place, nous sommes tout à fait libres de nous placer parmi les informations. C'est un peu orienté, mais nous avons clairement la possibilité de réfléchir. En plus de ceci, j'ai vraiment eu l'impression que ce reporter avait conscience que son lectorat ne serait peut-être pas au courant de tout, ou qu'il pourrait lire l'entièreté du livre par intermittence, donc il fait régulièrement des rappels, c'est plutôt efficace et bienvenue, sachant que même quand on le lit d'une traite, c'est beaucoup plus facile de capter son propos.
Ensuite, on se retrouve très vite embarqué dans toutes ces histoires, on découvre une autre facette de ce pape dont on parle déjà beaucoup. Dans l'ombre, dans une posture assez innovante, quelque part, il oeuvre pour la paix dans le monde et effectivement, sans concession. Il n'a pas peur et dénonce, toujours sur son chemin de foi. Ce qui ressort pour moi de cet ouvrage, c'est une nouvelle image du pape, qui me donne envie, aussi en tant que jeune, que citoyenne, que tout-ce-que-vous-voulez, de faire bouger les choses. Quand quelque chose n'est pas juste, la fatalité et les soupirs contrits ne sont pas une solution. Au lendemain des JMJ, ce bouquin qui m'a informée de bien des façons m'a aussi ouvert les yeux.
Nello Scavo a réussi le tour de force de nous présenter les ennemis du pape, mais aussi de nous présenter toutes ses actions pour nous dresser un tableau plus qu'intéressant de cet homme. Qu'on soit croyant ou non, je pense qu'on sera poussé à admirer ou tout du moins à le respecter pour tout ce qu'il fait. Sans compter que désormais, je comprends vachement mieux pourquoi il a des ennemis qui essaient de lui mettre des bâtons dans les roues ou carrément d'aller plus loin !
On peut aussi admirer le travail de recherche qui a été effectué par Nello Scavo, qui nous narre comment il a réussi à obtenir les différentes infos. C'est généralement durant ces moments qu'on se rend compte du travail fourni, et on a encore plus envie d'aller jusqu'au bout du bouquin pour en découvrir plus. Après tout : le contenu est plus qu'intriguant, ça interpelle, et en plus, on sent vraiment qu'il y a eu du travail derrière, que demander de plus ?
L'écriture est franche, le rythme assez rapide : j'ai eu l'impression que l'auteur désirait ne pas ennuyer son lecteur mais lui fournir assez d'informations pour qu'il comprenne véritablement. Il dresse à la fois un portrait du pape qu'on ne voit pas tout le temps, et présente sans fioritures et même parfois avec un peu de sarcasme, d'humour, ceux qui veulent se dresser contre lui. Au final, c'est un livre qui fait ressortir de l'espoir, et qui, je vous l'ai dit, me donne envie de bouger. Certes, le pape a beaucoup d'influence, il a des ressources, mais ça ne fait pas tout. Il avance et il ose. Un bon modèle, je trouve, dans nos sociétés actuelles !
En conclusion, puisque je n'ai pas encore des kilomètres de commentaires à faire, Les ennemis du pape a été une très bonne découverte pour moi. J'ai plongé dans un livre qui n'est pas du tout mon style habituel, mais j'ai appris beaucoup de choses, tant à propos des opposants du pape que de François lui-même, et j'en suis plus que ravie ! le tout ressort fascinant, intriguant, et à la fois terriblement ancré dans la réalité. Comme je l'ai précisé plus haut, pas de fioritures, c'est écrit pour renseigner, percuter, et le lecteur est libre de prendre position comme bon lui semble (du moins, ça a été mon ressenti), même si Nello Scavo m'a semblé prendre le parti du pape (et ça a aussi été mon cas, je l'avoue !).
Je vous le conseille donc vraiment, surtout si vous êtes des curieux du domaine comme moi, et ce sera un 17/20 pour moi ! Merci encore à Babelio pour cette opportunité !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fattorius
  30 septembre 2016
"Les ennemis du Pape" commence sur une scène forte: François échappe de justesse à un attentat fomenté par des islamistes aux Philippines. En bon journaliste, Nello Scavo embarque ainsi son lecteur directement dans l'action. Ce vaticaniste italien propose, dans un ouvrage solidement construit, un aperçu de celles et ceux qui ont des raisons d'en vouloir au pape François, alias Jorge Maria Bergoglio.

Pour ce faire, l'auteur agence son propos de manière concentrique: il part de ce qui est apparemment loin du pape et s'en rapproche progressivement, au fil des chapitres. Il est piquant de constater, dès les premières pages, que la CIA et ses "007" observent le pape François de très près, et pas d'un oeil amène, avant même son élection à la tête de l'Eglise catholique. Révélant force documents, l'auteur montre l'acuité des services secrets américains.

Les Etats-Unis sont du reste une constante du livre "Les ennemis du Pape", et il est par exemple intéressant d'observer les volte-face du parti républicain: face à François, il oscille entre le nécessaire soutien à l'industrie des armements, opposée au Pape, et la popularité de ce dernier.

Plus généralement, le lecteur voit les Etats-Unis comme des maîtres du monde prêts à faire taire ce qui peut s'opposer à eux et, en particulier, à leur puissance militaire. Pape de la paix, en effet, François se positionne sans ambages contre la lucrative industrie des armements. Et ses propos sonnent comme des déclarations de guerre que l'auteur analyse de près, parfois mot par mot.

Le lecteur des "Ennemis du Pape" devra passer par des parties complexes où l'auteur dépeint les rapports de force géopolitiques. le Pape semble bien loin; mais c'est pour mieux s'en rapprocher, à l'occasion de cas spécifiques tels que le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba, où François a joué un rôle de facilitateur. L'auteur rappelle aussi le passage du Pape face au Parlement européen, émouvant, et en profite pour épingler les (rares) critiques de cette démarche, tel un certain Jean-Luc Mélenchon.

La parole du Pape porte, et comme François est parfois d'une inconscience assumée, il n'hésite pas à dénoncer des maux d'aujourd'hui. L'auteur analyse entre autres le versant écologiste du Pape qui, s'il s'articule assez naturellement avec le message du Christ, fait grincer quelques dents - aux Etats-Unis entre autres! Les multinationales telles que Monsanto sont ici citées comme adversaires de François, qui en dénonce les dérives qui répandent la misère pour le profit de quelques-uns.

Enfin, la dernière partie se concentre sur les ennemis proches du premier pape argentin. On se retrouve donc en Italie, où François ne s'est pas gêné pour excommunier des mafieux et ne s'est pas fait que des amis lorsqu'il a entrepris de faire le ménage dans les institutions bancaires du Vatican. Observant les coulisses de ce petit pays, l'auteur met en évidence un entourage ecclésiastique parfois bassement matériel (chipotant par exemple sur la taille d'un logement de fonction) ou accroché à des honneurs et prérogatives peu en phase avec le message de dépouillement de l'Eglise. Enfin, le journaliste n'oublie pas de citer les menées de l'ultra-gauche italienne, fort marrie de se faire doubler sur son propre terrain: la défense des pauvres. Mais dans cette démarche, l'ultra-gauche est-elle elle-même sincère?

Nourri d'informations émanant d'agents secrets anonymes dont les conversations allusives sont retranscrites, rehaussé de documents et de sources écrites italiennes ou américaines entre autres, Nello Scavo met en évidence un pape François politique, écouté et pris au sérieux, qui a compris que pour promouvoir la paix dans le monde, il faut savoir monter sur le ring et se battre. Impossible de ne pas repenser à "Le pape François, un combat pour la joie" de Jean-Louis de la Vaissière, qui dessinait le portrait d'un pape éminemment aimable. Nello Scavo dessine quant à lui un pape qui a le courage de déplaire - et pourtant, c'est la même personne: un homme qui aspire plus que tout à la paix et à la fin de la misère dans le monde, et qui est prêt à se battre jusqu'au bout pour ces causes.

Lien : http://fattorius.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   17 octobre 2016
Aujourd'hui, on dit qu'il n'est pas possible de faire de nombreuses choses parce que l'argent manque. Mais pourtant, il y a toujours de l'argent pour faire certaines choses et il en manque pour en faire d'autres (...) Par exemple on trouve de l'argent pour acheter des armes, pour faire des guerres, pour des opérations financières sans scrupules. On ne parle généralement pas de cela. On souligne beaucoup l'argent qui manque pour créer du travail, pour investir en connaissances,dans les compétences, pour projeter une nouvelle sécurité sociale, pour sauvegarder l'environnement. (...)
Le véritable problème n'est pas l'argent, mais les personnes. Nous ne pouvons pas demander à l'argent ce que seules les personnes peuvent faire ou créer.L'argent tout seul ne crée par le développement, pour créer le développement il y a besoin de personnes qui ont le courage de prendre l'initiative.
(Message du Pape François du 23 novembre 2014, festival de la doctrine sociale de l'Eglise à Vérone)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pgremaudpgremaud   22 octobre 2016
"La paix n'est pas un équilibre entre des forces contraires."
(...) Si jadis, la médiation vaticane était considérée comme une éventualité, aujourd'hui, avec l'appui du secrétaire d'Etat Parolin, le pape François a institué une force d'intervention qui élabore quotidiennement es initiatives en vue de la stabilisation pacifique des régions en crise. Une structure secrète, ou presque, où est en vigueur la plus grande discrétion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Nello Scavo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nello Scavo
Nello Scavo parle de son livre La liste de Bergoglio. En Italien, sous-titré en espagnol.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Nello Scavo (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre