AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782092556658
192 pages
Nathan (05/02/2015)
3.33/5   12 notes
Résumé :
Je m'appelle Marina. Jusqu'à aujourd'hui, je pensais que c'était un signe de mon malheur si je parlais plusieurs langues, le malheur d'une misérable enfant mexicaine, vendue par sa mère à des marchands mayas, puis offerte aux conquérants espagnols. Maintenant, je sais qu'il s'agit de la plus grande chance de ma vie. C'est grâce à cela que le capitaine Cortés ne me regarde plus comme une esclave, mais comme quelqu'un de précieux. Je suis sa traductrice, sa conseillèr... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique

La jeune Marina dite la Malinche est une ancienne esclave que son maître a offert aux chrétiens espagnols. Elle tient un journal intime et nous raconte la conquête du Mexique par le capitaine Cortès.

Inspiré s'une histoire vraie, ce roman est très instructif puisque nous allons suivre en détail le périple de ce capitaine dans la conquête du Mexique.

L'écriture est fluide et Marine est une personne plutôt attachante, honnête et fidèle, elle va se dévouer corps et âme à sa nouvelle fonction de traductrice.

Si ce roman me laisse plutôt une impression positive, j'ai trouvé qu'il était quand même bien compliqué pour un roman jeunesse. En effet, je l'ai lu car ma fille devait le lire dans le cadre de son programme de 5ème, et elle s'est souvent perdue au milieu de tous ces détails, tant de personnages aux noms compliqués, de lieux, de batailles, de traditions culturelles.

L'auteur a du effectuer un gros travail de documentation et a su rester au plus près de la réalité.

Commenter  J’apprécie          110

La belle couverture, fortement évocatrice, invite le lecteur à voyager jusqu'au Mexique, en 1519. A travers le journal intime de Marina, l'auteur s'applique à montrer les différentes facettes de la colonisation, par un texte écrit dans un style agréable. L'atmosphère est captivante, lourde et menaçante à chaque expédition. La narratrice, réfléchie et très éloquente, entraîne le lecteur, vite séduit dans une aventure qui laisse une place importante à la violence, à la mort, mais aussi à la musique et aux croyances.

Les personnages sont bien campés : vils ou attachants, ils suscitent un intérêt certain.

Une carte et une chronologie situées en fin d'ouvrage se montrent bien précieuses pour remettre le roman dans le contexte historique de cette époque !

Commenter  J’apprécie          100

Marina est une jeune Mexica que le destin a placé sur la route des Conquistadors. Elle qui n'avait aucun avenir, la voici aux côtés de grands hommes servant d'interprète aux Espagnols. C'est à ses côtés, au plutôt, à travers ses yeux qu'on suit la conquête du Mexique.

Se présentant sous forme de journal, ce livre est passionnant tout en étant instructif. Il permet de vivre la conquête du Mexique de l'intérieur, aux côtés de Hernan Cortès et de ses compagnons. Tout en ayant le point de vue de Marina – puisque c'est son journal intime. Cette dernière apporte certaines précisions sur son peuple, nous confie ses craintes, ses doutes et ses certitudes. Cela permet de mieux comprendre cette femme qui est désormais vue comme une sauveuse mais également comme une traitresse par les siens.

Marina relate les évènements de façon assez neutre. Et pour cause, elle se sent autant Mexica qu'Espagnole ! Elle est heureuse d'être du côté des Conquistadors, car ils lui ont offert un statut (c'est une Doña… elle qui n'était qu'une esclave) et ont été bons avec elle. Mais elle ne renie pas pour autant son passé. Elle ne juge donc pas les traditions de son peuple – même si elle ne les cautionne pas.

Ce qui fait que, comme elle, on en vient à apprécier les deux côtés du conflit. Ainsi, bien qu'il n'y ait aucun suspens quant à l'issue du conflit, on ne peut s'empêcher de trembler pour tous les protagonistes – Espagnols ou Mexicas – chacun étant présenté avec ses qualités et ses défauts.

En conclusion, un livre intéressant et qui m'a permis d'apprendre un tas de choses sur la conquête du Mexique. Il m'a donné envie d'en savoir plus sur le sujet, de creuser le sujet.


Lien : http://antredeslivres.blogsp..
Commenter  J’apprécie          50

"La Malinche", ancienne esclave, est devenue une personne importante au côté des espagnols et plus particulièrement auprès de Hernan Cortès. Ce dernier a pour mission de conquérir le Mexique et d'apporter la religion du Christ aux populations locales. Malinalli (devenue Marina) va l'aider, en tant que traductrice et à les approcher...

Ce roman jeunesse écrit sous forme de journal de bord est écrit en trois parties : de 1519 à 1521. Cela permet de rendre compte de la conquête du Mexique par les Espagnols.

Je dois dire que ce roman n'est pas forcément facile à lire : tout d'abord le récit rapporte bon nombre de massacres et de guerres dont je me serais bien passés. de plus, le nom des villes est assez complexe, il n'est donc pas chose aisée de se repérer dans le récit.

Par contre, j'ai apprécié découvrir une autre culture à travers les yeux d'une jeune fille locale qui agira aux côté de l'envahisseur, à savoir les Espagnols. Je ne suis pas une grande fan de cette partie de l'histoire, mais je dois dire que j'ai appris certaines choses.

A la fin, nous découvrons une carte de l'expédition d'Hernan Cortes, ce qui est vrai et ce qui est inventé grâce à un mot de l'auteur, et également une chronologie de la vie d'Hernan Cortes et de la Malinche.

Concernant la couverture, j'aime les couleurs utilisées, elles attirent l'oeil. Mais l'illustration en tant que telle me fait plus penser à un dragon chinois qu'à un dragon mexicain... J'ai des doutes sur le fait qu'elle soit vraiment adaptée pour le contenu du livre...

Ce roman fait partie de la collection "Un regard sur..." des éditions Nathan. J'adore cette collection, mais cette fois, je dois dire que je suis assez déçue. Je n'ai pas forcément réussi à accrocher aux personnages et à l'histoire relatée. Outre ces faits, il n'en reste pas moins que ce livre est adapté au programme scolaire et qu'il est accessible aux enfants à partir de 12 ans.


Lien : http://lespetitslivresdelizo..
Commenter  J’apprécie          40

ce livre est très bien pour que les adolescents apprennent comment c'est passé la conquête du Mexique. Moi qui l'ai lu et qui suis une adolescente a très bien compris et a beaucoup aimé ce livre

Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation

L’or, toujours l’or, encore l’or ! Maudit soit l’or et ce qu’il fait faire aux Espagnols. Hier, Hernàn Cortés a cédé devant la colère de ses soldats. Afin de prouver qu’il n’était pas de mèche avec les Mexicas pour escamoter le trésor, il a accepté que Cuauhtémoc soit torturé. Mais il n’a pas eu le courage d’assister au supplice, tandis que moi, il a ordonné que je reste pour traduire ! Oh, parfois, je hais Hernàn Cortés tant je hais ce qu’il exige de moi.

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Laurence Schaack (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Schaack
Vidéo de Laurence Schaack
autres livres classés : explorateursVoir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2764 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre