AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9783822896600
96 pages
Éditeur : Taschen (01/09/1992)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Le livre propose les dessins symétriques ou assimétryques de M. C. Escher. Ces kaleidoscopes peuvent être détachés du livre et montés.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nastie92
  07 octobre 2018
Vous aimez les dessins d'Escher ? Vous aimez bricoler ?
Lancez-vous, ce livre est pour vous.
Un livre qui n'en est pas tout à fait un, puisqu'il est en partie consommable : les pages centrales contiennent des patrons à plier pour effectuer différentes constructions, et quand elles sont détachées, restent quarante pages de présentation et d'explications.
Vous pourrez ainsi construire les classiques solides de Platon (tétraèdre, cube, octaèdre, dodécaèdre et icosaèdre), un polyèdre semi-régulier (le cubo-octaèdre), et de "drôles de bêtes" appelées kaléïdocycles, que l'on peut faire bouger.
Si avec tous ces jolis noms je n'ai pas éveillé votre curiosité, c'est à désespérer !
Il y a même des kaléïdocycles torsadés, vraiment impressionnants...
Pas encore convaincus ?
Voici quelques photos :
−Les solides de Platon : https://public.joomeo.com/files/5bb78a3b2a292
−Le cubo-octaèdre : https://public.joomeo.com/files/5bb78fe38374c
−Un kaléïdocycle carré : https://public.joomeo.com/files/5bb9329b4cc13
−Un kaléïdocycle hexagonal : https://public.joomeo.com/files/5bb932f8967e9
Là, si je ne vous ai pas convertis à la géométrie, je commence à manquer d'arguments !
Que faire, donc, avec ce curieux ouvrage ?
D'abord, lire les explications générales. Vous y trouverez de la géométrie, accessible et très bien expliquée, combinée à de l'art puisque chaque construction est illustrée de dessins du célèbre Néerlandais Maurits Cornelis Escher.
Si un icosaèdre vous laisse de marbre (ce qui est dommage car c'est un objet esthétiquement et mathématiquement intéressant), une fois revêtu d'une illustration d'Escher, il ne pourra plus vous laisser insensible !
Embarquez pour le monde fascinant de la géométrie. Vous n'aurez besoin que d'un petit tube de colle : les patrons sont prédécoupés, dans du carton de qualité, et faciles à monter.
Les petites mains auront quelquefois besoin d'un peu d'aide, mais les enfants, comme les adultes apprécieront ce livre avec lequel l'expression "beauté des mathématiques" ou plus précisément "beauté de la géométrie" prend tout son sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
lehibook
  28 mars 2020
Les dessins de M.C.Escher me ravissent depuis que j'en fis la découverte dans la défunte revue Planète . Ces architectures délirantes proposaient une illustration visuelle à des rêveries de cités extraterrestres obéissant à d'autres modes de pensées et de perception. Ce livre propose de réaliser des volumes géométriques issus de ses oeuvres. L'avouerai-je à ma courte honte je n'ai jamais osé les soumettre au supplice de mes mains d'une maladresse rédhibitoire . Je me contente de les regarder .
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nastie92Nastie92   07 octobre 2018
Depuis des temps reculés les corps platoniques inspirent l'admiration et le respect car ce sont des polyèdres convexes parfaitement symétriques. En effet, les faces des corps platoniques sont toutes des polygones réguliers strictement identiques. : les arêtes et les angles de chaque face sont tous égaux. En outre, tous les sommets du corps sont identiques : à chaque sommet aboutit le même nombre de faces ayant exactement la même inclinaison les unes par rapport aux autres. Les mathématiciens appellent ces corps "polyèdres réguliers". Chaque polyèdre régulier remplit toutes les conditions imaginables de congruence. Ces exigences sont si rigoureuses qu'elles ne sont remplies que par cinq corps réguliers.
Le nom de ces corps vient du grec et indique le nombre de faces qu'ils possèdent. Trois d'entre eux sont composés de triangles équilatéraux : le tétraèdre, l'octaèdre et l'icosaèdre. Le plus connu est le cube qui est délimité par six faces carrées perpendiculaires les unes par rapport aux autres. Il tire son nom du mot grec désignant le jeu de dés : "kubos". Le dodécaèdre est limité par douze pentagones ; c'est probablement le corps le plus fascinant car le plus difficile à concevoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Nastie92Nastie92   18 février 2019
Tout le monde aime les surprises. Or, il en existe de deux sortes : les surprises qui résultent d'un heureux hasard et celles qui sont minutieusement préparées, voire astucieusement dissimulées, afin de paraître naturelles. Il est souvent difficile de savoir qui − de la personne étonnée ou de celle qui a conçu l'artifice − en tire le plus grand plaisir.
Commenter  J’apprécie          130
lehibooklehibook   28 mars 2020
La puissance d'imagination d'Escher lui permettait certes de se représenter les effets fantastiques qu'il voulait représenter graphiquement mais l'instrument indispensable pour les maîtriser était mes mathématiques.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : bricolageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre