AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782603019962
495 pages
Delachaux et Niestlé (09/07/2013)
4.5/5   3 notes
Résumé :
Blanches, jaunes, rouges, roses, bleues, vertes... La couleur des fleurs est le premier élément qui retient notre attention : ce critère simple et efficace est choisi dans ce guide pour facilement déterminer, sans connaissances botaniques préalables, 1 150 espèces de fleurs, graminées, arbres et arbustes. Par son texte et ses illustrations de grande qualité, ce guide est indispensable pour qui veut identifier les plantes. 1 150 espèces d'Europe tempérée y compris le... >Voir plus
Que lire après Les plantes par la couleur : Fleurs, graminées, arbres et arbustesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Une fois n'est pas coutume, c'est un ouvrage qui me donne envie d'écrire un petit billet sur une magnifique maison d'édition : les Editions Delachaux et Niestlé..
Cette Maison d'Edition suisse, créée en 1885, nous offre des guides superbes et de grande qualité. Leurs ouvrages sont tels que cette maison d'Edition est pour moi une référence en la matière. Si je la connais pour ma part principalement pour ses guides botaniques, elle est spécialisée de manière plus générale sur la nature, proposant des ouvrages variés sur la flore, la faune, les jardins, ou encore sur des botanistes et scientifiques…
Dans ma bibliothèque se trouve un de ces guides que je consulte régulièrement « Les plantes par la couleur : fleurs, graminées, arbres et arbustes ». Il fait partie de mes indispensables. C'est un véritable cadeau à s'offrir ou à offrir à tous les amoureux de la nature, à tous les petits curieux aux yeux grands ouverts lors des balades à travers champs, jardins et forêts.

Certes, je peux le trouver parfois un peu lourd à transporter lors d'une promenade champêtre. Mais on peut également allier la prise de photo de la plante ‘'inconnue'' (ou celle qu'on a déjà vu et dont on a le nom sur le bout de la langue…) pour rechercher ensuite le nom dans le guide des plantes à son retour. Et cela peut être également très sympa à faire en famille, avec les enfants, pour les intéresser et leur faire prendre conscience de l'importance de cet environnement botanique. Et alors quelle satisfaction lorsqu'on découvre dans le guide les noms et toutes leurs caractéristiques !
Après le glossaire sur certains termes techniques, on découvre le guide organisé selon les types de couleurs et ensuite par structure des fleurs (nombre de pétales notamment). Il est ainsi assez aisé et rapide de rechercher le nom de la fleur ou de l'arbre. Pour chaque double page, on trouve à gauche la description précise des fleurs (et autre flore), leur origine, l'habitat, etc. et sur la page de droite, le dessin en couleur de chacune d'elles, de grande précision et d'un bel esthétisme, ce qui permet de les identifier relativement facilement.
Les dessins de toutes ces fleurs et plantes sont à eux seuls si superbes qu'ils suffisent à nous emplir de plaisir. La partie sur les arbres et arbustes n'est pas moins appréciable. Les dessins des feuilles, du fruit des arbres sont détaillés et nous permettent d'assouvir notre soif de découverte et de connaissance. Si je devais émettre une petite déception ce serait justement sur cette partie consacrée aux arbres et arbustes où ne sont présentées que la fleur et la feuille. Mais je suppose qu'ajouter le dessin de l'arbre dans sa globalité aurait fait un ouvrage plus imposant.
En fin d'ouvrage, deux index sont proposés (en français et en latin).
Au total 1150 espèces d'Europe tempérée (des fleurs, graminées, arbres et arbustes). de quoi multiplier les balades et ne pas s'ennuyer…

Armée de ce guide, nos promenades ont sans aucun doute un autre goût, un autre parfum, une toute autre envergure. Peut-être que notre marche est plus lente, notre regard plus aiguisé, prenant le temps de vraiment regarder ce qui nous entoure. Avec tous les sens en éveil, nos yeux virevoltent un peu partout et se posent sur le moindre végétal, on lève les yeux pour admirer la majestuosité d'un chêne pédonculé, le vent dansant avec les feuilles des marronniers, on sourit à la vue d'un érable du Japon. On surprend le chant si gai d'un pinson, on essaye de le repérer dans la canopée, on baisse les yeux pour contempler le lit des violettes, les renoncules des bois, les campanules gantelées, les mauves sauvages, les fruits du gui, les champignons, les fraises des bois. On caresse la rugosité rassurante des écorces des arbres qu'on croise en chemin. On respire l'odeur du sous-bois, le parfum des lilas, de la glycine dans les parcs et jardins, on en prend plein les mirettes de toutes ces couleurs chatoyantes qui nous sont offertes.

Grâce à ces ouvrages, et devenus plus curieux, plus connaisseurs peut-être, plus admiratifs et plus protecteurs sûrement aussi, lors de nos flâneries bucoliques, on se sent comme plus connectés à la nature, presque plus en harmonie avec elle, comme étroitement liés.
Sur le petit chemin qui sent la noisette, j'y ai croisé plus qu'un noisetier, j'y ai croisé un merle chanteur, un pic vert, un rouge-gorge, et bien des espèces végétales que j'aimerais apprendre à reconnaître. Je me suis baladée entre les fougères, trouvé du laurier et du thym sauvages. J'y ai croisé tant de variétés botaniques, de quoi donner à ma journée un petit air de liberté, un petit souffle de bonne humeur, une petite brise de belles couleurs.

J'ai des souvenirs émotionnels de tant de balades : dans une forêt de Pyrénées sous la neige avec cette lumière et ce noir et blanc incroyable, vision enchantée où je n'aurais pas été surprise de voir surgir des lutins ; sur les sentiers des douaniers, à rêver devant ces couchers de soleil flamboyants sur la mer, allongée près des oyats, chardons bleus et lagures, avant de se plonger dans les étoiles ; dans les champs de coquelicots ou de tournesols en Provence ; à l'ombre du figuier, avançant la main vers une de ses branches prolifiques pour me faire quelques goûters clandestins; ou encore après des heures de marche découvrir une vue sur la nature des plus impressionnantes et en avoir le souffle coupé…
J'ai tant de souvenirs que j'en ai le sourire en écrivant ces quelques mots. Et les ouvrages des Editions Delachaux et Niestlé sont de véritables compagnons de mes chemins de traverse, de mes précédentes et futures promenades, m'initiant à la nature, mettant des noms à mes plaisirs.

Un grand merci encore à tous ces guides sans qui mes promenades champêtres ne seraient pas ce qu'elles sont. Merci de me permettre de satisfaire ma curiosité, de me donner cette furieuse envie encore et toujours d'aller faire un tour, d'aller à la rencontre de tous ces trésors qui font le bonheur de mon quotidien, de m'ancrer un peu plus dans le sol, prendre une bouffée d'air frais, retourner au fondamental, au végétal, à la nature…


Commenter  J’apprécie          142


autres livres classés : natureVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (11) Voir plus



Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1194 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

{* *}