AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374880281
Éditeur : Anyway Éditions (09/09/2016)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Après des années d’oppression, les six pays de Gê retrouvent leur liberté. La paix a duré douze ans avant que le Sortchor ne menace à nouveau le continent.
Au milieu de tout ce chaos, Thomas continue ses études dans l’un des cinq monastères militaires réputés pour former des hommes aguerris.
Lorsque l’ennemi attaque le monastère, les élèves n’ont d’autre choix que de s’engager dans un affrontement dont personne ne sortira indemne.
Seront-ils à l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  13 décembre 2016
La couverture m'a attiré l'oeil au départ, ensuite le résumé bien que court est alléchant. Lorsque je dis court, c'est tout simplement parce que le récit regorge de détails, d'événements non-dits dans ce résumé qui donnerait encore plus l'envie de le lire.
Je ne suis pas la plus grande adepte de la fantasy, même si j'en lis parfois, mais j'avoue trouver des pépites dans le domaine qui ne sont pas toujours linéaire, comme ici.
Nous débutons l'histoire avec Thomas qui raconte sa propre histoire à son fils. Lorsqu'il était un jeune garçon il fut esclave de sa propre tante. Je ne le cache pas, car nous le savons de suite. La misère dans laquelle il vit, ou plutôt survit fait monter un sentiment de tristesse au lecteur. Qui peut oser utiliser un enfant de cet âge comme esclave ? En lisant, nous comprenons parfaitement que cette "tante" est une véritable garce ! Fort heureusement, une autre tante arrive et vient lui offrir la possibilité de vivre correctement avec elle. Je passe les détails, mais sa vie va être bien plus heureuse jusqu'à ce qu'il entre dans un monastère avec son ami Jo. Tous les deux vont lier des amitiés, vont connaître des trahisons, des déceptions, mais chacun d'entre eux, ainsi que les autres personnages que nous suivons vont les faire évoluer. La guerre est présente et imminente. Lorsqu'elle se déclare, qui aura fait les bons choix ? Qui sera encore là surtout ?
Beaucoup d'actions, de rebondissements, de combats. Pas du départ que j'ai trouvé un peu long par moment, mais il s'agit d'un tome 1 et il faut pouvoir mettre les bases avec toutes les descriptions qu'il convient. Les guerres sont toujours présentes, dans la réalité ou dans la fantasy, les hommes ne savent pas vivre sans cela. Tout n'est qu'une question de pouvoir et de mainmise sur les humains. Car qui dit fantasy, dit autres espèces que les humains sans dons ni pouvoirs. Des mages, des animaux féériques fantastiques et mythologiques sont présents. bien entendu, des centaures traînent dans le coin et ce n'est pas tout, mes préférés sont présents, mais chut, je ne dirais rien sur ceux-là. Plusieurs camps, plusieurs races vont se lier pour affronter un Dieu vivant, ou plutôt sa descendance.
Bien qu'il y ai des "similitudes" avec certains livres déjà sortis, tel Harry Potter ou le seigneur des anneaux, il n'en ai pas moins unique. Lorsque je dis similitudes, ce ne sont que quelques brides, comme un personnage ou une relation compliquée, un léger fait "divers" qui m'a incité à penser à ces deux séries. Lorsque je dis unique, c'est que le récit est complexe, travaillé et unique dans l'ensemble. Les nombreuses informations montrent les lieux avec précisions, les gestes également. Difficile de lâcher le livre, il n'y a qu'à un moment où je n'ai pas eu envie de continuer de lire, tout simplement avec ce qui arrive avec Elisabeth, je ne comprenais pas ce qui se passait. Et puis j'ai rouvert le lendemain, me disant qu'il y avait forcément une raison.
Arrivée au dernier point du livre, j'en suis comme qui dirait retournée. Les alliances d'au-dessus ne se préoccupe que du bien-être de leur propre vie en quelque sorte. Sacrifier des pions pour une paix... Est-ce que cela vaut le coup réellement ? Surtout que la paix est vraiment quelque chose de surfait. Un flash me fait penser à la série de livres du monde de narnia pas au niveau de l'histoire, non. Même si je n'ai lu que le premier tome de cette saga des brumes de Sortchor, elle ferait fureur en grand écran.
Concernant les personnages j'ai eu du mal à apprécier Thomas au départ. Au moment où il arrive au monastère, il m'a semblé égoïste, cherchant très peu à voir ses amis. Et surtout à prendre les choses avec les pincettes. Beaucoup de jalousie qui revient sur le tapis à plusieurs reprises, à croire qu'il a du mal avec le fait de vivre en communauté. Il semble voir le mal partout, ce qui est en partie compréhensible avec ce qu'il a vécu auparavant, mais tout de même. Puis les événements le font évoluer. Les relations qu'il a avec les autres le transforme. Je ne sais pas si je l'apprécie au final, mais ce qu'il fait si.
En comprenant et lisant les choix d'autres, j'apprécie malgré tout Dagrim. Un homme dont les secrets et le poids des responsabilités l'écrase si fortement qu'il en est coincé. Elisabeth est un personnage fort. Professeur dans ce monastère par la force des choses elle a un rôle important dans l'histoire dont nous ne pouvons pas soupçonner du départ. Quant à Tchakkari, il est très difficile de le comprendre. de lourds secrets le maintien également dans la position dans laquelle il est. J'ai bien aimé Verna, Caïn, Brand, Jo. Tous ont un rôle à jouer et ne font pas office de potiche.
Les bons, les méchants, tout se mélange. Il est difficile de savoir qui est vraiment dans quel camp. C'est quelque chose que l'auteur manie vraiment bien : nous montrer que tel personnage n'est qu'un monstre de cruauté, pour au final découvrir par le miroir des connaissances que s'en est tout autrement, ou inversement. Des révélations parfois insoutenables pour Thomas et je sens comme une très grosse qui devrait arriver dans les prochains tomes.
En conclusion l'auteur s'est beaucoup investi - j'ai oublié de parler des différents langages de chacune des contrées - tant dans les descriptions que dans l'histoire. Des royaumes qui apportent leur lot de trahisons, de conflits, de pouvoirs. Un jeune garçon qui va apprendre à se battre dans une guerre qui n'est pas arrivée par hasard. Des personnages auquel j'ai eu du mal à quitter. du suspense, des rebondissements, de l'espionnage... J'ai hâte de lire la suite !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-brumes-du-sortchor-tome1-origines-obscures-morgane-scheinmeer-a127758998
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Aline1102
  09 décembre 2016
J'ai découvert cette nouvelle série de fantasy grâce à une opération Masse critique de Babelio, et je ne regrette pas d'avoir été sélectionnée pour lire ce roman !
"Origines Obscures" est tout simplement passionnant. Assez sombre, le récit nous conte l'histoire de Thomas Koglar, un jeune garçon qui commence son existence comme esclave de sa tante avant d'être recueilli par la jeune soeur de celle-ci, Elizabeth Hastori. Thomas passe quelques mois idylliques dans la maison d'Elizabeth, mais cette dernière est bien vite rattrapée par son passé : on lui demande de venir enseigner dans le monastère de Sodmorre, où elle participera à la formation des jeunes qui seront appelés à combattre le Sortchor dans la guerre qui se prépare. Elizabeth accepte à une condition : que Thomas devienne élève à Sodmorre.
A peine plongée dans cette lecture, je n'ai plus pu en sortir, tant l'intrigue est prenante. Morgane Scheinmeer maîtrise parfaitement les codes de la fantasy et tout est réuni, dans ce premier tome, pour séduire les fans du genre. Il y a de l'action, des rebondissements, du mystère et, surtout, des personnages très complexes. Aucun n'est tout à fait "bon" ou tout à fait "méchant" : chacun semble avoir des secrets et des chagrins qu'il ou elle s'efforce de cacher du mieux possible aux autres.
Thomas, le héros de la série, ne fait bien entendu pas exception à la règle. Au fil des pages, le jeune homme grandit et perd ses illusions. Il s'endurcit mais devient aussi de plus en plus complexe et difficile à cerner, ce qui annonce une évolution du personnage très intéressante.
J'ai particulièrement apprécié le personnage de Madara Tchakkari. Avis aux fans de la saga Harry Potter : Madara m'a beaucoup rappelé Severus Rogue. Originaire du Sortchor mais enseignant à Sodmorre, Madara est un espion qui travaille un peu pour les deux camps. Assez secret, cynique et peu apprécié de ses élèves et de ses collègues, Madara est pourtant bien plus qu'un "méchant" et s'humanise quelque peu au fil des chapitres.
Autre point positif du roman : les différentes peuplades qui vivent sur Gê ont toutes leurs coutumes et leur langues. Tout comme les sept couronnes de George R.R. Martin ou les Terres du Milieu de J.R.R. Tolkien, Gê est donc le parfait "décor" pour développer les nombreux rebondissements qui animent "Origines Obscures".
J'attends désormais la suite de la série avec impatience ! Et, en attendant, je découvre le très beau site internet de Morgane Scheinmeer (http://www.lesbrumesdusortchor.fr/) qui contient non seulement une carte de Gê mais également un répertoire des personnages principaux et un bestiaire.
Un grand merci à Babelio et aux Edition Anyway pour cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Asuna
  18 décembre 2016
Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'édition ainsi que l'auteur pour ce partenariat, et m'excuser sincèrement pour le retard de ma chronique, suite à des soucis personnels imprévus (et dont je me serai grandement passé...).
Je lorgnais sur ce titre depuis déjà quelques temps, du coup lorsque la maison d'édition l'a proposé en partenariat, je n'ai pas hésité une seule seconde ! Comment résister à une couverture aussi magnifique ?!
J'ai beaucoup aimé le prologue, que j'ai trouvé original et intéressant, et qui donnait vraiment envie de connaître la suite.
Cependant, le reste du roman n'a pas aussi bien fonctionné pour moi. Si je devais résumer en un mot, ce serait "compliqué".
Si l'auteur nous livre une histoire intéressante dans un univers riche et complexe, l'ensemble reste - pour moi - extrêmement compliqué, voire même brouillon. J'ai eu énormément de mal que ce soit à me représenter l'univers qui est très peu présenté et expliqué, à comprendre l'intrigue en elle-même, mais surtout, surtout, à retenir et comprendre la myriade d'infos et de détails, qui rendent cette histoire certes riche, mais extrêmement complexe. J'ai du coup eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, ainsi qu'à m'attacher aux personnages, tant j'essayais d'être concentrée.
J'ai également trouvé qu'il y avait trop de certaines choses, et pas assez d'autres...
J'avoue que passés les 54%, j'ai lu en diagonal, sautant parfois des passages entiers, tant il y a également de longueurs.
Jusqu'au chapitre 17 ! Alors là j'avoue qu'il y a une révélation juste hallucinante !!! J'ai vraiment été bluffée, et j'ai trouvé ça super original ! du coup j'ai repris ma lecture un peu plus sérieusement - tout en sautant tout de même quelques passages.
Je pense honnêtement qu'il aurait été judicieux d'écrémé un peu certaines scènes pour alléger l'ensemble, voire même, et c'est rare que je dise ça ! - scinder carrément le tome en 2.
Ceci dit, il y a tout de même beaucoup de bonnes idées, qui auraient mérité d'être approfondies, et je suis tout de même curieuse de lire la suite pour voir ce qui va arriver.
Du coup, j'ai également moyennement accroché aux personnages globalement.
J'ai eu également du mal avec le style d'écriture. Il est certes travaillé et dense, mais certaines phrases sont très très longues, la ponctuation est parfois mal utilisée ou manquantes (il aurait fallu des virgules ou des points virgules par endroit, voire même des points) et la tournure de certaines phrases est assez malhabile, rendant l'ensemble fouillis, la lecture laborieuse et la compréhension difficile.
Cependant, le style d'écriture s'allège et se fluidifie de manière clairement palpable à partir de ce fameux chapitre 17 (oui, encore lui !) !
J'ai également relevé quelques coquilles persistantes...
Ah oui, une dernière petite chose. Je regrette également l'absence d'une carte qui représente l'univers créé par l'auteur et grâce à laquelle on pourrait se situer. Il y a un site internet (par ici - - > http://www.lesbrumesdusortchor.fr/ ) sur lequel on trouve une carte interactive, avec plein d'explications que ce soit sur les différents pays, les personnages ou les animaux. C'est une très bonne et très intéressante idée, mais ça ne dispense pas à mon sens d'une carte dans le livre en lui-même.
Pour la petite anecdote rigolote, en me baladant sur le site justement, je suis tombée sur la partie infos de l'auteur, et là, je dois bien avouer que j'ai bugué ! En effet, la photo me disait déjà quelque chose, et en lisant la biographie, un doute s'est insinué en moi. Tout cela me fait penser à une copinaute (avec qui je suis allée voir Miss Pérégrine il n'y a pas longtemps). Mais nooon, ça peut pas être elle ! Ou bien... ? Non non ^^ Quoique... ?! Bref, je vais directement lui demander, plutôt que de tergiverser seule dans mon coin, et il s'avère que si, c'est bien elle l'auteur ! Quand je dis que je suis totalement à la ramasse ! La honte ! he
Et désolée de ne pas avoir accroché autant que j'aurai aimé frown
En résumé, un prologue original, intéressant et prometteur, mais une histoire et un univers bien trop complexes et trop peu présentés, et un manque d'explications ont rendu la lecture et la compréhension difficiles.
Lien : http://asuna.eklablog.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Calimero25
  19 décembre 2016
Je tiens d'abord à remercier les éditions Anyway ainsi que Babelio de m'avoir fait parvenir ce livre à l'occasion d'une masse critique.
J'avoue, que je l'ai choisi juste pour ça couverture et je n'ai pas du tout lu le résumé avant de me lancer afin d'avoir une surprise totale.
Et oui, j'ai été surprise, puisque sur le premier chapitre on rencontre Thomas jeune esclave dans une riche maisonnée.
Mais cela ne dure pas, on découvre au fur et à mesure de la lecture un univers vaste, remplis de créature magique, de mages et de dragons.
On découvre que Thomas à une famille plus grande qu'il ne l'avait jamais imaginé et que l'on va découvrir en même temps que lui.
J'ai eu un peu de mal à accrocher au début du roman, je m'ennuyais un peu dans le décor d'école, je trouvais que l'on avançait parfois trop vite et parfois trop lentement.
Mais arrivé à peu près à la moitié du roman, tous s'accélère et je me suis laissé enfin captivé par cette aventure.
Il m'était alors compliqué de posé le livre.
On s'attache à Thomas et son mentor Madara, et j'ai adoré voir leur relation évoluer.
Tout au fil du roman, on voit Thomas grandir, mûrir et avoir un esprit de plus en plus critique jusqu'à un magnifique revirement de situation que je n'ai absolument pas vu venir et qui nous laisse sur fin, comment dire, frustrante.
Du coup, j'espère que le tome 2 arrivera vite parce que je meurs d'envie de lire la suite!
Pour résumer, c'était une agréable lecture, un peu longue au début mais qui réussi tout de même à se rendre beaucoup plus intéressante sur la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Odessa
  08 novembre 2016
"Origines obscures" est le premier tome d'une saga de Heroic Fantasy.
A la demande pressante de son fils, Thomas prend enfin le temps de lui raconter son passé, à commencer par son enfance.
C'est une histoire prenante et complexe, le parcours initiatique d'un jeune héros qui va découvrir la vérité sur les adultes qui l'entourent et sur ses origines.
Sans révéler le contenu, on y trouve des intrigues politiques entre de nombreux pays aux peuplades diverses, des animaux fantastiques, des pouvoirs magiques... avec des inspirations issues d'univers fantastiques tels le Seigneur des Anneaux, Harry Potter, les Jeux de rôles fantasy (sur table ou en ligne).
Ce premier tome présente un univers très vaste que vous pouvez retrouver sur le site http://www.lesbrumesdusortchor.fr avec notamment les illustrations des différents personnages.
Il s'agit d'un premier livre avec ce que cela peut comporter de phase de rodage d'écriture mais au fil de l'eau, on sent l'écriture devenir de plus en plus assurée jusqu'à un paroxysme (on dit désormais twist) qui m'a énormément plu.
J'ai désormais hâte de lire la suite car l'histoire a basculé et je suis impatiente de connaître les conséquences et le destin des différents personnages auxquels j'ai eu le temps de m'attacher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   13 décembre 2016
Je l'observai attentivement. Elle ne souriait pas. Les rares fois où elle avait été si sérieuse et si morne, c'était lorsqu'elle faisait de violentes migraines, et encore. Je sentais bien que les derniers événements l'avaient irrémédiablement changée. Elle mettrait du temps à redevenir comme avant, pourtant, elle parvenait à masquer son malaise aux autres : elle souriait au plus grand nombre, semblait ravie lorsqu'une bonne nouvelle frappait ; les élèves du monastère étaient sûrs que ce mariage était heureux. Mais lorsqu'on l'avait connu comme moi, on se rendait compte que ses sourires étaient comme fanés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeManegeDePsylookLeManegeDePsylook   08 novembre 2016
Ce besoin de connaître son passé et celui de ses parents, lui aussi l'avait connu... Il comprenait bien ce que Sôtô ressentait, mais il n'avait jamais osé rien dire de son passé. Il avait toujours eu peur que ses enfants ne le jugent... Mais il valait mieux que son fils apprenne par lui ce qu'avait été sa vie... Il savait mieux que quiconque que les gens manquaient d'objectivité, et il refusait que Sôtô soit aussi déçu que lui l'avait été en apprenant le passé de ses parents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   13 décembre 2016
– Est-ce que ça ira, Élizabeth ? demanda l'homme en noir.
– Oui. Merci Madara... »
Tchakkari se tourna vers elle en souriant. Ce n'était pas un sourire mauvais ni même sarcastique comme à l'accoutumée. C'était un doux sourire qui le rendait étrangement moins laid.
« De rien », lui répondit-il d'une voix relativement agréable.
Je me rendis soudain compte que c'était la première fois que j'entendais quelqu'un remercier cet homme froid et cruel, que ce soit pour ses cours, pour les soins qu'il pratiquait ou pour les informations qu'il livrait, personne ne s'était jamais dit que des remerciements pourraient lui faire plaisir... J'étais sûr qu'en fait, personne ne pensait qu'il pouvait ressentir des sentiments quel qu'ils soient...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   13 décembre 2016
Je me haïssais et je n'avais qu'une envie, qu'on me déteste. Ce sentiment s'était encore accentué depuis que j'étais ici. Je ne pensais presque plus aux miens, peu importait ce que je faisais, je ne ressentais aucun remords, et lorsque ce sentiment de honte refaisait surface, je me minais la tête en buvant jusqu'à en oublier de penser, jusqu'à ce que mes tourments disparaissent, emportés par le courant de mes excès. Ici, j'étais apprécié. Mis à part les matins, je n'étais plus jamais seul. Pourtant, j'étais bien plus solitaire que jamais
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
971 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre