AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782889441044
203 pages
Éditeur : Slatkine et Cie (25/04/2019)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Née dans un petit village des Alpes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Louise a dix-huit ans lorsqu’elle part s’installer à Lyon, où elle rencontre Henri, pianiste de jazz et fils de résistants assassinés par les Allemands, puis Johann, étudiant allemand qu’elle décide de suivre dans son pays. La vie défile, mariage, enfants, décès… Mais Louise est rattrapée par l’Histoire.

Un beau roman sur l’identité et le sentiment d’appartenance, l’enfanc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
lolols28
  12 février 2020
un avis mitigé, c'est une approche intéressante de la mentalité des femmes de cette époque charnière, le rapprochement franco-allemand y est traité avec finesse. Mais cela reste un peu fade, léger, un journal qui ne va pas au bout des choses et des sentiments à mon avis...c'est dommage.
Commenter  J’apprécie          410
Stelphique
  28 mai 2019
Ce que j'ai ressenti:
***Quand je découvre l'originalité du Tu, comme pour mieux t'embarquer…
Tu pensais que cette lecture serait douce et sereine comme le bleu de la couverture, et ô combien tu t'es trompée…Parce que tu n'avais pas vu derrière la douceur de la vague de l'enfance, les ravages des premiers amours. Tu n'avais pas compris que les amitiés troubles pouvaient te bousculer plus que ce que tu pouvais imaginer. Mais tu as vu que le temps te rend plus lucide et que la vie réserve bien des surprises…Tu as regardé des jeunes s'éveiller à l'Amour, à la politique, à l'Histoire, à la musique. Et tu as été émue de l'instant d'une vie, des instants de leurs vies, de l'intensité de la vie.
« Ce qui ne trouve pas d'écho en toi n'existe pas pour toi, te dit-elle. »
***Ouvre tes yeux, Louise…
Louise nous partage sa vie, et dans ces observations, nous dévoile un peu du climat social juste après la Seconde Guerre Mondiale. La place de la femme, surtout, et les débuts de son émancipation. Les tensions sourdes entre la France et l'Allemagne. Les rêves de la jeunesse. Et cette jeune fille, naïve et ignorante de ce poids du passé, qui se jette dans les grandes eaux de l'amour. Et si le début nous parait bien tendre, au fur et à mesure, de son expérience et de ses choix, elle nous partage toutes les difficultés et le déchirement de cette nouvelle vie.
« Il répond qu'on doit réaliser ses rêves, sinon les désirs les plus intimes restent prisonniers à l'intérieur de nous comme un tumeur à l'estomac. »
***L'amour n'a pas de frontières…
Une vie, ce sont des instants, et l'instant d'une vie passe tellement vite…Heureusement, il y a l'amour qui dépasse les frontières, les préjugés, les conflits, et les mentalités. Heureusement… Sylvie Schenk nous donne un roman émouvant entre introspection et tendresse, et c'est un instant de lecture doux/amer qui donne matière à réfléchir, sur les conséquences de l'Histoire. Il y a de la fraîcheur et de la poésie dans ses instantanés, mais aussi de cruelles réalités, des souffrances qui suintent encore sous les sourires de ce groupe de jeunes. J'ai été très touchée par la sensibilité de cette auteure et la façon singulière de nous décrire, un amour qui éclot juste après, une grande guerre.
« Doit-on aimer? L'amour est-il un phénomène de civilisation? »

Ma note Plaisir de Lecture 8/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Elodieuniverse
  27 mai 2019
C'est un roman féminin qui nous raconte la vie mais surtout les amours d'une jeune femme pendant l'après-guerre. Les chapitres sont courts voire très courts et ce livre se lit presque d'une traite. La narration à la deuxième personne du singulier (TU) est assez déroutante comme si l'auteure parlait à son personnage. D'ailleurs y aurait-il entre Louise et Sylvie Schenk un lien? L'auteure a grandi dans les Alpes, a fait ses études à Lyon et est mariée à un allemand... Donc se parlerait-elle à elle-même? le contexte historique de ce livre est très important. le rapprochement et la difficulté des liens entre la France et l'Allemagne est encore vif. Ce roman nous parle du poids du passé et de nos origines. Nous sommes comme des observateurs de la vie de Louise. Bref, c'est un livre déroutant mais la plume est vraiment belle. C'est une histoire de vie, un moment d'une vie, "L'instant d'une vie"...(...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          240
Valmyvoyou_lit
  16 juillet 2019
Louise grandit dans les années 50, dans un petit village des Alpes. Elle prend très vite conscience que les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes, pendant cette période d'après-guerre. Elle voit aussi la différence entre les pauvres et les riches.

A dix-huit ans, après l'obtention de son bac, elle part à Lyon poursuivre ses études. Elle fait la connaissance d'une bande d'amis, avec qui elle partage ses soirées. Une relation commence entre elle et Henri, un musicien de jazz. L'histoire ne dure pas. Henri est tourmenté par son passé familial : ses parents, Résistants, ont été tués par les nazis, alors qu'il était tout petit.

Nous sommes un an après la signature du Traité de l'Elysée, en 1963, dans lequel De Gaulle et Adenauer ont déclaré que « la réconciliation du peuple allemand et du peuple français, mettant fin à une rivalité séculaire, constitue un événement historique qui transforme profondément les relations entre les deux peuples ». Johann, un Allemand, a bénéficié de cet accord et est venu étudier, en France, pendant un an. Louise et lui tombent amoureux.

Les chapitres sont courts, chacun semble être un moment de la vie de Louise, un instant de sa vie. le roman est écrit à la deuxième personne du singulier. L'emploi du « tu » m'a donné la sensation que la narratrice s'adressait à la romancière. Après avoir lu la biographie de Sylvie Schenk, cette impression s'est renforcée.

L'histoire de Louise pose la question du poids du passé. Les enfants doivent-ils expier les fautes de leurs parents ? Doivent-ils souffrir et s'empêcher de vivre en raison du sacrifice de leurs parents ? L'instant d'une vie traite de la culpabilité de l'Histoire d'une nation. Les Allemands des générations d'après-guerre portent en eux ce que les nazis ont fait. Les Français du même âge ont été élevés dans la haine des Allemands. L'entente entre les deux nationalités a été difficile.

Conclusion

L'instant d'une vie est un très beau roman sur une femme qui aime et qui vit. Louise fait un choix, mais ne semble pas s'apercevoir des enjeux de celui-ci. Elle écoute son coeur. C'est aussi un livre sur les secrets de famille. C'est un roman très touchant sur les conséquences de la Deuxième Guerre mondiale sur les générations suivantes et sur le besoin d'appartenance qui en a découlé.

La dernière partie est bouleversante. Elle donne de la puissance à ce que Louise a ressenti en filigranes, sans vraiment en avoir conscience.

J'ai adoré ce roman L'instant d'une vie.
Je remercie sincèrement Marion des Éditions Slatkine et Cie pour ce service presse.
Lien : https://valmyvoyoulit.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
elleaimelire
  06 octobre 2019
Elle s'appelle Louise et elle a grandi dans un petit village des Alpes françaises au lendemain de la seconde Guerre mondiale. Quand elle a dix-huit ans, elle quitte sa famille pour s'installer à Lyon où elle poursuivra ses études. Là-bas, elle vivra sa vie de jeune femme, se détachera des siens. Elle rencontrera Henri pianiste de jazz, fils de résistants assassinés par les nazis. Elle rencontrera ensuite Johann, un étudiant allemand. Elle quittera la France et son enfance pour s'installer en Allemagne avec lui. Là-bas, ils fonderont une famille et Louise déterrera des secrets de famille enfouis.
L'instant d'une vie, c'est un récit à la deuxième personne, et cela donne une énorme force à chaque phrase, chaque mot. A chaque page, chaque court chapitre, on se sent interpellé par les propos qui découlent. On devient Louise, on se glisse dans sa peau, dans son âme.
"Les femmes sont rarement dans la surenchère. Ce qu'elles accomplissent leur semble une évidence."
Louise, la si douce, finalement pas si fragile et délicate qu'on pourrait le penser. Louise, la si femme, si forte, qui semble crouler sous le lourd fardeau du silence et des mensonges, reste pourtant debout malgré les tempêtes qui ponctuent son existence.
"Le propre de l'amour et son effet ne seraient-ils pas justement de graver ses contours de façon si profonde et indélébile que l'être aimé ne soit jamais aboli ?"
Car de la révélation de certains secrets, elle devra se dépêtrer, réagir, agir comme elle pensera que c'est mieux. Finalement, sommes-nous responsables des actes de nos parents et de nos grands-parents ? Certaines choses peuvent s'effondrer, d'autres résister.
Tandis que la vie de Louise défile et que les secrets se détricotent, les blessures du passé, de l'enfance et de l'Histoire saignent à nouveau. Et avec elles, la question de la culpabilité subsiste : la vie, si courte, doit-elle être le lieu du doute permanent ? Faut-il tout révéler ? ou peut-on taire le pire pour préserver jusqu'à l'oubli ? Jusqu'où peut-on continuer à aimer ?
L'instant d'une vie, c'est une histoire de vie, un fragment d'histoire, de notre histoire. c'est aussi pour moi la découverte d'une plume. Avec son écriture sublime et envoûtante. Sylvie Schenk a su m'emporter dans la vie de Louise.
"L'écriture vraie jaillit de la solitude, c'est le débordement sauvage du bras secondaire d'un torrent étroit, d'un ruisseau de communication."
L‘instant d'une vie, tu le liras d'une traite. En apnée. Tellement poignant. Tellement fort. Louise t'entraînera dans sa vie, et tu ne pourras reprendre ta respiration qu'une fois la dernière page tournée.
Une grande émotion de la première à la dernière ligne. Un coup de coeur pour moi !
Lien : https://ellemlireblog.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
StelphiqueStelphique   28 mai 2019
Il répond qu'on doit réaliser ses rêves, sinon les désirs les plus intimes restent prisonniers à l'intérieur de nous comme un tumeur à l'estomac. 
Commenter  J’apprécie          120
elleaimelireelleaimelire   06 octobre 2019
La vie, la vie dans son ensemble est un jeu, un jeu de masques et d’ombres, souvent laid, parfois drôle, la vie est un mélange arlequinesque de drames et de quiproquos […] l’apparence et l’être, la vie comme illusion, comme ersatz, un couvercle sur le néant.
Commenter  J’apprécie          30
StelphiqueStelphique   21 mai 2019
"Ce qui ne trouve pas d'écho en toi n'existe pas pour toi, te dit elle."
Commenter  J’apprécie          100
StelphiqueStelphique   27 mai 2019
Doit-on aimer? L'amour est-il un phénomène de civilisation?
Commenter  J’apprécie          110
armand7000armand7000   06 février 2020
Le propre de l’amour et son effet ne seraient-ils pas justement de graver ses contours de façon si profonde et indélébile que l’être aimé ne soit jamais aboli ?
Commenter  J’apprécie          20

Video de Sylvie Schenk (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Schenk
Sylvie Schenk - Schnell, dein Leben
autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
308 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre