AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330037130
93 pages
Éditeur : Actes Sud (05/11/2014)

Note moyenne : 2/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Il y a vingt-cinq ans s’ouvrait la frontière interallemande, longue de 1400 km. Le rideau de fer côté allemand disparaissait. Dans un récit saisissant, Marie- Luise Scherer raconte l’histoire des chiens qui l’ont gardé pendant quatre décennies : les trafics en tout genre pour les acquérir et les former ; leur souffrance extrême, reflétant la brutalité avec laquelle on les traitait ; leurs maîtres et ce qu’ils sont devenus après 1989... Grand classique du genre en Al... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Taraxacum
  04 mars 2019
Je n'ai pas vraiment accroché à ce petit opuscule sur les chiens élevés pour garder la frontière, et les soldats qui les accompagnaient. 94 pages seulement et il a fallu que je m'y reprenne à trois fois, un comble, mais rien à faire, ce ton très clinique, très froid, m'a complètement rebutée. J'ai l'impression d'avoir un peu perdue mon temps et je suis sûre que j'aurai tout oublié le mois prochain. le meilleur ami de l'homme vaut mieux que ce qu'il a vécu là, aussi bien à la frontière que sur le papier!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   04 janvier 2015
Reste la question suivante: comment Marie-Luise Scherer est-elle parvenue à une connaissance aussi intime et exhaustive de cet univers ? Je pense qu'elle s'y est prise à la manière d'un naturaliste et explorateur. Il est certes évident qu'une telle connaissance est le fruit d'u vaste chantier de recherches, d'une fouille intensive, rendus possibles à l'époque par Le Spiegel, le magazine pour lequel Scherer écrivait ses reportages littéraires hors normes. Qu'est-ce qui, dans cette entreprise de longue haleine, a bien pu l'aiguillonner, la motiver ? C'est sa curiosité pour la VIE, adossée à une insatiable soif de savoir. Et, dans ce cas précis, intervient aussi une profonde compassion pour les chiens. (préf. Paul Nizon, p.11)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
TaraxacumTaraxacum   04 mars 2019
Pour chacun des trente box en béton, de la taille d'un homme, un enclos adjacent avait été aménagé. Les chemins bordant les box étaient ratissés. Des roses liseraient les deux extrémités de la colonie canine dont les allées se signalaient à leur entrée par des arbustes ornementaux. L'économie rigoureuse de cette plantation n'entrait pas en contradiction avec la sobriété du terrain où se trouvaient les casernes. Nul apaisement n'émanait de cette verdure, comparable en ceci aux fuseaux alertes des genévriers nains dans un jardin d'hôpital.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TaraxacumTaraxacum   04 mars 2019
Greif et Sultan étaient selon lui plus vifs encore que Nero. Mais ils ne mordaient que sur ordre, tandis que Nero passait systématiquement à l'attaque si on ne l'en empêchait pas de façon explicite. Avec de tels compagnons, l'arme à feu devenait superflue. Au cours de ses trente années de service, Moldt n'eut pas à dégainer une seule fois.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : allemagne de l'estVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Marie-Luise Scherer (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
309 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre