AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782377311422
40 pages
Sarbacane (05/09/2018)
4.27/5   35 notes
Résumé :
Impossible de reculer, cette fois : Sylvain a reçu l'ordre de remiser au grenier ses vieux jouets. Mais au moment d'embrasser Charlemagne, son cheval à bascule, celui-ci lui glisse : « Une dernière aventure ? » Et c'est parti pour une folle expédition en Sylvanie, où Sylvain, juché sur Charlemagne devenu destrier volant, va affronter les terribles Chevaliers de la Mort-Rouge et leurs redoutables dragons, slalomer entre les trombes d'eau des chutes du Mouzou-Mouza et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 35 notes
5
10 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

cascasimir
  08 juin 2021
Fermez les yeux, souvenez vous...Ils étaient si réels, vos rêves d'enfant !

Sylvain, un petit garçon, doit ranger son capharnaüm, et monter Charlemagne, son cheval à bascule... dans le grenier.

Les deux amis s'envolent par la lucarne, en route pour une dernière aventure, en Sylvanie!

Des "chevaliers de la Mort Rouge, des dragons, une chute d'eau et un roi à sauver!

Et puis Charlemagne qui fait ses adieux, au jeune garçon. Il veut rester en Sylvanie, à jamais, et ne pas vieillir dans un grenier sombre et poussièreux!
- Je veux rester ici, tu comprends?

Pauvre Sylvain, pauvre chevalier malheureux sans son destrier, qui ne sait comment rentrer chez lui. Il apprendra, grâce à Cambrinus Bodemer,(un écrivain, entouré d'animaux) à un bivouac, que la Sylvanie se nomme "Wonderland" pour certains, ou "Le magasin des idées" pour d'autres.

Grandir, mais sans oublier ses rêves d'enfant...
Commenter  J’apprécie          1049
Ileauxtresors
  22 janvier 2019
Que deviennent nos rêves et nos jeux d'enfants quand nous grandissons ? Les uns restent d'éternels gamins, prêts à laisser libre cours à leur fantaisie et à leur imagination à la première occasion ; d'autres changent plus fondamentalement, mais gardent tout de même au fond d'eux le gosse qu'ils ont été, ses chimères, ses terreurs et ses vieilles peluches. Quoi qu'il en soit, il suffit souvent de tomber sur les objets qui ont peuplé notre enfance pour en voir surgir des réminiscences et souvenirs d'une intensité déconcertante – comme dans cette émouvante pièce de théâtre, vue cet été, dans laquelle deux frères adultes retrouvent dans le grenier de leur enfance les objets qu'ils avaient détournés à l'époque pour jouer à l'Iliade*... Il en va ainsi des premiers livres qu'on a lus et relus, mais aussi des jouets usés d'avoir tant servi. Un jour, parce qu'il fallait faire de la place ou parce qu'il fallait grandir, il a pourtant bien fallu se résoudre à s'en séparer, ou au moins à les mettre en cartons...
Lorsque les parents de Sylvain décident que ses vieux jouets doivent être relégués au grenier, il a une conscience aiguë de tourner une page. Impossible de résister à la tentation d'enfourcher son cheval de bois pour une dernière aventure en Sylvanie, univers foisonnant de paysages splendides et de créatures fantastiques, nés tout droit de l'imagination de Sylvain... Là bas, les deux héros vivent des aventures exaltantes et se distinguent parmi les chevaliers les plus valeureux : la satisfaction de chevaucher un beau cheval et d'affronter sans ciller (et répliques cinglantes à l'appui !) les monstres les plus terrifiants réjouit le lecteur autant que Sylvain. Les illustrations lumineuses d'Éloïse Scherrer incarnent de façon sublime l'univers fouillé de la Sylvanie et donnent un souffle épique à cette odyssée. L'auteur et l'illustratrice mêlent à merveille l'imaginaire et le réel, qui fait de petites incursions dans l'aventure et qui finit, puisque Sylvain deviendra grand, par prendre le dessus – quoique ? Et si grandir devenait synonyme d'une initiation permettant de découvrir de toutes nouvelles dimensions de son imagination ?
Cette petite merveille a toutes les chances de rejoindre nos madeleines familiales !
* Iliade, de Damien Roussineau et Alexis Perret
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
domm33
  22 juillet 2021
Dans ce très bel album jeunesse, Didier Lévy et Eloïse Scherrer nous parlent de l'imaginaire. Sylvain est un petit garçon qui doit remiser ses jouets au grenier mais avant, il décide de faire un dernier voyage avec son cheval à bascule. Au terme de multiples péripéties, Charlemagne, le cheval, choisit de rester en Sylvanie, ce pays que d'autres appellent Wonderland ou Magasin des idées.
Grâce à sa rencontre avec Cambrinus, un écrivain qui trouve son inspiration pour ses livres dans ce pays, Sylvain s'aperçoit qu'il pourra revenir quand il le souhaite rejoindre les rêveurs de toutes sortes , écrivains, artistes, scientifiques...
Avec ce magnifique ouvrage, l'auteur nous montre l'importance de l'imaginaire et des rêves, et qu'ils sont toujours accessibles même quand on grandit. Une merveilleux message !
Commenter  J’apprécie          190
Nyuka
  16 janvier 2019
Qui ne s'est jamais évadé dans un monde imaginaire ? Qui n'a jamais souhaité devenir un  super-héros ? Didier Levy en a fait le thème de son histoire.
Le livre m'a déjà intriguée quand Sylvain décide de monter son cheval à bascule dans le grenier puis, m'a enchantée quand ce dernier emmène  l'enfant dans son monde imaginaire.
Mes élèves n'ont pas tout de suite compris ce passage et j'ai dû le leur expliquer. L'imaginaire est bien compliqué à expliquer et ce livre est une jolie façon de le faire. Certains m'ont tout de suite raconté certaines aventures qui se sont produites dans leur tête : la lecture fonctionne !
L'aventure en Sylvanie débute avec la rencontre de méchants Les chevaliers de la Mort-Rouge, mais mes élèves ouvrent de grands yeux quand les dragons apparaissent. C'est fou comme cet animal a son effet à chaque fois !
Le choix du dragon asiatique intrigue ! "Mais comment volent-ils ? Ils n'ont pas d'ailes !"
Hop ! On part sur les différentes représentations des dragons dans les albums déjà vus. Heureusement que je me suis promenée en Europe et en Asie avec eux depuis le début de l'année.
L'aventure continue et on sauve un roi du feu. Les élèves écoutent et veulent savoir la suite.


Pour résumer, un joli album avec de très belles illustrations. L'aventure emmène les enfants découvrir la Sylvanie, c'est incontestable !
Si vous avez des enfants aventuriers ou non, avec un peu d'imaginaire, cette lecture leur plaira !
Un grand merci à Sarbacane pour cet envoi. Mes élèves vont l'emmener à la maison et le faire découvrir à leur famille. Merci à l'auteur et l'illustratrice pour ce très joli ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
watercolorandbooksparis
  28 novembre 2021

Sylvain de Sylvanie s'échappe avec son cheval Charlemagne pour la Sylvanie, appelée aussi Magasin des Idées, Wonderland… il devra braver les dangers et vaincre les autres saillants de toutes sortes.
Ce livre est extraordinaire. Les dessins sont poétiques, ultra vivants, très colorés et développe et fortement l'imaginaire.Le texte est aussi plein d'allant, de fantaisie et regorge d'imagination. le format, grand et carré, en fait un livre de très grande qualité.
je me suis ré-ga-lée !
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
Lexpress   24 septembre 2018
Doit-on un jour se séparer de ce qui a fait nos meilleurs moments de jeux ? Dans leur nouvel album, Sylvain de Sylvanie, Didier Lévy et Eloïse Scherrer dressent un hymne à l’imaginaire, parce qu’il n’y a que ça de vrai.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
watercolorandbookspariswatercolorandbooksparis   28 novembre 2021
Lucifugus Purpurin et les Chevaliers de la Mort-Rouge ! Les pires scélérats de toute la Sylvanie.
Sylvain et Charlemagne font discrètement demi-tour mais l’un des Chevaliers les voit:
« Tiens tiens, s’ecrit-t-il, le courageux Sylvain qui file comme un verre de terre ! »
Les autres éclatent de rire. Sylvain se retourne, l’œil noir :
« Je n’ai pas peur de vous, espèces de tomates farcies ! »
Commenter  J’apprécie          70
blandine5674blandine5674   12 février 2021
L'imagination est plus importante que le savoir.
Albert Einstein
Commenter  J’apprécie          120
ColibrilleColibrille   01 décembre 2018
- Je reste là.
- Comment ça ?! demande Sylvain, surpris.
- Je ne veux pas finir dans un grenier, je reste ici, en Sylvanie. Tu comprends ?
Sylvain reste un moment silencieux.
- Oui, je crois que je comprends.
Et soudain très ému, il colle longuement sa tête contre celle de son cheval.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   01 décembre 2018
Le roi regarde son sauveur :
- Je te dois la vie, Sylvain ! En signe de gratitude, je te nomme Chevalier.
- Mais je suis déjà Chevalier, votre Altesse.
- Eh bien, je te nomme euh... Double-Chevalier ! déclare le roi. Tu seras le premier du genre. Le premier et le seul !
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   01 décembre 2018
Sylvanie, Magasin des Idées, Wonderland... peu importe le nom. Sylvain sait qu'il reviendra. Et souvent.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : imaginationVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1318 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre