AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782815921329
144 pages
Éditeur : L'Aube (02/02/2017)
4/5   1 notes
Résumé :
« Ceci n’est pas un essai sur le viol, mais sur la culture du viol. Il ne s’agira pas ici de résilience, de guérir ou de se remettre, de stratégies d’évitement du viol ou de récits de viols. Il s’agit de traiter ce qui constitue une culture du viol : la façon dont le story telling, le récit et l’analyse des agressions sexuelles et des viols contribuent à les banaliser, à les justifier, à les excuser, à les moquer, voire à les érotiser et même à les encou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pixie-Flore
  11 juin 2017
La culture du viol on en parle ou pas ? La plupart du temps ce sera "ou pas". Mais Marlène Schiappa a décidé de s'y attaquer dans ce court essai. En effet, il ne compte que 126 pages mais ces 126 pages font le tour de la question. du moins, il me semble qu'elles disent l'essentiel.
L'auteur, maintenant secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, développe des faits de société qui étaient - du verbe étayer- ses dires. L'éducation des filles à la peur et à la honte en cas de problème ; l'injustice des peines envers les violeurs - surtout s'ils sont de la "bonne" couleur, de la "bonne" classe sociale, de la "bonne" origine - ; le peu de crédibilité et de soutien qui sont apportés aux victimes, notamment par les forces de l'ordre ; le regard de la société sur les victimes, etc. C'est extrêmement intéressant, inquiétant, mais si important à montrer, à hurler à la face du monde. Et si on arrêtait de dire aux filles de faire attention - à se faire discrètes - et qu'on apprenait simplement à nos enfants et aux adultes à se respecter sous toutes les formes de leurs relations ?!
Utopique ? Peut-être. Mais on peut essayer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   10 juin 2017
"Quant à nos garçons, nul doute que nous les enjoignons à ne pas lever la main sur les filles, à se montrer corrects et à être des mecs cool. Mais pour ce qui est du viol, nous n'avons même pas commencé à y réfléchir, tant il est terrible pour des parents d'envisager que notre enfant puisse être un jour coupable d'un crime contre lequel nous nous accordons tous à prétendre lutter de notre mieux", écrit ainsi avec ironie une blogueuse féministe française.

[p87]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   10 juin 2017
Non, les femmes ne sont pas biologiquement construites pour être des victimes sexuelles, ni les hommes des prédateurs sexuels. Cela est la résultante d'une construction de normes sociales qui, au demeurant, et nous en parlerons plus loin, n'épargne pas les hommes, qui peuvent parfaitement en être aussi victimes, et on le déplore, bien évidemment.
C'est pour cela que l'on parle de CULTURE du viol et non d'INSTINCT de viol.

[p17]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   10 juin 2017
Messieurs, vous pouvez choisir de ne pas devenir des violeurs. Le sexe, c'est le contraire du droit : "Qui ne dit mot ne consent pas." Un sourire n'est pas un oui. Une minijupe n'est pas un oui. Si elle est saoule, si elle est mineure, si elle dit non, si elle n'a pas dit oui, et si vous l'attrapez par surprise, alors c'est non. C'est une absence de consentement. Et c'est un viol. Et vous pouvez décider de ne pas le faire ; et de ne pas le laisser faire.

[p14]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marlène Schiappa (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marlène Schiappa
La société française et ses valeurs ont-elles été détruites par la modernité ? C'est la thèse de « La fin du monde », livre publié chez Albin Michel, dans lequel Patrick Buisson assure que la France catholique et paysanne s'est désagrégée au profit du libéralisme social et économique.
Du concile Vatican II en 1965 aux événements de Mai 68, Patrick Buisson fait l'éloge d'une France forte de valeurs chrétiennes, patriarcales et communautaires, et se désole de les voir progressivement mises à mal pêle-mêle par la modernité, le féminisme ou la technologie.
Une condamnation du progrès social qui a parcouru la deuxième moitié du XXe siècle, de l'élévation du niveau de vie des Français, aux avancées du droit des femmes, à laquelle Marlène Schiappa répond en deuxième partie d'émission.
L'invité des Matins de France Culture. Comprendre le monde c'est déjà le transformer(07h40 - 08h00 - 20 Mai 2021) Retrouvez tous les invités de Guillaume Erner sur www.franceculture.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : culture du violVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
597 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre