AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2828916103
Éditeur : Favre (09/03/2017)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
« Parce qu’elles sont femmes, elles sont victimes de mutilations génitales, de viols, de traite, d’esclavage sexuel. Parce qu’elles sont femmes, elles subissent des discriminations légales, ne peuvent pas divorcer ou témoigner devant un tribunal. Parce qu’elles sont femmes, elles sont jetées en prison pour avoir avorté de façon clandestine ou même pour une simple fausse couche. Parce qu’elles sont femmes, elles ne peuvent pas aller à l’école et sont réduites à la pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Murtiebooks
10 juillet 2017
Lors d'une masse critique Babelio je suis tombée sur Mes héroïnes : de femmes qui s'engagent. Moi qui suis touchée par la cause féministe je n'ai pas pu résister et j'ai participé. Coup de chance j'ai été sélectionnée, pour mon plus grand plaisir.
Il s'agit d'un livre féministe, que je conseille à tout le monde ! Il est vraiment très instructif on y apprends les combats que mènent certaines femmes à travers le monde. Chaque chapitre nous présente un femme et son combat. L'autrice, Manon Schick, à rencontré chacune de ces femmes durant sa carrière. Elle est journaliste militante et directrice Amnesty International Suisse.
"J'ai fait le choix de ne présenter ici que des portraits de femmes. Adolescentes, je m'étonnais déjà que l'histoire ne retienne si peu les parcours de femmes remarquables, qu'elles aient été résistantes, pacifistes ou qu'elles aient changé le monde grâce à leur découvertes. Elles ont souvent été injustement reléguées dans l'ombre. [...] Délibérément toutefois mes héros n'auront pas voix au chapitre. Même si je sais pourtant à quel point leur contribution est essentielle, car aucun changement de société ne peut être réalisé sans la participation de l'une des deux moitié de la population."
Elle a choisie dans ce livre de ce concentrer uniquement sur des femme. Mais elle n'a sélectionné, ici, que des femmes qui l'inspirent encore quelques années plus tard et celle pour qui elle a eu un coup de coeur. Elle présente des femmes inconnus du grand public et qui pourtant oeuvre, combatte à leur manière, résiste de nos jours et même à l'instant où nous parlons. Ce livre leur rend hommage, d'une très belle façon. L'écrivaine à volontairement laissé de côté les militante européenne, car elle a voulu se concentrer sur des femmes qui combattent contre oppression de leur propre pays.
Toutes les femmes présentés sont des combattantes pour chacune un combat mais toute pour une cause : la cause des femmes.
"C'est la définition même du féminisme, qui n'est de loin pas réservé aux femmes, ni aux générations de nos mères et nos grand-mère : transformer notre société pour que femmes et hommes puissent enfin jouir des mêmes droits. Je suis féministe. Et vous ?"
Chacune représente une violation différente des droits de la femme. Chacune des onze femmes présente un combat. Elles ne baissent pas les bras, ne se soumette pas. Ses femmes qui font front contre le viols, l'homophobie, discrimination, violence domestique ou liberté d'expression féminine. Elle ne tire aucune gloire de la action car elles ne le font par conviction.
On en apprends énormément sur la condition des femmes dans d'autres pays. On en apprends également sur le pays en question. Certain gouvernement sont à l'origine même de ces violations des droits de la femme.
Chaque femmes m'a bouleversé. J'étais à la fois triste, sidérée et admirative.Triste pour ces femmes qui subissent des choses atroces, sidérée que cela puisse arriver et admirative de ces femmes qui reste toujours debout quoi qui l'arrive et qui se batte jusqu'au bout.
"Le combat pour le respect de nos droits est le même, qu'il se passe en Europe ou en plaine brousse africaine. Les droits, en particulier ceux des femmes, ne sont jamais définitivement acquis. En témoignent les nombreuses tentatives de renvoyer les femmes à la maison lors de hausses du chômage, les projets de la lois pour restreindre l'accès à l'éducation sexuelle ou à l'avortement, les discutions sur les tenues vestimentaires acceptables ou non, la relation au viol et du harcèlement sexuel, et j'en passe. Chez nous également, les combats féministes sont bien loin d'être terminés. Et nos victoires, ou nos échecs, sont suivis de près par les femme qui s'engagent dans le monde entier."
C'est un livre que tout le monde devrait lire. Ce livre repeint la réalité, celle qu'on entend pas toujours. Celle même qu'on à du mal à entendre mais pourtant c'est la réalité.
Lien : https://mugsandbooks.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Flore
20 juin 2017
La journaliste Manon Schick dresse des portraits de femmes. Portraits de femmes combattantes. Portraits de femmes courageuses et déterminées. Un panel admirable trié sur le volet.
A travers leurs combats, souvent longs et éprouvants, on découvre des nations dans ce qu'elles ont de plus sordide. Ces quelques biographies dépeignent des combats ordinaires dans de nombreux pays. Des combats pour les droits humains. Ces femmes ont toujours connu les injustices et les violences mais cela ne les a pas rendu indifférentes, bien au contraire. Elles ont développé une force, un courage et une détermination exceptionnels. Elles contribuent à conjuguer le monde au féminin, pour que chaque individu apporte sa pierre à l'édifice, s'épanouisse et développe son potentiel de bonheur. J'ai trouvé ces témoignages percutants et motivants. Ces femmes sont pleines d'espérances et elles ont décidé de les partager avec nous grâce à cette initiative.
Merci à Babelio et aux éditions Favre pour ce beau moment d'humanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
paolinna
25 juin 2017
Dans cet ouvrage, Manon Schick, journaliste lausannoise et directrice générale d'Amnesty International Suisse, nous dresse le portrait de onze femmes. Onze femmes absolument remarquables qui luttent contre la violence et les agressions sexuelles, contre les discriminations, les féminicides, ou encore l'homophobie. Onze femmes qui militent pour le respect de leurs droits.
De la Colombie, à l'Irak, en passant par le Mexique, le Congo, l'Ouganda, la Turquie, la Syrie, l'Éthiopie, la Tunisie, la Turquie, ou encore l'Iran, ce livre nous montre qu'il existe encore tant de pays où les femmes sont encore bien trop sous-estimées, à peine considérées. Des pays où les femmes sont traquées, enfermées, violentées. Des pays où les femmes ne peuvent faire confiance à personne, pas mêmes aux autorités, encore moins au gouvernement.
Mais ce n'est pas ce que j'ai envie de retenir de ce livre. Ce que j'ai envie de retenir, c'est ces parcours incroyables, cette foi et cette motivation à toute épreuve, cet engagement au péril de leurs vies. Ce sont des femmes qui méritent largement le terme d'héroïnes de part leur courage et leur détermination.
Je ne pourrais pas dire quelle histoire m'a le plus touché, car elles m'ont toutes secouées. Mais celle qui m'a peut-être le plus frappée est l'histoire d'Amal Nasr, une militante syrienne forcée à l'exil, car elle m'a rappelé ma rencontre avec un syrien pendant mon séjour Erasmus. Cet homme a presque pleuré devant moi car je lui faisais penser à sa fille qu'il n'a pas vue depuis des années. Une partie de sa famille est encore coincée au Liban, sa femme, ses enfants, car ils n'ont pas pu le suivre jusqu'en Croatie. Je ne suis pas prête d'oublier un tel témoignage tant il était frappant par sa triste réalité. Tout comme cet ouvrage.
Ce livre, c'est la vie de ces femmes. C'est leur combat à notre époque. Alors que je suis en train de vous écrire cet article, ces femmes continuent à se battre jour et nuit pour un monde meilleur, et rien que pour cela, elles ont mon plus profond respect. Et elles me motivent aussi, elles nous motivent et nous donnent envie à notre tour de s'engager. Ce qui est tout à fait possible, même à notre échelle. Car comme le dit si bien Eleanor Roosevelt :
Où commencent les droits universel après tout ? Ils commencent près de chez soi, en des lieux si proches et si petits qu'on ne peut les voir sur aucune carte du monde. Ils constituent pourtant l'univers personnel de chacun : le quartier où l'on vit, l'école ou l'université que l'on fréquente, l'usine, la ferme ou le bureau où l'on travaille. C'est là que chaque homme, chaque femme et chaque enfant aspire à l'équité dans la justice, l'égalité des opportunités et la même dignité sans discrimination.
Un livre à lire, à relire et encore relire. À mettre entre toutes les mains. Un grand merci à Babelio et aux éditions Favre pour cette incroyable découverte.
Lien : http://mangeonsleslivres.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore19 juin 2017
Je n'avais jamais imaginé que ces djihadistes puissent recruter autant de combattants et conquérir des territoires aussi vastes. A mes yeux, leur propagande sanglante ne pouvait que les desservir : qui pourrait avoir envie de rejoindre un mouvement de barbus fanatiques, capables de se filmer en train de décapiter des journalistes ou de tuer des homosexuels ? Et surtout, j'imaginais que ce groupe disparaitrait aussi vite qu'il était apparu s'il était privé de soutiens et de ressources financières. C'était mal connaitre la puissance du fanatisme relayé et démultiplié par les réseaux sociaux.

[p30]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
paolinnapaolinna25 juin 2017
Au Mexique, rares sont les personnes à faire encore confiance à la police, qui traîne derrière elle une réputation de violence et de corruption. Et à Ciudad Juarez encore moins, puisque des policiers ont sans doute été complices de ces meurtres ou ont en tous les cas fermé les yeux, par peur des représailles ou grâce à des pots-de-vin. Drôle de pays où il faut se méfier des personnes censées nous protéger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-FlorePixie-Flore20 juin 2017
Arme de guerre. On connaît les armes dites légères, les armes chimiques, celles de destruction massive... Mais durant les conflits armés, une méthode est utilisée de façon systématique contre les femmes : le viol. Le corps des femmes est devenu un champ de bataille, chaque partie au conflit se l'approprie et en abuse, qu'il s'agisse des soldats de l'armée régulière comme des rebelles membres de groupes armés, parfois même des militaires internationaux des Nations unies censés protéger la population civile. Une arme silencieuse et bon marché, utilisée pour humilier et déshumaniser.

[p57]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore20 juin 2017
Et si, hélas, bien d'autres révolutions non violentes ont été réprimées dans le sang, seules sont perdues d'avance les batailles qu'on ne livre pas.

[p127]
Commenter  J’apprécie          40
Pixie-FlorePixie-Flore20 juin 2017
Car ce sont les habitantes d'un pays qui connaissent le mieux quels sont les combats les plus urgents à mener chez elles et avec quel type d'arguments elles ont le plus de chance de convaincre leurs compatriotes. Nous devons être là pour les soutenir et les renforcer, non pas pour venir avec nos idées préconçues mener le combat à leur place.

[p124]
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Ecrivains et prisons

"Différentes saisons" est un recueil de nouvelles de Stephen King. Laquelle raconte une spectaculaire évasion ?

Un élève doué
Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank
Le corps
La méthode respiratoire

12 questions
46 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , prisons , roman , témoignageCréer un quiz sur ce livre