AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Aelynah


Aelynah
  05 septembre 2018
Notre personnage principal est une jeune femme belle et insoumise dans un monde qui n'en a cure. le moyen-âge, on s'en est rendu compte n'en a que faire des "femelles" qui ne sont que bras pour travailler et ventre pour procréer.
Elle se rebelle à sa manière en côtoyant des personnages hétéroclites comme un étrange occultiste ou des laissés pour compte. Elle sait que son existence ne devrait pas être cantonnée à ses tâches ménagères et cette servitude. Elle acquiert alors des connaissances qui lui donnent du pouvoir.
Du moins le pense-t-elle.
Car elle est intelligente la bougresse, et dégourdie mais aussi naïve et pas si indépendante qu'elle veut le croire.
Pourtant c'est sa jeunesse qui va la perdre en laissant parler sa vanité. En la poussant à se pavaner dans des atours inacceptables pour son sexe et qu'une souillon de son espèce n'oserait espérer voir en rêve, des mots se chuchotent sur son passage « catin », « sorcière ». Mais elle n'en tient pas compte et espère toujours trouver un moyen de passer outre sa condition.

Alors quand le destin va lui permette de changer tout cela, sa colère et son ressentiment lui dicte de le suivre sans réfléchir plus avant aux conséquences. Car elle le rencontrera sous forme d'hommes séduisants. L'un pour la détruire, l'autre pour la « sauver ». Mais parfois la médaille a son revers et le choc est rude.

C'est ainsi le début de sa descente aux enfers car ce choix ne sera pas sans conséquences.

Elle va changer.
Physiquement et moralement.
Son innocence lui être ravie de plus d'une façon.
Sa vision du monde va devenir plus sombre et plus brutale.
Et pourtant elle va garder une part d'humanité dans toute cette noirceur. Cette part qui va la détruire à petit feu face aux désagréments de sa nouvelle vie.
Tous ces changements se ressentent dans l'écriture de l'auteure. Sous forme d'un récit à la fois cru et poétique, elle nous dépeint ses personnages sans fioritures mais hélas parfois aussi sans trop de profondeur.
Un élément du style d'écriture m'a cependant posé quelques soucis mais je ne peux trop vous en parler sans spoiler une des informations cruciales du récit. Un des personnages principaux va vivre une expérience qui va amener l'auteure à changer sa narration. C'est ce bouleversement narratif qui m'a troublée. Il crée comme un décalage entre le personnage et sa façon d'être.
Je n'en ai pourtant pas moins continué ma lecture dans ce monde sombre, cruel et sanglant. Meurtres, viols, fratricide ou bain de sang ne nous seront pas épargnés. Des sentiments exacerbés pousseront les protagonistes à croire à l'amour quand il n'y a que désir, pulsions ou carrément aveuglement.
Du coup on en arrive à penser que certains événements vont trop vite ou sont trop simples.
Car ce récit nous plonge dans la noirceur de l'âme humaine, dans sa turpitude et sa cruauté. Dans les images les plus sombres de cette période d'obscurantisme. Pour qui être différent est synonyme de péché, de sorcellerie et d'esprit démoniaque.

En bref, une plume à la fois candide et décadente et des personnages peu orthodoxes et torturés. Je reste au final sur un sentiment mitigé qui m'amène à penser que cette fin se suffit à elle-même. Et d'un autre côté, je lirais bien le tome 2 histoire de connaître la suite.... un roman paradoxal, peut-être suis-je aussi tordue que le personnage principal ...
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (3)voir plus