AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253097686
947 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1994)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 133 notes)
Résumé :
Cette passionnante saga romanesque retrace l'histoire de la chirurgie depuis le XVIIIe siècle à travers la vie de cinq chirurgiens d'une même famille.
Les acteurs en sont des hommes qui tentent de survivre au milieu des tempêtes qui ont marqué leur siècle. Ils ont été pris dans la tourmente de la Révolution et des guerres napoléoniennes, ils ont subi la défaite en 1870, connu la victoire en 1918 et 1945 et les souffrances de la guerre d'Algérie. Ils ont vu na... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Pancrace
  01 septembre 2018
1730, France. Entre Rouen et Amiens. A l'époque, les barbiers de ces villes faisaient chanter les scies musicales à amputer sans anesthésie sous les braillements de pauvres bougres bien obligés d'accepter qu'ils allaient quand même mourir de la gangrène.
Vous aurez 800 pages, 7 générations de chirurgiens et pratiquement 250 ans devant vous pour que s'améliore cet état de fait.
Un début à la Noah Gordon dans « le médecin d'Ispahan » se poursuivant par des intrigues, beignets d'histoires de famille succulents à la Ken Follett que l'on aime tellement croquer, dégoulinant du miel de l'aventure et du fiel des mystères.
La dynastie « de la Verle », Princes du sang unis par les mêmes liens saura vous faire frémir de leurs découvertes comme de leurs désillusions, caracolant dans un féerique arrière plan de la France des révolutions, des guerres, des conflits internes d'internes et de générations allant de réussites en déconvenues.
Vous apprendrez tout des procédés de l'autopsie, des triomphes de l'hygiène, des succès de la prophylaxie, de l'intérêt de la vaccination (piqûre de rappel au passage).
Sous vos yeux, la naissance de l'anesthésie, vécue comme la naissance d'une tragédie où ne s'affronte ni le bien ni le mal, mais le jeune-beau et le vieux-laid chirurgien à qui tout ça est bien égal.
Déconfits vous demeurerez devant les secrets de famille enfouis sous les cornettes des soeurettes de la conception ou de la création ou de la compromission peut-être…
C'est très plaisant à lire, à chaque page son lot de trépassés. Nous nous en laverions presque les mains avant que Berthollet ne nous l'impose avec son eau de Javel.
Ce qui m'a le plus surpris dans ce livre c'est la notion de progression de la chirurgie et à l'issue de cette lecture, je peux vous assurer que vous allez être ravis d'avoir vu le jour au 20ème siècle !
Les personnages sont intéressants sans être trop creusés, les époques se succèdent au rythme des pulsations du pouls de l'histoire où vous mesurerez le souffle épique à l'aide du stéthoscope récemment inventé.
Vous assisterez aux balbutiements de la Croix Rouge fière de ses exploits dès la guerre de 1870. Vous allez ausculter avec Laennec, accoucher avec Baudelocque, pasteuriser avec Pasteur.
Mon ton guilleret peut s'expliquer par le côté un tantinet aseptisé, gentillet et convenu de ce roman où souvent les protagonistes ne sont posés que pour servir d'alibi aux bistouris et autres outils.
N'avez-vous jamais vécu, lors d'une soirée entre amis où l'un des convives expose un sujet lourd et dramatique en y mettant tout son coeur pour ramollir le vôtre alors qu'un p'tit frisé fait des remarques « à deux balles » ? le charme est rompu.
Mon côté tempes argentées ne me permet plus de faire le p'tit frisé mais mon côté badin l'a emporté bien qu'il ne cadre guère avec cet ouvrage étayé et sérieux qui m'en a appris énormément sur l'histoire de la chirurgie, de la trépanation à la transplantation sans rejet de la greffe.
Pardon M. Schlogel de ce commentaire au scalpel, vous appartenez sans aucun doute à la race des « saigneurs ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          348
frgi
  08 avril 2016
08/08/2016 : Mise à jour de ma précédente critique
Il y a une vingtaine d'années, ayant grandement apprécié la lecture des Piliers de la Terre, un ami m'avait conseiller de lire ce titre .... Et quelle découverte !
Après tout ce temps, j'ai eu l'envie de me replonger dans la lecture de cette saga familiale relatant les évolutions de la chirurgie du XVIIième siècle jusqu'au début des années 1980; au travers de la vie de cinq générations de la dynastie des de la Verle.
L'histoire commence dans les années 1730, époque durant laquelle les opérations chirurgicales sont réalisées par les barbiers. A partir de là, nous suivons progressivement les évolutions de cette discipline aux travers des différentes découvertes (anesthésie, asepsie, radiologie, greffes d'organes, .....) ainsi qu'au travers des différents évènements de l'histoire qui ont fait que cette discipline s'est développée (révolution française, guerres de 1870, 1914, 1940, d'Algérie). Avec le dernier représentant de la dynastie de la Verle, on en vient à découvrir les mauvais côtés de notre civilisation avec les procès faits aux chirurgiens "pour un oui ou pour un non", les filières clandestines des ventes d'organes, les fraudes à la sécurité sociale, ....
J'ai passé une dizaine de jour à relire cette brique de 900 pages et je n'ai pas vu le temps passer tellement j'ai été séduit par les personnages et leur destin hors du commun. Cela malgré quelques incohérences dans le récit (problème de relecture avant édition) mais qui ne nuisent nullement au plaisir de lecture.
A la lecture des quelques lignes ci-dessus, vous comprendrez aisément que je recommande vivement cette lecture à toute personne ayant aimé "Les Piliers de le terre" ou plus récemment "La trilogie du siècle"
Un très gros coup de cœur donc, que je relirai peut être dans 20 ans ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          174
peneloppe277
  24 septembre 2019
Ce livre de près de 600 pages retrace toute la vie de la chirurgie depuis sa naissance balbutiante jusqu'à nos jours en traversant les différentes guerres napoléoniennes, et les deux guerres mondiales.
Par des explications simples et bien romancées, l'auteur médecin lui même a su rendre cette histoire agréable à travers les différents personnages d'une même famille qui sont tour à tour chirurgiens dans ces différentes époques. Parfois un peu dur surtout dans les premiers chapitres, sa lecture devient vite captivante.
Commenter  J’apprécie          202
Bobby_The_Rasta_Lama
  18 mars 2017
Un livre acheté sur un coup de coeur, en lisant ses critiques sur Babelio. Fan de roman historique, j'aime aussi les livres sur la médecine, alors je pensais d'avoir trouvé là une combinaison idéale. Presque !
D'un point de vue de roman purement historique où on apprend énormément de choses, ce livre est imbattable. Sur un fond de l'histoire de France se déroule toute l'histoire de la médecine moderne; cinq générations se succèdent depuis les chirurgiens-barbiers du dix-huitième siècle jusqu'aux débuts de la microchirurgie dans les années soixante-dix. Chaque siècle, chaque décennie apporte son lot de découvertes aux quatre coins du monde; toute cette expérimentation, les succès et les échecs - c'est absolument passionnant.
D'un point de vue d'un roman tout court, d'un roman où on s'attache vraiment aux personnages parce qu'on sent que ce sont les gens en chair et en os, le livre nous laisse un peu sur notre faim. C'est avant tout une histoire de la médecine, et Aubin, Benoît, Damien, Florian et Guillaume ne sont là que pour la porter en avant. Il n'y a pas beaucoup de passion dans les dialogues, et l'humour, aussi, est un peu absent dans le livre.
Malgré tout, étrangement, c'est un roman qui se lit très bien, impossible d'avoir un moment blanc où il ne se passe rien, bien au contraire. Une belle découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
Nuageuse
  22 février 2018
Ce roman historique concernant la médecine depuis ses balbutiements est une pépite!
Je ne savais pas, par exemple, que l'anesthésie était mal vue au moment de sa découverte. Pour beaucoup, il était impensable de supprimer la douleur, si inhérente aux êtres vivants.
Je pense également à la fièvre puerpérale et à l'eau de Javel : gros dilemme dans ce roman.
Il est intéressant de voir que certains chirurgiens n'admettent pas le progrès et que d'autres foncent tête baissée.
Il y a eu des passages où j'ai eu mal pour les patients qui se faisaient opérer (je suis sensible à cela, je ne peux pas regarder une vidéo chirurgicale...) mais l'intrigue est tellement prenante.
Un gros coup de coeur en ce début d'année 2018.
Commenter  J’apprécie          162

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Bobby_The_Rasta_LamaBobby_The_Rasta_Lama   18 mars 2017
Il faut dire qu'il vivait une époque d'une inégalable richesse. La méthode anatomo-clinique, chère aux grands précurseurs de l'Hôtel-Dieu portait ses fruits et, grâce à l'anesthésie, les audaces chirurgicales les plus surprenantes occupaient la presse spécialisée. On publiait l'ablation de l'utérus, de l'estomac, du côlon... On inventait de nouveaux instruments, comme les pinces de Péan, de Terrier, de Kocher surtout, munies de petites dents s'accrochaient dans les tissus. On inventait le catgut, le premier fil à se résorber spontanément, et des médicaments révolutionnaires, la strychnine, l'aspirine et la trinitrine. On apprenait à prendre la pression artérielle, à injecter les médicaments avec une seringue, à mesurer la température rectale avec un thermomètre a mercure...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
PancracePancrace   14 juillet 2018
Tu vois, j'ai fait mentir la règle. Quand on met la pipe entre les dents de l'opéré, il serre tant qu'il peut. S'il meurt sa pipe tombe et se casse. Moi, j'ai cassé ma pipe et je suis toujours vivant.
Commenter  J’apprécie          225
PancracePancrace   01 septembre 2018
Le développement des transplantations et la difficulté d'obtenir des donneurs ne risquaient-ils pas de susciter des sentiments pervers dans l'âme de ceux qui espéraient? Quand on n'est assuré de survivre qu'au prix de la mort d'un autre, comment ne pas souhaiter qu'il meure!
Commenter  J’apprécie          150
NikiNiki   07 décembre 2012
Fabriquée en grande série, cette prothèse coûterait, disons, mille francs. Alors que celles qui sont sur le marché à ce jour, coûtent jusqu'à dix ou vingt mille francs. La Sécurité sociale les rembourse toutes au prix où on les lui facture, sans discuter. Un fabricant est venu me supplier de lui accorder l'exclusivité de notre modèle en proposant de me ristourner, personnellement, pour chaque prothèse posée, la somme que je demanderai. Mille, deux mille, trois mille francs, ce que je veux... Et sur un compte à Genève. Pour lui, ce n'est qu'un problème d'addition, la Sécurité sociale financera la différence. (...)
Si je parviens à convaincre les pouvoirs publics que ma prothèse est la meilleure, bien qu'elle ne vaille que mille francs, qui m'en saura gré ? En tout cas, je sais qu'il y aura demain, dans la presse spécialisée, dix publications prouvant que ma prothèse est nulle, et que les autres sont beaucoup mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PancracePancrace   31 août 2018
Greffer un foie, c'est mieux que de marquer un but! Et pourtant, il n'y a aucune commune mesure entre la rétribution d'un chirurgien de renommée internationale et un international de football.
Commenter  J’apprécie          132

Video de Gilbert Schlogel (1) Voir plusAjouter une vidéo

Profession médecin
Bernard PIVOT a invité sur son plateau cinq médecins auteurs de livres sur leur expérience et leur pratique : Gilbert SCHLOGEL ("De l'autre côté du bistouri"), Pierre HUGUENARD ("Mes combats pour la vie), Paul PERREVE ("La burle"), Fernand ATTALI ("Le Temps qui tue, le temps qui guérit), et enfin Norbert BENSAID ("La Lumière médicale ou les illusions"). Ils évoquent les rapports...
autres livres classés : chirurgieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2160 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..