AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782907681483
362 pages
Éditeur : Tristram (07/02/2005)
4.88/5   4 notes
Résumé :
Karl et Hertha passent un week-end à la campagne en Basse-Saxe, dans la Lande, chez la tante de Karl. Comme Hertha s'ennuie dans ce paysage froid et pluvieux, Karl lui raconte une histoire pour la distraire, et cela à chaque fois qu'elle menace de s'abandonner à ses idées noires. Cette histoire - véritable roman dans le roman - se passe sur la Lune après la destruction totale de la Terre. Les Américains et les Russes, installés dans leurs bases respectives, y mènent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
jlvlivres
  29 août 2020
A partir de « Kaff auch Mare Crisium », traduit en « On a Marché sur la Lande » tout change. le titre tout d'abord. « Kaff » est relativement intraduisible. C'est à la fois un patelin ou trou perdu, mais c'est aussi une décharge publique. Quant à Mare Crisium, cela fait allusion à la Mer des Crises, vaste plaine basaltique proche de l'équateur de la Lune. C'est le résultat d'un impact de météorite d'assez grosse taille qui a induit la fusion des roches et cette espèce de mer de lave. Pour garder l'analogie avec la Lune, le titre rappelle l'album de Tintin « On a Marché sur la Lune ». Pour Arno Schmidt, cette traversée de la Mer des Crises est aussi celle de la fin de la lecture, à la fois de Sigmund Freud et de James Joyce. Il vient de finir « La Science des Rêves » et « Psychopathologie de la vie quotidienne », d'une part, mais aussi de « Ulysse » et « Finnegans Wake ». On peut facilement imaginer le choc que cela représente pour lui. Par contre, il vient de s'installer à Bargfeld dans la lande de Lunebourg, et y a trouvé un endroit qui lui convient.
Tout commence par une phrase qui n'annonce rien de vraiment bon « Rien Personne Nulle Part Jamais ! : Rien Personne Nulle Part Jamais ! ». C'est pratiquement un désastre Et c'en est un que ce couple infernal que forment Karl Richter et Herta, dessinatrice de motifs pour tissus qui vont passer un week-end à la campagne en Basse Saxe chez la tante Heete. Cette dernière « était alors une walkyrie de tout son corps= de=trente=ans », mais l'important est ici le « était alors ». Herta est plutôt du genre frigide, suite à un viol lors de la Seconde Guerre et s'ennuie dans cet endroit froid et humide « Bon sang, skon s'ennuie », « Bon sang, qu'est=çon s'ennuie » ou « Bon sang, sépakinpeu ennuyeux / ». Au choix. C'est une « rousse huronienne, aussi courte de crinière que longue=voluptueuse ». Karl va lui raconter une histoire de Russes et d'Américains en survie sur la Lune après la destruction quasi-totale de la Terre. Ils vivent dans de gigantesques bulles de verre et exploitent des carrières d'ardoise pour remplacer le papier. Les russes boivent, Cela ne change pas. Coté nourriture, ils recyclent les vieillards. Toujours sur la lune, Charles Hampden est l'alter ego de Karl. Cela ne change rien d'ailleurs pour Herta « Rin Person Nulle Barre Chamois ».
le texte est séparé en deux colonnes, ou plutôt en colonnes de chaque fois deux tiers de largeur de page, le coté gauche étant la réalité, alors que le coté droit se rapporte plutôt à la narration fictive de Karl. Cela reprend les notions de « jeu de pensées étendu » formalisé dans « Calculs »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathalie_MarketMarcel
  29 mars 2012
Ce livre est jouissif.
Schmidt retranscrit dans une même logorrhée les paroles et pensées du narrateur, les parlers spécifiques et les accents des uns et des autres, dans un rapport joyeux et décomplexé à la langue. On ne comprend pas tout et c'est normal, seul un fou y parviendrait. Il suffit souvent de lire à voix haute pour comprendre la tante et son accent caractéristique. C'est extrêmement facile à lire en réalité et on se prend très vite au jeu.
Lien : http://chezmarketmarcel.blog..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   29 mars 2012
Professant : « Chez vous les hommes, c’est apparemment 1 point de fusion. : Chez nous les femmes, un vaste intervalle d’amollissement. » : « Oussékta trouvé ce mot ?! ». (Et elle hocha, satisfaite : il en fait une tête, hein, le pauvre mec qui s’excite !)
Commenter  J’apprécie          10
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   29 mars 2012
Bon sang, qu’est=ç’on s’ennuie.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : allemagneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2444 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre