AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207032852X
Éditeur : Gallimard (14/09/1994)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
On s'est interrogé jusqu'à présent sur les causes du chômage et sur les moyens d'y remédier, alors qu'il s'agit ici de la manière dont les chômeurs vivent le chômage. Pour les uns, travailleurs manuels, employés âgés ou cadres autodidactes, qui connaissent l'épreuve du chômage total, le chômage signifie humiliation, ennui, désocialisation. Pour certains jeunes, au contraire, le chômage inversé offre l'occasion de prolonger la vie de vacances ou de se livrer aux plai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Writer
  24 août 2017
Encore et toujours sur ma lancée des études sociologiques sur le couple (bien ou mal assorti) du chômage/travail, j'ai voulu découvrir l'un des ouvrages fondamentaux du sujet: L'épreuve du chômage de Dominique Schnapper.
Ce livre est une mine d'informations, et il est excellent ; il n'y a rien d'autre à dire. C'est à la fois un plaisir de lecture, mais en plus nous avons des analyses sociologiques tout à fait pertinentes. de plus, si certains étaient encore frileux ou réticents, Dominique Schnapper n'hésite pas à enrichir son ouvrage d'extraits d'enquête. Ainsi, elle montre, démontre et prouve ses dire.
Un ouvrage de sociologie vraiment bien où l'on voit que le vécu du chômage varie en fonction des ancrages sociaux, des différents capitaux (culturel et social notamment), mais aussi des postes occupés.
A lire de toute urgence pour les personnes qui penseraient que les chômeurs ne sont que des fainéants, qui ne recherchent pas d'emploi...
Commenter  J’apprécie          20
contemplatif
  04 septembre 2017
Souscrivant à l'avis positif de WRITER, je me permets d'ajouter que si les témoignages qui ont servi à l'étude datent de 1980 - et donc de l'époque révolue (hum...) de la dégressivité des allocations - et l'avant-propos de 1994, ils n'en restent pas moins terriblement d'actualité. A lire pour appréhender ce que vivent les personnes au chômage, ou pour prendre du recul lorsque l'on est soi-même "chercheur d'emploi"...
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
contemplatifcontemplatif   04 septembre 2017
On n'a pas le temps de s'embêter en ce moment avec toutes les démarches qu'il y a à faire et la bagarre à mener (...) On se bagarre pour la reprise, pour que ça remonte, il faut faire la démonstration que l'entreprise peut repartir. Alors on garde le contact avec la clientèle (...). Oui je n'ai pas honte, parce que je ne me sens absolument pas responsable de ma situation personnelle. Les responsables, c'est le gouvernement et le CNPF (patronat). Je considère qu'on me porte atteinte, puisqu'on me prive de travailler. Dans la Constitution, celle de 1958, il y a le droit de travail pour tous, alors c'est pas vrai. Moi je ne suis pas responsable. Je n'ai pas à avoir honte. Pas du tout.
Homme, 50 ans, marié, un enfant, ancien ouvrier devenu chef de service, Angoulême.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
contemplatifcontemplatif   04 septembre 2017
Résumons ces analyses consacrées au chômage total. Ennui, désocialisation, humiliation réactivée par les démarches du pointage et les échecs successifs dans la recherche d'un emploi, peur de l'avenir, sont liés à la désorganisation des rythmes collectifs réglés en fonction des nécessités de l'activité professionnelle, à la difficulté de trouver une référence à un statut de substitution, à l'incapacité, pour ceux qui ne sont pas des militants syndicaux, de comprendre leur condition, à une intégration sociale et familiale parfois faible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
contemplatifcontemplatif   04 septembre 2017
L'intégration sociale créée par l'appartenance et la lutte syndicales, le combat mené pour le maintien de l'entreprise, qui constituent une substitution exaltante au travail professionnel, permettent, malgré l'inquiétude sur l'avenir, de ne pas vivre le chômage sur le mode le plus douloureux, puisque, d'une certaine façon, le combat politique mené au nom du droit au travail nie le chômage. Le militantisme politique se révèle ainsi un moyen privilégié pour ne pas connaître l'humiliation, l'ennui et la désocialisation, caractéristiques du chômage total.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WriterWriter   25 août 2017
Le chômeur a le sentiment que la société en général et ses amis se détournent de lui, que sa présence crée une gène et provoque, la crainte de ses interlocuteurs de se voir demander une forme d'aide.
Commenter  J’apprécie          30
contemplatifcontemplatif   04 septembre 2017
Je m'en rends compte maintenant, pendant les six mois que j'ai travaillé, je n'ai pas vécu, ce n'est pas une vie ça quand on rentre et qu'on n'a même plus envie de faire les choses qu'on aime. Le pire c'est que c'est débilitant, on ne pense plus, le vide, on devient idiot... Reprendre cela, je ne sais pas...
Femme, 24 ans, célibataire, employée de bureau, licence d'anglais, Paris.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Dominique Schnapper (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Schnapper
L'abécédaire de Raymond Aron Raymond Aron Responsable(s) : Dominique Schnapper, Fabrice Gardel Editions de l'Observatoire, (février 2019)
Résumé Une sélection de textes rendant compte de la pluralité des intérêts de l'intellectuel français dont l'?uvre a marqué l'histoire culturelle et politique du XXe siècle. © Electre 2019
Dans la catégorie : ChômageVoir plus
>Monde et marché du travail>Problèmes du marché du travail>Chômage (17)
autres livres classés : chômageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre