AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B000IUROTM
Éditeur : Henri laurens (30/11/-1)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
LES PATRIES DE L'ART
L'ART FRANÇAIS
Moyen-Âge - Renaissance
par René Schneider
professeur à la Faculté des Lettres de Paris

Ouvrage illustré de 149 gravures

Henri Laurens Éditeur
6, rue de Tournon, Paris
1923

262 pages
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JacopoJacopo   03 février 2019
Fier de sa science, l'art roman, dans les grands édifices, superpose aux bas-côtés des tribunes. C'est la belle tradition orientale puis latine, le partage classique de l'élévation en trois étages, qui restera le leit-motiv de notre architecture monumentale française, même publique et civile. C'était du reste doubler l'espace utilisable ; mais en interceptant à mi-hauteur le regard et la pensée, au lieu de les laisser monter directement du sol à la voûte. L'heure n'est pas venue de l'unité souveraine. Ces hautes arcades qui s'ouvrent sur la nef répètent celles d'en bas, et la suite de tous ces arcs sur deux étages s'achemine vers le sanctuaire avec le rythme des grands aqueducs romains. L'art roman les voûte, elles aussi, et du même coup consolide la nef en l'épaulant. C'est d'une logique déjà bien française !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   24 novembre 2018
La première expression de notre génie national, c'est l'art des XIe et XIIe siècles : l'Art roman. Celui qui le précède, à l'époque carolingienne, est en un sens moins à nous : il ne fait que préparer, dans le chaos des influences étrangères et le réveil un peu trouble de l'esprit latin, la double renaissance qui inaugure franchement l'art français : celle de l'Architecture et de la Sculpture.
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   03 février 2019
Le génie de nos architectes a trouvé au problème des solutions variées. Variées comme les types que le fécond créateur, l'Orient, celui de la Perse, de la Chaldée, de l'Anatolie, de la Mésopotamie avait déjà donnés, à l'art pré roman. Quand de Voguë parcourut la Syrie et Dieulafoy le vieil Iran, ils furent stupéfaits de retrouver çà et là, dans des solitudes semées de ruines, les formes et le décor que notre génie latin devait recomposer à sa manière. C'est le midi surtout qui reste fidèle à ces origines lointaines. Solutions variées aussi comme l'esprit et la tradition de nos vieilles provinces, comme les matériaux, comme le climat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   03 février 2019
La Mort aussi devait inspirer cet art implacable, mais épique. Un thème funéraire déjà ancien prend une ampleur soudaine. Autour des sarcophages des deux ducs Philippe le Hardi et Jean Sans Peur, à la Chartreuse et au musée de Dijon, tourne le cortège des obsèques. Nouveaux sont les gestes des « plourants » : ils pleurent, prient dans leur missel, disent leur patenôtres, se voilent la face, ou s'essuient les yeux du pan de leur grand manteau. Bientôt ils se moucheront avec leurs doigts, prestement. L'imagier saisit l'occasion que lui offre le capuchon baissé sur le visage : l'ombre portée, et son émouvant mystère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   24 novembre 2018
La sculpture romane est beaucoup plus riche en bas reliefs qu'en ronde-bosse. Certes, elle l'a pratiquée, et dans des oeuvres fort intéressantes par le sens de la plénitude : les Vierges-mères, en bois, en métal sur forme de bois, en belle pierre. Statues doubles même, puisque l'Enfant en est une plus petite, qui se superpose à l'autre. Mais qu'est cela en comparaison des innombrables « histoires » qui courent sur le champ de la pierre où elles restent attachées, et font ainsi partie de la masse même de l'église qu'elles décorent ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : renaissanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1763 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre