AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le Pacte des Vierges (59)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
LePamplemousse
  24 août 2013
En 2008, dans une petite ville du Massachusetts, 17 adolescentes de 15 à 17 ans, tombèrent enceintes. Elles fréquentaient toutes le même lycée et la presse révéla qu'elles avaient fait un « pacte » pour avoir et élever leurs bébés toutes ensembles.
La journaliste Vanessa Schneider s'est inspirée de ce fait divers dans ce roman qui raconte le parcours de 4 de ces jeunes filles.
Lina et Cindy ont connu le placement dans des services sociaux, Sue est la fille d'un couple très religieux et Kylie est le fruit de l'ambition démesurée de sa mère, qui l'a inscrite à des concours de mini-miss depuis toute petite. Toutes les 4 dévoilent la difficulté d'être une adolescente dans des familles éclatées ou trop rigides.
Elles évoquent l'envie de partager quelque chose d'unique sans réaliser du tout les conséquences de leur grossesse. Ces gamines très immatures vont peu à peu comprendre qu'un bébé change non seulement le regard des autres sur elles mais aussi leur vie, la vraie et surtout leur avenir.
Un roman qui se lit très vite, très bien, mais qui nous laisse un peu sur notre faim, les vies de ces filles n'étant que survolées, pas vraiment approfondies.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Ziliz
  29 août 2014
Une vingtaine d'adolescentes de quinze ans enceintes en même temps à Gloucester, bizarre, non ? On en compte maximum deux par an dans cette petite ville du Massachusetts. Est-ce l'oeuvre d'un serial ki(ki-en-cha)leur ? Même pas, rien d'accidentel ni de contraint dans ces grossesses, tout a été prévu. Trente participantes, dix-sept toucheront le gros lot : un gros ventre. Et les hommes, dans tout ça ? Leur contribution s'est limitée à quelques gouttes gagnantes. Pour le reste, ces jeunes filles entendent bien se débrouiller : leurs bébés, elles les élèveront ensemble, et sans adultes.
L'événement fait grand bruit, on imagine bien, la presse et les réalisateurs s'en emparent, les gens raffolent de ce genre de faits divers croustillants qui les confortent dans l'idée qu'ils ont une famille formidable, des enfants bien élevés et épanouis, et qu'un truc pareil n'arriverait jamais chez eux.

Témoignages par bribes et en alternance de quatre de ces jeunes filles - dont Lana, la meneuse du groupe. Issues de milieux différents, elles ont quand même beaucoup de points communs : immatures, paumées, mal entourées, et en grand manque affectif. Elles n'ont pas choisi leurs familles bancales, mais elles peuvent choisir leurs ami(e)s. Retour à la case départ, ou plutôt seconde chance : elles vont se créer une famille entre amies – joli mirage adolescent – en faisant des bébés là, tout de suite, maintenant, qu'elles élèveront ensemble. « Quand elle m'a parlé la première fois de tomber enceintes en même temps, j'ai immédiatement dit oui. […] Pas parce que je fais tout comme Lana […] mais parce que c'est le sens qui manquait à ma vie. »

Roman facile à lire, intéressant, qui m'a d'abord paru froid. Mais à mesure que les filles gagnent en confiance auprès de la femme qui les écoute sans les juger, leurs portraits se précisent et leurs confidences sont de plus en plus émouvantes.
Bonne surprise. le genre d'ouvrage que l'on a envie de faire lire à de jeunes adolescents, garçons ou filles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Gudulle
  13 juillet 2016
Quelle drôle d'histoire que ces 17 jeunes filles qui tombent enceintes au même moment. Inspiré d'une histoire vraie.
Le récit se déroule comme un témoignage: Lana, Sue, Cindy et Kylie se confient à une journaliste.
Elles évoquent leurs relations, le groupe et le surprenant pacte qui les unit.
Entre désoeuvrances, blessures, espoirs, vies familiales chaotiques et carences affectives.
Une histoire qui se lit rapidement et qui ne laisse pas indifférent.
Commenter  J’apprécie          130
le-mange-livres
  17 décembre 2012
Dans cette enquête en forme de roman, Vanessa Schenider s'interroge sur le phénomène étrange des 17 grossesses adolescentes simultanées à Gloucester, Massachussets.

"Une chose est sûre : les mecs, on n'en aura pas besoin pour élever nos gosses. "

Mais leur grossesse respective les sépare beaucoup plus qu'elles ne les rapprochent ; les parents et les petits amis interfèrent dans cette relation d'un genre si particulier, et le groupe finit, peu à peu, par se déliter au fil des mois, jusqu'à disparaître brusquement.

"Lana, c'est elle qui sait tout sur cette histoire. Même à moi, qui suit sa plus proche amie, il y a des choses qu'elle n'explique pas. Elle affirme que c'est mieux pour tout le monde. Elle appelle ça "cloisonner". Elle assure que dans toutes les bandes ça se passe de la même façon. Il y a le chef qui sait tout et les autres qui connaissent des morceaux d'histoire. Ils suivent quoi."

Fine étude de l'adolescence plus que d'un fait divers, le pacte des vierges évoque D'Acier dans la liberté de son ton et son récit en focalisation interne (qui, ici, présente la particularité de la polyphonie, puisqu'on y écoute tour à tour Kylie, Lana et Cindy). Bref, on entre de plein pied et avec empathie dans la complexité d'une période de la vie à vif, à bien des égards plus entière et courageuse que l'âge adulte, restituant leur dignité à ces gamines qui ne se limitent pas à un pari de gosses, et apprennent, durement, à devenir des femmes.

Un pas de plus dans mon gargantuesque Objectif Lune.
Lien : http://le-mange-livres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
rosebook
  22 octobre 2011
Je suis très friande des histoires qui ont, comme dit l'expression, "défrayé" la chronique.

Je me souviens d'être tombée une fois sur un téléfilm qui relatait ces faits, alors quand j'ai su que le roman qui avait inspiré ce téléfilm était proposé dans le cadre du match littéraire PRICEMINISTER, j'ai donc sauté sur l'occasion.



Le lycée de Gloucester se retrouve confronté à un scandale hors norme, 17 jeunes filles se retrouvent enceintes en même temps.

La question qui brûle aux lèvres des habitants de cette petite bourgade , l'ont elles fait exprès? Et si c'est le cas dans quel but, qu'est ce qui a bien pu motiver ces jeunes filles à vouloir un enfant toutes ensemble?

On sent, malgré leurs avis contraire, qu'elles s'ennuient dans leur petite ville, ça les poussent à trouver des occupations pas toute légale et aux moeurs assez douteuses.

Je retrouve une façon d'écrire que j'affectionne tout particulièrement, j'avais découvert cette façon dans le roman Une scandaleuse affaire d'Anita SHREVE, là encore on se sent très proches des protagonistes, on a l'impression d'une vraie interview, j'imaginais les jeunes filles au téléphone et se confiant à la journaliste, c'est une manière très intéressante cette forme de narration, c'est une manière de vivre entièrement l'histoire j'avais l'impression d'assister à l'interview.



Tout au long du roman, la parole est donnée à quatre jeunes filles parmi les 17 enceintes, tour à tour on découvre leur ressenti sur leur grossesse, on découvre leur personnalité, leur craintes et leur peur.

On découvre Lana qui est très clairement la meneuse pour ainsi dire, on découvre que c'est l'instigatrice de ce pacte elle a un très fort caractère, c'est une battante, elle m'a par moment agacé dans sa manière d'être, mais il faut lui reconnaître qu'elle sait mener toute sa petite bande à la baguette et qu'elle n'a pas peur d'affronter les gens, homme ou femme elle rentre dedans peu importe la personne qu'elle a devant elle. On comprend mieux pourquoi elle s'est forgé un tel caractère, sûrement une carapace utile quand on doit s'occuperer de sa propre mère complètement abruti par les cachets et incapable de faire autre chose que de manger et de rester affalée sur le canapé.

Kylie subit les rêves de gloire de sa mère, elles courent toute les deux après le succès, sa mère souhaite voir sa fille devenir une star pour vivre son rêve par procuration. On sent un besoin omniprésent chez Kylie d'être aimée, elle est en recherche constante d'admiration.

Sue qui vit au sein d'une famille très croyante et très pratiquante doit faire face à un père qui recherche absolument l'identité du père de l'enfant, il cherche surtout à s'assurer que le père n'est pas noir ou d'origine étrangère ce serait apparemment pour lui un drame, sans parler du fait que les parents souhaitent élever l'enfant eux mêmes et faire croire que Sue est sa grande soeur.

Cindy est la seule fille à avoir un vrai petit ami dans cette bande et c'est d'ailleurs le père de l'enfant, c'est pour cela qu'elle s'imagine bientôt en famille avec son bébé et son copain, bien que celui ci à certain moment se sentent très paniqué face à cet engagement on peut le comprendre ce jeune va devoir tout quitter, abandonner ses rêves à l'université et devoir travailler dans une usine de la banlieue de Gloucester, mais malgré ses rêves envolés il soutient Cindy et son amour pour elle est vraiment touchant, il assume sa paternité er rejoins bientôt la vision de la jeune fille de se retrouver ensemble dans un petit appartement en famille avec leur bébé, une vie que Cindy se voit davantage vivre de cette manière plutôt que d'élever son enfant entre copine.



La question de savoir pourquoi ce pacte a été organisé reste en suspens tout au long du livre et pour être franche on nous donne pas la réponse nettement, je dirai que celle ci est suggérée et que c'est au lecteur de se faire sa propre réponse.

Mon impression globale c'est que ces jeunes filles ont toutes un point commun, c'est de vouloir se faire remarquer, d'attirer en quelques sorte l'attention sur elle.

J'ai vraiment aimé cette histoire et ce fut une lecture agréable, l'écriture est très fluide et le ton donné est très sobre, on ne nous donne pas forcément l'occasion de s'attacher à ces jeunes filles je pense que c'est pas le but de l'auteur de vouloir qu'on est une quelconque empathie.

Je ne me suis pas attachée à un personnage en particulier mais plutôt à leur ensemble à ce qu'elles essaient de faire de leur vie et ce qu'elles ont malheureusement déjà vécu pour leur jeunes âges, elles donnent en quelque sorte l'impression d'être en détresse affective.

Je suis vraiment satisfaite de ma lecture même s'il est vrai que c'est n'est pas un sujet très gai, c'est tout à fait le genre d'histoire que j'aime découvrir.

5/5

5/5
Lien : http://aupaysdeslivres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
argali
  18 septembre 2011
Au fil des chapitres, quatre adolescentes se confient à brûle pourpoint à une journaliste. Compte rendu brut de leur interview respective, ces témoignages croisés vont peu à peu dévoiler leur motivation, les liens qui les unissent et les convictions de chacune.
Basé uniquement sur les articles qui sont parus à l'époque où cette affaire a défrayé la chronique, le roman donne la parole à ces adolescentes. Dans un style oral, vif et intense, il imagine les dessous de l'histoire. Dans leur langage d'adolescentes, direct et franc, elles nous confient leur espoir, parfois naïf, d'une vie meilleure après les affres d'une enfance déchirée ou trop couvée. Leur bébé, vraiment désiré, sera la clé de la liberté, du bonheur ou de la reconnaissance sociale.

Ces confidences nous dépeignent de pauvres vies, sans éclat, sans grand dessein et une Amérique profonde où la crise fait rage et ronge les âmes très tôt. Une Amérique hypocrite également qui se repaît de la situation de ces jeunes filles et leur propose 5000 dollars pour leur témoignage exclusif mais qui, puritaine à outrance, les juge et s'offusque de leur situation.

Agréable à lire et plaisant, ce roman m'a cependant laissée sur ma faim. Sans doute espérais-je une analyse de la situation, un peu de recul critique plutôt qu'un récit imaginé sans réelle profondeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ManouParis
  04 octobre 2015
En juin 2008, à Gloucester dans le Massachusetts, 17 adolescentes tombent enceintes en même temps. le mystère plane : auraient-elles conclu un pacte pour élever leurs bambins ensemble ? C'est à partir de ce fait divers bien réel que Vanessa Schneider bâtit son roman.

L'auteure met en scène une écrivain française, qui rencontre quatre des filles de la bande. Lana, la meneuse, Sue, Kylie et Cindy sont tour à tour interrogée par elle. Sont passées au crible leurs motivations, leur rencontre, comment est venue l'idée de ce pacte. Aucune question n'est posée directement; on la comprend grâce à la réponse donnée par chaque fille. On découvre quatre personnalités bien différentes, la vie qu'elles mènent, et surtout leurs points communs : il y a chez chacune d'entre elles une envie farouche d'exister par elles-mêmes, en dehors de la cellule familiale, souvent éclatée d'ailleurs. Car Gloucester est une ville où la pêche a longtemps fait vivre les hommes, jusqu'à son déclin progressif. Avec ce déclin, c'est l'apparition du chômage, de la précarité. Les maris s'en vont, les mères abandonnent leurs gamins pour espérer une vie meilleure avec le premier homme venu, les foyers sociaux sont le lot des jeunes filles.

C'est dans ce contexte social difficile et contre cet éclatement de leurs repères que naissent l'amitié entre ces filles. Elles qui pensent que l'indépendance se traduit par le fait de devenir mère, de donner la vie. Mais en fait, aucune ne l'a sérieusement envisagé. Car au delà du projet fantasmé, il y a la réalité : la grossesse, le regard des autres, les réactions des parents, des garçons, les journalistes à l'affût du scoop, les assistantes sociales… Et l'on sent ces jeunes filles bien mal préparées pour affronter le monde, et surtout s'occuper de leurs enfants. Elles sont encore si jeunes, et si ignorantes de la vie d'adulte ! Elles qui pensaient que ces grossesses « groupées » les uniraient, plus l'arrivée des bébés se fait proche, et plus elles prennent conscience qu'au contraire leurs vies vont radicalement changer, et qu'elles n'auront plus ces moments d'insouciance à partager ensemble. « J'ai l'impression que plus le temps passe plus les filles tracent leur route chacune de leur côté. Et Lana le sent. Ça la stresse. Des fois je me dis qu'on n'aurait peut-être pas dû faire les bébés. On était plus proche avant. Notre priorité, c'était la bande. Aujourd'hui, chaque fille se retrouve à gérer des tonnes de problèmes ».

J'ai regretté que l'auteur n'aille pas plus loin dans la psychologie des personnages, et dans l'histoire elle même. Il y a beaucoup d'anecdotique dans ce que raconte ces quatre ados. J'imagine que c'est pour montrer au lecteur à quel point elles sont encore naïves, inconscientes ; mais j'aurais vraiment aimé en savoir plus sur leurs motivations profondes. On a un peu le sentiment qu'elles ont été manipulées par Lana, la meneuse, et n'ont fait que suivre son plan. Des pantins, victimes de ce qu'elles croyaient être un choix, alors que cela va plutôt les aliéner, leur mettre encore d'autres entraves pour s'en sortir.

http://manouselivre.com/le-pacte-des-vierges/
Lien : http://manouselivre.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
VivianeB
  10 septembre 2013
Au delà de l'étonnement provoqué par cette histoire, on s'attache à découvrir des adolescentes qui pour échapper à leurs destins décident de le provoquer en réalisant un acte extraordinaire. Une lecture dotée d'une force émotionnelle pour une écriture acérée et talentueuse de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          50
saomalgar
  22 août 2012
Dans une petite ville des États-Unis 17 jeunes filles d'un même lycée tombent enceintes en même temps. Une journaliste alertée par le phénomène est venue enquêter sur l'affaire et nous livre la retranscription des témoignages qu'elle a recueillis auprès de quelques unes de ces jeunes filles.
Au fur et à mesure des témoignages, on s'attache à ces jeunes filles, on découvre leur quotidien, leurs vies très différentes.
Un roman vraiment agréable à lire avec bon nombre de rebondissements.
Commenter  J’apprécie          50
Lilite
  31 octobre 2011
"Le Pacte des vierges" est un livre qu'on entame avec pas mal de préjugés. Par sur sa qualité, mais sur ses personnages. Je suis de celles qui pensent qu'avoir un enfant à 16 ans est loin d'être une idée brillante. Au contraire, peut-être suis-je un brin moralisatrice, mais j'irais jusqu'à dire que c'est une grosse erreur et que c'est souvent le signe d'une profonde immaturité.

Seulement, après plusieurs pages, on réalise que leur choix était bien plus complexe. Lana, Sue, Cindy et Kylie, aucune n'a été gâtée par la vie. Et l'on sent une volonté chez elles de compenser via l'arrivée d'un bébé. du coup, je suis moins à même de les juger. Personne n'est naturellement bon ou mauvais. L'éducation, nos parents, etc... nous façonnent, et malheureusement, tout le monde ne nait pas avec les mêmes chances de réussites.

Alors que je m'attendais à lire une histoires d'adolescentes inconscientes, j'ai découvert le récit de jeune filles relativement matures et fortes de leurs expériences. Certes, elles se rendent compte à la longue qu'avoir eu cette idée de "pacte" n'était pas très intelligent, et que cela leur demandera beaucoup plus de travail qu'elles l'imaginaient. Mais finalement, on se dit que ces filles n'ont pas si mal tournées étant donné leurs parcours, et que moi, à leur place j'aurais surement, voire certainement, pas mieux fait.
Lien : http://www.jacobinette.com/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1045 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre