AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marie-Anne Trémeau-Böhm (Traducteur)
EAN : 9783822809716
96 pages
Éditeur : Taschen (07/02/2003)
4.21/5   21 notes
Résumé :
La vie et l'oeuvre du peintre hollandais sont retracées. Ses principales toiles sont analysées et resituées dans leur contexte. ©Electre 2021
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Gwen21
  01 mars 2014
Un régal pour les yeux pour qui apprécie la luminosité incomparable des toiles de Vermeer et un régal pour l'esprit pour qui a envie d'approfondir sa connaissance de son style.
Les Flandres du XVIIème siècle ont encouragé et marqué la peinture grâce aux commandes des grands bourgeois et des nobles qui ont permis l'essor de nombreux ateliers et placé leurs maîtres à un niveau très élevé dans la hiérarchie sociale.
L'oeuvre de Vermeer suinte les sentiments dérobés, camouflés, comme une rébellion secrète de l'artiste, une envie d'émancipation, une folie d'indépendance dans un domaine alors très académique et codifié. La sensibilité des regards, des bouches entrouvertes, les regards qui s'égarent en biais là où ils ne devraient pas chercher à aller révèlent les vices et vertus des modèles : solennité, coquetterie, talent, soin apporté à sa tâche, concentration, dissipation...
La dentellière, l'astronome, la laitière, la musicienne, la servante, l'épistolière, la maîtresse de maison, le ministre... scènes domestiques ou officielles, Vermeer fait entrer l'observateur dans un univers intime, caché, semi-public qui, avec les effets de perspective, donnent véritablement la sensation de pénétrer son univers.
La lumière, la finesse du trait, le traitement des drapés, l'éclat des perles et des vitraux... un régal dont je ne me lasse pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          431
raynald66
  19 novembre 2013
Beau livre sur Vermeer (édition Taschen) et ses oeuvres les plus célèbres comme la ruelle (1658), jeune femme lisant une lettre (1657), la peseuse de perles (1662), la dentellière (1669), la laitière (1658), etc ...
Commenter  J’apprécie          110
Vexiana
  12 novembre 2014
Ce très bel ouvrage, très bien illustré et bien rédigé, revient sur l'ensemble de la carrière, de la production (connue) et de la vie (peu connue) de Vermeer, le plus fameux des peintres de Delft.
On y fait le point sur sa production authentifiée, sur les quelques éléments biographiques qui sont parvenus jusqu'à nous.
L'auteur revient sur l'oubli dans lequel Vermeer est tombé jusqu'à sa redécouverte par Théophile Thoré au milieu du XIXe siècle.
Très beau livre donc, à lire ou à feuilleter pour le plaisir des yeux.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   29 décembre 2013
La jeune fille au verre de vin (1660)
L'homme placé au centre du tableau, et tourné vers la jeune fille qui fixe le spectateur d'un air interrogateur, incite celle ci à boire et semble servir d'entremetteur à l'homme assis en arrière plan. Le portrait sur le mur représente sans doute le mari (absent en réalité, mais présent et vigilant dans le tableau) dont le regard n'est pas par hasard dirigé par la jeune femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
raynald66raynald66   19 novembre 2013
Le tableau "La jeune femme lisant une lettre", actuellement à Dresde, représente une femme debout devant une fenêtre ouverte, absorbée dans la lecture de la lettre d'amour qu'elle vient de recevoir... La jeune femme est représentée de profil, mais son visage se reflète légèrement dans les vitres inégales de la fenêtre...
Commenter  J’apprécie          50
JahroJahro   02 mars 2013
Chez Vermeer, la lumière n'est jamais artificielle, elle est précise et normale comme dans la nature, et aussi précise qu'un physicien scrupuleux pourrait le désirer. (Étienne-Joseph Bürger-Thoré)
Commenter  J’apprécie          60
raynald66raynald66   29 décembre 2013
Vincent Van Gogh écrit à Emile Bernard vers 1888 =
Il est vrai qu'on peut trouver dans les quelques toiles qu'il a peintes toute l'échelle des couleurs ; mais l'association du jaune citron, du bleu pâle et du gris clair est chez lui aussi caractéristique que l'harmonie du noir, du blanc, du gris et du rose chez Velasquez
Commenter  J’apprécie          30
raynald66raynald66   29 décembre 2013
La peseuse de perles ou la femme à la balance (1664)
La scène est commentée par la représentation du Jugement dernier à l'arrière plan. Si l'on songe au pesage des âmes par le Christ, l'attachement aux biens terrestres semble bien vain. Les femmes parées de rubans et de perles, sur la page ci contre, sont une allusion à la vanité
Commenter  J’apprécie          20

Dans la catégorie : inconnuVoir plus
>Histoire et géo. de la peinture>Peinture : autres parties de l'Europe>inconnu (81)
autres livres classés : peintureVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre