AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de zazimuth


zazimuth
  01 novembre 2017
J'ai reçu ce roman pour ados dans le cadre de la dernière Masse Critique et je remercie Babelio et Livre'S éditions. J'ai en fait reçu le roman accompagné d'une adaptation BD façon manga.
J'aime beaucoup la couverture et notamment le coeur en blocs Tetris^^
L'idée du scénario est intéressante : un intermédiaire, en la personne d'un fantôme que seule Anaïs peut voir, va aider l'héroïne, Anaïs donc, la fameuse geek du titre, à prendre confiance en elle et trouver l'amour. Malheureusement j'ai été freinée dans ma lecture par un style que j'ai trouvé plat et surtout la manie de remplacer le prénom des filles par la couleur de leurs cheveux très lourde. Au moins une fois par page, pour éviter la répétition, Anaïs se décline en « la rouquine » qui a sonné à mes oreilles comme péjoratif... Lola devient « la brunette » mais on ignore la couleur des cheveux des garçons (sic). Il y a d'autres clichés sexistes qui m'ont également choquée. Ça se voit moins dans le manga je pense.
Mis à part cela, je me suis attachée à Anaïs et le duo qu'elle forme avec le fantôme de Damien est plutôt drôle.
Le jeune homme est mort dans un accident de voiture alcoolisé et il doit accomplir une mission auprès de sa fiancée éplorée pour pouvoir gagner définitivement le monde des esprits. Lorsqu'il s'aperçoit qu'Anaïs est la seule à le discerner, il va s'attacher à sa personne jusqu'à ce qu'elle accepte de l'aider à rendre le bonheur à Lola, la jeune femme avec laquelle il vivait depuis 4 ans.
Il découvre l'univers geek en suivant Anaïs, dans son appartement où elle joue en ligne et en réseau avec ses frères mais aussi Coeurdedragon85 dont elle est secrètement amoureuse, et à son travail puisqu'elle est vendeuse dans une boutique de jeux vidéos.
En acceptant de se rapprocher de Lola pour lui faire comprendre que depuis la mort de Damien, elle a le droit d'aimer son meilleur ami Emmanuel et que c'est ce que souhaiterait son défunt bien-aimé, Anaïs sort de sa « zone de confort » et prend quelques initiatives qui lui apprennent à dépasser les limites sociales qu'elle s'était fixées.
Je ne regrette pas cette lecture mais l'écriture de l'histoire mériterait d'être un peu affinée.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus