AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Denis-Armand Canal (Traducteur)
EAN : 9782732433714
275 pages
Éditeur : Editions de la Martinière (16/02/2006)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les encarts inclus dans chaque chapitre de ce livre regroupent les points de vue positifs ou négatifs des critiques littéraires lors de la parution des ouvrages, mais aussi des appréciations actuelles de personnalités importantes. Chaque essai se termine par une fiche comprenant une courte biographie de l’auteur, la liste de ses œuvres les plus importantes ainsi que des conseils de lectures et de films. L’ouvrage est complété par un glossaire des termes littéraires ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Cer45Rt
  20 juin 2019
J'ai découvert ce livre un peu par hasard, parce que je n'avais rien ( ou plutôt pas grand-chose ) à me mettre sous la dent.
Et j'ai plus d'un reproche à faire à ce livre.
D'abord, commençons par le plus évident, le titre : quand même, comment peut on avoir la prétention de juger, lorsqu'on a choisi des textes, que ceux-ci sont forcément "les plus grands du XXème siècle" ?... C'est un point de détail, mais il est agaçant.
Ensuite, le choix. Je tiens à préciser qu'en ce me concerne, j'essaye de ne pas trop porter de jugement sur ce point, dans ce style de livre, de façon générale ; car, comment, en cinquante livres, faire un choix qui puisse contenter absolument tout le monde ? Et puis, comme on dit, les goûts et les couleurs… Je ne reproche donc pas de ne pas avoir mis dans cette liste de textes, des textes à mes yeux majeurs, tels que "Le Vieil homme et la mer", d'Ernest Hemingway ( Hemingway est d'ailleurs représenté par "Pour qui sonne le glas" ) ou "L'Ecume des Jours", de Boris Vian. Je ne reprocherai pas, non plus, la présence de livres à mes yeux mineurs, tels que "Bonjour tristesse", de Françoise Sagan ou "A l'ouest rien de nouveau", d'Erich Maria Remarque ; non, ce que je reprocherai, c'est le grand nombre de romans expérimentaux présents ici. Bien sûr, c'est intéressants, les romans expérimentaux. Je n'ai rien contre. Expérimenter en littérature, et en art, plus globalement, d'ailleurs, est toujours intéressants. Mais il me semble que la littérature du XXème siècle n'est pas composée exclusivement de romans expérimentaux et qu'il y a également parmi les oeuvres publiées au XXème siècle, des oeuvres de facture plus classiques, et qu'il s'agit même de la majorité des textes.
Une autre chose qui m'a déplu, c'est les descriptions des textes : beaucoup de phrases, mais trop peu de contenu intéressant !... Et des affirmations telles que celle selon laquelle tous les lecteurs de "la Recherche du Temps Perdu" sont enchantés ou encore celle selon laquelle les gens qui croient en Dieu ne doivent pas lire "L'Etranger" et que pour tous les autres, cet écrit est une révélation m'ont paru particulièrement énervante ( C'est une logique tellement simpliste !... Non que j'ai quelque chose contre les textes dont il est question ici, j'affectionne beaucoup Proust et j'adore "L'Etranger", mais bon… ).
C'est dommage, car cet ouvrage donne quand même l'occasion d'apprendre des choses. Et m'attire vers certains livres, vers lesquels j'étais, au préalable, moins attiré…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
frandj
  28 septembre 2015
Parmi les romans du XXème siècle, l'auteur a osé faire une sélection réduite à cinquante oeuvres . Pour cela, il a dû laisser de côté certaines livres presque incontournables, faute de place. Chaque roman sélectionné est analysé, et sa place dans l'oeuvre et la vie de l'auteur est également évoquée. L'auteur met en valeur les adaptations cinématographiques du roman (elles sont aussi utilisées pour l'iconographie). C'est instructiff. Naturellement, la lecture de "Les plus grands romans du XXème siècle" ne peut et ne doit pas remplacer la découverte du texte intégral des livres présentés. Au contraire, il doit donne envie de les lire ! Pour ma part, je n'ai lu qu'une quinzaine de ces 50 romans exceptionnels: j'ai encore beaucoup à faire pour me mettre à jour !
La courte introduction de J. Scholl nous rappelle que "depuis que les hommes existent, ils ont toujours aimé les histoires" et que "un roman doit nous raconter une histoire à laquelle nous croyons". L'auteur souligne aussi que le roman était d'abord mal vu, sans valeur littéraire et souvent considéré comme moralement condamnable. le premier best-seller fut "Robinson Crusoë" (1719) suivi d'autres, comme "Les souffrances du jeune Werther" (1774). Mais le roman a acquis définitivement ses lettres de noblesse et sa grande popularité au XIXème siècle. le XXème siècle a vu une évolution vers la complexité du roman. C'est à cette époque que se réfère le présent ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


>Littérature : généralités>Biographie littéraire>Oeuvres de fiction, romans (119)
autres livres classés : Best-sellersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2213 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre