AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782360983360
176 pages
Éditeur : Terre Vivante (20/03/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Parler d'autisme et de différence autrement

L’histoire de ce livre atypique, c’est celle des familles, des personnes autistes, des éducateurs qui ont répondu à notre appel à contribution.

Véritable livre ressource, Je cuisine un jour bleu est loin d’être un simple livre culinaire de plus.

Si on y retrouve évidemment de nombreuses recettes simples, mais « goûtées et approuvées », ce livre est avant tout l’occasion de dres... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Varaha
  12 juillet 2018
J'ai eu l'occasion de rencontrer un des auteurs, Joseph Schovanec, à une conférence sur l'autisme.
Après la réunion, il présentait ce livre et un deuxième pour lequel je suis arrivée trop tard, tout avait été vendu... J'ai pris celui-ci avec une curiosité par rapport aux recettes mais aussi, et surtout, par rapport aux anecdotes et histoires autour de la cuisine.
Le livre est aux éditions Terre Vivante, écologique et durable, donc déjà un bon point d'accroche en ce qui me concerne. Il est parrainé par les deux co-présidents d'Euro-Toques, il permet de voir / rencontrer des personnes différentes, qui ne sont en fin de compte pas si différents que ça.
« Souhaitons que les histoires individuelles rassemblées dans cette belle aventure collective contribuent à mieux faire connaître l'autisme à un large public et, qui sait ? à faire tomber les préjugés et évoluer les mentalités. »
« Assurément, aller par delà les apparences et les réflexes pernicieux d'exclusion exige un dépassement, un effort, lequel aux penchants naturels du siècle, est étranger. »
Après une très intéressante introduction, j'en arrive aux recettes à proprement parler. Chacune a une origine et une originalité propre, liée à l'histoire et/ou à la personnalité de son créateur. Chaque recette est personnelle et particulière à un sujet, créée pour ses différences à lui, mais utilisable pour tant d'autres.
« J'ai appris à mâcher grâce à cette « recette » mais peut être moins grâce au plat lui même qu'à la petite histoire qui l'accompagnait. »
Les images sont parlantes et le texte n'est (presque) pas nécessaire. Je trouve cela très intéressant et potentiellement adaptable à tous les âges.
Arrivée à la fin de cette lecture, je sens une envie de tester l'une ou l'autre de ces recettes, comme par exemple « Les manaïches de Matthieu », « La courge déguisée de César » ou encore « Le cochonlait ou chococisson ».
Je termine cette lecture avec un désir. Si ma critique vous a plu, vous a interpellé ou a éveillé votre curiosité, achetez-le. Pour le livre, pour les recettes, mais surtout pour les autistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Plouf_le_loup
  25 juillet 2018
J'ai adoré et dévoré (ça tombe bien) ce livre en moins de 24h ! J'ai tout lu : les recettes parfois marrantes dans leur narration autant que dans les idées, les témoignages, les préfaces et postfaces. Majoritairement, des recettes super simples à faire dans le quotidien, mais aussi quelques recettes plus techniques (surtout une à la fin, whoulala, mais super bien expliquée !). Des choses très classiques, et de très originales. Et j'ai adoré lire toutes ces petites anecdotes, ces histoires de tous les jours, et ces histoires d'adaptation comme on en a aussi beaucoup à la maison, bien sûr. J'ai été fascinée par la variété des menus, l'inventivité des autistes et de leurs parents, et par la variété des critères de sélectivité. Il y a plein de recettes que j'ai envie de faire (et faut que je me grouille parce qu'on m'a prêté ce livre, donc à faire avant de le rendre ! Ou alors je me l'auto-offre, je réfléchis...). Alors peut-être que c'est parce que j'aime cuisiner, et/ou parce que je connais bien toutes ces petites et grandes difficultés alimentaires liées à l'autisme (même si là, clairement, il n'y a qu'une ou deux recettes possible pour mes aspies à la maison, vraiment pas plus du tout du tout), mais vraiment j'ai trouvé que c'est une excellente lecture, j'ai passé un très bon moment de joie ordinaire avec ce livre d'une grande bienveillance ! Un régal !
Lien : http://ploufsurterre.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VarahaVaraha   12 juillet 2018
« Je mange que des choses qui sont mignonnes. Mais attention le moineau est mignon, mais je ne le mange pas. » (Louis, 10 ans)
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Josef Schovanec (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Josef Schovanec
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=54141
MON COMBAT POUR LES ENFANTS AUTISTES EN MARTINIQUE
L'expérience du centre Atoumaux, structure d'accueil de jour pour enfants : les raisons d'un échec
Gisèle Armange-Marb?uf
Avec la collaboration de Jean-Jacques Fouquet / Préface de Josef Schovanec
Après une vie active passée en France métropolitaine, l'auteure choisit, en 1994, de retourner en Martinique. À la faveur de sa rencontre avec le petit Benjamin, elle a découvert l'univers des enfants autistes. Son idée : créer pour eux un centre de loisirs éducatifs. Mais dans l'île aux fleurs, son projet baptisé Atoumaux n'était pas le bienvenu dans le milieu médical, ni souhaité par les services de l'administration. Récit d'un parcours du combattant.
Gisèle Armange-Marboeuf est née en 1948 à Fort-de-France. Ella exercé le métier d'aide-soignante en métropole avant, la retraite venue, de renouer avec ses racines. Elle a créé en Martinique le premier centre de loisirs pour enfants autistes. Elle a été épaulée dans ce projet par Josef Schovanec, "saltimbanque de l'autisme", écrivain et journaliste radio.
Broché ISBN : 978-2-343-12614-2 ? août 2017 ? 212 pages
+ Lire la suite
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
347 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre