AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781032900964
192 pages
Éditeur : L'Observatoire (04/04/2018)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Et si, dans la société standardisée et normative qui est la nôtre, il y avait encore une place pour la « biodiversité humaine » ?

Notre société, nos institutions privilégient trop souvent la standardisation des modes de vie et des façons de penser, plébiscitant notamment le diktat du QI, caricature de l’intelligence, qui déterminerait nos chances de réussites.

Pour Josef Schovanec, le bonheur est ailleurs ! Personne autiste longtemps te... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Proprose_Magazine
  26 novembre 2018
Que ce soit au sein de cet ouvrage, d'un autre ou encore au cours d'une des nombreuses conférences qu'il a pu donner, le message de Josef Schovanec reste très simple, mais profondément humain et inspirant : il faut accepter la différence, accepter le fait que certaines personnes n'aient pas les mêmes centres d'intérêt, la même manière d'exprimer leurs émotions, la même intelligence. Accepter la biodiversité humaine, en somme : « Je crois que l'être humain est très complexe. Que l'on ne peut jamais le décrire par un seul critère. […] Je me méfie des théories qui voudraient réduire l'être humain à un mécanisme d'horlogerie. Je crois que l'être humain est beaucoup plus composite, en mouvement. Ne l'enfermons pas, ne nous enfermons pas dans une case. Il nous en manquerait une ». Et de se rendre compte, au final, que le voyage pour se rendre en Autistan n'est pas si dépaysant que cela, si l'on y met du sien, si l'on y met de l'humain…
Lien : https://proprosemagazine.wor..
Commenter  J’apprécie          10
Pchabannes
  05 octobre 2018
« Notre temps, peut-être plus qu'aucun autre à l'exception de la valorisation antique de l'art de la rhétorique, fait de la parole volubile le premier des critères de l'intelligence. »
La biodiversité humaine a-t-elle sa place au sein de notre société standardisée et normative ? Dans un processus de normalisation, quel sort sera-t-il réservé à l'anormal, à l'irrégulier ? Ce violent exorde lancé à l'attention de tous les adaptés de notre modernité tueuse des différences est à l'image de ce livre : une hache. 
« Un livre doit être la hache qui brise en nous la mer gelée. »

Que le souhait de Kafka soit réalisé, que la mer gelée se brise, que les bavards et les calculateurs se taisent pour laisser la place aux intelligences multiples richesse d'une civilisation réellement humaine.

À lire et faire lire par tous. Par les différends, par les intégrés…

Lien : http://www.quidhodieagisti.c..
Commenter  J’apprécie          00
vibcrat92
  29 juillet 2019
J'ai trouvé c livre enrichissant, mais parfois presque trop dense, envahi d'exemples et d'anecdotes.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BouldegomBouldegom   08 octobre 2018
Pour autant, la vaste sphère de la pensée écologique, tant sous l'angle de ses publications que de celui de la praxis, comporte un manque ou une absence qui rend bancal voire défaillant ce lien: l'écologie contemporaine en tant qu'éthique de protection vaut pour les espèces animales ou végétales à la seule mais stricte exception de l'être humain. Il n'y a pas d'écologie de protection de la diversité de l'être humain. (p73)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
PchabannesPchabannes   05 octobre 2018
Notre temps, peut-être plus qu’aucun autre à l’exception de la valorisation antique de l’art de la rhétorique, fait de la parole volubile le premier des critères de l’intelligence.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Josef Schovanec (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Josef Schovanec
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=54141
MON COMBAT POUR LES ENFANTS AUTISTES EN MARTINIQUE
L'expérience du centre Atoumaux, structure d'accueil de jour pour enfants : les raisons d'un échec
Gisèle Armange-Marb?uf
Avec la collaboration de Jean-Jacques Fouquet / Préface de Josef Schovanec
Après une vie active passée en France métropolitaine, l'auteure choisit, en 1994, de retourner en Martinique. À la faveur de sa rencontre avec le petit Benjamin, elle a découvert l'univers des enfants autistes. Son idée : créer pour eux un centre de loisirs éducatifs. Mais dans l'île aux fleurs, son projet baptisé Atoumaux n'était pas le bienvenu dans le milieu médical, ni souhaité par les services de l'administration. Récit d'un parcours du combattant.
Gisèle Armange-Marboeuf est née en 1948 à Fort-de-France. Ella exercé le métier d'aide-soignante en métropole avant, la retraite venue, de renouer avec ses racines. Elle a créé en Martinique le premier centre de loisirs pour enfants autistes. Elle a été épaulée dans ce projet par Josef Schovanec, "saltimbanque de l'autisme", écrivain et journaliste radio.
Broché ISBN : 978-2-343-12614-2 ? août 2017 ? 212 pages
+ Lire la suite
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
481 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre