AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848654341
Éditeur : Sarbacane (04/05/2011)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Par un judicieux système d'allers-retours, un enfant retranscrit l’histoire de ses parents : ils ont vingt ans quand ils se rencontrent, ils s'aiment, mais vivent à Berlin-Est au début
des années 80...
Bien qu’issus de familles socialistes « modèles » ils vont peu à peu, entre absurdité du régime, harcèlement de la Stasi et découverte des disques des Rolling Stones rapportés de Berlin-Ouest, changer leur regard sur le monde qui les entoure et se transf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Chri
  16 juin 2011
Ce récit autobiographique est touchant et bien illustré avec ces personnages aux grands yeux un peu perdus. Après la couverture, la suite du dessin est en noir et blanc. J'aurais préféré en couleur.
Ce n'est pas le dénuement matériel mais l'oppression du régime de l'est qui va pousser cette famille à passer à l'ouest. Pourtant cette doctrine socialiste avait sûrement de bons principes mais on retient malheureusement que la doctrine ne tolérait pas la liberté d'expression.
Les jours et les semaines qui précèdent le passage à l'ouest mettent cette famille à l'épreuve d'un terrible système d'intimidation et le tout est conté avec beaucoup de pudeur et de réserve, ce qui est peut être une seconde nature pour toutes les personnes candidates à l'exil et qui devaient supporter cette pression.
Commenter  J’apprécie          50
dorothy
  09 juillet 2011
De l'autre Coté est une BD d'une centaine de pages en noir et blanc. le thème m'intéressait et j'ai donc été très heureuse d'avoir été selectionnée pour le recevoir dans le cadre de Masse Critique.
J'ai dévoré la BD une après-midi et j'ai beaucoup apprécié ma lecture. L'histoire est celle d'une vie entre Berlin Est et Berlin Ouest, celle d'un petit garçon qui à l'époque ne comprenait pas bien le pourquoi de cette séparation et qui aujourd'hui, raconte l'histoire de ses parents à l'époque, à travers divers flashblacks.
L'histoire est intéressante, l'histoire d'une vie, ce que j'aime. Je ferai un petit reproche que je trouve un peu abrupt : il manque un petit quelquechose!
Les illustrations sont de très bonnes qualités, et le travail du noir/gris/blanc pour traduire les différentes ambiances: magnifique!
Commenter  J’apprécie          20
cathe
  22 juin 2011
L'auteur est né en 1983 en Allemagne de l'Est. Ses parents, des intellectuels, cherchent depuis des années à rejoindre l'Ouest. Pourquoi ce choix ? Ils aiment leur pays, mais peu à peu la difficulté de vivre là-bas, les amis qui partent, les parents qui soient sont d'accord soit ne comprennent pas cette décision... L'époque est troublée et la décision difficile à prendre. C'est le quotidien pendant toutes ces années que raconte l'auteur dans cette BD.
Le trait simple, presque basique, et le dessin en noir et blanc, donnent un aspect sévère à ce récit. Toutefois ils restituent aussi l'angoisse de l'époque et les tergiversations des allemands de l'Est. Une BD intéressante sur un sujet peu traité sur ce support (à ma connaissance...)
Commenter  J’apprécie          20
mimipinson
  04 juin 2011
Je remercie chaleureusement Babélio, pour son opération masse critique spéciale BD, et les éditions Sarbacane pour m'avoir permis de changer le registre de mes lectures. En effet, je ne lis quasiment pas de BD, je n'ai pas été biberonnée à cela durant mon enfance…et mon inculture ne m'y pousse pas plus maintenant.
L'auteur, allemand natif de l'est retrace de manière illustrée l'histoire de sa propre famille, et par extension celle de milliers d'autres familles qui ont fuit leur pays pour trouver la liberté juste à côté.
D'un point de vue graphique, la couverture colorée et de style très 70's tranche avec la noirceur des illustrations du texte. Celui –ci passe du noir au blanc avec toutes les nuances de gris possible. Cela m'a surprise au début, mais je m'y suis vite habituée. N'étant pas une lectrice habituelle de BD, j'ai apprécié le graphisme conventionnel, dans lequel je me suis retrouvée.
Le texte en lui-même est d'une grande simplicité.
J'ai passé un bon moment de détente en compagnie de ces personnages ; une excellente transition entre deux lectures radicalement différentes.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tortoise
  16 juin 2011
Le style graphique m'avait l'air du genre que j'aime, et intéressant par l'aspect "vécu" dans le Berlin du Mur, un sujet qui change un peu.
Il s'avère que je n'ai pas vraiment accroché.
Le noir et blanc avec ce style graphique, encore souligné par des grandes marges, traduit certes le sentiment d'oppression que ressentent les personnages, mais le dessin ne me plaît plus du tout. Trop contrasté, peut-être...
Et pour le côté "vécu", c'est effectivement intéressant d'avoir cette vision de la RDA, le conditionnement de la population et les difficultés rencontrés par ceux qui ont décidé de s'exiler à l'Ouest, traités comme des suspects criminels et considérés comme des traîtres, parfois au sein même de leur propre famille...
Dans cette liberté d'expression et d'opinion absolument nulles, je retiens surtout le rôle déterminant des artistes dans la prise de conscience des jeunes, par le seul geste de leur départ.
A part ça, je sais pas, cette BD m'a laissé indifférente, n'a pas su éveiller réellement mon attention...
Je ne dirais pas que c'est creux, ni qu'elle est inintéressante ou mal faite.
C'est juste que moi ça ne m'a pas accroché et je me suis retrouvée un peu déçue.
Lien : http://tortoise.servhome.org..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
BDGest   18 juin 2011
À l’instar de "Trop n’est pas assez" et de "Haarman le boucher de Hanovre", "De l’autre côté" s’inscrit dans le mouvement d’une bande dessinée allemande en plein foisonnement, exigeante sur le fond, variée sur la forme.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   16 juin 2011
Amené par un trait très simple, un peu trop basique parfois, le récit n’est toutefois pas sans profondeur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
autres livres classés : mur de berlinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
801 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre