AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Bertrand (Éditeur scientifique)
ISBN : 2080711687
Éditeur : Flammarion (15/09/2008)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Trois ans séparent Cœur double, recueil de contes à humour grinçant, du poétique et prophétique Livre de Monelle: par-delà leur différence de ton, ces deux ouvrages incarnent le goût de Marcel Schwob pour le mystère irréductible de l'être. Dans chacun des récits qui composent Cœur double (1891), cet écrivain inclassable - dont la légende dit qu'il avait horreur des miroirs - m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jmb33320
  23 mai 2018
J'ai acheté ce volume réunissant la quasi totalité de l'oeuvre de Schwob il y a déjà deux ou trois ans. La qualité littéraire attendue est bien au rendez-vous de ce premier volume publié en 1891, regroupant des nouvelles assez disparates, publiées dans divers journaux, mais ayant toute une étrangeté certaine. Je ne peux pas dire que j'ai aimé ces nouvelles mais certaines m'ont vraiment impressionné. Ce sentiment de noirceur vient bien sûr des intrigues, pas toujours bien discernables, mais marquantes. Ce qui m'a gêné c'est la prédilection de l'auteur pour les argots rares. Il y a même un nouvelle où la chute est incompréhensible si l'on ne connaît pas le sens du mot "bingue" : j'ai cherché. Cela veut dire "aide du bourreau".Bref, je lirai sûrement le reste. Mais pas tout de suite.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EffeLouEffeLou   24 octobre 2014
" Je fus toujours l'ennemi d'une vie réglée comme celle de tous les autres. La monotonie persistante des actions répétées et habituelles m'exaspérait [...]. Nous étions arrivés dans un temps extraordinaire où les romanciers nous avaient montré toutes les faces de la vie humaine et tous les dessous des pensées. On était lassé de bien des sentiments avant de les avoir éprouvés; plusieurs se laissaient attirer vers un gouffre d'ombres mystiques et inconnues; d'autres étaient possédés par la passion de l'étrange, par la recherche quintessenciée de sensations nouvelles; d'autres enfin se fondaient dans une large pitié qui s'étendait sur toutes choses."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EffeLouEffeLou   24 octobre 2014
" On les ramassa tous deux, l'un à côté de l'autre, sur l'herbe brûlée. Leurs vêtements avaient volé en lambeaux. La conflagration de la poudre avait éteint la couleur des numéros; les plaques de maillechort étaient émiettées. On aurait dit de deux morceaux de pâte humaine. Car le même fragment tranchant de tôle d'acier, sifflant en oblique, leur avait emporté la figure, en sorte qu'ils gisaient sur les touffes de gazon, comme un double tronçon à tête rouge."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Marcel Schwob (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Schwob
Vidéo de Marcel Schwob
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
775 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre