AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225305688X
Éditeur : Le Livre de Poche (01/05/1991)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Bien que Caterina eût confirmé ce qu'elle avait avoué chez le sénateur, ajoutant d'autres détails concernant le sortilège opéré sur son maître, et reconnaissant clairement deux faits qui étaient, pour l'accusation, deux piliers d'une inattaquable solidité - le pacte avec le diable signé avec le sang, le fait d'avoir " négocié " avec lui en toute connaissance de cause et avec le plus grand plaisir - le Sénat, qui en eut relation par le capitaine de Justice, ordonna q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   27 mars 2016
De retour à la maison, après avoir brûlé les objets maléfiques, et après que le curé de San Giovanni eu proprement exorcisé le sénateur, Ludovico décida d'affronter Caterina, et de la contraindre d'avouer et de réparer. Il dit l'avoir prise à l'écart : mais on comprend mal à l'écart de qui, puisque Cavagnolo était certainement présent, et, à ce qu'il semble, d'autres encore, appelés par la suite à témoigner. Il l'accusa ex abrupto d'avoir ensorcelé son père, et la prévint que si elle ne faisait pas disparaître ces maléfices, elle serait brûlée. Caterina tenta de nier, "mais Cavagnolo lui ayant dit qu'elle ne pouvait nier être connue de lui comme sorcière", elle avoua aussitôt avoir dérobé au sénateur "un lacet et une languette de ses chausses ", et qu'au lacet elle avait fait un noeud : cela dans le but de s'attirer l'amour de son maître. "Lacet" est un mot qui a le même sens de nos jours qu'à cette époque ; et le vestiaire d'alors en comportait beaucoup - rubans, cordelettes, cordonnets ; mais en ce qui concerne la "languette", nous pouvons simplement subodorer qu'il s'agissait d'un fil ou d'une bandelette.
Ayant obtenu cette première confession, ils la laissèrent aller : et il semble étrange qu'ils n'aient pas poursuivi l'interrogatoire, avantagés comme ils l'étaient par l'ex abrupto. A moins qu'ils ne lui aient suggéré de tirer conseil de la nuit, qui selon l'antique sagesse, le porte toujours bon et juste : et pour Caterina, à ce point, après le premier aveu, le conseil ne pouvait être que celui de se confesser pleinement et de libérer le sénateur de ses coliques;
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Leonardo Sciascia (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leonardo Sciascia

Akadem - La Disparition de Majorana - Leonardo Sciascia.m4v
autres livres classés : SortilègesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1744 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre